Kaliakra


Kaliakra
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kaliakra (homonymie).
Cap Kaliakra
Image illustrative de l'article Kaliakra
Localisation
Pays Bulgarie
Région Dobroudja
Coordonnées 43° 21′ 36″ N 28° 27′ 57″ E / 43.360024, 28.46587743° 21′ 36″ Nord
       28° 27′ 57″ Est
/ 43.360024, 28.465877
  

Géolocalisation sur la carte : Bulgarie

(Voir situation sur carte : Bulgarie)
Kaliakra
Mer Mer Noire

Kaliakra (en bulgare Калиакра) est le nom d'un cap de Bulgarie, sur la mer Noire. C'est, également, un site archéologique et historique ainsi qu'une réserve naturelle.

Sommaire

Géographie : le Cap Kaliakra

Le cap Kaliakra est situé dans le nord-est de la Bulgarie, à 60 km au nord-est de Varna. Extrémité sud-est du plateau dobroudgéen, il est constitué de bancs calcaires horizontaux du Miocène sarmatien, fortement roussis d'oxyde de fer, dont la résistance à l'érosion forme un promontoire qui s'avance vers le sud dans la mer Noire. Comme la plus grande partie du plateau dobroudgéen, le promontoire, à l'exception de son extrémité, est recouvert de loess déposé pendant la glaciation würmienne.

Histoire : l'ancienne cité de Kaliakra

Kalli Akra signifie en grec bon promontoire (dans le sens de "bon abri" contre les vents du nord-est). Le temple grec, bâti au Ve siècle av. J.‑C. par les colons ioniens fondateurs des cités d'Odessos (aujourd'hui Varna) et Dionysopolis (aujourd'hui Balčik) a été remplacé à l'époque byzantine par une église dédiée à saint Nicolas, patron des marins. Un fanal y a également fonctionné. Au XIVe siècle, le despotat de Dobroudja éleva ici sa capitale, avec citernes, donjon, ville et fortifications (ainsi qu'un embarcadère en contrebas où les marchands italiens de Gênes avaient ouvert un comptoir). Dans les grottes de la falaise, des moines avaient établi leurs ermitages.

En 1396, la cité fut assiégée par les Turcs ottomans mais résista, grâce à l'intervention des Voïvodes valaques, mais en 1421 elle fut à nouveau longuement assiégée, et en fin de compte prise. La légende raconte que 40 jeunes filles préférèrent se jeter du haut de la falaise dans la Mer Noire, plutôt que de tomber aux mains des vainqueurs. Les turcs transformèrent la principale église en mosquée. En 1444 une croisade contre les Turcs fut organisée pour délivrer la cité, par le roi de Pologne Ladislas III, les Français commandés par Césarini, les Hongrois et les Roumains, conduits par Iancou de Hunedoara, voïvode de Transylvanie et par Vlad Dracul, voïvode de Valachie (dont le nom a été utilisé au XIXe siècle par Bram Stoker pour créer le personnage de "Dracula"). Mais elle échoua : les Croisés, coincés près de la citadelle, n'échappèrent que de justesse au sultan Murat II qui tua le roi Ladislas III (bataille de Kaliakra). Les citernes ayant été détruites durant ce dernier conflit, la cité tomba en ruines et l'est restée depuis. Pendant la Première Guerre balkanique, les flottes bulgare et ottomane s'affrontèrent au large de Kaliakra le 21 novembre 1912.

Ce n'est qu'après 1950 que le site fut à nouveau occupé, par les gardiens du phare et du radar militaire du Pacte de Varsovie (aujourd'hui de l'OTAN) auxquels se sont joints depuis une vingtaine d'années ceux du Musée archéologique et quelques commerçants. Des archéologues et des naturalistes y travaillent régulièrement.

La réserve naturelle

Réserve naturelle stricte de Kaliakra
Catégorie UICN Ib (zone de nature sauvage)
Identifiant 11561
Pays Drapeau de Bulgarie Bulgarie
Superficie 714 ha
Création 1941

Dans les années 1930, alors que la région se trouvait sous domination roumaine, le biologiste et océanographe Grigore Antipa, élève d'Ernst Haeckel (le fondateur de l'écologie), fit classer la zone réserve naturelle et ouvrit, à quelques kilomètres du village de Balgarevo, une station de recherches marines. La réserve abritait surtout les derniers phoques-moines à ventre blanc de la Mer Noire (Monachus monachus albiventer). Devenues bulgares en 1940, la réserve et la station de recherches furent placées en 1941 sous l'égide de l'Institut des ressources halieutiques de Varna, et de l'Académie bulgare des sciences. Mais la guerre puis le régime communiste survinrent, et dans les années suivantes, les phoques-moines furent tous chassés par les pêcheurs affamés, tandis que la zone devînt le domaine de l'armée et des garde-côtes du Pacte de Varsovie, et ne fut plus aussi accessible aux scientifiques, soumis aux autorisations des militaires. Dans les années 1950, la station de recherches marines devînt une petite caserne, puis tomba en ruines. Grâce à la "détente ", la réserve reprit vie surtout à partir des années 1980, et les nombreuses espèces endémiques de fleurs, d'insectes et d'oiseaux attirèrent des visiteurs de toute l'Europe, de plus en plus nombreux[1].

Il est question actuellement de l'intégrer au réseau Natura 2000 de Bulgarie, mais une controverse est en cours au sujet des limites, entre d'une part les collectivités locales qui voudraient en exclure des parcelles intéressantes pour les promoteurs immobiliers, et d'autre part le ministère de l'Environnement et l'Académie des sciences.

Source

  1. Институт по Рибин Ресурси (ИРР) – Варна (Institut des ressources halieutiques de Varna) sur [1]

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Kaliakra de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Kaliakra — ( bg. Калиакра; historical names: Thracian: Tirizis , tr. Celigra Burun, it. Capo Calacria, ro. Caliacra)cite book |url=http://stalker.dir.bg/1982.doc |title=Фаровете по българския черноморски бряг |last=Асадуров |first=Милан… …   Wikipedia

  • Kaliakra — La fortaleza medieval de Kaliakra. Localización de Kaliakra. Kaliakra (en búlgaro: Калиакра) es un cabo largo y estrecho en la Dobruja Meridional región del norte de la costa búlgara del Mar Negro, situ …   Wikipedia Español

  • Kaliakra — 43.36666666666728.466666666667 Koordinaten: 43° 22′ 0″ N, 28° 28′ 0″ O …   Deutsch Wikipedia

  • Kaliakra — Sp Kaliakrà Ap Калиакра/Кaliakra L kyš. R Bulgarijoje …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Kaliakra Kawarna — Voller Name PFC Kaliakra Kawarna Gegründet 1922 Stadion …   Deutsch Wikipedia

  • Kaliakra (voilier) — Kaliakra Équipage 16 membres d’équipage, 34 cadets Gréement Trois mâts goélette Débuts 1984 Longueur hors tout 48,50 …   Wikipédia en Français

  • Kaliakra Glacier — (Lednik Kaliakra led nik ka li a kra) is a glacier in northeastern Livingston Island, Antarctica extending 7 km in E W direction and 8 km in N S direction. It is bounded by Melnik Ridge and Bowles Ridge to the S, by Hemus Peak, Gurev Gap, Gleaner …   Wikipedia

  • Kaliakra transmitter — is a huge facility for mediumwave broadcasting, which was built after 1988 by former Soviet Union as relay transmitter for Southeast Europe. After the collapse of communism in 1989, there was no requirement for this facility and work was stopped …   Wikipedia

  • Kaliakra (Schiff) — Калиакра Die Kaliakra am Kai in seinem Heimathafen Warna p1 …   Deutsch Wikipedia

  • Kaliakra (Tall ship) — The Sail Training Vessel Kaliakra (Known also as STV Kaliakra, Bulgarian language: Калиакра ) is a barquentine, built in 1984 at the Gdańsk Shipyard, after the plans of the Polish technical designer Zygmunt Chore. She is a property of Bulgarian… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.