Isabelle d'Armenie (morte en 1252)


Isabelle d'Armenie (morte en 1252)

Isabelle d'Arménie (morte en 1252)

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Isabelle d'Arménie
Pièce représentant la reine Isabelle et son mari Héthoum Ier

Isabelle d'Arménie ou Zabel d'Arménie (en arménien Զապել ; 1216 † 1252) est une reine d'Arménie de 1219 à 1252. Elle était fille de Léon II, roi d'Arménie, et de Sibylle de Lusignan. Elle est également la dernière des Roupénides.

Biographie

Elle est âgée de trois ans à la mort de son père et la régence fut assurée par Adam de Baghras, tué par les Assassins en 1220, puis par l'héthoumide Kostandin, seigneur de Barbaron et de Partzerpert. Elle est d'abord fiancée en 1216 à André, un fils du roi André II de Hongrie, mais les fiançailles sont rompues en 1219. En 1220, un petit neveu de Léon II, Raymond-Roupen, échappé des geôles d'Antioche, tente de se faire reconnaître roi et s'empare de Tarse, mais il est capturé et tué.

Le 25 janvier 1221, Isabelle épouse Philippe de Poitiers-Antioche, fils de Bohémond IV, prince d'Antioche et de Plaisance du Gibelet, qui est couronné roi. Mais le jeune roi tente d'établir en Arménie les usages francs, ainsi que le ralliement de l'Église arménienne à l'Église de Rome. Il se rend rapidement impopulaire, une insurrection éclate sous la direction de Kostandin de Barbaron, et Philippe est exécuté le 24 janvier 1226.

Le 14 mai 1226 (mais le mariage ne sera reconnu par Rome qu'en 1237[1]), elle est contrainte d'épouser Héthoum Ier, le fils de Constantin de Barbaron. Ce dernier, bien qu'arrivé au pouvoir par une réaction anti-franque, pratiqua une politique extérieure francophile, tout en conservant à l'intérieur les spécificité politiques et religieuses arméniennes. Héthoum et Isabelle ont eu :

  • Euphémie († 1309), mariée en 1252 à Julien de Grenier († 1275), comte de Sidon ;
  • Marie († 1310), mariée en 1266 à Guy d'Ibelin ;
  • Sibylle († 1290), mariée en 1254 à Bohémond VI (1234 † 1267), prince d'Antioche ;
  • Rita, mariée en 1261 à Kostandin, seigneur de Saravantikar ;
  • Léon III (1236 † 1289), roi d'Arménie ;
  • Vacahk, mort jeune ;
  • Thoros (1244 † 1266) ;
  • Isabelle († 1269) fiancée en 1267 à Mouid ad-Din Suleiman († 1276).

Notes et références

  1. Il ne s'agit pas d'ingérence de Rome dans la politique intérieure à proprement dit, mais d'une dispense pour consanguinité, car les époux étaient cousins issus de germain.

Sources

  • Foundation for Medieval Genealogy : Kings of Armenia
  • René Grousset, L'Empire du Levant : Histoire de la Question d'Orient, Payot, coll. « Bibliothèque historique », Paris, 1949 (réimpr. 1979), 648 p. (ISBN 2-228-12530-X), p. 396-7 
Précédée par Isabelle d'Arménie Suivie par
Léon II
Reine d'Arménie
avec Philippe d'Antioche puis Héthoum Ier
1219-1252
Héthoum Ier
  • Portail de l’Arménie Portail de l’Arménie
  • Portail des croisades Portail des croisades
Ce document provient de « Isabelle d%27Arm%C3%A9nie (morte en 1252) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Isabelle d'Armenie (morte en 1252) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Isabelle d'Arménie (morte en 1252) —  Pour l’article homonyme, voir Isabelle d Arménie.  Isabelle Pièce représentant la reine Isabelle et son second mari Héthoum Ier …   Wikipédia en Français

  • Isabelle d'Armenie — Isabelle d Arménie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Il y a plusieurs princesses d Arménie prénommées Isabelle : Isabelle d Arménie (morte en 1252), reine d Arménie, fille de Léon II… …   Wikipédia en Français

  • Isabelle d'Arménie — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Il y a plusieurs princesses d Arménie prénommées Isabelle : Isabelle d Arménie (morte en 1252), reine d Arménie, fille de Léon II Isabelle d Arménie… …   Wikipédia en Français

  • Marie d'Antioche (morte après 1307) —  Pour l’article homonyme, voir Marie d Antioche.  Marie d Antioche, décédée après 1307, est une fille de Bohémond IV, prince d Antioche et de Mélisende de Lusignan. Ses grands parents maternels sont Amaury II de Lusignan, roi de Chypre …   Wikipédia en Français

  • Ramnulfides — Les Ramnulfides ou maison de Poitiers est une famille franque dont furent issus les comtes de Poitiers, ducs d Aquitaine, ainsi que les derniers princes d Antioche et rois de Chypre. Sommaire 1 Origine des Ramnulfides 2 Les Ramnulfides, comtes de …   Wikipédia en Français

  • Maison d'Ibelin — Pour les articles homonymes, voir Ibelin. Armoiries des Ibelin : d or à la croix pattée de gueules La famille Ibelin eut une origine relativement modeste et réussit à devenir une des plus importantes f …   Wikipédia en Français

  • Nécropole royale de la basilique de Saint-Denis — La Nécropole royale de Saint Denis, abrite les tombes de nombreux souverains francs et français, depuis Dagobert Ier jusqu à Louis XVIII. Cette nécropole se trouve dans la basilique de Saint Denis. Si quelques rois mérovingiens puis carolingiens… …   Wikipédia en Français

  • Henri II de Champagne — Pour les articles homonymes, voir Henri et Henri II. Henri II de Champagne Titre Comte de Champagne …   Wikipédia en Français

  • Liste de gisants de France — Cette page est destinée à fournir une liste non exhaustive des principaux gisants situés en France. Elle est articulée dans l ordre géographique, par département, puis par commune, puis par lieu ou édifice (cimetière, église, musée, autre), puis… …   Wikipédia en Français

  • Amaury II de Lusignan — Titre Seigneur puis roi de Chypre 1195 1196 – 1205 Prédécesseur Guy de Lusignan Successeur Hugues Ier de Chypre …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.