Johann Fux


Johann Fux

Johann Joseph Fux

Johann Joseph Fux

Johann Joseph Fux fut un compositeur autrichien, né en 1660 à Hirtenfeld (en Styrie) et mort à Vienne le 13 février 1741.

Biographie

Il était d'une famille de paysans pauvres, et on ne connaît pas les circonstances dans lesquelles il put sortir de son milieu d'origine, et poursuivre des études. Toujours est-il qu'il put étudier chez les jésuites à Graz en 1680 puis à Ingolstadt en 1681 et qu'il y exerça comme organiste. On perd ensuite sa trace pendant plusieurs années avant son entrée au service d'un prélat hongrois qui résidait à Vienne. Des messes pour chœur a cappella de sa composition, dans le style de Palestrina, attirèrent sur lui l'attention de l'empereur Léopold Ier — celui-ci le nomma compositeur de la Cour Impériale en 1698.

En 1700, il obtint l'autorisation et les subsides impériales qui lui permirent de se rendre en Italie auprès du célèbre Bernardo Pasquini — peut-être s'y était-il déjà rendu pendant les années d'obscurité. Il revint de ce voyage pénétré de musique italienne et grand admirateur de Palestrina. Sa carrière connut alors une progression continue : vice maître de chapelle (1705) puis maître de chapelle (1712) de la cathédrale Saint-Étienne de Vienne ; vice maître de chapelle (1713) enfin maître de chapelle (1715) de la cour impériale, poste qu'il devait occuper jusqu'à la fin de sa vie.

Le plus grand moment de sa carrière eut lieu lors du couronnement de l'archiduc Charles d'Autriche comme roi de Bohême à Vienne en 1723. Son opéra Costanza e Fortezza (la devise des Habsbourg, livret de Pietro Pariati) y fut représenté avec le concours de 100 chanteurs et 200 instrumentistes — parmi lesquels Quantz, Tartini, Graun — sous la direction de Caldara, son vice maître de chapelle car lui-même souffrait d'une crise de goutte et y assista à une place d'honneur non loin de l'empereur.

Auteur du traité de contrepoint Gradus ad Parnassum, il forma de nombreux élèves dont Gottlieb Muffat et Jan Dismas Zelenka.

Gradus ad Parnassum

Ou Montée au Parnasse. Fux doit une part essentielle de sa renommée contemporaine et posthume à cet ouvrage en latin qui connut un succès considérable et fut traduit en plusieurs langues : allemand, français, italien, anglais ; il est sous la forme d'un dialogue entre le maître, Aloysius (Palestrina) et le disciple Joseph (Fux lui-même). C'est probablement le traité de contrepoint le plus complet de son époque, et il a été prisé comme tel par plusieurs grands compositeurs : Haydn se forma presque en autodidacte par sa lecture et le recommanda au jeune Beethoven ; Mozart en possédait un exemplaire annoté.

Il est vraisemblable que le respect qu'on a continué à porter à l'art de Palestrina au cours du XIXe siècle est dû à son rôle dans ce livre. À la même époque, on n'avait pas assez d'oubli ou de condescendance envers les "anonymes précurseurs" de Bach.

Ce traité a servi de fondement théorique pour la première composition musicale assistée par ordinateur, de Lejaren Hiller et Leonard Isaacson en 1956.

  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Johann Joseph Fux ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Johann Fux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Johann Fux — Johann Joseph Fux (pronounced IPA| [fʊks] ) (1660 ndash; 13 February 1741) was an Austrian composer, music theorist and pedagogue of the late Baroque era. He is most famous as the author of Gradus ad Parnassum , a treatise on counterpoint, which… …   Wikipedia

  • Johann Fux — ist der Name folgender Personen: Johann Georg Fux (1651–1738), süddeutscher Orgelbauer Johann Joseph Fux (1660–1741), österreichischer Komponist Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demsel …   Deutsch Wikipedia

  • Johann Joseph Fux — (* um 1660 in Hirtenfeld bei Graz; † 13. Februar 1741 in Wien) war österreichischer Komponist und Musiktheoretiker. Inhaltsverz …   Deutsch Wikipedia

  • Johann Joseph Fux — Naissance 1660 Hirtenfeld,  Autriche …   Wikipédia en Français

  • Fux — steht für: eine alternative Schreibweise für Fuchs (Studentenverbindung) Fux (Band), eine deutsche Musikgruppe Fux ist der Familienname folgender Personen: Andreas Fux (* 1964), deutscher Fotograf Anton Fux (1923–1991), österreichischer Politiker …   Deutsch Wikipedia

  • Johann Joseph Fux — (1660, Hirtenfeld, Estiria 13 de febrero de 1741, Viena). Compositor, teórico de la música y pedagogo austríaco del último periodo del Barroco. Johann Joseph Fux. Biografía Descendiente de u …   Wikipedia Español

  • Johann Sebastian Bach — im Jahre 1746, mit Rätselkanon. Ölgemälde von Elias Gottlob Haußmann aus dem Jahre 1748[1] …   Deutsch Wikipedia

  • Johann Peter von Ghelen — (* 1673 in Wien; † 19. September 1754 ebenda) war ein bedeutender österreichischer Buchdrucker. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Einige Verlagswerke 3 Literatur 4 Weblinks // …   Deutsch Wikipedia

  • Johann Evangelist Habert — (* 18. Oktober 1833 in Oberplan (Südböhmen); † 1. September 1896 in Gmunden (Oberösterreich)) war ein katholischer Kirchenmusiker und Komponist Habert war der Sohn eines Bäckermeisters. Er besuchte die von seinem Großvater geleitete Volksschule… …   Deutsch Wikipedia

  • Johann Georg Fux — (* nach 27. Januar 1651 in Tölz; † 29. Januar 1738 in Donauwörth)[1] war ein deutscher Orgelbauer. Leben Fux wurde 1651 in Tölz geboren. Er hat nur in Süddeutschland gewirkt. Werke Jahr Ort Kirche Bild Manuale Register Bemerkungen 1704… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.