Jean Tharaud


Jean Tharaud

Jean Tharaud (né Charles Tharaud), né le 9 mai 1877 à Saint-Junien (Haute-Vienne) et mort le 8 avril 1952 à Paris, est un écrivain français.

Sommaire

Biographie

Jean et Jérôme Tharaud (1874-1953), son frère, sont nés à Saint-Junien en Haute-Vienne, mais passent leur jeunesse à Angoulême.

Ils vont pendant cinquante ans poursuivre une œuvre à quatre mains, signant toujours de leurs deux prénoms, le cadet chargé du premier jet, l'aîné, Jérôme, responsable de la mise au point. Infatigables voyageurs, ils parcoururent de nombreux pays, la Palestine, l'Iran, le Maroc, la Roumanie, et ramènent de leurs voyages la matière de reportages et de livres.

Les frères Tharaud ont été tous deux élus à l'Académie française. L'élection de Jérôme Tharaud avant la guerre a posé aux académiciens un cas de conscience : l'écrivain, en effet, n'était que « la moitié d'un couple d'auteurs » et on ne pouvait pas élire deux personnes au même fauteuil. Jérôme ayant été élu seul en 1938, la Seconde Guerre mondiale puis l'Occupation ont différé l'élection de Jean. Après la Libération, il est, avec Ernest Seillière, René Grousset, Octave Aubry et Robert d'Harcourt, une des cinq personnes élues le 14 février 1946 à l'Académie française lors de la première élection groupée de cette année visant à combler les très nombreuses places vacantes laissées par la période de l'Occupation. Il est reçu le 12 décembre 1946 par Louis Madelin au fauteuil de Louis Bertrand.

Leur œuvre fortement datée est marquée notamment par un esprit de conformisme aux valeurs du temps et notamment par le racisme qui n'exclut pas l'antisémitisme[1] (cf le chapitre "un ghetto marocain" dans leur ouvrage de 1920 encore réédité en 1939 "Marrakech") et la célébration du colonialisme.

Œuvres

Sur les autres projets Wikimedia :

Ouvrages cosignés avec son frère Jérôme
  • Le Coltineur débile (1898)
  • La Lumière (1900)
  • Dingley, l'illustre écrivain (1902, prix Goncourt en 1906)
  • Les Hobereaux (1904)
  • L'Ami de l'ordre (1905)
  • Les Frères ennemis (1906)
  • Bar-Cochebas (1907)
  • Déroulède (1909)
  • La Maîtresse servante (1911)
  • La Fête arabe (1912)
  • La Tragédie de Ravaillac (1913)
  • La Mort de Déroulède (1914)
  • L'Ombre de la croix (1917)
  • Rabat, ou les heures marocaines (1918)
  • Une relève (1919)
  • Marrakech ou les seigneurs de l'Atlas (1920)
  • Quand Israël est roi (1921)
  • L'invitation au voyage (1922)
  • La Maison des Mirabeau (1923)
  • Le Chemin de Damas (1923)
  • L'An prochain à Jérusalem (1924)
  • Rendez-vous espagnols (1925)
  • Un royaume de Dieu (1925)
  • Causerie sur Israël (1926)
  • Notre cher Péguy (1926)
  • La Semaine sainte à Séville (1927)
  • En Bretagne (1927)
  • Mes années chez Barrès (1928)
  • La Reine de Palmyre (1928)
  • La Chronique des frères ennemis (1929)
  • Fès ou les bourgeois de l'Islam (1930)
  • L'Empereur, le philosophe et l'évêque (1930)
  • L'Oiseau d'or (1931)
  • Paris-Saïgon dans l'azur (1932)
  • La Fin des Habsbourg (1933)
  • La Jument errante (1933)
  • Versailles (1934)
  • Les Mille et un jours de l'Islam I : Les cavaliers d'Allah (1935)
  • Le Passant d’Éthiopie (1936)
  • Cruelle Espagne (1937)
  • L'Envoyé de l'Archange (1939)
  • Le Miracle de Théophile (1945)
  • Fumées de Paris et d'ailleurs (1946)
  • Vieille Perse et jeune Iran (1947)
  • Les Enfants perdus (1948)
  • La Double confidence (1951)

Notes et références

  1. Michèle Cointet, L'Église sous Vichy, Perrin 1998, p.165

Lien externe


Précédé par
Louis Bertrand
Fauteuil 4 de l’Académie française
1946-1952
Suivi par
Alphonse Juin

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Tharaud de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean Tharaud — (Geburtsname: Charles Tharaud; * 9. Mai 1877 in Saint Junien, Département Haute Vienne; † 8. April 1952) war ein französischer Schriftsteller, der 1946 Mitglied der Académie française wurde. Sein älterer Bruder Jérome Tharaud, mit dem er einen… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Louis Vaudoyer — Jean Louis Vaudoyer, Albert Besnard, Musée Carnavalet, Paris Jean Louis Vaudoyer (Le Plessis Robinson 10 septembre 1883, Le Plessis Robinson 20 mai 1963) est un romancier, poète, essayiste et historien d’art français …   Wikipédia en Français

  • Jean-louis vaudoyer — (10 septembre 1883, Le Plessis Robinson 20 mai 1963) est un romancier, poète, essayiste et historien d’art français. Il fut administrateur général (démissionnaire) de la Comédie Française de 1941 à 1944. Il collaborera à de très nombreuses revues …   Wikipédia en Français

  • THARAUD, JÉRÔME (1874–1953) and JEAN° (1877–1952) — THARAUD, JÉRÔME (1874–1953) and JEAN° (1877–1952), French novelists and essayists. The two are generally spoken of together because they wrote all their books jointly under the name J. J. Tharaud. An early Tharaud work on a Jewish theme was Bar… …   Encyclopedia of Judaism

  • Tharaud — ist der Familienname folgender Personen: Alexandre Tharaud (* 1986), französischer Pianist Jean Tharaud (1877–1952), französischer Schriftsteller Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselb …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Desmarets — de Saint Sorlin …   Wikipedia

  • Jean des Brebis ou le livre de la misère — Auteur Émile Moselly Genre Roman Pays d origine  France Date de parution 1904 …   Wikipédia en Français

  • Tharaud brothers — ▪ French writers   French brothers noted for the extent and diversity of their literary production spanning 50 years of collaboration. Many of the early works of Jérôme Tharaud (b. May 18, 1874, Saint Junien, France d. Jan. 28, 1953, Varengeville …   Universalium

  • Jean Baptiste Massillon — For the city in Ohio, see Massillon, Ohio. Jean Baptiste Massillon …   Wikipedia

  • Jean Cardesse — Jacques Dyssord Jacques Dyssord, né à Oloron Sainte Marie en 1880 et mort à Villejuif en 1952, est un poète et écrivain français. Biographie Le 4 janvier 1880 naît à Oloron Sainte Marie (Pyrénées Atlantiques), petite ville du Béarn, Édouard… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.