La Charite-sur-Loire


La Charite-sur-Loire

La Charité-sur-Loire

La Charité-sur-Loire

{{{image-desc}}}

Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Bourgogne
Département Nièvre
Arrondissement Cosne-Cours-sur-Loire
Canton Charité-sur-Loire
(chef-lieu)
Code Insee abr. 58059
Code postal 58400
Maire
Mandat en cours
Gaëtan Gorce
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays charitois
Site internet www.ville-la-charite-sur-loire.fr
Démographie
Population 5 366 hab. (2006)
Densité 340 hab./km²
Gentilé Charitois, Charitoises
Géographie
Coordonnées 47° 10′ 40″ Nord
       3° 01′ 11″ Est
/ 47.1777777778, 3.01972222222
Altitudes mini. 153 m — maxi. 215 m
Superficie 15,78 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

La Charité-sur-Loire est une commune française, située dans le département de la Nièvre et la région de Bourgogne. Les habitants de La Charité-sur-Loire sont appelés les Charitois.

Sommaire

Géographie

La ville est située sur la Loire à 22 km au nord de Nevers et 53 km à l'est de Bourges, à l'intersection de la RN 151 et de l'A77.

Historiquement située aux limites de la Bourgogne et du Berry, la cité monastique est située sur « Les Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle », sur La Via Lemovicensis, itinéraire culturel du Conseil de l'Europe.

Le hameau de Gérigny fait également partie de la commune.

Histoire

Héraldique

Blason Blasonnement
D'azur à trois tours d'argent, ajourées et maçonnées de sable, rangées en fasce, surmontées de trois fleurs de lys d'or également en fasce, les tours posées sur une terrasse échiquetée d'argent et de gueules.

Moyen Âge

Un monastère, soumis à la règle de Saint-Basile, est créé au VIIe siècle dans la ville de Seyr, premier nom de la commune[réf. nécessaire].

La Charité-sur-Loire s'est développée autour d'un prieuré clunisien et de deux églises érigées par les moines en 1059, le tout protégé par des remparts. L'église Notre-Dame, la plus grande d'Europe après celle de l'abbaye de Cluny, est édifiée à partir du XIe siècle. Le prieuré bénédictin devient rapidement l'un des plus beaux, des plus riches et des plus renommés d'Europe[1]. Le pape Pascal II le consacre en 1107[2]. Il compte près de 400 dépendances dans tout le monde chrétien jusqu'aux portes de la Terre Sainte à Constantinople[1]. Aujourd'hui, subsiste le chœur et l'abside du monastère prioral.

En 1429, Jeanne d'Arc tente de reprendre la ville, sur les ordres de Charles VII.

Renaissance

Dans les années 1530 et suivantes, la population de la Charité-sur-Loire se convertit au protestantisme, pour être majoritairement huguenote au début des guerres de religion[3]. Lieu de passage stratégique sur la Loire, elle est l’objet de nombreux assauts durant les guerres de religion.

Un incendie ravage la cité monastique en 1559.

En 1570, la paix de Saint-Germain-en-Laye, signée entre le roi Charles IX et l’amiral Gaspard de Coligny, octroie aux protestants quatre places fortes : La Rochelle, Cognac, Montauban et La Charité-sur-Loire.

La nouvelle du massacre de la Saint-Barthélemy atteint la ville dès le soir du 24 août 1572. Elle provoque immédiatement une répétition du massacre[4].

En 1576, la ville est reprise par le frère du roi, le duc d’Anjou, presque sans combat[5].

Du XIXe siècle à nos jours

En 1840, Prosper Mérimée sauve le cloître et les deux églises promues à une destruction pour le passage d'une route.

Le 16 août 1986 une tornade de type F3, traverse la ville. Sur sa trajectoire, les dégâts ont été très importants au niveau des habitations et des arbres. On surnommera pendant quelques temps La Charité-sur-Loire comme « la ville aux toits bleus » en raison des bâches pour protéger les toitures arrachées. Une personne a trouvé la mort au cours de cette catastrophe.

En 1998, l'église Notre-Dame est déclarée patrimoine de l'UNESCO.

Par son patrimoine historique, la ville adhère à la Fédération des sites clunisiens.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 en cours Gaëtan Gorce PS Député
1912 1940 Marcel Lebœuf Rad. ind. Sénateur
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Économie

  • Centre Hospitalier Spécialisé
  • Constructions mécaniques

La Charité : Ville du Livre[6]

Au début des années 1990, Christian Valleriaux, libraire à Paris décide de venir s'installer à la Charité. Il crée en 1996 une foire du livre ancien. Ensuite à l'image de ce qui a été fait à Hay-on-Wye au Pays de Galles, l'idée est de faire de la Charité-sur-Loire une cité du livre. Depuis une douzaine de libraires se sont installés dans un centre-ville historique, déserté par les commerces, ainsi que quelques artisans du livre : typographes, enlumineurs, calligraphes, relieurs et éditeurs. Depuis l'an 2000, la Charité se surnomme elle-même la Ville du Livre. Durant l'année, plusieurs événements ou foires du livre sont organisés :

  • Marché du printemps (troisième dimanche d'avril)
  • Salon des artistes et artisans du livre (troisième dimanche de mai)
  • Festival du mot (mi-juin)
  • Foire aux livres anciens et vieux papiers (troisième dimanche de juillet)
  • Nuit du livre (premier samedi d'août) associant jazz et livres
  • Marché mensuel (tous les troisièmes dimanches du mois de mars à octobre)

Démographie

Évolution démographique
(Source : Ehess[7] et INSEE[8])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3 939 4 222 5 361 4 498 5 086 4 947 5 052 4 947 4 944
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
4 875 5 297 5 212 4 891 5 086 4 826 5 453 5 443 5 339
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
5 147 5 246 5 120 4 791 4 776 4 994 5 505 5 564 5 552
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
5 742 6 194 6 426 6 416 5 686 5 460 5 366 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Lieux et monuments

  • Église Notre-Dame, fille aînée de celle de Cluny
  • Prieuré (en cours d'aménagement)
  • Maison du nain blottie contre l'église
  • Grenier à sel
  • Remparts
  • Promenade des Anglais
  • Le château de Gérigny
  • Vieux pont (plus vieux pont en pierre construit sur la Loire, 1520)[6]
  • La gare de La Charité

Photos de l'église

Environnement

La ville est récompensée par trois fleursVille fleurie.svgVille fleurie.svgVille fleurie.svg au palmarès 2007 du concours des villes et villages fleuris[9].

Personnalités liées à la commune

Jumelages

Notes et références

  1. a  et b Site Internet de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) : www.inrap.fr : Rubrique Actualités > Communiqué de presse du 5 mai 2003 - Consulté le 20 novembre 2008.
  2. La venue en France du pape Pascal II en 1107
  3. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980, (ISBN 2-7242-0785-8 ), p 245
  4. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980, (ISBN 2-7242-0785-8 ), p 286
  5. Miquel, op. cit. p 325
  6. a  et b Marianne n° 546 du 6 octobre 2007 "Librairies sur Loire"
  7. http://cassini.ehess.fr/ Population par commune avant 1962 (résultats publiés au journal officiel ou conservés aux archives départementales)
  8. INSEE : Population depuis le recensement de 1962
  9. Source : Villes et Villages Fleuris

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens internes

Liens externes

Étape précédente
Raveau
Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle
08 Coquille.jpg
Via Lemovicensis
Étape suivante
La Chapelle-Montlinard
  • Portail de la Nièvre Portail de la Nièvre
Ce document provient de « La Charit%C3%A9-sur-Loire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Charite-sur-Loire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CHARITÉ-SUR-LOIRE (ABBAYE DE LA) — CHARITÉ SUR LOIRE ABBAYE DE LA Commencée vers 1055, consacrée en 1107 par le pape Pascal II, l’abbatiale fut achevée vers 1150. «La Charité des bons pères» était particulièrement connue des pèlerins et des pauvres. «Aller à la charité» donna… …   Encyclopédie Universelle

  • Charité-sur-Loire, La —   [la ʃari te syr lwaːr], Ort im Département Nièvre, Frankreich, an der Loire, 5 600 Einwohner. Die ehemalige Abteikirche Sainte Croix (1107 geweiht, nach 1167 verändert) gehört zu den bedeutenden romanischen Bauwerken in Burgund; in den… …   Universal-Lexikon

  • La Charité-sur-Loire — 47° 10′ 40″ N 3° 01′ 11″ E / 47.1777777778, 3.01972222222 …   Wikipédia en Français

  • La Charité sur Loire — La Charité sur Loire …   Deutsch Wikipedia

  • La Charité-sur-Loire — Escudo …   Wikipedia Español

  • La Charité-Sur-Loire — Détail Administration P …   Wikipédia en Français

  • La Charité sur Loire — Détail Administration P …   Wikipédia en Français

  • La charité-sur-loire — Détail Administration P …   Wikipédia en Français

  • La Charité-sur-Loire — La Charité sur Loire …   Deutsch Wikipedia

  • La Charité-sur-Loire — French commune nomcommune=La Charité sur Loire caption=Sainte Croix Notre Dame in La Charité sur Loire latitude=47.17778 longitude=3.01972 insee=58059 cp=58400 région=Bourgogne département=Nièvre arrondissement=Cosne Cours sur Loire canton=La… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.