Jean de Witt


Jean de Witt

Johan de Witt

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Witt.
Johan de Witt
Johan de Witt
Johan de Witt

Naissance 24 septembre 1625
Dordrecht, Provinces-Unies
Décès 20 août 1672 (à 46 ans)
La Haye, Provinces-Unies
Nationalité Pays-Bas Pays-Bas
Profession(s) Grand pensionnaire des États de Hollande
Autres activités Mathématicien
Formation Université de Leyde en Droit
Conjoint(s) Wendela Bicker
Enfant(s) Anna de Witt
Agnes de Witt
Maria de Witt
Johan de Witt Jr
Famille Jacob de Witt [père]
Andries de Witt [oncle]
Cornelis de Witt [frère]
Andries Bicker [beau-père]
Jan Bicker [beau-père]
Cornelis de Graeff [beau-père]
Pieter de Graeff [cousin]
Compléments
  • Figure proéminente de la faction républicaine néerlandaise durant la Première période sans stathouder

Johan de Witt24 septembre 1625 à Dordrecht - † 20 août 1672 à La Haye) fut grand-pensionnaire de Hollande (Provinces-Unies) de 1653 à 1672.

Biographie

Né en 1625 dans une famille patricienne de Dordrecht, il est le plus important représentant de la bourgeoisie hollandaise dans le gouvernement de la république des Provinces-Unies, qu'il dirige de fait pendant 20 ans.

Johan de Witt étudie le droit à l'université de Leyde. Géomètre à ses heures, il publie des Elementa curvarum linearum (1649) traitant de la génération des sections coniques par des pantographes. Cet ouvrage est publié en annexe de la réédition de La geometrie de René Descartes éditée en 1659 par l'ami de de Witt, Frans van Schooten, professeur de mathématiques.

Tôt après son élection en tant que pensionnaire de Hollande, il doit mener de front la guerre contre l'Angleterre républicaine. En 1654, il conclut la paix avec l'Angleterre de Cromwell qui demande l'exclusion de la famille d'Orange-Nassau du stathoudérat, car depuis le mariage de Guillaume II à Marie Henriette Stuart, fille de Charles Ier d'Angleterre, il se défie des liens entre les Stuarts et la maison d'Orange. Une des clés de la réussite politique de De Witt réside dans son étroite collaboration avec son oncle Cornelis de Graeff, l’un des plus influents régents d'Amsterdam.

Pendant la Deuxième Guerre anglo-néerlandaise de 1665-1667, les Néerlandais ont capitalisé sur l'incendie de Londres de 1666 ainsi que sur le raid sur la Medway mené par Michiel de Ruyter en 1667. En tant que pensionnaire de la plus importante des provinces de l'union, Johan de Witt supervise les négociations menant à la signature du Traité de Breda menées conjointement avec la France qui a participé (quoique mollement) au conflit. Celui-ci prévoit l'assouplissement des dispositions de l'édit de Navigation anglaise ainsi que la rétention des conquêtes de guerre : les plantations du Surinam deviennent donc néerlandaises alors que les Nouveaux-Pays-Bas passent sous la coupe anglaise.

Il renforce la souveraineté des provinces. En 1667, par l'Édit perpétuel, il neutralise les fonctions de stathouder en Hollande et influence en ce sens plusieurs autres provinces dont la Zélande et Utrecht.

En 1668, les ambitions non dissimulées de Louis XIV sur les Pays-Bas espagnols (actuelle Belgique) - notamment durant la Guerre de Dévolution - inquiètent l'opinion publique néerlandaise. Johan de Witt voit sa politique pro-française s'écrouler face à l'agitation pro-anglaise des Orangistes qui entraînent dans leur sillage les régents des grandes villes. Louis XIV, persuadé que la Triple alliance (Suède, Provinces-Unies et Angleterre) mise sur pied pour contrecarrer ses desseins sur les Pays-Bas espagnols est le fruit de la fourberie de de Witt, ne se sent plus lié à l'alliance de 1663, et travaille activement à une coalition contre la République en concluant le traité secret de Douvres avec Charles II d'Angleterre.

Statue de Johan et Cornelis de Witt à Dordrecht

En 1672, Johan de Witt ne peut empêcher Louis XIV d'envahir les Pays-Bas (guerre de Hollande). Accusé d'avoir livré la République à la France, le 20 août de la même année, il est massacré, avec son frère Cornelis, par un attroupement pro-orangiste. L'entourage de Guillaume III d'Orange-Nassau ayant ainsi travaillé au rétablissement du stathoudérat.

Littérature

Précédé par Johan de Witt Suivi par
Adriaan Pauw
Grand-pensionnaire de Hollande
1653-1672
Gaspar Fagel
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail des Pays-Bas Portail des Pays-Bas
Ce document provient de « Johan de Witt ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean de Witt de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • WITT (J. de) — WITT JAN ou JEAN DE (1625 1672) Né à Dordrecht dont son père était le bourgmestre, élu député aux États comme républicain, Jean de Witt s’oppose aux Orange Nassau. Nommé grand pensionnaire de Hollande en 1653, il travaille à ruiner le crédit de… …   Encyclopédie Universelle

  • Witt — (Johan de, en fr. Jean de) (1625 1672) homme d état hollandais; conseiller pensionnaire de Hollande (1653 1672). Jean de Witt fit la paix avec l Angleterre (1654), assura les libertés publiques et poursuivit la formidable expansion maritime,… …   Encyclopédie Universelle

  • Jean-luc godard — Pour les articles homonymes, voir Godard. Jean Luc Godard J …   Wikipédia en Français

  • Jean Luc Godard — Pour les articles homonymes, voir Godard. Jean Luc Godard J …   Wikipédia en Français

  • Witt — Witt, 1) Johan de, Ratpensionär von Holland, geb. 25. Dez. 1625 in Dordrecht aus einem patrizischen Geschlecht, gest. 20. Aug. 1672 im Haag, erhielt eine vortreffliche Erziehung und erbte von seinem Vater, dem Bürgermeister Jakob de W., der als… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Jean-Pierre Serre — Jean Pierre Serre. Jean Pierre Serre (nacido el 15 de septiembre de 1926) es un matemático francés. Por sus contribuciones a la geometría algebraica, la teoría de números y la topología ha sido considerado uno de los matemáticos más prominentes… …   Wikipedia Español

  • Jean-Pierre Serre — Pour les articles homonymes, voir Serre (homonymie). Jean Pierre Serre Jean Pierre Serre à Oberwolfach en 2009. Naissance …   Wikipédia en Français

  • Jean-Luc Godard — Cet article concerne le réalisateur. Pour le poète, voir Jean Luc Godard (poète). Pour les autres homonymes, voir Godard. Jean Luc Godard …   Wikipédia en Français

  • Jean-Luc Godard — Infobox Actor name = Jean Luc Godard imagesize = caption = birthdate = birth date and age|1930|12|3 location = Paris, France occupation = director, screenwriter, editor, actor, producer, cinematographer yearsactive = 1950 present spouse = Anna… …   Wikipedia

  • Jean Schlumberger — Pour les articles homonymes, voir Schlumberger. Jean Schlumberger (Pierre Conrad Nicolas Jean) est un éditeur et écrivain français né le 26 mai 1877 à Guebwiller et mort le 25 octobre 1968 à Paris. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.