Jean Nohain


Jean Nohain
Jean Nohain (à droite) et Gilbert Richard en 1969

Jean Nohain, dit aussi Jaboune, de son vrai nom Jean-Marie Legrand, né le 16 février 1900 à Paris et décédé le 25 janvier 1981 (80 ans) à Paris est un avocat, animateur et parolier français. Il reprend le nom d'emprunt de son père, en son honneur, qui vient de la petite rivière donziaise.

Sommaire

Carrière

Fils de l'écrivain et librettiste Franc-Nohain et de Marie-Madeleine Dauphin, il est le frère de l'acteur Claude Dauphin. Son parrain était Alfred Jarry.

En 1918, âgé de 18 ans et avec autorisation de son père, il s’engage dans l’armée et est affecté dans un régiment d’artillerie à cheval et au centre d’instruction de Saint-Julien-du-Sault. C’est lors de son instruction qu’un caporal-chef demanda au peloton « combien de temps met le fût du canon pour refroidir ? ». La réponse « un certain temps » devint un sketch célèbre, repris par Fernand Raynaud.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, il est décoré de l’ordre de la Francisque[1], marque d'estime du régime de Vichy. Mais il rejoint les Forces françaises libres à Londres[2], et combat ensuite au sein de la 2e division blindée. Jean Nohain reçoit le 23 novembre 1944 une balle qui lui paralyse le visage pour le reste de ses jours. C'est pourquoi, par la suite dans les émissions de télévision, il s'est toujours efforcé de présenter « son meilleur profil ». Il avait souvent pour présenter ses émissions Jacques Courtois avec son Omer comme interlocuteur pour ne donner que « le bon côté » de son visage.

Il est surtout connu aujourd'hui comme parolier de Mireille. Il a eu néanmoins d'autres titres de gloire dans le passé :

  • Sous le surnom de Jaboune, il organise avant guerre des émissions radiophoniques pour la jeunesse.
  • Il met aussi sur pied l'opération « Reine d'un jour », permettant à une Française prise au hasard de vivre comme une reine le temps d'une journée, en échange de ses impressions.
  • Après la guerre, il organise une émission de variétés télévisée considérée comme de grande qualité, 36 chandelles[3]. C'est cette émission qui fait connaître au grand public Fernand Raynaud, qui en était un invité quasi permanent, ainsi que le ventriloque Jacques Courtois et encore Robert Hirsch.

Il anime des émissions pour les enfants sur Radio-Luxembourg à la fin des années 1950, puis à la télévision dans les années 1960 et 1970 en collaboration avec Gabrielle Sainderichin, (le ventriloque Jacques Courtois avec Omer) , Gilbert Richard et Jacqueline Duforest[4].

Il a plein d'idées originales. Par exemple : aller porter un bonhomme de neige en Nouvelle Calédonie : Le Grand Voyage de Bonhomme de Neige (à Nouméa)- ORTF 1ère Chaîne - Noël 1968 - Réalisateur : Max Leclerc

Il est l’auteur de livres pour enfants comme Friquet pilote de ligne ou les séries des Frimousset, des Grassouillet et de La Famille Amulette, toutes illustrées par Joseph Pinchon, l'auteur de Bécassine.

Jean Nohain se caractérisait sur scène par une bonhomie ponctuée de quelques expressions qui lui étaient typiques (par exemple « bien de chez nous », « c'est merveilleux », etc.). Caricaturé sans méchanceté par des humoristes de l'époque, son esprit de perpétuel naïf émerveillé devant les progrès de la civilisation était en phase avec l'optimisme général des années 1950 et 1960, et apprécié pour cette raison.

Son fils Dominique Nohain a fait une apparition dans quelques-uns de ses spectacles, mais s'est orienté ensuite vers une carrière d'auteur dramatique (Le Troisième Témoin). Il a été marié à Paulette Muraire, fille de Raimu, et à la comédienne Noëlle Norman.

Prix Jean Nohain

En 2004, le prix littéraire Jean Nohain[5] est créé, ses lauréats sont:

Œuvres

  • La main chaude ; Jean Nohain; Paris : Julliard, 1980. (OCLC 6609414)
  • Les Châteaux de sable ; Jean Nohain; Arlette Albane; Paris : P. Horay, 1977. (OCLC 3531268)
  • Bien de chez nous! : mot à mot de A à Z ; Jean Nohain; Paris : Éditions de Provence, 1976. (OCLC 2492660)
  • Gaffes et gaffeurs; bévues, bourdes, cuirs, impairs, maladresses, pataquès, pieds dans le plat, quiproquos. ; Jean Nohain; Paris, P. Horay 1972. (OCLC 709629)
  • Frégoli, 1867-1936, sa vie et ses secrets ; Jean Nohain; François Caradec; Paris, la Jeune Parque, 1968. (OCLC 3914379)
  • Le Pétomane, 1857-1945, sa vie, son œuvre ; Jean Nohain; François Caradec; Paris, J.J. Pauvert, 1967. (OCLC 2062283)
  • La traversée du XXe siècle. ; Jean Nohain; Paris: Hachette 1966, (OCLC 19006849)
  • Histoire du rire a travers le monde. ; Jean Nohain; Paris: Hachette 1965. (OCLC 1489503)
  • Plume au vent comédie musicale en 6 tableaux ; Jean Nohain ; Paris : Paris-Théâtre, 1948. (OCLC 65775850)
  • Le bal des pompiers. ; Jean Nohain; Paris, Edition du livre français 1946. (OCLC 30724122)
  • Jean Donguès " Gosses de Paris " (préface de Jean Nohain), Jeheber, Paris, 1956
  • Nos amies les bêtes ; Andre Kertesz; Jean Nohain; Paris : Librarie Plon, 1936. (OCLC 18151457)

Théâtre

Auteur
Comédien

Bibliographie

  • Notre ami Jean Nohain ; Yvonne Germain ; Paris : L'Harmattan, 1992. (OCLC 32856550)

Notes

  1. Philippe Randa, L’Ordre de la Francisque et la Révolution nationale, Paris, Déterna, 2002 (ISBN 2-913044-47-6) , p. 103
  2. Jean Nohain, Centre national de documentation pédagogique. Consulté le 18 juillet 2007
  3. 36 chandelles ; André Leclerc; Jean Nohain; Paris, Gallimard 1959. (OCLC 43062858)
  4. Marcel Rossi, Oui, je les ai bien connus... et alors?, Marseille, Prolégomènes, 2010 (ISBN 978-2-917584-22-4) , p. 35
  5. Prix Jean Nohain, Prix-Littéraire.net. Consulté le 18 juillet 2007

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Nohain de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rue Jean-Nohain — 19e arrt …   Wikipédia en Français

  • Jean Valton — (mai 1979) Jean Valton est un chansonnier, imitateur et humoriste français né le 14 juillet 1921 à Bry sur Marne (Val de Marne) et mort en 1980. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Jean-Jacques Pauvert — Jean Jacques Pauvert, né à Paris le 8 avril 1926, est un éditeur et un écrivain français. Sommaire 1 Présentation 2 Biographie 3 Bibliographie …   Wikipédia en Français

  • Jean-jacques pauvert — Jean Jacques Pauvert, né à Paris le 8 avril 1926, est un éditeur français. Sommaire 1 Présentation 2 Biographie 3 Bibliographie …   Wikipédia en Français

  • Jean-Jacques Perrey — est un compositeur français né le 20 janvier 1929. C est un pionnier de la musique électronique dont la carrière culmina aux États Unis à la fin des années 1960. Sommaire 1 Biographie 2 Influence 3 Discographie non exhaustive …   Wikipédia en Français

  • Jean-jacques perrey — est un compositeur français né le 20 janvier 1929. C est un pionnier de la musique électronique dont la carrière culmina aux États Unis à la fin des années 1960. Sommaire 1 Biographie 2 Influence 3 Discographie non exhaustive …   Wikipédia en Français

  • Jean Humenry — (26 mai 1946 à Tarbes dans le milieu rural des Hautes Pyrénées en France ) est un chanteur français. Sommaire 1 Biographie 2 Discographie 3 Chansons …   Wikipédia en Français

  • Nohain — 47° 29′ 32″ N 3° 18′ 15″ E / 47.4922, 3.30417 …   Wikipédia en Français

  • Jean Wall — Pour les articles homonymes, voir Jean Wall (homonymie). Jean Wall, né Jean Salomon Wallenstein à Paris dans le XXe arrondissement le 31 décembre 1899 et mort à Paris dans le XVIe arrondissement le 24 octobre 1959[1] …   Wikipédia en Français

  • Jean-Claude Brialy — (1992) Données clés Naissance 30 mar …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.