La Franciade


La Franciade

La Franciade est le titre d’une épopée inachevée de Pierre de Ronsard, qui devait constituer l’histoire chantée de la nation française.

Ronsard entreprit la rédaction de la Franciade à la demande d’Henri II mais après avoir publié, en 1572, les quatre premiers chants d’un poème qui devait en compter vingt-quatre, la mort de Charles IX, pour qui il rimait les aventures de Francus, lui « vainquit le courage », et il lui en aurait fallu beaucoup pour écrire encore vingt chants sur le même ton. Après cet échec, Ronsard préféra se retirer au prieuré de Saint-Cosme, étant de plus tombé en disgrâce à la mort de Charles IX et à l’accession au trône d’Henri III.

Rédigé, à la demande expresse du roi Charles IX, non pas en alexandrins, qu’il manie si largement dans les Discours, mais en décasyllabes, le poème a pour thème l’histoire de ce Francien ou Francus, prétendu fils d’Hector, qui aurait été à l’origine de la nation française.

Les arguments rédigés par Amadis Jamyn sur les indications de Ronsard ont permis de conserver le sujet de la Franciade.

Sujet

Francus, fils d’Hector, vient avec une colonie de Troyens fonder la monarchie française. Au chant Ier, les dieux décident que le fils d’Hector, élevé incognito en Épire, par sa mère Andromaque et son oncle Hélénus, partira pour la Gaule. Mercure vient prévenir Hélénus ; on prépare une flotte. Au chant IIe, la flotte vogue sur la mer. Neptune et Junon s’entendent pour la détruire par une tempête ; six vaisseaux seulement abordent en Provence. Le roi du pays, Dicée, rencontre les naufragés, et leur offre l’hospitalité. Dicée a deux filles, Hyante et Clymène, qui, toutes deux, s’éprennent de Francus. Celui-ci défie un géant qui avait enlevé le fils de Dicée ; il le tue, et délivre le jeune Orée. Au chant IIIe, Dicée offre à Francus sa fille Hyante en mariage, mais Clymène continue à l’aimer, et lui envoie une lettre pour lui déclarer sa passion. Francus la dédaigne et elle se précipite dans la mer. Au chant IVe, Hyante, qui a la connaissance de l’avenir, dévoile à Francus la suite de ses destinées, et lui montre les rois francs qui doivent lui succéder. Le poème s’arrête à Charles Martel[1].

Réception

« Quelque admirée que la Franciade ait été à son apparition, elle fut sans influence : ce qui compte, ce ne sont pas les chants imprimés en 1572, c’est le dessein annoncé bien des années auparavant par Ronsard de tenter l’épopée, c’est la confiance unanime des poètes et du public qui, avec Du Bellay, le désignaient pour le souverain effort du poème héroïque, c’était l’admiration grave, le respectueux enthousiasme dont pendant tant d’années on entoura celui qui marchait dans les voies d’Homère et de Virgile. La gloire épique de Ronsard réside dans l’opinion qui précéda, qui attendit son œuvre, et non dans l’œuvre même, qui, somme toute, fit un médiocre bruit[2]. »

Notes

  1. Charles Marc Des Granges, Histoire illustrée de la littérature française, Paris, Hatier, 1920 [lire en ligne (page consultée le 22 novembre 2010)], p. 202-3 .
  2. Gustave Lanson, Histoire de la littérature française, Paris, Hachette, 1906 [lire en ligne (page consultée le 22 novembre 2010)], p. 283 .

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Franciade de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Franciāde — Franciāde, während der französischen Revolution von der Nationalversammlung verordnete Jubelfeier, die von der Stiftung der Republik an stets nach 4 Jahren gefeiert werden sollte …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Franciade — (franz., spr. frangßiád ), im franz. Revolutionskalender eine Periode von vier Jahren, an deren Ende außer den in jedem Jahr üblichen fünf Schalttagen noch ein sechster Tag eingeschaltet wurde, der zur Erneuerung des Schwurs, »frei zu leben oder… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Franciade — (spr. frangßĭahd), Heldengedichte über Frankreich (von Ronsard und von Viennet); im franz. Revolutionskalender ein Zeitraum von 4 Jahren …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Franciade — (frangsiade), chronolog. Ausgeburt der franz. Revolution, die 4jähr. Periode, nach welcher ein Tag eingeschaltet wird …   Herders Conversations-Lexikon

  • Franciade — In the French Republican calendar, the franciade was the period of four years at the end of which it was necessary to add a day to the calendar year to keep it aligned with the solar year ( 365¼ days). The franciade was defined in 1793 in article …   Wikipedia

  • Franciade — Pour les articles homonymes, voir La Franciade. Dans le calendrier républicain (ou calendrier révolutionnaire), la franciade est la période de quatre ans au bout de laquelle il faut ajouter un jour à l année civile pour qu elle reste alignée avec …   Wikipédia en Français

  • Franciade Fleurus Duvivier — Pour les articles homonymes, voir Duvivier. Le général Duvivier. Franciade Fleurus Duvivier, général de division français, né le 7 juillet 1794, à …   Wikipédia en Français

  • District de Franciade — Le district de Franciade est une ancienne division administrative française du département de Paris de 1790 à 1795. Il était composé des cantons de Franciade[1], Belleville[2], Clichy[3], Colombes …   Wikipédia en Français

  • Pierre Ronsard — Pierre de Ronsard Ronsard Pierre de Ronsard Activité(s) Poète Naissance septemb …   Wikipédia en Français

  • Pierre de Ronsard — Ronsard Pierre de Ronsard Activités Poète Naissance septembre 1524 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.