Jacques Ranciere


Jacques Ranciere

Jacques Rancière

Jacques Rancière
Philosophe occidental
Philosophie contemporaine
Jacques Ranciere.jpg
Naissance : 1940
École/tradition : marxisme
Principaux intérêts : Politique, esthétique
A influencé : Bernard Aspe

Jacques Rancière (né en 1940), est philosophe, professeur émérite à l'Université de Paris VIII (Saint-Denis). Il est le père de l'économiste Romain Rancière.

Sommaire

Biographie

Élève de Louis Althusser, il participe en 1965 à Lire le Capital avant de se démarquer rapidement de son ancien professeur. En 1974, il écrit La Leçon d'Althusser, qui remet en cause sa démarche. À la fin des années 1970, il anime avec d'autres jeunes intellectuels comme Joan Borell, Arlette Farge, Geneviève Fraisse, le collectif Révoltes Logiques qui, sous les auspices de Rimbaud, remet en cause les représentations du social traditionnel et fait paraître une revue. (Les contributions de Jacques Rancière à cette revue ont été regroupées dans un ouvrage Les scènes du peuple édité chez Horlieu en 2003). Il a toujours été très marqué par le catholicisme[réf. souhaitée].

Parallèlement, il se penche sur l'émancipation ouvrière, les utopistes du XIXe siècle (notamment Étienne Cabet) et commence à voyager régulièrement aux États-Unis. De ce travail naîtra sa thèse d'État parue sous le titre : La nuit des prolétaires. Archives du rêve ouvrier.

Un peu plus tard, dans Le philosophe plébéien, il rassemble des écrits inédits de Louis Gabriel Gauny, ouvrier parquetier et philosophe. Au milieu des années 1980, il s'intéresse à un autre personnage peu conventionnel : Joseph Jacotot qui au début du XIXe siècle remit radicalement en cause les fondements de la pédagogie traditionnelle. Cette étude donnera lieu à une biographie philosophique : Le maître ignorant. Il s'intéresse ensuite à l'ambiguïté du statut du discours historique dans Les mots de l'histoire (ouvrage qui ne put, pour des raisons de dépôt légal, paraître sous le titre initialement prévu par l'auteur, Les noms de l'histoire). À la fin de cette période, Rancière, qui est également cinéphile, proche des Cahiers du cinéma, explore les liens entre esthétique et politique. Courts voyages au pays du peuple, sous la forme de trois nouvelles philosophiques est le premier ouvrage directement consacré à ce sujet.

Bibliographie

  • La Leçon d'Althusser, Gallimard, Idées (n° 294), 1975
  • La Parole ouvrière, avec Alain Faure, 10/18, 1976 - La Fabrique, 2007 (avec une postface inédite)
  • La Nuit des prolétaires. Archives du rêve ouvrier, Fayard 1981, Hachette Pluriel (Poche), 1997
  • Le Philosophe et ses pauvres. Fayard, 1983
  • Louis-Gabriel Gauny : le philosophe plébéien(édition de Jacques Rancière), Presses universitaires de Vincennes, 1985
  • Le Maître ignorant : Cinq leçons sur l'émancipation intellectuelle, Fayard 1987 - 10/18 Poche, 2004
  • Courts voyages au Pays du peuple. Le Seuil, 1990
  • Les Noms de l'histoire. Essai de poétique du savoir, Le Seuil, 1992
  • Mallarmé, la politique de la sirène. Hachette, 1996
  • Aux bords du politique. Osiris, 1990, La Fabrique 1998, Folio, 2003
  • La Mésentente. Galilée, 1995
  • Arrêt sur histoire. avec Jean-Louis Comolli, Centre Georges-Pompidou, 1997
  • La Chair des mots. Politique de l'écriture, Galilée, 1998
  • La Parole muette. Essai sur les contradictions de la littérature, Hachette, 1998
  • La Fable cinématographique. Le Seuil
  • Le Partage du sensible. La Fabrique, 2000
  • L'Inconscient esthétique. La Fabrique, 2001
  • Le Destin des images. La Fabrique, 2003
  • « Les Scènes du Peuple ». Horlieu, 2003 (réédition des articles parus dans Les Révoltes logiques)
  • Malaise dans l'esthétique. Galilée, 2004
  • L'Espace des mots : De Mallarmé à Broodthaers, Musée des Beaux Arts de Nantes, 2005
  • La Haine de la démocratie. La Fabrique, 2005
  • Chronique des temps consensuels. Le Seuil, 2005
  • La Philosophie déplacée. Autour de Jacques Rancière, Actes du colloque de Cerisy. Horlieu, 2006
  • Politique de la littérature, Galilée, 2007
  • Le Spectateur émancipé, La Fabrique, 2008
  • Démocratie, dans quel état ?, avec Giorgio Agamben, Alain Badiou, Daniel Bensaïd, Wendy Brown, Jean-Luc Nancy, Kristin Ross et Slavoj Zizek , La Fabrique, 2009.
  • Et tant pis pour les gens fatigués. Entretiens, Éditions Amsterdam, 2009

Sur Jacques Rancière

  • La philosophie déplacée : autour de Jacques Rancière Colloque de Cérisy - Horlieu éditions (Bourg en Bresse), 2006.
  • Badiou, Balibar, Ranciere: Re-thinking Emancipation de Nick Hewlett, Continuum, 2007
  • Rancière et Jacotot. Une critique du concept d'autorité de Maria Beatriz Greco, L'Harmattan, 2007.
  • Bourdieu/Rancière : la politique entre sociologie et philosophie de Charlotte Nordmann, Éditions Amsterdam, 2006. Rééd. Amsterdam Poches, 2008
  • L'interruption, Jacques Rancière et la politique de Christian Ruby, La Fabrique, 2009.

Liens externes

Ce document provient de « Jacques Ranci%C3%A8re ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Ranciere de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques Rancière — Philosophe occidental Philosophie contemporaine Naissance 1940 École/tradition marxisme …   Wikipédia en Français

  • Jacques Rancière — während einer Konferenz an der Universidad Internacional de Andalucía, in Sevilla, Spanien, 2006 Jacques Rancière (* 1940 in Algier) ist ein französischer Philosoph, der vor allem für seine Arbeiten zur politischen Philosophie und zur Ästhetik… …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Ranciere — Jacques Rancière während einer Konferenz an der Universidad Internacional de Andalucía, in Sevilla, Spanien, 2006. Jacques Rancière (* 1940 in Algier) ist ein französischer Philosoph, der vor allem für seine Arbeiten zur politischen Philosophie… …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Rancière — Nacimiento 1940 Argel …   Wikipedia Español

  • Jacques Rancière — Infobox Philosopher region = Western Philosophy era = 20th / 21st century philosophy color = #B0C4DE name = Jacques Rancière birth = 1940 flagicon|France|size=20px Algiers, Algeria death = school tradition = Post Marxism main interests =… …   Wikipedia

  • Rancière — Jacques Rancière Jacques Rancière Philosophe occidental Philosophie contemporaine Naissance : 1940 …   Wikipédia en Français

  • Ranciere — Jacques Rancière während einer Konferenz an der Universidad Internacional de Andalucía, in Sevilla, Spanien, 2006. Jacques Rancière (* 1940 in Algier) ist ein französischer Philosoph, der vor allem für seine Arbeiten zur politischen Philosophie… …   Deutsch Wikipedia

  • Rancière — Jacques Rancière während einer Konferenz an der Universidad Internacional de Andalucía, in Sevilla, Spanien, 2006. Jacques Rancière (* 1940 in Algier) ist ein französischer Philosoph, der vor allem für seine Arbeiten zur politischen Philosophie… …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques — Jacques, die französische Form des männlichen Vornamens Jakob. Bekannte Namensträger sind: Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques-Alain Miller — is a prominent French Lacanian psychoanalyst. As a student at the École Normale Supérieure, he met Lacan in 1964 while attending his seminars at the rue d Ulm. After having read everything Lacan had thus far published, he asked him, Does your… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.