Jean Markale


Jean Markale
Jean Markale
Activités Écrivain
Naissance 23 mai 1928
Paris
Décès 23 novembre 2008
Auray

Jean Markale, de son vrai nom Jean Bertrand (23 mai 1928 à Paris - 23 novembre 2008 à Auray[1]) est un écrivain, poète, conteur et conférencier français.

Sommaire

Biographie

Dans son enfance, sa grand-mère bretonne l'initie aux contes et légendes locales et suscite ainsi une véritable passion pour la culture bretonne. En 1949, il rencontre André Breton et participe activement à la découverte passionnée par le mouvement surréaliste de cette époque, de l'art celtique comme du cycle arthurien. En 1956 par exemple il fera paraître une anthologie "Les grands bardes gallois", précédé d'un petit texte d'André Breton qui présente un Markale déjà indissociable de la matière de Bretagne[2].

Il commence sa carrière comme professeur de lettres à Paris. Il enseigne notamment dans les années 1970 à l'école Massillon, quai des Célestins, dans le 4e arrondissement de Paris. Érudit en littérature médiévale, il captive ses élèves à travers les récits de Chrétien de Troyes et conte tous les mystères de Brocéliande. En parallèle, il entreprend d'étudier et de raconter le cycle arthurien et, au fil du temps, il se spécialise dans l'histoire et les littératures celtiques. Ayant quitté l'enseignement, il se consacre entièrement à son œuvre.

Il a publié de nombreux livres sur la civilisation celtique. En particulier, il s'est intéressé à la place de la femme dans le monde celte et le cycle du Graal. Ses premiers ouvrages étaient principalement destinés à un public d'érudits. Il a par la suite vulgarisé son approche afin de permettre à d'autres personnes de se familiariser avec son sujet.

Il prendra parfois une position différente de celle du monde académique sur certaines questions historiques. Par exemple son opinion sur le sujet de la localisation d'Alésia dans Vercingétorix[3] :

« L'Alésia de César et de Vercingétorix est-elle Alise-Sainte-Reine ou Alaise ? La thèse favorable à Alise-Sainte-Reine n'est appuyée sur aucune preuve absolue. La thèse favorable à Alaise contient des éléments intéressants, surtout dans le cadre d'une réflexion générale sur les mouvements respectifs de César et de Vercingétorix. »

Polémiques

Les ouvrages de Jean Markale n'ont pas été considérés comme des ouvrages scientifiques de qualité. Christian-Joseph Guyonvarc'h, dans Textes Mythologiques Irlandais[4], critique son ouvrage L'épopée celtique en Bretagne :

« M. Jean Bertrand, dit Jean Markale, se fait parfois passer pour professeur de lettres classiques. Il ne dit jamais où il enseigne ; Mais (…) il ne sait pas accentuer le grec, ignore tout du latin (…) il ne sait pas combien de cas comporte la déclinaison irlandaise (tantôt deux, tantôt trois)(...) Jean Markale lui-même se cite très complaisamment dans ses publications ultérieures et, chaque fois qu'il est question d'un texte irlandais, il renvoie à L'épopée Celtique comme si cet ouvrage contenait des traductions ou constituait la référence essentielle. Tout cela est, au mieux, une plaisanterie. »

De même, dans son compte rendu du livre Les Celtes et la civilisation celtique. Mythe et histoire, Michel Meslin parle d'une « abondance de simplifications outrancières », d'une « ignorance même des méthodes les plus élémentaires de l’histoire des religions » et de « multiples erreurs matérielles », classant le livre parmi les « plaidoyers pseudo-scientifiques[5] ».

Les éditions Sand ont été condamnées en 1990 dans une affaire de plagiat en 1989, ayant fait reparaître sous le nom de Jean Markale le Guide de la Bretagne Mystérieuse, publié vingt ans plus tôt par Gwenc'hlan Le Scouëzec chez Tchou (appartenant aux éditions Sand), qui avait déjà édité l'original dans la même collection[6].

Ouvrages

Cycle du Graal
  • La naissance du roi Arthur - Le cycle du Graal T1
  • Les chevaliers de la Table Ronde - Le cycle du Graal T2
  • Lancelot du lac - Le cycle du Graal T3
  • La Fée Morgane - Le cycle du Graal T4
  • Gauvain et les chemins d'Avalon - Le cycle du Graal T5
  • Perceval le Gallois - Le cycle du Graal T6
  • Galaad et le roi pêcheur - Le cycle du Graal T7
  • La mort du roi Arthur - Le cycle du Graal T8
La grande Épopée des Celtes
  • Les conquérants de l'île verte
  • Les compagnons de la branche rouge
  • Le héros aux cent combats
  • Les triomphes du roi errant
  • Les seigneurs de la brume
Autres livres
  • Aliénor d'Aquitaine, 1979
  • Amour et sexualité chez les Celtes
  • Brocéliande et l'énigme du Graal
  • Carnac et l'énigme de l'Atlantide
  • Charlemagne et Roland
  • Chartres et enigme des druides
  • Chateaubriand au-delà du miroir
  • Contes et légendes des pays celtes
  • Contes de la mort des pays de France, Albin Michel, 1992
  • Contes populaires de bretagne
  • Contes populaires grivois des pays de France
  • Dolmens et menhirs
  • Druides et chamanes
  • Gisors et l'énigme des Templiers
  • Guide spirituel de la forêt de Brocéliande
  • Halloween
  • Histoire secrète de la Bretagne, Albin Michel, 1977
  • Histoire de la France secrète
  • Isabeau de Bavière, 1982
  • L'amour courtois
  • La femme celte, 1982
  • La fille de Merlin
  • La grande déesse, Albin Michel, 1997
  • La Tour de Nesle
  • La tradition celtique en Bretagne armoricaine, 1978
  • Lancelot et la chevalerie arthurienne
  • Le chêne de la sagesse
  • Le Druidisme
  • Le Mont-Saint-Michel et l'énigme du dragon
  • Le Roi Arthur et la société celtique, Payot, 1976
  • Le christianisme celtique et ses survivances populaires
  • Le Graal, Albin Michel, 1996
  • Le périple de Saint Colomban
  • Le tombeau de Merlin
  • L'énigme des vampires
  • L'énigme du Saint Graal de Rennes-le-Château à Marie-Madeleine
  • L'Epopée celtique en Bretagne, 1975
  • L'Epopee celtique d'Irlande, 1979
  • Légendes de Bretagne
  • L'épopée des Gaulois
  • Les Celtes et la civilisation celtique, 1981
  • Les Dames du Graal
  • Les Grands bardes gallois, 1956, (nouvelle édition augmentée en 1976)
  • Les Mystères de l'après-vie
  • Les saints fondateurs de la Bretagne et des pays celtes
  • Les révoltés de Dieu
  • Mélusine, Albin Michel, 1993
  • Memoires d'un celte, Albin Michel, 1992
  • Merlin l'Enchanteur ou l'Eternelle quête magique , Albin Michel, 2009
  • Montségur et l'énigme cathare
  • Notre-Dame de la nuit
  • Paroles celtes, Albin Michel, 1996
  • Petite encyclopédie du graal
  • Pour une rose
  • Rennes-le-Château ou l'énigme de l'or maudit
  • Siegfried ou l'or du Rhin
  • Sites et sanctuaires celtes
  • Vercingetorix
  • L'homme lesbien, précédé de Tombeau de Merlin ou J. Markale, poète de la celtitude, par Claire Fourier, 2008

Notes et références

  1. (fr) Mort de l'écrivain Jean Markale, spécialiste des mythologies celtiques, afp, 23 novembre 2008.
  2. André Breton, Oeuvres Complètes Gallimard Pléiade, tome 4 p. 953 (le texte s'appelle "Braise au trépied de Keridwen"): "Des hauts lieux qu'il hante chaque année, entre la Fontaine de Barenton et le Val sans Retour, non loin du troublant village de Folle-Pensée, au coeur de cette fabuleuse forêt de Brocéliande où luit encore par éclairs la lance de Perceval, nul n'était plus désigné que Jean Markale pour vous présenter, avec tous les soins requis, les chants des anciens Bardes gallois."
  3. Vercingétorix, Éditions du Rocher, page 229
  4. Textes Mythologiques Irlandais, Rennes, Ogam-Celticum, n°11/1 & 2, 1978, p. 39
  5. M. Meslin, « Compte rendu de J. Markale, Les Celtes et la civilisation celtique. Mythe et histoire », Archives des sciences sociales des religions, 1970, 30, p. 223-224lire en ligne
  6. Arrêt de la Cour de cassation, 1re chambre civile, 24 novembre 1993, rejetant le pourvoi des éditions Sand en annulation de l'arrêt de la Cour d'appel de Paris du 5 décembre 1990

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Markale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean Markale — (23 de mayo de 1928, París 23 de noviembre de 2008, Auray) fue el pseudónimo del polígrafo francés Jean Bertrand, profesor de secundaria, escritor, locutor de radio y conferenciante, conocido sobre todo por sus libros sobre la civilización celta… …   Wikipedia Español

  • Jean Markale — (May 23 1928 ) is the pen name of Jean Bertrand, a French writer, poet, radio show host, lecturer, and retired Paris high school French teacher. He lives Brittany, France.He has published numerous books about Celtic civilisation and the Arthurian …   Wikipedia

  • Jean Vodaine — Jean Vodaine, de son vrai nom Frédéric, Vladimir Kaucic, né le 6 juillet 1921 à Volče (aujourd hui en Slovénie, partie de la commune de Tolmin) et mort le 8 août 2006 à Pont à Mousson, est un typographe, poète, peintre et éditeur de langues… …   Wikipédia en Français

  • Jean Bertrand —  Cette page d’homonymie répertorie différentes personnes partageant un même nom. Jean Bertrand (1482 1560), cardinal français, archevêque de Sens Jean Bertrand (1708 1777), agronome suisse Jean Bertrand (1809 1869), maire de Vitry le… …   Wikipédia en Français

  • Massacres de Markale — Les Massacres de Markale sont deux massacres de civils commis par l armée de la République serbe de Bosnie[1],[2] lors du siège de Sarajevo, sur le marché de la place de Markale. La première attaque, le 5 février 1994, fit 68 morts et… …   Wikipédia en Français

  • Château de Comper — Le château actuel, un manoir de style Renaissance abritant le Centre de l imaginaire arthurien Type Château fort Protection …   Wikipédia en Français

  • Claire Fourier — Claire Fourier, née le 15 juin 1944 à Ploudalmézeau au nord de Brest, Finistère, est un écrivain français. Elle vit à Paris et Carnac. Sommaire 1 Biograp …   Wikipédia en Français

  • Chapalu — Le Chapalu, Capalu ou Capalus est un chat monstrueux dont parlent des manuscrits médiévaux français rattachés à la légende arthurienne. Peut être issu de croyances celtiques, il est connu de la poésie arthurienne galloise sous le nom de Cath… …   Wikipédia en Français

  • Brocéliande — Pour Brocéliande, voir Brocéliande (homonymie). Merlin et Viviane dans Brocéliande, d après une gravure de Gustave Doré …   Wikipédia en Français

  • Christian-Joseph Guyonvarc'h — Pour les articles homonymes, voir Christian Guyonvarc h. Christian Joseph Guyonvarc h, né en 1926, est un mythographe et un linguiste, professeur de gaulois et de Vieil irlandais, spécialiste du monde celtique antique. Il était l époux de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.