Jaime Semprun


Jaime Semprun
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Semprun.
Jaime Semprun
Activités Écrivain
Éditeur
Théoricien révolutionnaire
Naissance 26 juillet 1947
Paris, France Flag of France.svg
Décès 3 août 2010
Paris, France Flag of France.svg
Langue d'écriture Français
Œuvres principales
  • La Guerre sociale au Portugal (1975)
  • La Nucléarisation du monde (1980)
  • Dialogues sur l'achèvement des temps modernes (1993)
  • L'Abîme se repeuple (1997)
  • Apologie pour l'insurrection algérienne (2001)
  • Défense et illustration de la novlangue française (2005)
  • Catastrophisme, administration du désastre et soumission durable (2008)

Jaime Semprun est un écrivain, essayiste, traducteur et éditeur français né le 26 juillet 1947 à Paris et mort le 3 août 2010[1]. Il a fondé et dirigé les Éditions de l'Encyclopédie des Nuisances depuis 1991.

Sommaire

Biographie

Lié au réalisateur Philippe Garrel — il apparaît dans un de ses films, Le Lit de la Vierge, sorti en 1970 aux côtés de Zouzou et de Valérie Lagrange — et auteur lui-même d'un court-métrage, Le Meurtre du père (1968)[2], et d'un long-métrage, La Sainte Famille (1968)[3], Jaime Semprun s'intéresse ensuite à la question sociale et à l'Internationale situationniste[4]. Collaborateur épisodique de la revue L'Assommoir de Roger Langlais, il est l'auteur de deux essais aux éditions Champ libre au cours des années 1970 : La Guerre sociale au Portugal et Précis de récupération. En 1980, il publie La Nucléarisation du monde, essai dénonçant les méfaits de l'énergie nucléaire. Jaime Semprun est par la suite à l'origine de la création du groupe et de la revue post-situationniste de l’Encyclopédie des Nuisances, dont il est le principal animateur. Quinze numéros sont publiés entre 1984 et 1992, avant que la revue ne devienne, en 1991, une maison d'édition, les Éditions de l'Encyclopédie des Nuisances.

Jaime Semprun s'est beaucoup investi avec Anne Krief (sa compagne) et Michel Pétris dans la traduction et publication des textes de George Orwell encore inédits en France aux éditions Ivrea en coédition avec les éditions de l'Encyclopédie des Nuisances, entreprise qu'il a commencée, selon l'expression de Christophe Bourseiller, « sous les auspices » de Guy Debord et Gérard Lebovici[5]. Quatre volumes d'Essais, articles, lettres d'Orwell paraissent ainsi entre 1995 et 2001.

Semprun développe, au fil de ses ouvrages et des publications qu'il édite, une critique radicale de l'État et de la société industrielle. À ce titre, il participe de la mouvance anti-industrielle[6].

Dans son ouvrage Défense et illustration de la novlangue française publié en 2005, Jaime Semprun analyse la transformation de la langue française à l'époque de l'omniprésence de la technique et de l'informatique.

Avec Catastrophisme, administration du désastre et soumission durable, écrit en collaboration avec René Riesel, Jaime Semprun poursuit sa critique de la société contemporaine. Ce livre comporte en annexe la critique de l'ouvrage d'Anselm Jappe, Les Aventures de la marchandise.

Jaime Semprun décède d'une hémorragie cérébrale le 3 août 2010 à l'âge de 63 ans[7].

En janvier 2011, les Éditions de l'Encyclopédie des Nuisances publient un texte posthume de lui intitulé Andromaque, je pense à vous !. Ce texte inédit, écrit en 2000 pour le premier anniversaire de la mort de sa mère Loleh Bellon (1925-1999), est une dérive sentimentale dans Paris. Il est suivi de deux essais, restés à l'état de fragments, sur le peintre Pascal Vinardel et l'abolition de l'art par la société de masse.

Liens de parenté

Jaime Semprun est le fils de la comédienne et dramaturge Loleh Bellon et de l'écrivain Jorge Semprún[8], et le petit-fils de la photographe Denise Bellon, qui a fait de lui des portraits d'enfant, et le neveu de l'écrivain Carlos Semprún Maura. L'écrivain Claude Roy était son beau-père tandis que Diego Semprun était son cousin.

Publications

Essais

Traductions

  • George Orwell, traduction en collaboration avec Anne Krief, Michel Pétris et Bernard Pecheur :
    • Essais, articles, lettres, quatre volumes, éditions Ivrea / éditions de l'Encyclopédie des Nuisances, Paris, 1995-2001
    • Dans le ventre de la Baleine et autres essais (1931-1943), éditions Ivrea / éditions de l'Encyclopédie des Nuisances, Paris, 2005
      Édition abrégée des Essais, articles, lettres.
    • Tels, tels étaient nos plaisirs et autres essais (1944-1949), éditions Ivrea / éditions de l'Encyclopédie des Nuisances, Paris, 2005
      Édition abrégée des Essais, articles, lettres.

Correspondance

  • Éditions Champ Libre, Correspondance, vol. 1, éditions Champ Libre, Paris, 1978.
    Quelques lettres de Jaime Semprun.
  • Guy Debord, Correspondance, volumes "0", 5 et 6, Fayard, Paris, 2005, 2007 et 2010.
Les lettres de Guy Debord à Jaime Semprun sont réunies dans ces trois volumes.

Notes et références

  1. Communiqué des Éditions de l'Encyclopédie des Nuisances annonçant sa mort.
  2. Entrée Jaime Semprun sur l'Internet Movie Database
  3. « Les bruits de la ville », Le Nouvel Observateur, 27 mars 1968.
  4. Christophe Bourseiller, op. cit., p. 343-344.
  5. Christophe Bourseiller, op. cit., p. 409.
  6. « Jaime Semprun a incarné le meilleur du post-situationnisme au travers de la critique sans concession – mais dans une langue superbe – des divers aspects d’une société industrielle en phase d’autodestruction : obsolescence, novlangue, déculturation » écrivait Éric Conan peu après sa mort (« Jaime Semprun, le décès de l'immédiatique éditeur d'Orwell », Marianne2, 21 août 2010).
  7. Andromaque, je pense à vous !, p. 27, Éditions de l'Encyclopédie des Nuisances, 2011.
  8. Christophe Bourseiller, Vie et mort de Guy Debord, Plon, 1999, p. 340.

Liens

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jaime Semprun de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jaime Semprún — Jaime Semprun Jaime Semprun est un essayiste, traducteur et éditeur français d origine espagnole né en 1947. Il est le fils de la comédienne et dramaturge Loleh Bellon et de l écrivain Jorge Semprun[1]. Il est aussi le neveu de l écrivain Carlos… …   Wikipédia en Français

  • Jaime semprun — est un essayiste, traducteur et éditeur français d origine espagnole né en 1947. Il est le fils de la comédienne et dramaturge Loleh Bellon et de l écrivain Jorge Semprun[1]. Il est aussi le neveu de l écrivain Carlos Semprún Maura. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Jaime Semprún — (París, 26 de julio de 1947 – París, 3 de agosto de 2010)[1] fue un escritor, ensayista, traductor y editor francés de origen español. Era hijo de la actriz Loleh Bellon y del escritor Jorge Semprún. Fundó y dirigió la editorial Éditions de l… …   Wikipedia Español

  • Jaime Semprun — (* 26. Juli 1947 in Paris; † 3. August 2010 ebenda) war ein französischer Essayist. Jaime Semprun war der Sohn von Loleh Bellon und Jorge Semprún. Er stand lange Guy Debord und den Situationisten nahe. 1984 gründete er die Zeitschrift… …   Deutsch Wikipedia

  • Semprún — es el apellido de: Carlos Semprún Maura (1926 2009), escritor español; Jaime Semprún (1947 ), escritor francés de origen español, hijo de Jorge Semprún; Jesús María Semprún Pulgar (1882 1931), escritor; Jorge Semprún (1923 2011), escritor español …   Wikipedia Español

  • Semprún — Semprun bzw. Semprún ist der Name von: Jaime Semprun (* 1947), französischer Essayist Jorge Semprún (* 1923), Schriftsteller spanischer Herkunft …   Deutsch Wikipedia

  • Semprun — bzw. Semprún ist der Familienname folgender Personen: Carlos Semprun (1926–2009), spanischer Dramatiker und Journalist Jaime Semprun (1947–2010), französischer Essayist Jorge Semprún (1923–2011), spanischer Schriftsteller José Alejandro Semprún… …   Deutsch Wikipedia

  • Jaime — ist ein Vorname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Namensträger 2.1 Männlicher Vorname 2.2 Weiblicher Vorname …   Deutsch Wikipedia

  • Semprun — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Semprun est un nom de famille notamment porté par : Jorge Semprún, écrivain et ancien ministre espagnol de la culture, père de Jaime, né en 1923 et… …   Wikipédia en Français

  • Jorge Semprún — Pour les articles homonymes, voir Semprun. Jorge Semprún …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.