Jean-Marie-Baptiste Vianney


Jean-Marie-Baptiste Vianney

Jean-Marie Vianney

Saint Jean-Marie Vianney
Jean-Marie Vianney.jpg

Corps du saint Curé d’Ars
Naissance 8 mai 1786
Dardilly
Décès 4 août 1859  (à 73 ans)
Ars-sur-Formans
Nationalité Française
Vénéré à Ars-sur-Formans
Béatification 1904 Rome
par Pie X
Canonisation 1925 Rome
par Pie XI
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête le 4 août
Saint patron Saint patron de tous les Curés de l'Univers ou saint directeur de tous les prêtres
Serviteur de Dieu • Vénérable • Bienheureux • Saint

Jean-Marie Baptiste Vianney , dit le Saint Curé d'Ars, né le 8 mai 1786 à Dardilly, près de Lyon, et mort le 4 août 1859 à Ars-sur-Formans. Il fut le curé de la paroisse d'Ars-sur-Formans pendant 41 ans. Il est nommé patron de tous les prêtres du monde par le pape Benoît XVI en juin 2009, après avoir été nommé patron de tous les curés de l'Univers par le pape Pie XI en 1929.

Sommaire

Biographie

Il est né dans une famille de cultivateurs originaire de Dardilly, dans la région lyonnaise.

En 1806 le curé d’Écully, M. Balley, ouvrit un petit séminaire où Jean-Marie fut envoyé. C’était un élève médiocre, surtout parce qu'il avait commencé à étudier très tard. Il éprouvait de grandes difficultés, et ses connaissances se limitaient à un peu d’arithmétique, un peu d’histoire et un peu de géographie. L’étude du latin était pour lui un supplice bien qu’il fût aidé par son condisciple Mathias Loras, futur premier évêque missionnaire de Dubuque, qui lui donnait quelques leçons.

Ses maîtres cependant, voyant sa piété, ne doutaient pas de sa vocation. La guerre d’Espagne réclamait alors beaucoup de soldats et il fut enrôlé par erreur en 1809. Comme il avait été malade (il était encore convalescent), il éprouva des difficultés à rejoindre son régiment, s'égara et, pour ne pas être puni comme déserteur, accepta la proposition d'un paysan de le cacher sous un faux nom, comme instituteur dans son village ; puis son jeune frère ayant accepté de servir à sa place, il put regagner le petit séminaire [1]. Il n'entendait rien à la philosophie du fait qu'elle s'enseignait en latin, mais son évêque qui connaissait sa piété finit par l’ordonner prêtre en 1815.

Il fut alors envoyé à Écully comme vicaire de M. Balley, puis après la mort de celui-ci comme curé en 1818 à Ars, village de la Dombes, dans le département de l'Ain, qui comptait environ 200 habitants à l'époque.

Fin psychologue, il se mit à l'écoute des paroissiens. Partant de la réalité de leur quotidien de simples paysans, il donnait constamment l'impression de vouloir les "tirer vers le haut". Il les rendait responsable du bien commun en leur mandant de réaménager le cimetière, d'entretenir l'église, d'organiser des fêtes qui ne fussent plus des lieux de perdition. Il était convaincu que l'éducation et l'enseignement catéchistiques stimuleraient les âmes pour les conduire vers la sainteté.

[réf. nécessaire]

Statue de Jean-Marie Vianney dans l'église de Sermentizon (Puy-de-Dôme, France).

En 1824, il ouvrit une école de filles dite "Maison de la Providence". Il fit de Catherine Lassagne, humble femme et sa fidèle servante, responsable de son école après l'avoir catéchisée. Il l'appelait "la plus belle fleur de mon jardin" car il avait perçu chez elle le don de comprendre l'amour de Dieu.

Dès 1830 commença l'afflux des pèlerins à Ars.

En 1849, il fonda l'école des garçons, confiée aux Frères de la Sainte Famille de Belley.

"Laissez vingt ans une paroisse sans prêtre, on y adorera les bêtes" avait-il constaté. Sa piété, ses sermons et son zèle de pasteur ramenèrent peu à peu la ferveur religieuse dans sa paroisse. Homme de prières, il dormait très peu, il se levait tous les matins très tôt pour aller prier dans l'église glacée. Il passait des journées entières à confesser, convaincu que son pari de ramener ses paroissiens vers Dieu pouvait être gagné à condition de faire confiance à la miséricorde divine.

Le saint curé d'Ars était déjà considéré comme un saint de son vivant tant il était dévoué à l'œuvre de Dieu. Il disposait de grâces étonnantes notamment comme confesseur. Sa charité était par ailleurs sans limite : il mangeait peu, passait des heures entières en adoration du Saint-Sacrement ; il dormait peu, surtout à la fin de sa vie, passant jusqu'à seize heures par jour à confesser ; il redistribuait tout ce qu'on lui donnait et n'hésitait pas à se démunir encore pour subvenir aux besoins de plus pauvre que lui.

Il mourut à Ars le 4 août 1859, complètement épuisé.

En 1905, il a été béatifié par Pie X et déclaré "patron des prêtres de France"

En 1925, il a été canonisé par Pie XI.

En 1929, il a été déclaré "patron de tous les curés de l'univers" par Pie XI ;

En 1945, visite à Ars de Mgr Angelo Roncalli, nonce apostolique en France, futur Jean XXIII ;

En 1986, visite à Ars du pape Jean-Paul II.

En 2009, année de Jubilé pour le 150e anniversaire de la mort du « saint curé ».

Anecdotes

Jean-Marie Vianney était plein de bon sens, savait faire preuve d'humour.

On aura retenu de lui quelques phrases célèbres :

  • Quand son lit prit feu, une nuit : "Le démon n'a pas pu brûler l'oiseau, il n'a brûlé que la cage".
  • Un jour une personne corpulente lui dit : "Quand vous irez au Ciel, je tâcherai de m'accrocher à votre soutane", et le Curé d'Ars, qui n'avait que la peau sur les os à force de toujours tout donner et de refuser la nourriture un peu reconstituante que ses paroissiennes essayaient de lui prodiguer, de répondre :"Gardez-vous-en bien ! L'entrée du Ciel est étroite, et nous resterions tous deux à la porte".

Il reçut la visite de Lacordaire :" La plus célèbre visite qu'ait reçue le curé d'Ars est sans doute celle du père Lacordaire. Venant à Lyon en simple pèlerin, l'illustre dominicain arrive incognito dans une modeste voiture. Or, sous les plis de son manteau noir, quelqu'un aperçoit une robe blanche, et très vite les pèlerins d'Ars apprennent qui est le visiteur. Remous profond. Le lendemain, on voit le père Lacordaire écouter dans un humble recueillement le sermon du curé(...) Il ne le quitte qu'avec déchirement et va même, s'agenouillant devant lui, jusqu'à lui demander sa bénédiction. Après quoi, J.M.Vianney le prie de le bénir à son tour : et c'est bien une scène étrange et pathétique, éclairée d'un jour du Moyen-Âge, digne de saint François d'Assise et de saint Dominique". Michel de Saint-Pierre, La vie prodigieuse du curé d'Ars.

Un de ses amis, Claude Laporte, lui fit un jour don d'une montre, que le Curé d'Ars s'empressa de donner à plus pauvre que lui. Claude Laporte renouvela l'opération trois ou quatre fois. Mais le Curé d'Ars la donnait toujours, ou vendait la montre pour en donner l'argent aux pauvres. Ce que voyant, Claude Laporte lui dit un jour en lui mettant une nouvelle montre entre les mains "Monsieur le Curé, je vous prête la montre que voici." C'était une belle montre. Le Curé d'Ars la conserva toute sa vie; à sa mort elle fut restituée à la famille Laporte.

Miracles

On rapporte plusieurs faits extraordinaires ou paranormaux, attribués au soutien de Dieu ou aux assauts du diable, qui ont jalonné sa vie. Par exemple son intuition des faits psychologiques ou des pensées d'autrui, ses moments de lévitation etc.

Postérité

Béatification et Canonisation

Le décret de l'inscription au procès de béatification est signé en 1904 par Pie X. Il est canonisé par Pie XI en 1925. Il est proclamé en 1929 « patron de tous les curés de l'univers » (dit aussi saint patron ou saint directeur de tous les prêtres de l'Église catholique ayant la charge d'une paroisse).

Pèlerinages

  • La Basilique d'Ars

La Basilique d'Ars, construite fin XIXe siècle à partir de l'ancienne église, abrite les reliques du saint Curé. Son corps, exhumé au début du XXe siècle, est resté intact : il n'a pas subi la putréfaction. Le corps est exposé dans une châsse aux yeux de tous ceux qui viennent le prier.

Le Pape Jean-Paul II, lors de sa visite pontificale en 1986 en France visita Ars-sur-Formans en hommage à son ancien curé. Jean-Paul II nous parle du curé d'Ars est un ouvrage paru fin 2004 qui rassemble l'ensemble des interventions de Jean-Paul II au sujet du Curé d'Ars.

  • Pèlerinages aujourd'hui

La commune d'Ars-sur-Formans est aujourd'hui un lieu de pèlerinage qui accueillerait 450 000 personnes par an. L'accueil du sanctuaire est assuré par la congrégation des Bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre.

Autres photos

Liens externes

Commons-logo.svg

Bibliographie

  • Robert Serrou, Ars Paroisse du monde, Mame
  • Abbé Alfred Monnin, Le Curé d'Ars, Editions Téqui, 1922
  • Mgr Francis Trochu, Le Curé D'ars, Saint Jean-Marie-Baptiste Vianney, Paris, Emmanuel Vitte, 1925, 691 p., ill. hors texte, portrait du curé d'Ars en frontispice
  • Maxence Van der Meersch, Vie du curé d'Ars, Paris, Albin Michel, 1942.
  • Jean de La Varende, Le Curé d'Ars et sa passion, Paris : Bloud et Gay, 1958, 239 p., 68 ill. N&B.
  • Mgr Daniel Pezeril, Pauvre et saint curé d'Ars, Éditions du Seuil, 1959
  • Michel de Saint-Pierre, La vie prodigieuse du curé d'Ars, Maison de la bonne presse, 1959, rééd. Livre de Poche
  • Marie-Paul Sève (scénario) et Loÿs Pétillot (dessins), Jean-Marie Vianney : curé d'Ars (nouvelle adaptation de Guy Lehideux). – Paris : Éditions du Triomphe, 2004. – 56 p., 30 cm. – (ISBN 2-84378-226-0). – Précédemment paru dans le journal "Bayard", 1958-1959.
  • Françoise Bouchard, le Saint Curé d'Ars (1799-1864) : viscéralement prêtre (préface de Mgr Jean-Pierre Ricard ; postface du père Jean-Philippe Nault). Paris : éditions Salvator, 2005. 318 p., 21 cm. (ISBN 2-7067-0393-8).

Notes et références

  1. Jean de La Varende, Le Curé d'Ars et sa passion, Paris, Bloud et Gay, 1958, p. 35-49.
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
Ce document provient de « Jean-Marie Vianney ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Marie-Baptiste Vianney de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-Baptiste Vianney — Jean Marie Vianney Saint Jean Marie Vianney Corps du saint Curé d’Ars Naissance …   Wikipédia en Français

  • Jean-marie vianney — Saint Jean Marie Vianney Corps du saint Curé d’Ars Naissance …   Wikipédia en Français

  • Jean-Marie Vianney — Saint Jean Marie Vianney Corps du saint Curé d’Ars Naissance 8 mai 1786 Dardilly Décès 4 août 1859  (à 73 ans) Ars sur Formans …   Wikipédia en Français

  • Jean-Marie Vianney — Jean Marie Vianney, Skulptur von Émilien Cabuchet (1867) Jean Baptiste Marie Vianney, deutsch: Johann Baptist (* 8. Mai 1786 in Dardilly, Département Rhône; † 4. August 1859 in Ars sur Formans, Département Ain), genannt der Pfar …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Marie — may refer to:* Anne Jean Marie René Savary (1774 1833), French general and diplomatist * Charles Jean Marie Barbaroux (1767 1794), French politician * Georges Jean Marie Darrieus (1888 1979), French aeronautical engineer * Jean Marie Antoine de… …   Wikipedia

  • Saint Jean-Marie Vianney — Jean Marie Vianney Saint Jean Marie Vianney Corps du saint Curé d’Ars Naissance …   Wikipédia en Français

  • Jean Vianney — Jean Marie Vianney Saint Jean Marie Vianney Corps du saint Curé d’Ars Naissance …   Wikipédia en Français

  • Jean Vianney — Infobox Saint name=Saint John Vianney birth date=birth date|1786|5|08|mf=y death date=death date and age|1859|8|04|1786|5|08|mf=y feast day=August 4 August 9 (General Roman Calendar, 1928 1969) venerated in=Roman Catholic Church imagesize=140px… …   Wikipedia

  • Jean — (PR Hans, Ivan, Jack, Jehan, Johan, Joan, Joanny, Johann, John, Johnny, Juan, Yann, Yannick, Yoann, Yvan) (Géo Jans, Jouan, Juan) (Gian, Giovanni) • Jean Baptiste le Précurseur (24 juin), né à Aïn Karim, fils de Zacharie et de sainte Elisabeth,… …   Dictionnaire des saints

  • Jean Huguet — Pour les articles homonymes, voir Huguet. Jean Huguet est un romancier, essayiste, critique littéraire, traducteur et éditeur français, né aux Sables d Olonne (Vendée) le 26 janvier 1925, mort le 18 août 2006 aux Sables d Olonne. Biographie Né… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.