Jacques Tourneur


Jacques Tourneur
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tourneur.

Jacques Tourneur

Naissance 12 novembre 1904
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française,
Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 19 décembre 1977 (à 73 ans)
Bergerac, France
Profession Réalisateur
Films notables La Féline,
Vaudou,
L'Homme-léopard,
Pendez-moi haut et court,
Rendez-vous avec la peur

Jacques Tourneur, parfois anglicisé en Jack Tourneur, né à Paris le 12 novembre 1904 et mort à Bergerac le 19 décembre 1977, est un réalisateur français qui fit l'essentiel de sa carrière à Hollywood. Il obtient la nationalité américaine en 1919. Il est l'inventeur de l'effet-bus.

Sommaire

Biographie

Il est le fils de Maurice Tourneur, illustrateur et réalisateur lui-même. Il suit son père aux États-Unis dans les années 1920, où celui-ci l'abandonne après avoir claqué la porte sur le tournage de L'Île mystérieuse.

Carrière

Il débute dans le cinéma au début des années 1930, comme monteur des films de son père (dont Les Gaietés de l'escadron), ou d'autres metteurs en scène. Il réalise quatre films en France à partir de 1931, avant de partir pour Hollywood en 1934. Il n'y réalise d'abord que des courts métrages, puis dirige des secondes équipes sur des films plus importants. Il n'apparaît pas dans ce cas au générique, les secondes équipes n'étant pas créditées à l'époque. They All Came Out (1939), un documentaire romancé sur les prisons, lui permet d'accéder à la réalisation de longs métrages.

Imposé par le producteur Val Lewton à la RKO, il va exceller dans le film fantastique, mais réaliser également de remarquables westerns, films d'aventures et films noirs jusqu'à la fin des années 1950. Dans ses films fantastiques, il se distingue en jouant avant tout sur le non-dit et la suggestion pour susciter l'angoisse.

Un bon exemple de sa « méthode » est la scène de la piscine, dans le film La Féline, scène reprise telle quelle dans le remake réalisé quarante ans plus tard par Paul Schrader. Tourneur suscite une forte tension en jouant sur l'éclairage et les zones d'ombre, l'instabilité de l'environnement (l'eau de la piscine, les reflets de l'eau sur les murs), les prise de vue en plongée et contre-plongée, et la réverbération du son qui enveloppe totalement le spectateur, ce qui est un tour de force avec une bande son mono. Il passa d'ailleurs deux jours à enregistrer le son de cette scène dans la piscine (pour une durée de tournage totale de 21 jours).

Il réalise quelques autres chefs-d'œuvre, comme Vaudou, L'Homme Léopard (1943), Pendez-moi haut et court (Out of the Past) (1947) et plus tard Rendez-vous avec la peur (Night of the Demon) (1957).

Il travaille ensuite pour la télévision, notamment les séries Bonanza et La Quatrième Dimension.

En 1966, il revient en France et s'installe en Dordogne, près de Bergerac où il reçoit quelques-unes de ses connaissances d'Hollywood, notamment un de ses comédiens d'élection, Dana Andrews.

Filmographie

Cinéma (réalisateur)

Courts métrages

  • 1936 : Master Will Shakespeare
  • 1936 : The Jonker Diamond
  • 1936 : Harnessed Rhythm
  • 1936 : Killer-Dog
  • 1937 : The Rainbow Pass
  • 1937 : Romance of Radium
  • 1937 : The Grand Bounce
  • 1937 : The Boss didn't say Good Morning
  • 1938 : What do You Think ? (Tupapaoo), inspiré du tournage de Tabou à Tahiti et de la mort de F. W.Murnau
  • 1938 : The Ship that died (Mort d'un bateau)
  • 1938 : Think it over
  • 1938 : The King without a Crown (Le Roi sans Couronne)
  • 1938 : Strange Glory (Un Nimbe de Gloire)
  • 1938 : The Face behind the Mask (Un Homme derrière le Masque)
  • 1938 : The Man in the Barn
  • 1939 : Yankee Doodle goes to Town
  • 1941 : Strange Glory
  • 1942 : The Magic Alphabet (L'alphabet magique)
  • 1942 : The Incredible Stranger (L'étranger mystérieux)

Longs métrages

Télévision (réalisateur)

  • 1958 : Northwest Passage (Téléfilm)
  • 1959 : Bonanza (Série TV)
  • 1959 : The Alaskans (Série TV)
  • 1959 : Adventures in Paradise (Série TV)
  • 1960 : The Barbara Stanwyck show (Série TV)
  • 1963 : La Quatrième Dimension (Série TV), épisode intitulé Appel nocturne (Night Call)
  • 1966 : T.H.E. Cat, (Série TV)

Participations

Bibliographie

  • Michael Henry Wilson, Jacques Tourneur ou la magie de la suggestion, Éditions du Centre Pompidou, 2003
  • Écrits de Jacques Tourneur. Written by Jacques Tourneur, présentation de Jacques Manlay, Rouge Profond, 2003
  • Frank Lafond, Jacques Tourneur, les figures de la peur, Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2007.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Tourneur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques Tourneur — Nacimiento 12 de noviembre de 1904 París (Francia) Fallecimiento 19 de diciembre de 1977 Bergerac (Francia) Pareja Christiane Tourneur …   Wikipedia Español

  • Jacques Tourneur — (* 12. November 1904 in Paris; † 19. Dezember 1977 in Bergerac im Département Dordogne) war ein US amerikanischer Filmregisseur französischer Abstammung. Jacques Tourneur kam 1914 zusammen mit seinem Vater, dem französischen Filmregisseur Maurice …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Tourneur — Infobox actor name = Jacques Tourneur caption = birthname = birthdate = birth date|1904|11|12 birthplace = Paris, France deathdate = death date and age|1977|12|19|1904|11|12 deathplace = Bergerac, France restingplace = restingplacecoordinates =… …   Wikipedia

  • Jacques Colombier — Données clés Naissance 1901 Compiègne, France Nationalité Française Décès 12 février 1988 …   Wikipédia en Français

  • Tourneur, Jacques — (Jacques Thomas / No­vember 12, 1904, Paris, France December 19, 1997, Bergerac, Dordogne, France)    The son of director Maurice Tourneur and actress Fernande Van Doren (1877 1964), he followed his father to the USA in 1913 and became a US… …   Encyclopedia of French film directors

  • Tourneur — may refer to:People* Cyril Tourneur (1575 1626), English dramatist * Jacques Tourneur (1904 1977), French film director * Maurice Tourneur (1873 1961), French film director and screenwriterPlaces* Le Tourneur, in France …   Wikipedia

  • Tourneur — ist der Nachname von mehreren Personen: Alfred Letourneur (1907−1975), französischer Radrennfahrer Étienne François Le Tourneur (1751–1817), französischer Politiker und Militär François Joseph Alexandre Letourneur (1769–1843), französischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques — Jacques, die französische Form des männlichen Vornamens Jakob. Bekannte Namensträger sind: Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • Tourneur, Maurice — (Maurice Félix Thomas / February 2, 1873, Paris, France August 4, 1961, Paris, France)    The son of a jewel merchant, he studied at the Beaux Arts and earned a living as a decorator and book illustrator before working as an assistant at the… …   Encyclopedia of French film directors

  • Tourneur — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Tourneur est un nom de famille notamment porté par : Cyril Tourneur (1575 1626), dramaturge anglais. Étienne François Le Tourneur (1751… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.