Jacques Villon


Jacques Villon
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villon et Duchamp.

Jacques Villon, né Gaston Émile Duchamp à Damville (Eure) le 31 juillet 1875 et mort à Puteaux (Hauts-de-Seine) le 9 juin 1963, est un peintre et graveur cubiste français.

Sommaire

Biographie

Famille

Gaston Émile est le deuxième fils d’Eugène et de Lucie Duchamp, une famille aisée au tempérament artistique. Quatre de leurs six enfants vont devenir des artistes accomplis. Alors que le garçon est encore jeune, son grand-père maternel Émile Frédéric Nicolle, homme d’affaires arrivé et artiste, enseigne l’art à ses petits-enfants.

Le futur Jacques Villon est le frère aîné de :

Jeunesse

En 1894, Gaston part s’installer avec son frère Raymond dans le quartier parisien de Montmartre et il fait son droit à l’université de Paris. Son père l'autorise à étudier l’art à condition de continuer à étudier le droit. Pour se distinguer de ses frères, Gaston Duchamp adopte le pseudonyme de Jacques Villon en référence au poète du Moyen Âge.

L’essor de la communauté artistique de Montmartre où vit Jacques Villon achève de lui ôter tout intérêt pour la poursuite d’une carrière juridique et, pendant les dix années suivantes, il travaille dans les arts graphiques, fournissant des dessins et des illustrations aux journaux parisiens, ou dessinant des affiches en couleur. En 1903, il aide à organiser la section dessin du premier salon d'automne à Paris. En 1904-1905, il étudie l’art à l’académie Julian.

Très influencé par Edgar Degas et Toulouse-Lautrec à ses débuts, Villon participe plus tard aux mouvements fauviste, cubiste et impressionniste abstrait.

La gravure

En 1906, Montmartre étant devenue une communauté très active, il déménage pour le quartier plus tranquille de Puteaux où il consacre la majeure partie de son temps à travailler à la pointe sèche, la gravure en creux (intaglio), une technique qui crée des lignes foncées et veloutées qui ressortent en contraste avec la blancheur du papier.

Son isolement de la bourdonnante communauté artistique de Montmartre, ainsi que sa nature modeste, ont fait que sa production est restée obscure pendant un certain nombre d'années.

À partir de 1911, il organise chez lui, avec ses frères Raymond et Marcel, un groupe de discussion qui se rencontre régulièrement avec des artistes et des critiques comme Francis Picabia, Robert Delaunay, Fernand Léger et d’autres auxquels on donnera bientôt le nom de groupe de Puteaux. Villon a joué un rôle majeur dans l’exposition du groupe sous le nom de « section d’Or » d’après la « section d’Or » des mathématiques classiques. Plus de 200 œuvres par trente et un artistes figuraient à leur première exposition à la galerie La Boétie en octobre 1912.

Le cubisme

En 1913, Villon crée ses chefs d’œuvre cubistes, sept grandes pointes sèches où les formes se cassent en plans pyramidaux obscurcis. La même année, il expose au célèbre Armory Show de New York, qui contribue à introduire l'art moderne aux États-Unis. Ses œuvres connaissent une grande popularité et se vendent sans peine. Sa notoriété grandit tellement que dès les années 1930, il est mieux connu aux États-Unis qu’en Europe.

La galerie Louis Carré organise une exposition de son œuvre à Paris en 1944, à la suite de quoi il reçoit des récompenses dans un certain nombre d’expositions internationales. En 1950, il reçoit le prix Carnegie et, en 1954, il est nommé commandeur de la Légion d'honneur. L'année suivante, il reçoit la commande des vitraux de la cathédrale à Metz, La France. En 1956, le grand prix de la Biennale de Venise lui est décerné à l’exposition.

Les plus grandes réalisations de Villon en gravure sont sa création d’une langue purement graphique pour le cubisme, une réalisation dont aucun autre graveur, y compris ses camarades cubistes Picasso ou Braque, ne pourrait se vanter.

En 1967, son frère Marcel a contribué à monter à Rouen une exposition intitulée « Les Duchamp : Jacques Villon, Raymond Duchamp-Villon, Marcel Duchamp, Suzanne Duchamp ». Une partie de cette exposition familiale a ensuite été présentée au Musée national d'art moderne du Centre Georges-Pompidou de Paris.

Bibliographie

  • René-Jean, Jacques Villon, Paris, Braun, 1945
  • Paul Éluard et René-Jean, Jacques Villon ou l'art glorieux, Paris, Louis Carré, 1948
  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, vol. 14, éditions Gründ, janvier 1999,  p. (ISBN 978-2-7000-3024-2), p. 254-257 

Liens

Lien interne

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Villon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques Villon — (* 31. Juli 1875 in Damville; † 9. Juni 1963 in Puteaux bei Paris), eigentlich Gaston Émile Duchamp, war ein französischer Maler und Grafiker. Sein Pseudonym nahm er 1894 nach dem Roman Jack zu Ehren des französischen Dichters Alphonse Daudet,… …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Villon — (July 31, 1875 June 9, 1963) was a French cubist painter and printmaker.Early lifeBorn Gaston Emile Duchamp in Damville, Eure, in the Haute Normandie region of France, he came from a prosperous and artistically inclined family. While he was a… …   Wikipedia

  • Jacques Villon — (nombre por el que es más conocido Gaston Emile Duchamp 31 de julio de 1875 9 de junio de 1963) fue un pintor francés influido por el cubismo. Nacido en 1875 en el pueblo normando de Damville, Gaston Duchamp (adoptó el seudónimo de Jacques Villon …   Wikipedia Español

  • Jacques Villon — (31 de julio de 1875 9 de junio de 1963). Pintor. Nacido Gaston Duchamp (adoptó el pseudónimo de Jacques Villon en 1895), era hermano del artista Marcel Duchamp y del escultor Raymond Duchamp Villon …   Enciclopedia Universal

  • VILLON (J.) — L’importance de l’œuvre de Villon n’a guère été reconnue que depuis 1950, alors que l’artiste avait déjà, au cours d’une carrière de plus de cinquante ans, exécuté sept à huit cents toiles et près de cinq cents gravures, dans différentes manières …   Encyclopédie Universelle

  • Jacques Mennessons — Jacques Mennessons, dit aussi Mennson, (1923 1983) né et mort à Paris, est un peintre et sculpteur français de la seconde Ecole de Paris. Après une formation technique, il se choisit pour maîtres Albert Gleizes et Henri Laurens. Son œuvre… …   Wikipédia en Français

  • Villon — can refer to:People* François Villon (1431 c.1474), French poet, thief, and general vagabond * Raymond Duchamp Villon (1876 1918), French sculptor * Jacques Villon (1875 1963), French Cubist painter and printmakerPlaces* Villon, Yonne is a… …   Wikipedia

  • Villon — ist der Name folgender Personen: François Villon (1431–1463), bedeutendster Dichter des französischen Spätmittelalters Jacques Villon (1875–1963), französischer Maler des Kubismus Pierre Villon (1901–1980), französischer kommunistischer Politiker …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques — Jacques, die französische Form des männlichen Vornamens Jakob. Bekannte Namensträger sind: Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • Villon — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Personnalités Villon est le nom de famille de plusieurs personnes Le plus célèbre : le poète François Villon (Moyen Âge, disparu en 1463) Eugène… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.