Jacques D'Hondt


Jacques D'Hondt

Jacques D'Hondt est un philosophe et résistant français, né à Tours en 1920.

Sommaire

Aperçu biographique

Jeune professeur à Chinon, sympathisant communiste,[1] durant la seconde guerre mondiale, Jacques D'hondt fut membre du mouvement résistant Combat[2].

Ancien élève de Jean Hyppolite et de Paul Ricœur, professeur émérite de philosophie à l'Université de Poitiers, Jacques D'Hondt a fondé dans cette même ville, en 1970, le Centre de Recherche et de Documentation sur Hegel et Marx (CRDHM), qu'il a dirigé jusqu'en 1975. Membre du comité de direction de la Hegel-Vereinigung, il a présidé la Société française de philosophie de 1982 à 1995, et l'Association des sociétés de philosophie de langue française (ASPLF) de 1988 à 1996.

C'est par ses travaux sur Hegel (Hegel philosophe de l'histoire vivante, en 1966, Hegel secret. Recherches sur les sources cachées de la pensée de Hegel, et Hegel en son temps parus tous deux en 1968) que Jacques D'Hondt a acquis une renommée internationale en restituant au philosophe allemand un visage historique lui rendant justice, tout en éclairant les procédés qui ont généré les «légendes noires» qui ont couru à son encontre. Ces recherches extrêmement rigoureuses ont culminé avec la biographie sobrement intitulée Hegel. Biographie, parue en 1998.

Mais l'enseignement, les travaux, et les publications de Jacques D'Hondt ne se sont pas seulement consacrées à une «réhabilitation» du Hegel vivant en son temps: participant à la reconnaissance philosophique de Diderot et des penseurs matérialistes des Lumières, Jacques D'Hondt est également un éminent lecteur de Marx (antagoniste résolu des positions philosophiques d'Althusser) et un interprère pénétrant des rapports de Marx à Hegel (le recueil De Hegel à Marx, publié en 1972, ne réunit qu'une petite partie de ses contributions sur la question). Philosophe saisi par et dans une histoire continuée, c'est encore un critique de ses contemporains dans L'Idéologie de la rupture (1978) et dans nombre de ses publications aujourd'hui encore dispersées.

Bibliographie

  • Michel Vadée et Jean-Claude Bourdin (dir.), La Philosophie saisie par l'histoire. Hommage à Jacques D'Hondt, Paris, Kimé
  • Fiorinda Li Vigni, Jacques D'Hondt e il percorso della ragione hegeliana, Naples, Città del Sole, 2002 (trad. fr. Jacques D'Hondt et le parcours de la raison hégélienne, Paris, L'Harmattan)

Liens externes

Pages dédiées à Jacques D'Hondt (biographie, bibliographie complète des écrits de Jacques D'Hondt, articles en ligne):

Notes et références

  1. Claude Mazauric, « Les chaussées sont désertes, plus de passants sur les chemins » (Esaïe 33.8) La SER dans la tourmente : 1940-1945 », Annales historiques de la Révolution française, n° 353 (juillet-septembre 2008).
  2. Claude Bourdet, L'Aventure incertaine - De la Résistance à la Restauration, 1975, Stock.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques D'Hondt de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques d'Hondt — est un philosophe français né à Tours en 1920. Aperçu biographique Ancien élève de Jean Hyppolite et de Paul Ricœur, professeur émérite de philosophie à l Université de Poitiers, Jacques D Hondt a fondé dans cette même ville, en 1970, le Centre… …   Wikipédia en Français

  • Lettres de Jean-Jacques Cart à Bernard de Muralt, trésorier du pays de Vaud, sur le droit public et les événements actuels — Les Lettres de Jean Jacques Cart à Bernard de Muralt, trésorier du pays de Vaud, sur le droit public et les événements actuels ont été publiées à Paris en 1793 et traduites en allemand sous couvert d anonymat par Georg Wilhelm Friedrich Hegel à… …   Wikipédia en Français

  • Lettres de Jean-Jacques Cart à Bernard de Muralt — Les Lettres de Jean Jacques Cart à Bernard de Muralt, trésorier du pays de Vaud, sur le droit public et les événements actuels ont été publiées à Paris en 1793 et traduites en allemand sous couvert d anonymat par Georg Wilhelm Friedrich Hegel à… …   Wikipédia en Français

  • Gheerkin de Hondt — Ge(r)rit – Gheerart Gerryt de Hont …   Wikipédia en Français

  • Jean-Jacques Quesnot De La Chênée — est un directeur de théâtre et dramaturge français de la fin du XVIIe siècle qui exerça principalement dans les Pays Bas espagnols. Il était le fils d’un juge de Clarensac. Après la révocation de l Édit de Nantes, il se retira dans le… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Jacques Quesnot de La Chenee — Jean Jacques Quesnot de La Chênée Jean Jacques Quesnot de La Chênée est un directeur de théâtre et dramaturge français de la fin du XVIIe siècle qui exerça principalement dans les Pays Bas espagnols. Il était le fils d’un juge de Clarensac.… …   Wikipédia en Français

  • Jean-jacques quesnot de la chênée — est un directeur de théâtre et dramaturge français de la fin du XVIIe siècle qui exerça principalement dans les Pays Bas espagnols. Il était le fils d’un juge de Clarensac. Après la révocation de l Édit de Nantes, il se retira dans le… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Jacques Quesnot de La Chênée — est un directeur de théâtre et dramaturge français de la fin du XVIIe siècle qui exerça principalement dans les Pays Bas espagnols. Il était le fils d un juge de Clarensac, étudia la pharmacie et épousa Marie Roux à Mizoën le… …   Wikipédia en Français

  • Friedrich Hegel — Georg Wilhelm Friedrich Hegel G. W. F. Hegel Philosophe allemand Époque Moderne Portrait de Hegel par Schlesinger (1831) Naissance  …   Wikipédia en Français

  • Friedrich Wilhelm Hegel — Georg Wilhelm Friedrich Hegel G. W. F. Hegel Philosophe allemand Époque Moderne Portrait de Hegel par Schlesinger (1831) Naissance  …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.