John Singleton Copley


John Singleton Copley
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Copley.
John Singleton Copley
Samuel Adams, (127 x 102,2 cm), 1772, Museum of Fine Arts, Boston
Samuel Adams, (127 x 102,2 cm), 1772, Museum of Fine Arts, Boston

Naissance 3 juillet 1738
Boston
Décès 9 septembre 1815
Londres
Nationalité américaine Drapeau des États-Unis
Activité(s) Artiste-peintre
John Singleton Copley, Garçon à l'écureuil, 1765, (76,8 x 63,5 cm), Museum of Fine Arts, Boston

John Singleton Copley (3 juillet 1738, Boston - 9 septembre 1815, Londres) est un artiste-peintre américain.

Copley est l'un des maîtres américains de l'art du portrait. Son style combine à la fois les caractéristiques formelles du portrait classique avec une représentation naturelle de la vie quotidienne et une captation de la psychologie du sujet.

Le plus célèbre de ces portraits est le garcon à l'écureuil (1765) peint à la manière de Chardin[1]. Il représenta Paul Revere (1772) en tenue de travail avec réalisme, précision et sobriété[2]. Il fit par la suite d'autres portraits : des enfants, des figures de la guerre d'indépendance comme James Warren (1763), John Hancock (1765) ou encore Samuel Adams (1772) : commandé par John Hancock, il représente Samuel Adams montrant la charte octroyée par Guillaume et Marie d'Angleterre à la colonie du Massachusetts[3]. Ses commandes lui permettent de s'enrichir : il possède des terres à Beacon Hill et commence à y construire une maison[4].

En 1774, il entreprend un Grand Tour européen et décide de se fixer à Londres après le déclenchement de la guerre d'Indépendance aux États-Unis. Le roi George III le fait membre de la Royal Academy. Son œuvre s'oriente alors vers la peinture de genre et la représentation de scènes de l'actualité. Il s'essaya à la peinture d'histoire avec son Watson et le requin (1778, Musée des Beaux-Arts de Boston) ou encore avec La mort du Major Peirsons (1784, Tate Gallery, Londres). Copley est considéré comme « le meilleur peintre classique de l'époque coloniale »[5]. Il est élu membre de la Royal Academy (RA) le 9 février 1779[6].

Notes et références

  1. (en) Robert Hugues, American Visions. The Epic History of Art in America, New York, Alfred A. Knopf, 1997, 1re éd. (ISBN 978-0-679-42627-1) (LCCN 96045111) , p.82
  2. Collectif, L'Art des États-Unis, traduit de l'anglais par Christiane Thiollier, édition Citadelles et Mazenod, Paris, 1992, (ISBN 2850880604), p.137
  3. (en) Robert Hugues, American Visions. The Epic History of Art in America, New York, Alfred A. Knopf, 1997, 1re éd. (ISBN 978-0-679-42627-1) (LCCN 96045111) , p.86
  4. (en) Robert Hugues, American Visions. The Epic History of Art in America, New York, Alfred A. Knopf, 1997, 1re éd. (ISBN 978-0-679-42627-1) (LCCN 96045111) , p.83
  5. François Wehrlin, Philippe Guillemet, section « Les arts plastiques » de l'article « États-Unis », in Encyclopædia Universalis, corpus 8, Paris, 2002, p.845
  6. (en) Fiche sur le site de la Royal Academy of Arts

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article John Singleton Copley de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • John Singleton Copley — For the British lawyer and politician of this name, see John Copley, 1st Baron Lyndhurst. John Singleton Copley Portrait of Copley by Gilbert Stuart Birth name John Singleton Copley …   Wikipedia

  • John Singleton Copley — Retrato de Copley por Gilbert Stuart. John Singleton Copley (alrededor del 3 de julio de 1738 9 de septiembre de 1815) fue un artista estadounidense famoso por sus retratos de figuras importantes de la Nueva Inglaterra colonial, en particular… …   Wikipedia Español

  • John Singleton Copley — Junge mit Eichhörnchen (Henry Pelham), 1765. Öl auf Leinwand, 76,8 x 63,5 cm. Museum of Fine Arts, Boston John Singleton Copley (* 3. Juli 1738 in Boston; † 9. September 1815 in London) war ein amerikanisch englischer Maler …   Deutsch Wikipedia

  • John Singleton Copley — noun American painter who did portraits of Paul Revere and John Hancock before fleeing to England to avoid the American Revolution (1738 1815) • Syn: ↑Copley, ↑John Copley • Instance Hypernyms: ↑painter …   Useful english dictionary

  • John Singleton Copley, 1. Baron Lyndhurst — John Singleton Copley, Baron Lyndhurst (* 21. Mai 1772 in Boston, Massachusetts; † 12. Oktober 1863 in London) war ein englischer Staatsmann. Leben …   Deutsch Wikipedia

  • LYNDHURST, JOHN SINGLETON COPLEY, BARON —    thrice Lord Chancellor of England, born at Boston, Massachusetts, son of an artist; was brought up in London, educated at Cambridge, and called to the bar in 1804; acquiring fame in the treason trials of the second decade, he entered… …   The Nuttall Encyclopaedia

  • Lyndhurst, John Singleton Copley, Baron — (1772 1863)    British statesman.    Index: Md Denounces Rebellion Losses Bill, 241.    Bib.: Dict. Nat. Biog …   The makers of Canada

  • Copley, John Singleton — born July 3, 1738, Boston, Mass. died Sept. 9, 1815, London, Eng. U.S. painter of portraits and historical subjects. The stepson of an engraver, he was an accomplished draftsman before age 20 and flourished as a portrait artist in his native… …   Universalium

  • Copley,John Singleton — Cop·ley (kŏpʹlē), John Singleton. 1738 1815. American painter who is known chiefly for his portraits of prominent Americans such as Samuel Adams, John Hancock, and Paul Revere, although he lived in England after 1774. * * * …   Universalium

  • Copley, John Singleton — (3 jul. 1738, Boston, Mass., EE.UU.–9 sep. 1815, Londres, Inglaterra). Pintor estadounidense de retratos y personajes históricos. Hijastro de un grabador, antes de los 20 años de edad era un talentoso dibujante y prosperó como artista de retratos …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.