Lachine


Lachine
Lachine

Vieux hangar (1803) de la Compagnie du Nord-Ouestsur le bord du canal de Lachine.Localisation de Lachine dans Montréal.Logo de l'arrondissement.
Vieux hangar (1803) de la Compagnie du Nord-Ouest
sur le bord du canal de Lachine.

Carte localisation Montréal - Lachine.svg
Localisation de Lachine dans Montréal.

Logo Mtl Lachine.svg
Logo de l'arrondissement.

Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Ville Montréal
Quartiers Lachine/Ville Saint-Pierre
Fondateur
Date de fondation
Cavelier de Lasalle
1669
Maire
Mandat en cours
Claude Dauphin
2009 - 2013
Site Web Site web de l'arrondissement
Démographie
Population 42 368 hab. (2008)
Densité 2070 hab./km2
Gentilé Lachinois
Langue(s) officielle(s) Français
Géographie
Coordonnées
géographiques
45° 25′ 59″ N 73° 40′ 54″ W / 45.433037, -73.68177845° 25′ 59″ N 73° 40′ 54″ W / 45.433037, -73.681778
Superficie 20 km2
Intérêts Canal de Lachine, Musée de Lachine, Rapides de Lachine, Église des Saints-Anges Gardiens

Lachine (prononciation : /la.ʃin/) est un des dix-neuf arrondissements urbains de la ville de Montréal, au Québec (Canada). Avant les réorganisations municipales québécoises de 2002, Lachine était une municipalité résultant de la fusion des villes de Lachine et de Saint-Pierre en 2000.

Situé dans le sud-ouest de l’île de Montréal, en amont du canal de Lachine, l’arrondissement Lachine fut colonisé au temps de la Nouvelle-France ; les premières concession de terres furent accordés en 1667. Sous le régime britannique, l’ouverture du canal de Lachine en 1824 puis l’arrivée du chemin de fer en 1847 entraîneront le développement du principal centre industriel du Canada du début du XXe siècle. Cette situation propulsera le développement économique de Lachine et de toute la région montréalaise.

Sommaire

Géographie

Le territoire de l'arrondissement Lachine a une superficie de 20 km² et une population de 41 818 habitants (en 2007). Il situé dans l'ouest de la ville Montréal, au Québec. Lachine est un regroupement de 2 villes (Saint-Pierre-Aux-Liens et Lachine) fusionnées en 2002 lors de la fusion municipale de Montréal. Les Quartiers sont Fort Rolland, J.-Émery Provost et Canal.

Histoire

La première seigneurie, Côte-Saint-Sulpice, a été octroyée à René Robert Cavelier de La Salle en 1667. Les premiers colons français arrivent au début de l’année 1669.

Selon ce qui a été raconté, le nom de Lachine est lié à l'expédition infructueuse de l'explorateur Cavelier de LaSalle qui cherchait un passage vers la Chine. À son retour, les montréalais appelèrent les terres de Cavelier de La Salle La Chine par dérision[1].

En 1676, on y érige une chapelle et la paroisse des Saints-Anges-Gardiens, la troisième sur l’île de Montréal, y est fondée. En l’espace d’une dizaine d’années, la population de Lachine dépasse les 400 âmes. Mais, au cours de la nuit du 4 au 5 août 1689, les Iroquois, anciens habitants des lieux, attaquent la localité et tuent de nombreux résidents alors que d’autres sont faits prisonniers. Le lendemain, environ 80 soldats venus à leur secours sont tués ou capturés. Cet épisode reste connu dans l’histoire du Canada sous le nom du massacre de Lachine. Selon le recensement de 1692, la paroisse de Lachine ne compte plus que 260 résidents.

Le Canal de Lachine est ouvert à la navigation en 1825. Porte d'entrée du réseau de canaux reliant l'océan Atlantique au cœur du continent, le canal de Lachine a été le précurseur de la révolution des transports au Canada au début du XIXe siècle. Il a également joué un rôle déterminant dans le développement industriel de Montréal, notamment comme pourvoyeur d'énergie électrique, car l’aménagement en 1847 du potentiel hydraulique du canal attire des industries dans le voisinage. Enfin, ce corridor est devenu l'un des principaux centres de production manufacturière au Canada, des débuts de l'industrialisation, au milieu du XIXe siècle, jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale.

Au-delà de sa zone industrielle, Lachine reste un village agricole, mais, au milieu du XIXe siècle, avec la croissance du canal de Lachine, ces terres attirent de plus en plus de résidents. En 1872, Lachine est incorporée en ville. Avec le temps, la ville accentue son rôle de banlieue par le développement immobilier pour pallier la fermeture du canal en 1959. En plus d’être parvenu à développer une économie plus diversifiée, elle bénéficie du récréotourisme depuis la réouverture du canal à la navigation de plaisance en 2002.

Lachine est devenu un arrondissement de la ville de Montréal en janvier 2002, incluant Ville Saint-Pierre, une petite ville enclavée absorbée par Lachine en 2000 et qui est devenue un quartier de l'arrondissement Lachine.

Administration

Le maire actuel de l'arrondissement est Claude Dauphin (Union Montréal). Les conseillers sont Jane Cowell-Poitras (Union Montréal), Lise Poulin (Union Montréal, District du Canal), Bernard Blanchet (Union Montréal, District J.-Émery-Provost) et Jean-François Cloutier (Union Montréal, District du Fort-Rolland).

Personnalités liées à Lachine

Transport

Le transport en commun est assuré par autobus de la STM et train de banlieue de l'AMT.

  • Lignes d'autobus
    • 90 Saint-Jacques
    • 110 Centrale
    • 120 Lachine / Lasalle
    • 173 Métrobus Victoria
    • 190 Métrobus Lachine
    • 191 Broadway / Provost
    • 195 Sherbrooke / Notre-Dame
    • 196 Parc Industriel de Lachine
  • Train de Banlieue
    • Ligne Montréal - Dorion - Rigaud
  • Autoroutes
    • Autoroute 13
    • Autoroute 20
    • Échangeur Saint-Pierre

Éducation

  • L'école secondaire Dalbé-Viau
  • Le Collège Sainte-Anne de Lachine
  • Le Collège Saint-Louis
  • l'Académie Lakeside (anglais)
  • L'école primaire Paul-Jarry
  • L'école primaire Très-Saint-Sacrement
  • L'école primaire Philippe-Morin
  • L'école primaire Jardins-Des-Saints-Anges
  • L'école primaire Catherine-Soumilliard
  • L'école primaire Martin-Bélanger (v.s.p)
  • L'école primaire Meadowbrooke (anglais)
  • L'école primaire Victor-Thérien
  • Le CFP Professionnel Lachine Pavillon Les Rîves
  • Le CFP Professionnel Lachine Pavillon Dalbé-Viau
  • Le Centre D'éducation Aux Adultes Lasalle Pavillon Mgr Boileau

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. Guy Frégault, «Cavelier, Jean (1636-1720)», Encyclopédie Grolier, Vol. 3, Montréal, la Société Grolier, 1952, p. 110-111.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lachine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lachine — Stadt Montreal Fläche 17,7 km² …   Deutsch Wikipedia

  • Lachine — (French: La Chine The China ) may refer to a number of places in the Montreal area:*Lachine, Quebec the community; *the Lachine Rapids; *the Lachine Canal; *The Fur Trade at Lachine National Historic Site; *the Lachine train station on the Dorion …   Wikipedia

  • Lachine — ville du Québec, sur le Saint Laurent, près des rapides de Lachine; 35 260 hab. Banlieue industr. de Montréal (constr. métallurgiques et navales) …   Encyclopédie Universelle

  • Lachine — (spr. laschīn), Stadt in der Grafschaft Jacques Cartier der kanad. Provinz Quebec, 13 km südwestlich von Montreal, links am St. Lorenzstrom, der hier starke Stromschnellen (Sault Saint Louis u.a.) bildet, die in dem 14 km langen und 4,8 m tiefen… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Lachine — [lə shēn′] [< Fr chine, China: derisive name applied to the land grant of explorer LA SALLE Sieur Robert Cavelier de, in ref. to his failure to find a westward passage to China] city in S Quebec, Canada, on Montreal Island: pop. 35,000 …   English World dictionary

  • Lachine — /leuh sheen /; Fr. /lann sheen /, n. a city in S Quebec, in E Canada, near Quebec, on the St. Lawrence. 37,521. * * * ▪ Quebec, Canada       former city, Montréal region, southern Quebec province, Canada. Until 2002 it was a western suburb of… …   Universalium

  • Lachine — geographical name town Canada in S Quebec above the Lachine Rapids on St. Lawrence River SW of Montreal population 40,222 …   New Collegiate Dictionary

  • Lachine —    Said to have been named by La Salle s men, in derision of his dream of a westward passage to China. The land was granted by the Sulpicians to La Salle as a seigniory in 1666; and from here he set forth on his memorable explorations, in 1669.… …   The makers of Canada

  • Lachine — Название города в штате Мичиган. Топоним французского происхождения (ср.: название пригорода Монреаля, названного в шутку «Китай»). Звучит аналогично слову machine …   Словарь топонимов США

  • Lachine — city, S Quebec, Canada; pop. 41,503 …   Webster's Gazetteer


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.