Jacques Legros


Jacques Legros
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Legros.

Jacques Legros est un journaliste et présentateur télévisé français né le 25 juillet 1951[réf. nécessaire] à Lapugnoy[1] dans le Pas-de-Calais[2],[3].

Son père était directeur d'école et secrétaire de mairie à Fouquereuil, village proche de Lapugnoy où sa mère exerçait également la profession de secrétaire de mairie[1].

Ses débuts

Lycéen, Jacques Legros signe ses premiers articles pour La Voix du Nord[3].

Son bac en poche, il débarque à Paris[4]. Il reçoit le coup de pouce d'un ex-petit-cousin par alliance qui l'embauche en tant que journaliste dans le journal La Tribune des Nations. Il a ensuite rencontré coup sur coup deux grands journalistes d'Europe 1, François Chalais et Jacques Paoli qui lui apprennent le monde de la radio. Ce dernier lui conseille alors de s'inscrire à la Sorbonne pour étudier le droit, ce qu'il fait. Il travaille également chez le journal Détective (devenu Le Nouveau Détective). Jacques Legros fait ensuite une rencontre déterminante avec le Général Pierre Marie Gallois et, à l'issue de cette rencontre, devient ingénieur civil pendant quatre ans[4]. Mais le monde de la télévision et de la radio lui manque, et il plaque tout à 30 ans[3], en 1981[5], pour vivre son rêve.

Le déclic

À partir de là, tout s'accélère : il devient animateur puis journaliste pour Radio France Vaucluse, puis pour France-Inter où il travaille avec Jérôme Bellay qui lui propose de participer au lancement de France Info[5] qui a lieu en 1987. Il rejoint par la suite RTL pour les journaux du matin et Le journal inattendu[4] avant de s'attaquer aux journaux de LCI.

Après quatre ans au sein de la chaîne info, où il est devenu directeur adjoint de la rédaction[6], il choisit de démissionner pour produire Les moments de vérité sur M6, Pourquoi comment sur France 3 et Plein les yeux qu'il présente sur TF1 avec Carole Rousseau de 1997 à 2003. Depuis 1998, il remplace aussi Jean Pierre Pernaut lors des vacances scolaires pour la présentation du JT de 13 Heures sur TF1[5].

Depuis 2006, il a retrouvé la présentation de prime time sur TF1 avec Les 30 histoires les plus mystérieuses puis Les 30 histoires les plus extraordinaires avec Carole Rousseau[7].

En 2010, il présente un nouveau magazine sur les tendances de consommation sur TMC (filiale du Groupe TF1) appelé Code-Barres et diffusé en première partie de soirée[8].

Depuis le 8 juin 2011, il présente un nouveau magazine sur TMC, Suspect n°1.

Notes et références

  1. a et b Marc Vasseur, « Interview de Jacques Legros - Le présentateur du journal de TF1 revient sur son enfance à Lapugnoy », dans L'Avenir de l'Artois, no 33, 18 août 2011 
  2. (fr) Les coulisses du JT sur tf1.fr
  3. a, b et c (fr) JT d'été : Jacques Legros à l'heure du Pernaut sur ladepeche.fr, 8 juillet 2003
  4. a, b et c (fr) Biographie de Jacques Legros sur tf1.fr
  5. a, b et c (fr) Jacques Legros, Vincennois de marque sur temps-libre.info, février 2006
  6. (fr) TF1, 20H55. «Plein les yeux», un bêtisier maquillé en magazine d'information. «Plein les yeux», la tête vide sur liberation.fr, 13 février 1998
  7. Les 30 histoires les plus mystérieuses sur ozap.com. Consulté le 18 septembre 2009
  8. Code Barre le nouveau magazine conso de Jacques Legros sur TMC sur tele.premiere.fr, Première, 12 janvier 2010. Consulté le 13 janvier 2010

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Legros de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Legros — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Le patronyme Legros est assez répandu dans les pays francophones. En 2006, environ 17 000 personnes portent ce nom en France. A cette date, c… …   Wikipédia en Français

  • LEGROS (P.) — LEGROS PIERRE (1629 1714) Né à Chartres d’un père marchand épicier, Pierre Legros vient à Paris se former dans l’atelier de Jacques Sarrazin. Il épouse en 1663 la fille d’un des maîtres de la sculpture versaillaise, Gaspard Marsy, et la tradition …   Encyclopédie Universelle

  • Jacques Baudry — Cinq Martyrs du lycée Buffon Les Cinq martyrs du lycée Buffon sont cinq lycéens, du lycée Buffon, résistants fusillés par les nazis ; ils s appelaient : Jean Marie Arthus (Lausanne (Suisse) 2 avril 1925 fusillé au stand de tir …   Wikipédia en Français

  • Jacques Joseph Tissot — James Tissot: Selbstporträt (Detail), um 1898 Edgar Degas: Porträt James Tissot, um 1867 James Tissot (eigentlich Jacques Joseph Tissot; * …   Deutsch Wikipedia

  • Lucien Legros — Cinq Martyrs du lycée Buffon Les Cinq martyrs du lycée Buffon sont cinq lycéens, du lycée Buffon, résistants fusillés par les nazis ; ils s appelaient : Jean Marie Arthus (Lausanne (Suisse) 2 avril 1925 fusillé au stand de tir …   Wikipédia en Français

  • Claude Legros — Pour les articles homonymes, voir Legros. Claude Legros est un acteur français né en 1932. Filmographie Cinéma 1957 : Les Gaietés de l escadrille de Georges Péclet 1968 : La Grande Lessive (!) de Jean Pierre Mocky 1971 : Le Viager… …   Wikipédia en Français

  • Sauveur Legros — Pour les articles homonymes, voir Legros. Jean Sauveur Legros …   Wikipédia en Français

  • Auguste Legros — Pour les articles homonymes, voir Legros. Auguste Legros est un homme politique de l île de La Réunion né le 30 décembre 1922 à Saint André et décédé le 30 mai 2008[1]. Dans sa jeunesse, Auguste Legros a été scolarisé au lycée Leconte de Lisle de …   Wikipédia en Français

  • Jules Jacques Veyrassat — Jules Jacques Veyrassat, né en 1828 et mort en 1893, est un peintre français associé à l École de Barbizon. Sommaire 1 Biographie 2 Collections 3 Galerie 4 …   Wikipédia en Français

  • Le gros — Legros Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le patronyme Legros est assez répandu dans les pays francophones. En 2006, environ 17 000 personnes portent ce nom en France, à cette date, c est… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.