Jose Felix Uriburu


Jose Felix Uriburu

José Félix Uriburu

José Félix Uriburu

José Félix Uriburu (né à Salta le 20 juillet 1868 - mort à Paris le 29 avril 1932) est un militaire putschiste et dictateur argentin, qui occupa de facto la présidence de la Nation argentine du 6 septembre 1930 au 20 février 1932.

En 1885, il entra comme cadet au Collège militaire. Il participa au mouvement révolutionnaire de 1890, qui se termina par la démission du président Juárez Celman. Neveu du président José E. Uriburu, il appuya Manuel Quintana lors de la révolution radicale de 1905. En 1907, il fut directeur de l'Ecole supérieure de guerre, puis fut envoyé en Europe pour observer les programmes militaires et les équipements. En 1913, il fut attaché militaire en Allemagne et au Royaume-Uni. De retour en Argentine, en 1914, il fut élu député de sa province au Congrès. Il fut membre du conseil suprême de guerre depuis 1926 jusqu'à ce qu'il en fut retiré par le président Yrigoyen pour avoir atteint l'âge règlementaire.

Le 6 septembre 1930, Uriburu mit fin au gouvernement d' Yrigoyen et établit une dictature militaire avec 1400 hommes de troupes. Reconnu président par la Cour Suprême, il dissout le Congrès et déclare l'état de siège, puis essaye d'implanter un gouvernement élitiste autoritaire. Profondément méprisant envers les démocraties libérales, il avait l'intention de mettre en place un régime politique corporatiste, dans lequel les partis politiques seraient supprimés en faveur d'une meilleure représentativité au niveau des corps de professions et de métiers censés avoir un dialogue plus fluide avec le gouvernement. Parallèlement les intellectuels nationalistes et corporatistes qui l'appuyaient méprisaient également le modèle économique libéral et proposaient une réforme profonde au niveau de l'interventionisme de l'Etat, politique qui était dans l'air du temps après la chute de la bourse new-yorkaise de 1929.

Il fit emprisonner des hommes politiques, il censura les journaux, intervint dans les universités et persécuta le mouvement du parti radical et les différentes tendances anarchistes (foristes, usistes, antorchistes...). Ses projets corporatistes et nationalistes jouissaient d'une bonne réputation populaire et au niveau de l'intelligentsia nationaliste argentine, mais n'étaient en revanche pas bien vus par le secteur libéral de l'armée, qui tout en méprisant le système démocratique et les partis politiques gardait encore une préférence pour l'économie libérale. Il faut dire que ces secteurs puissants de l'armée avaient des liens étroits avec les classes dominantes argentines, pour qui le maintien de l'économie de marché était vital pour leurs intérêts.

Il dut autoriser des élections libres à Buenos Aires au début de 1931 et les annula car les radicaux l'avaient emporté. En novembre des élections présidentielles furent remportées par son rival militaire, le général Agustín Pedro Justo, qui représentait le conservatisme libéral.

Il mourut peu après, à Paris, suite à une intervention chirurgicale.

Juan Peron eut une participation active au coup d'état de 1930. Par ailleurs le corporatisme comme modèle politique et social le séduisait énormément à l'époque et eut une influence décisive dans ses propres idées, probablement plus que celles du fascisme italien, lui-même héritier des idées corporatistes. Il faut signaler que Peron eut les mêmes ennemis que Uriburu : les classes dominantes argentines, liées à la propriété de la terre, qui défendaient l'économie de marché mais s'opposaient avec vigueur à toute concession à la classe ouvrière. Le coup d'Etat contre Peron en 1955 fut dirigé, entre autres, par le général d'infanterie Eduardo Lonardi, représentant des classes conservatrices catholiques de la région de Cordoba, et par l'amiral Isaac Rojas. La marine argentine a toujours été libérale.


Précédé par José Félix Uriburu Suivi par
Hipólito Yrigoyen
Coat of arms of Argentina.svg
président de la Nation argentine
Général Agustín Pedro Justo


  • Portail de l’Argentine Portail de l’Argentine
Ce document provient de « Jos%C3%A9 F%C3%A9lix Uriburu ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jose Felix Uriburu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Felix - получить на Академике активный купон Zoomag или выгодно felix купить по низкой цене на распродаже в Zoomag

  • José Félix Uriburu — (né à Salta le 20 juillet 1868 mort à Paris le 29 avril 1932) est un militaire putschiste et dictateur argentin, qui occupa de facto la présidence de la Nation argentine du 6 septembre 1930 au 20 février 1932. En 1885, il entra comme cadet au C …   Wikipédia en Français

  • José Félix Uriburu — (* 20. Juli 1868 in Salta; † 29. April 1932 in Paris) war ein argentinischer General. Nach einem Militärputsch war er de facto vom 8. September 1930 bis zum 20. Februar 1932 Präsident von Argentinien. Biografie José Félix Uribu …   Deutsch Wikipedia

  • José Félix Uriburu — (20 de julio de 1868 29 de abril de 1932) fue un militar argentino, que ocupó de facto la Presidencia de la Nación desde el 8 de septiembre de 1930 hasta el 20 de febrero de 1932. Comenzó su formación militar en marzo de 1885, llegando a ser… …   Enciclopedia Universal

  • José Félix Uriburu — Para el presidente de Argentina de 1895 a 1898, véase José Evaristo Uriburu. Para otros usos de este término, véase Uriburu. José Félix Uriburu …   Wikipedia Español

  • José Félix Uriburu — Infobox President name=José Félix Uriburu small nationality=Argentine order=22nd President of Argentina term start=September 6, 1930 term end=February 19, 1932 predecessor=Hipólito Yrigoyen successor=Agustín P. Justo birth date=July 20, 1868… …   Wikipedia

  • Uriburu, José Félix — born July 20, 1868, Salta, Arg. died April 29, 1932, Paris, Fr. Argentine soldier and dictator. Nephew of a former president, he was a firm believer in class privileges. A visit to Germany made him an ardent admirer of Prussian militarism. In… …   Universalium

  • Uriburu, José Félix — ► (1868 1932) Militar y político argentino. Fue presidente provisional de la República en 1932. * * * (20 jul.1868, Salta, Argentina–29 abr.1932, París, Francia). Soldado y dictador argentino. Sobrino de un antiguo presidente, creía firmemente en …   Enciclopedia Universal

  • Uriburu — puede referirse a: Personalidades argentinas El presidente Dr. José Evaristo de Uriburu, electo vicepresidente de Luis Sáenz Peña, lo sustituyó tras su renuncia en 1895. El presidente Gral. José Félix Uriburu, que derrocó al constitucionalmente… …   Wikipedia Español

  • Uriburu — ist der Familienname folgender Personen: José Evaristo Uriburu (1831 1914), argentinischer Politiker und Staatspräsident José Félix Uriburu (1868 1932), argentinischer General und Staatspräsident Diese Seite ist eine Begriffsklärun …   Deutsch Wikipedia

  • José Evaristo de Uriburu — Para el dictador militar de Argentina de 1930 a 1932, véase José Félix Uriburu. Para otros usos de este término, véase Uriburu. José Evaristo de Uriburu Presidente José Evaristo de Uriburu Senador Nacional d …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.