James Braid (golfeur)


James Braid (golfeur)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir James Braid.
Pix.gif James Braid Golf pictogram.svg
James Braid (golfer) 1913.jpg
Fiche d'identité
Date de naissance 6 février 1870
Lieu de naissance Earlsferry, Écosse
Nationalité Drapeau d'Écosse Écosse
Date de décès 27 novembre 1950
Carrière
Tournois majeurs
Open britannique Vainqueur
1901, 1905, 1906, 1908 et 1910

Jambes Braid, né le 6 février 1870 à Earlsferry en Fife et mort le 27 novembre 1950 à Londres, est un golfeur professionnel écossais. Membre du grand triumvirat de ce sport avec Harry Vardon et John Henry Taylor, il est connu également pour ses qualités d'architecte de parcours de golf.

Biographie

Fils d'agriculteur, James Braid est né à Earlsferry en Fife, près de Saint Andrews. Parce que ses parents veulent qu'il ait un « vrai métier » avant de se consacrer au golf, il part pour Londres et devient marchand de vêtements et de matériel dans les surplus de l'Armée royale. Il se fait ensuite fabricant de matériel de golf. D'abord golfeur amateur, il devient professionnel en 1893 et participe à son premier Open britannique en 1894.

Ce n'est qu'à partir de 1901 qu'il parvient à inscrire son nom au palmarès de l'Open britannique. Il remporte à nouveau ce tournoi en 1905, 1906, 1908 et 1910. Il devient le premier golfeur à scorer en moins de 70 dans le tournoi de 1904 et le premier à s'y imposer à cinq reprises. Bien qu'il demeure à Londres, c'est en Écosse qu'il remporte tous ces Open britanniques. Il remporte par ailleurs à quatre reprises le championnat britannique de match play en 1903, 1905, 1907 et 1911 et à une reprise l'Open de France en 1910. Pendant toute cette période, il forme avec Harry Vardon et John Henry Taylor le « Grand Triumvirat ».

En 1912, il se retire de la compétition et devient architecte de parcours de golf, notamment du Carnoustie Golf Links. Ce parcours d'hôte de l'Open britannique est redessiné par ses soins en 1926. En 1950, il est avec John Henry Taylor et William Auchterlonie le premier golfeur professionnel à être éu membre honoraire du Royal and Ancient Golf Club of St Andrews.

Palmarès

  • Vainqueur de l'Open britannique : 1901, 1905, 1906, 1908 et 1910.
  • Vainqueur du championnat britannique de match play : 1903, 1905, 1907 et 1911.
  • Vainqueur de l'Open de France : 1910.

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article James Braid (golfeur) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • James Braid —  Cette page d’homonymie répertorie différentes personnes partageant un même nom. Patronyme James Braid (médecin), médecin écossais. James Braid (golfeur), golfeur écossais. Catégorie : Homonymie de personnes …   Wikipédia en Français

  • Golfeur — Golf Pour les articles homonymes, voir Golf (homonymie). Golf Fédération internationale Roya …   Wikipédia en Français

  • Bobby Jones (Golfeur) — Pour les articles homonymes, voir Bobby Jones. Bobby Jones …   Wikipédia en Français

  • Bobby Jones (golfeur) — Pour les articles homonymes, voir Bobby Jones. Bobby Jones …   Wikipédia en Français

  • Bobby jones (golfeur) — Pour les articles homonymes, voir Bobby Jones. Bobby Jones …   Wikipédia en Français

  • Tom Watson (golfeur) — Tom Watson Tom Watson …   Wikipédia en Français

  • Tom watson (golfeur) — Tom Watson Tom Watson …   Wikipédia en Français

  • John Daly (golfeur) — Pour les articles homonymes, voir John Daly. John Daly …   Wikipédia en Français

  • Mungo Park (golfeur) — Mungo Park, né en 1835 et décédé en 1904, était un golfeur écossais, membre d une célèbre famille de golfeurs (Willie Park, Sr., Willie Park, Jr.). Il est né à Musselburgh, haut lieu originel du golf au XIXe siècle. Il a été marin durant vingt… …   Wikipédia en Français

  • Jamie Anderson — James « Jamie » Anderson, né en 1842 et décédé en 1905, était un golfeur écossais qui a remporté notamment à trois reprises l Open britannique. Né à St. Andrews (Écosse), Jamie Anderson remporte son premier Open britannique en 1877 à… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.