Hunayn ibn Ishâk al Ibadi


Hunayn ibn Ishâk al Ibadi

Hunayn ibn Ishaq

Hunayn ibn Ishaq (حُنَين بن إسحق) ou Abou Zayd Hunayn ibn Ishaq al-Ibadi (809-873) était un médecin, un scientifique syriaque, de religion chrétienne, connu pour ses traductions du grec vers l'arabe et l'araméen (sa langue maternelle). Il était surnommé « maître des traducteurs de l'Islam ».

Biographie

Originaire d'Al-Hira (Bas Euphrate), il est le fils d'un pharmacien nestorien et deviendra lui-même diacre de l'église nestorienne de Mésopotamie. Il quitte sa petite ville à son adolescence, pour s'installer dans la ville de Bagdad, où il suit des études de médecine sous Ibn Massawayh, un arabe chrétien. Il part ensuite en Grèce pour apprendre à parler grec, y reste deux ans et se met en privé à traduire des ouvrages médicaux grecs en arabe. Il traduit entre autres Dioscoride et Galien.

En 830, il devient responsable des maisons de la sagesse (Bayt al Hikmah), une université abbasside, dont l'une des missions était de traduire des ouvrages grecs (source ?). Il traduit, avec l'aide de son fils Ishâq et son neveu Hubaysh, une centaine de livres. Il révise les œuvres de Platon, Ménélas, Aristote, Apollonius, Alexandre d'Aphrodisie, Artémidore et Hippocrate[1]. Son œuvre de traduction touche à tous les domaines, allant des mathématiques à l'Ancien Testament, en passant par la logique.

Outre son travail de traduction, il a écrit plusieurs traités sur la médecine et les diverses matières qui s'y rapportent, comme Kitab al masa'il fî tibb (Livre des questions sur la médecine) qui était un livre de référence dans le monde médical du Moyen-Âge. Il a aussi rédigé un traité d'ophtalmologie qui a fait autorité dans le monde médical jusqu'au XVe siècle. Il a également travaillé sur l'odontologie (prophylaxie et thérapie des dents). Son livre Les questions sur l'œil, qui était un petit traité sur la prophylaxie et la thérapie des dents, a été traduit en latin, en 1279 à la demande de Charles d'Anjou[2].

Hunayn et le calife

Il est également célèbre pour son éthique en tant que médecin. C'est le premier à avoir prêté un serment médical. Le calife al-Mutawakkil lui aurait demandé en échange d'une grande somme d'argent de préparer un poison pour qu'il puisse se débarrasser de l'un de ses ennemis. Mais Hunayn refuse la demande en lui disant,

« Ma Science ne porte, écrit-il que sur les substances bénéfiques ; je n’en ai pas étudié d’autres. Deux choses m’ont retenu de préparer le poison mortel : ma religion et ma profession. La première m’enseigne que nous devons faire du bien même à nos ennemis, et à plus forte raison à nos amis. Quant à ma profession, elle a été instituée pour le plus grand bénéfice de l’humanité, dans le but exclusif de guérir et de soulager. En outre, comme tous les médecins, j’ai juré de ne donner à personne aucune substance mortelle[3]. »

Prenant cela comme une provocation, le calife l'emprisonne et le menace de l'exécuter s'il n'acceptait pas de préparer ce poison. Comme il refuse toujours d'obéir aux ordres, le calife décide finalement de le libérer de prison et de le récompenser en lui offrant une grande somme d'argent pour son intégrité morale. Il sert ensuite le calife comme médecin personnel.

Références

  1. Encyclopædia Universalis, Dictionnaire de l'Islam, p. 569
  2. Marc Bergé, Les Arabes, p. 365-366
  3. Le médecin, technicien ou magicien
  • Portail des chrétiens d’Orient Portail des chrétiens d’Orient
  • Portail du monde arabe Portail du monde arabe
Ce document provient de « Hunayn ibn Ishaq ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hunayn ibn Ishâk al Ibadi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hunayn Ibn Ishak — Hunayn ibn Ishaq Hunayn ibn Ishaq (حُنَين بن إسحق) ou Abou Zayd Hunayn ibn Ishaq al Ibadi (809 873) était un médecin, un scientifique syriaque, de religion chrétienne, connu pour ses traductions du grec vers l arabe et l araméen (sa langue… …   Wikipédia en Français

  • Hunayn ibn Ishâk — Hunayn ibn Ishaq Hunayn ibn Ishaq (حُنَين بن إسحق) ou Abou Zayd Hunayn ibn Ishaq al Ibadi (809 873) était un médecin, un scientifique syriaque, de religion chrétienne, connu pour ses traductions du grec vers l arabe et l araméen (sa langue… …   Wikipédia en Français

  • Hunayn ibn Ishaq — ( sy. Hunein Bit Ishak, ar. أبو زيد حنين بن إسحاق العبادي, transl|ar|’Abū Zayd Ḥunayn ibn ’Isḥāq al ‘Ibādī ; known in Latin as Johannitius (809 873) was a famous and influential Assyrian scholar, physician, and scientist, known for his work in… …   Wikipedia

  • Maison de la sagesse — Les Maisons de la sagesse (en arabe : bayt al ḥikma, بيت الحكمة, transcrit aussi par Dâr al Hikma ou Beit Al Hikma) sont apparues au début du IXe siècle dans le monde arabo musulman. Bien que l on ait encore du mal à cerner ces… …   Wikipédia en Français

  • Beit Al-Hikma — Maison de la sagesse Les Maisons de la sagesse (en arabe بيت الحكمة, transcrit par Dâr al Hikma, Bayt al Hikma ou Beit Al Hikma) sont apparues au début du IXe siècle dans le monde arabo musulman. Bien que l on ait encore du mal à cerner ces… …   Wikipédia en Français

  • Dâr al-Hikma — Maison de la sagesse Les Maisons de la sagesse (en arabe بيت الحكمة, transcrit par Dâr al Hikma, Bayt al Hikma ou Beit Al Hikma) sont apparues au début du IXe siècle dans le monde arabo musulman. Bien que l on ait encore du mal à cerner ces… …   Wikipédia en Français

  • Les maisons de la sagesse — Maison de la sagesse Les Maisons de la sagesse (en arabe بيت الحكمة, transcrit par Dâr al Hikma, Bayt al Hikma ou Beit Al Hikma) sont apparues au début du IXe siècle dans le monde arabo musulman. Bien que l on ait encore du mal à cerner ces… …   Wikipédia en Français

  • Maison De La Sagesse — Les Maisons de la sagesse (en arabe بيت الحكمة, transcrit par Dâr al Hikma, Bayt al Hikma ou Beit Al Hikma) sont apparues au début du IXe siècle dans le monde arabo musulman. Bien que l on ait encore du mal à cerner ces institutions[1],… …   Wikipédia en Français

  • 873 — Années : 870 871 872  873  874 875 876 Décennies : 840 850 860  870  880 890 900 Siècles : VIIIe siècle  IXe siècle …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.