L'Osservatore Romano


L'Osservatore Romano

41°54′19″N 12°27′25″E / 41.90528, 12.45694

L'Osservatore Romano
Logo Osservatore Romano.png

Pays Drapeau du Vatican Vatican
Langue Italien
Périodicité Quotidien
Genre Généraliste
Date de fondation 1861
Éditeur Rome

ISSN 0391-688X
Site web L'Osservatore Romano

L'Osservatore Romano est un quotidien du soir en italien (daté du lendemain de sa publication), publié par le service officiel d'information du Vatican.

Sommaire

Organe officiel du Vatican

Le premier numéro de L'Osservatore Romano est paru le 1er juillet 1861. La création du journal répondait alors à la nécessité de défendre les position du Saint-Siège au moment où les États pontificaux venaient de perdre l'essentiel de leur pouvoir temporel.

L’Osservatore publie les communiqués officiels et les textes du pape. Le journal fait ainsi office de publication officielle, par exemple, concernant les audiences privées et nominations épiscopales et de curie. De même, Sandro Magister affirme que « sa lecture est indispensable pour comprendre le pontificat de Benoît XVI »[1]. Si L’Osservatore est autonome, dans la pratique, la secrétairerie d’État a son mot à dire sur les sujets sensibles. Il arrive ainsi que des textes soient bloqués ou réécrits. En 2008, le responsable du service de supervision est Mgr Carlo Maria Polvani[1].

La devise du journal est : « Unicuique suum » (à chacun le sien) ; « non praevalebunt » ([Les portes de l'enfer] ne prévaudront pas).

Éditions

En dehors de l'édition quotidienne en italien, plusieurs équipes sélectionnent et traduisent les articles et nouvelles de l'édition originale, afin de réaliser des éditions hebdomadaires en différentes langues :

Il existe aussi une édition mensuelle en polonais, depuis 1980.

Relation avec le magistère

Une erreur courante pour les journalistes et les théologiens est d'interpréter les textes de L'Osservatore Romano, comme s'ils étaient de valeur officielle pour le magistère. Ils ne peuvent pas avoir une telle valeur, sauf si un évêque de haut rang est l'auteur d'un texte plus solennel, et non d'une simple opinion théologique. Sinon, L'Osservatore ne possède pas la capacité d'écrire ou d'approuver les encycliques et allocutions papales.

Ainsi, un article de 2008 exprimait le souhait que le débat sur la mort cérébrale soit rouvert en raison de nouveaux développements dans le monde médical. Un porte-parole officiel a alors affirmé que l'article présentait simplement une opinion personnelle de l'auteur et "ne reflète pas un changement de position de l'Église catholique"[3].

Difficultés

Selon le vaticaniste Sandro Magister, L'Osservatore Romano n'est plus que l'ombre de sa gloire passée[4], reflétant en cela les difficultés vécues par le conseil pontifical pour les communications sociales.

En septembre 2007, le journal est doté d'un nouveau directeur, le professeur Giovanni Maria Vian[1]. Celui-ci entame une profonde réforme autant éditoriale que technique, répondant à la demande du secrétaire d’État du Vatican Tarcisio Bertone d'opérer un « tournant net ». En effet, les ventes ne dépassent pas quelques centaines d'exemplaires en kiosque et quelques milliers par abonnement. La réforme lance notamment un site internet publiant une édition polyglotte en ligne[1].

Notes et références

  1. a, b, c et d "L'Osservatore Romano" change de directeur. Petit guide de lecture - Sandro Magister, article reprenant l'histoire de L'Osservatore Romano, Chiesa, 29 septembre 2007
  2. L'Osservatore Romano to be published in India, Catholic News Agency (2007-04-02). Consulté le 2008-02-08.
  3. Cindy Wooden, Vatican newspaper says new questions raised about brain death, 3 septembre 2008. Catholic News Service. Consulté le 11 janvier 2010.
  4. Curie romaine: la réforme qui n'a pas lieu - Sandro Magister, Chiesa, 28 juin 2007

Lien externe

  • (fr) L'Osservatore Romano - Version électronique hebdomadaire en français sur le site du Vatican

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article L'Osservatore Romano de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • OSSERVATORE ROMANO — OSSERVATORE ROMA Quotidien fondé le 1er juillet 1861 au Vatican par deux journalistes catholiques, Nicola Zanchini et Giuseppe Bastia. L’Osservatore romano se donnait pour but «d’être l’instrument du message universel de foi, de mener le combat… …   Encyclopédie Universelle

  • Osservatore Romano, L' —   [italienisch »der römische Beobachter«], vatikanische Tageszeitung, halbamtliches Organ des Heiligen Stuhls, gegründet 1861 in Rom (Vorläufer erschienen 1849 52). Wochenausgaben in französischer (seit 1949), italienischer (seit 1950),… …   Universal-Lexikon

  • Osservatōre Romāno — (ital., »Römischer Beobachter«), das sechsmal wöchentlich erscheinende offiziöse Organ der römischen Kurie, 1861 gegründet …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Osservatore Romano — L Osservatore Romano  L Osservatore Romano {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français

  • Osservatore Romano — L’Osservatore Romano Beschreibung Abonnement Tageszeitung Erstausgabe …   Deutsch Wikipedia

  • Osservatore Romano, L' — (Italian; The Roman Observer ) Daily newspaper published in Vatican City, one of the most influential papers in Italy and the de facto voice of the Holy See. Founded in 1861, it was subsidized by the Vatican from its start and was bought outright …   Universalium

  • Osservatore romano, L' — Periódico publicado la ciudad del Vaticano, uno de los más influyentes de Italia y vocero de facto de la Santa Sede. Fundado en 1861, el Vaticano lo subsidió desde el comienzo, aunque sólo en 1890 el papa León XIII ordenó abiertamente su… …   Enciclopedia Universal

  • Osservatore Romano, L’ —  Vatican newspaper …   Bryson’s dictionary for writers and editors

  • Osservatore Romano — Os|ser|va|to|re Ro|ma|no, der; <»Römischer Beobachter«> (päpstliche Zeitung) …   Die deutsche Rechtschreibung

  • L'Osservatore Romano — The 7 February 2008 Italian language front page of L Osservatore Romano …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.