Kastroktisia


Kastroktisia

La kastroktisia (en grec byzantin καστροκτισία / kastroktisía) est dans l'Empire byzantin une charge fiscale extraordinaire, assimilable à une corvée, concernant la construction et l'entretien des forteresses. Elle apparaît en effet dans les listes d'exemption fiscale à côté de l'odostrôsia et de la géphyrôsis. Léon VI le Sage la mentionne comme une obligation très importante dont n'étaient pas exemptés les stratiotes. Il s'agit d'une obligation de fournir un travail dans le cadre des opérations de fortification entreprises par les gouverneurs militaires locaux (duc, stratège, tourmarque) ou par des envoyés spéciaux de l'Empereur à cet effet, les kastroktistai.

Très vite, cette corvée devient une redevance en espèces selon le principe d'adaeratio. Pour Théophylacte d'Ochrid, le kastroktistès n'est ainsi ni plus ni moins qu'un percepteur de taxes qui ne se signale des autres que par sa rapacité[1]. Au XIIIe siècle, cette charge apparaît même dans les archives athonites comme une redevance régulière pouvant être perçue par un seigneur sur ses parèques[2], même si par ailleurs elle continue d'être aussi une charge extraordinaire.

Bibliographie

  • S. Troianos, « Καστροκτισία. Einige Bemerkungen über die finanziellen Grundlagen des Festungsbaues in byzantinischen Reich », Βυζαντινά 1, 1969, p. 39-57.
  • Nicolas Oikonomidès, Fiscalité et exemption fiscale à Byzance (IXe-XIe s.), Institut de Recherches Byzantines, Monographies 2, Athènes, 1996 (ISBN 960-7094-65-4), p. 110-111.

Notes

  1. Oikonomidès [1996], p. 110
  2. Oikonomidès [1996], p. 111
  • Portail du monde byzantin Portail du monde byzantin

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Kastroktisia de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Angareia — Une angareia (en grec byzantin ἀγγαρεία / angareía) (pluriel : angareiai) est dans l Empire byzantin une corvée due à l État, puis éventuellement au propriétaire du domaine en cas de dévolution des revenus fiscaux en sa faveur. Selon… …   Wikipédia en Français

  • Géphyrôsis — La géphyrôsis (en grec byzantin γεφύρωσις / géphyrôsis), ou encore la géphyrè, désigne dans l Empire byzantin une corvée due à l État concernant la construction et l entretien des ponts. Il n est pas certain que cette charge extraordinaire puisse …   Wikipédia en Français

  • Hodostrôsia — L’hodostrôsia (en grec byzantin ὁδοστρωσία / hodostrôsía), parfois aussi appelée hodostrôsis, ou encore hodou katastasis[1] est dans l Empire byzantin une corvée due à l État concernant la construction ou la réparation des routes. C est une… …   Wikipédia en Français

  • Odostrôsia — Hodostrôsia L’hodostrôsia (en grec byzantin ὁδοστρωσία / hodostrôsía), parfois aussi appelée hodostrôsis, ou encore hodou katastasis[1] est dans l Empire byzantin une corvée due à l État concernant la construction ou la réparation des routes. C… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.