Kufr


Kufr

Kufr (arabe : كفر [kufr], mécréance; incroyance; athéisme; refus) est un terme arabe qui signifie mécréance. Dans l'islam, il se dit de toute croyance polythéiste (ou assimilée) et athée. C'est le refus de croire, mais aussi l'oubli de Dieu.

Dâr al-Kufr (arabe : دار الكفر [dār al-kufr], territoire de l'incroyance) : Cette expression désigne un territoire où la loi musulmane ne s'applique pas, par opposition avec Dar al-Islam (دار الإسلام [dār al-islam], territoire de la paix; de l'islam) expression qui désigne les régions où l'islam domine et où la loi musulmane s'applique. Au début de l'islam, le Dâr al-Islam désignait la péninsule arabique par opposition aux territoires à conquérir.

Les relations de l'islam avec les chrétiens ont été ambivalentes; bien que ceux-ci font partie des gens du livre, plusieurs exégètes musulmans considèrent que la trinité chrétienne s'oppose au monothéisme (tawhid).

Sommaire

Définition du mot "kufr" dans le Coran

Dans son livre Charh ul-Arba’în an-Nawawiyyah, Salih 'Ali ach-Cheikh dit :

« Lorsque la mécréance est blâmable, elle prend le sens d’une mécréance mineure. Et lorsque c’est une mécréance déterminée avec le « Alim Lam » (précédent le mot) comme dans le hadith : « Le pacte qu’il y a entre l’homme et la mécréance », et bien c’est une mécréance majeure[1]. »

Kufr duna kufr

Dans l'islam en règle général, celui qui rend licite une chose illicite (haram) figurant dans la législation islamique (charia) tirée du Coran et de la Sunna, ainsi que celui qui rend illicite une chose licite (halal), alors celui-ci est un mécréant (kafir) à l'unanimité des savants[2]. On appel donc Al houkm bi ghayri ma anzal Allah le fait de juger par d'autres lois que par celles qu'Allah a descendu.

Le kufr duna kufr est un terme signifiant une mécréance de moindre mécréance. Sur ce point, les 'oulama sunnites ne s'accordent pas tous sur le sujet. Au sujet des dirigeants (houkkam) des pays musulmans ou autres, une partie des savants appliquent le kufr duna kufr, ils sont donc grands pécheurs (même s'ils ne jugent pas selon les lois coranique et qu'ils légifèrent des lois) mais ne sont pas kuffar (mécréants), tandis qu'une autre partie les juges mécréants, en se basant sur le fait que le kufr duna kufr ne peut s'appliquer que sur une personne qui juge habituellement par les lois coranique hormis une fois (ou peut-être un peu plus) par passion (exemple: en étant amener à juger son fils accusé d'un vol en flagrant-délit, le père, juge, n'appliquerait pas le jugement de lui couper la main). D'autres 'oulama encore comme Mohamed Fizazi s'opposent complètement à ce concept.

Légiférer des lois avec d'autres constitutions que le Coran et la Sunna

Dans l'islam, légiférer des lois (tachri') avec comme constitution autre chose que le Coran et la Sunna est considéré comme de la mécréance majeure (kufr akbar)[3],[4].

Avis de l'imam ach-Chafi'i

L'imam ach-Chafi'i est à l'origine de l'une des quatre écoles de jurisprudence islamique (fiqh). À propos de celui qui légifère une loi contraire au Coran et à la Sunna, il dit :

« En ce qui concerne celui qui commet un effort juridique et légifère sur des bases extérieure aux fondements islamique, il n’est pas un moujtahid et ne sera pas un musulman, s’il a eu comme intention d’établir ce qu’il considère parmi les verdicts, qu’elle coïncide avec l’islam ou le contredit[4] ».

Avis d'Ibn Taymiyya

« L’être humain, lorsqu’il rend licite l’illicite agrée d’une unanimité ou rend illicite le licite agrée d’une unanimité ou change la législation agrée d’une unanimité est un mécréant apostat avec l’accord des jurisconsultes[2] ».

« Il est fatalement connu dans la loi des musulmans, et tous les musulmans s’entendent pour affirmer que celui qui permet de suivre une autre loi que l’islam, ou une autre législation que celle de Mahomet est un mécréant, et sa mécréance est semblable à celui qui croit en une partie du Livre et mécroit en une autre …[5] ».

Avis d'Ibn al-Qayyim

« Il est parvenu dans le Coran et l’unanimité a été authentique que la religion islamique a aboli toutes les religions qui le précèdent, celui donc qui adhère à ce qui est parvenu dans la Torah et l’Évangile et ne suis pas le Coran est un mécréant. Et Allah a certes annulé toutes les législations présentes dans la Torah et l’Evangile et les autres religions, puis il obligea les djinn et l’être humain de suivre les législations islamiques, donc rien est illicite (haram) hormis ce que l’islam a prohibé, et pas d'obligation hormis ce qui est prescrit dans l’islam[3] ».

Avis de Ibn Kathir

« Celui qui délaisse la législation ajusté révélé sur Mahomet, le dernier des prophètes, qu’Allah prit sur lui et le salut, et se juge à un autre que lui parmi les législations abolit a mécru, quand est-il de celui qu’il l’a devance a elle ? Celui qui commet ce genre de chose a mécrut avec l’accord des musulmans[6] ».

Voir aussi

Bibliographie

Faucon François, Kufr. Mécréances en terre d'islam. A paraître (http://www.bibliotek-at.com/crbst_57.html)

Notes et références

  1. Charh ul-Arba’în an-Nawawiyyah, Sâlih 'Ali ach-Cheikh, pages 65-68
  2. a et b Majmou' Fatawa, Ibn Taymiyya, tome 3 page 267.
  3. a et b Ahkam Ahl al-Dhima, Ibn Qayyim al-Jawziyya page 259.
  4. a et b ach-Chafi'i dans son livre sur le tachri'
  5. Majmou' Fatawa, Ibn Taymiyya, tome 28 page 524.
  6. Al-Bidaya wa al-Nihaya, Ibn Kathir, tome 13 page 119

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Kufr de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Kufr — (arabisch ‏كفر‎ ‚Unglaube‘) bezeichnet im Islam die Ablehnung des Glaubens an Gott (Allah), die Leugnung der Prophetie Mohammeds und des Koran als Gottes Offenbarung. Ein solcher „Ungläubiger“ ist ein Kāfir ‏كافر‎, Plural: kuffār und:… …   Deutsch Wikipedia

  • KUFR — Infobox Radio station name = KUFR city = Salt Lake City, Utah area = Salt Lake City, Utah branding = slogan = Family Radio airdate = frequency = 91.7 MHz format = Christian radio power = erp = 220 watts haat = 97 meters class = A facility id =… …   Wikipedia

  • küfr — is. <ər.> Dinin, Allahın varlığı və birliyi kimi əsaslarını təşkil edən müddəaları danma və bu barədə deyilən söz. Küfr danışmaq (söyləmək) – Allahı, dini danmaq, təhqir etmək, söymək. Nə dedin? Küfr danışdın, cıraram ağzını, ha! M. Ə. S..… …   Azərbaycan dilinin izahlı lüğəti

  • küfr — (A.) [ ﺮﻔﮐ ] 1. kafirlik. 2. küfür …   Osmanli Türkçesİ sözlüğü

  • küfr — ə. 1) kafirlik, dinsizlik; 2) söyüş …   Klassik Azərbaycan ədəbiyyatında islənən ərəb və fars sözləri lüğəti

  • KÜFR — Örtmek mânâsınadır. Kalbe âit bir sıfattır. Hak dini inkâr edip, hakkı inkâr edene ve gizleyene kâfir denilir. Kâfirliğin sıfatı küfürdür. * Allaha inanmamak. Hakkı görmemek. İmansızlık. * Allaha (C.C.) yakışmıyan sıfatlar uydurmak. Müslümanlığa… …   Yeni Lügat Türkçe Sözlük

  • Kufr Khall — Kufr Khall, (also written Kufur Khall, Kufr Khal) (Arabic: كفرخل ), is a village in the north of Jordan, in the Jarash governorate.The origin of its name, is from Syriac kafr meaning the village or the country and from Arabic khall that means… …   Wikipedia

  • Kufr (album) — Infobox Album Name = Kufr Type = Album Artist = The Rebel Released = 2007 Recorded = 2006 Genre = Rock, Length = 46:15 Label = [http://www.therebel.co.uk/ therebel.co.uk] Producer = Reviews = Last album = Brown Girl in the Ring (2006) This album …   Wikipedia

  • KÜFR-İ MUTLAK — Hiç bir imâni hükmü olmamak, dine âit hiç bir hakikatı, Allah ın varlığına âit hiç bir delili kabul etmemek. İhsan ve inayet i İlâhiyyeye karşı şükür etmiyerek fiilen ve kavlen inkâr etmek. ( Neuzü billâh dine söğmek gibi) Küfr ü icabettiren bazı …   Yeni Lügat Türkçe Sözlük

  • KÜFR-İ İNKÂRÎ — Aslâ Cenab ı Hakk ı tanımayıp, İslâmiyet hakikatlarını ikrar ve tasdik etmemektir. (Evet küfr, mevcudatın kıymetini ıskat ve mânasızlıkla ittiham ettiğinden; bütün kâinata karşı bir tahkir ve mevcudat âyinelerinde cilve i esmayı inkâr olduğundan; …   Yeni Lügat Türkçe Sözlük


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.