Joseph Addison


Joseph Addison
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Addison.
Joseph Addison par Godfrey Kneller

Joseph Addison (1er mai 1672 - 17 juin 1719) est un homme d'État, écrivain et poète anglais. Il est connu surtout pour avoir fondé avec son ami Richard Steele le magazine The Spectator en 1711.

Biographie

Né à Milston dans le Wiltshire en 1672, il étudia à Oxford, commença sa réputation, étant encore sur les bancs, par des poésies latines, et composa à 22 ans un poème sur la paix de Ryswick, qui lui fit obtenir du roi Guillaume une pension de 300 livres sterling, puis voyagea en France et en Italie, et publia à son retour en 1702, la relation de son voyage, ainsi que des dialogues sur les Médailles.

En 1704, il célébra la bataille de Blenheim, dans une ode (The Campaign) qui eut beaucoup de succès. Il fut nommé en récompense commissaire des appels ; l'année suivante, il fut fait sous-scrétaire d'État, et bientôt après accompagna en Irlande, comme premier secrétaire, le marquis de Wharton, qui venait d'en être créé vice-roi.

En 1709, et dans les années suivantes, il travailla, avec Steele, à la rédaction du Babillard (Tattler), du Spectateur dont il fut un des fondateurs et dont il fit en partie le succès. Les articles qu'il y inséra en grand nombre sont des modèles de finesse, d'élégance, de bon goût, de pureté de style, et d'une critique saine et judicieuse, qui cependant s'égara quelquefois, témoin ses appréciations injustes de Shakespeare. Il écrivit également dans le Tuteur (Guardian) publications périodiques, où la littérature, la morale et la politique étaient traitées d'une manière supérieure. Son style est demeuré classique. Sa manière d'écrire, dit Voltaire, est un excellent modèle en tout pays.

Il fut moins heureux au théâtre. Son opéra de Rosemonde premier essai d'un drame lyrique en langue anglaise, n'eut aucun succès. En 1713, il fit représenter Caton, tragédie dans le genre classique qui eut une vogue extraordinaire, mais qui était due en partie aux circonstances politiques ; il la fit suivre en 1715 d'une comédie moins connue, le Tambour (imitée par Destouches), œuvre spirituelle, mais de peu d'effet. Il rédigeait en même temps des journaux et des pamphlets politiques, tels que le Whig Examiner, le Free-Helder (le Franc-Tenancier).

Après la mort de la reine Anne, il revint aux affaires et fut élevé en 1717 au poste de secrétaire d'État, mais il était peu propre à de telles fonctions, et il ne tarda pas à démissionner ; on lui donna en dédommagement une pension de 1500 livres sterling.

Dans sa retraite, il entreprit une Défense de la religion chrétienne, mais il ne put l'achever. Comme poète, il se distingue par l'élégance et la grâce, mais il ne va point au delà. Comme prosateur, il manque souvent de profondeur, mais il est toujours limpide, correct, élégant, habile à saisir les ridicules, et d'un goût généralement exquis dans sa sobriété. C'est lui qui contribua le plus à faire apprécier le génie de Milton, méconnu jusque-là. Sa vie, par Johnson, a été traduite par Boulard, Paris, 1805-Les économistes se sont emparés de Joseph Addison, et le considèrent comme un des leurs ; en effet, on trouve dans le Spectateur différents articles admirablement écrits sur les avantages du commerce. Dans son Traité d'économie politique, J.-B. Say rappelle les paroles remarquables du célèbre poète moraliste qui, chaque fois qu'il voyait une plantation, s'écriait : « Un homme utile est passé par là. » En politique, il était attaché au parti whig et eut de puissants protecteurs dans Montagne et Halifax. Il était lié avec les plus grands écrivains de son temps particulièrement avec Steele et Congrève.

En 1716, il épousa la comtesse de Warwick, mais cette femme orgueilleuse ne le rendit pas heureux.

Ses œuvres ont été publiées en 1761 à Birmingham, et en 1856 à Londres. Presque tous ses écrits ont été traduits en français.

Source partielle

  • Grand Dictionnaire Universel du XIXe Siècle par Pierre Larousse.

Bibliographie

  • Caton (1713)
  • L'Art de la dissection, le spectateur, Éd. Marguerite Waknine, Angoulême, 2009.

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Joseph Addison de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Joseph - получить на Академике рабочий купон на скидку Sneakerhead или выгодно joseph купить с бесплатной доставкой на распродаже в Sneakerhead

  • Joseph Addison — Joseph Addison (* 1. Mai 1672 in Milston …   Deutsch Wikipedia

  • Joseph Addison — (May 1, 1672 – June 17, 1719) was an English essayist and poet. He was a man of letters, eldest son of Lancelot Addison, and later the dean of Lichfield. His name is usually remembered alongside that of his long standing friend, Richard Steele,… …   Wikipedia

  • Joseph Addison — Joseph Addison. Joseph Addison …   Wikipedia Español

  • Joseph Addison — [Joseph Addison] (1672–1719) an English writer and poet who was also active in politics. With his friend Richard Steele he started the ↑Spectator. He wrote many poems and a ↑tragic play, Cato (171 …   Useful english dictionary

  • Joseph Addison — ➡ Addison * * * …   Universalium

  • Joseph Addison — Economía Nada tan esencial en los negocios como ser expeditivo. Libros La lectura es a la mente lo que el ejercicio al cuerpo. Opresión En un hombre eminente es loca pretensión pensar escapar a la censura, y debilidad es ser deprimido por ella.… …   Diccionario de citas

  • Joseph Addison Alexander — (24 April 1809 28 January 1860) was an American biblical scholar, the third son of Archibald Alexander, brother to James Waddel Alexander was born in Philadelphia, Pennsylvania. He graduated at the College of New Jersey (now Princeton University) …   Wikipedia

  • Joseph Addison (1879–1953) — Sir Joseph Addison (* 1879; † 1953) war ein britischer Diplomat. Leben Joseph Addison trat 1903 in den auswärtigen Dienst und wurde von 1908 bis 1910 in Peking beschäftigt. Am 1. Januar 1924 wurde er als Companion in den Order of St. Michael and… …   Deutsch Wikipedia

  • Addison (name) — Addison (a ddi son pronounced AD ih sun ) is a masculine and a feminine Old English given name derived from the medieval Addie , a nickname for Adam . Variants include Adisson, Adison, and Addeson. [cite web… …   Wikipedia

  • Addison — ist der Name folgender Personen: Adele Addison (* 1925), US amerikanische Opernsängerin Bernard Addison (1905–1990), US amerikanischer Jazz Musiker Christopher Addison, 1. Viscount Addison (1869–1951), britischer Arzt und Politiker Christopher… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.