Landerrouet-sur-Ségur


Landerrouet-sur-Ségur
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ségur (homonymie).

44° 39′ 15″ N 0° 01′ 18″ W / 44.6542, -0.0216666666667

Landerrouet-sur-Ségur
La mairie (août 2011)
La mairie (août 2011)
Administration
Pays France
Région Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Arrondissement de Langon
Canton Canton de Monségur
Code commune 33224
Code postal 33540
Maire
Mandat en cours
Jean-Pierre Gasnault
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Monségurais
Démographie
Population 119 hab. (2008)
Densité 38 hab./km²
Géographie
Coordonnées 44° 39′ 15″ Nord
       0° 01′ 18″ Ouest
/ 44.6542, -0.0216666666667
Altitudes mini. 14 m — maxi. 82 m
Superficie 3,14 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Landerrouet-sur-Ségur (Landeroet en gascon) est une commune française, située dans le département de la Gironde et la région Aquitaine.

Sommaire

Géographie

Bordée au sud-ouest par la rivière "le Ségur", affluent du Dropt, la commune se trouve dans l'Entre-deux-Mers, à 60 km à l'est-sud-est de Bordeaux, chef-lieu du département, à 25 km au nord-est de Langon, chef-lieu d'arrondissement et à 10 km au nord de Monségur, chef-lieu de canton[1].

Les communes limitrophes en sont Rimons au nord-est, Mesterrieux au sud-est, Loubens à l'extrême sud sur moins de 500 mètres, Saint-Martin-de-Lerm au sud-ouest et Saint-Martin-du-Puy au nord-ouest.

Communes limitrophes de Landerrouet-sur-Ségur
Saint-Martin-du-Puy Rimons
Landerrouet-sur-Ségur
Saint-Martin-de-Lerm

Loubens
Mesterrieux


La commune est traversée, dans le bourg, par la route départementale D21 qui mène à Castelmoron-d'Albret et Caumont au nord et à Loubens et au-delà à La Réole au sud.
L'accès le plus proche à l'autoroute A62 (Bordeaux-Toulouse) est celui de sortie 4 La Réole distant de 18 km par la route vers le sud.
L'accès sortie 1 Bazas à l'autoroute A65 (Langon-Pau) se situe à 35 km vers le sud-sud-ouest.
L'accès le plus proche à l'autoroute A89 (Bordeaux-Lyon) est celui de l'échangeur autoroutier Sinnbild Autobahnkreuz.svg avec la route nationale 89 qui se situe à 40 km vers le nord-ouest.

La gare SNCF la plus proche est celle, distante de 10 km par la route vers le sud, de La Réole sur la ligne Bordeaux-Sète du TER Aquitaine.

Histoire

Situé au cœur de l'Entre-deux-Mers bordelais, Landerrouet est la contraction de « landes et rhouets » désignant, dans des temps très anciens, une région sauvage, envahie de bois et de taillis ; au cours et à la fin du XVIIIe siècle, ces régions sont défrichées et mises en valeur ; dès le début du XIXe siècle, s'installe une agriculture vivrière extrêmement riche et profuse ; en témoigne la qualité des fermes en pierre et moellons dont la plus grande partie subsiste encore aujourd'hui (bien que transformées en résidences secondaires par des gens venus de la ville à la recherche de grands espaces) ; les armées de Napoléon Ier, sur le chemin de l'Espagne, y feront halte et bivouaqueront notamment au lieu dit Le Tertre situé au village de Barbes, dans l'un des deux hameaux qui, avec Rival complètent le bourg ; des sources abondantes, aujourd'hui taries ou détournées, y étaient alors identifiées sur toutes les cartes d'état-major[2]. L'avènement du chemin de fer au cours du XIXe siècle contribue encore à l'essor de toute la région et notamment celle de Landerrouet ; une gare y est aménagée, la maison existe toujours. Cette agriculture riche et abondante a perduré jusqu'aux années 1970 ; Landerrouet, comme tous les villages alentour, était alors vivant et animé, la voix des hommes rudes qui travaillaient la terre avec des moyens que l'on pourrait aujourd'hui qualifier d'archaïques se mêlant à celle des enfants et des adolescents joyeux, et aux cris des animaux domestiques qui rythmaient la journée et surtout les saisons. La fête du village avait alors un sens ; elle représentait le moment unique où tous, les jeunes et les vieux, les parents, les amis, se rencontraient pour un grand moment de bonheur tout simple à partager dans la convivialité, au milieu des flonflons et de l'accordéon ; les ados en profitaient pour échanger, avec leur cavalière, un baiser furtif lorsque, au milieu du tango, les lumières s'éteignaient. La viticulture, devenue intensive au cours des années 1980, a partout nivelé et banalisé le paysage. Les fermes se sont vidées. La vie s'en est allée et avec elle, les bruits si familiers ; et les rurbains, souvent de relativement jeunes retraités, sont devenus majoritaires sur les agriculteurs locaux ; il n'en existe guère plus que deux ou trois à Landerrouet aujourd'hui[3].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Jean-Pierre Gasnault[4] UMP  
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[5])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
91 115 109 117 115 108 116 117 119[6]
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Le moulin sur le Dropt (août 2011)

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

Notes et références

  1. Distances les plus courtes par la route - Les distances orthodromiques sont respectivement de 48,4 km pour Bordeaux, 21,2 km pour Langon et 8,1 km pour Monségur. Données fournies par Lion1906.com, consulté le 3 août 2011.
  2. NdR : j'ai personnellement été propriétaire de cette ferme et de la source attenante réduite à un mince filet d'eau vers 1983/1987
  3. Mémoire d'un vieil ado ayant vécu à Landerrouet des années 1960 à la fin des années 1970, et de 1979 à 1987.
  4. Commune de Landerrouet-sur-Ségur sur le site de l'AMF, Association des Maires de France, consulté le 31 août 2011.
  5. Évolution de la population de Landerrouet-sur-Ségur sur le site de l'INSEE, consulté le 31 août 2011.
  6. Populations légales de Landerrouet-sur-Ségur sur le site de l'INSEE, consulté le 31 août 2011.
  7. Classement du moulin, sur la base Mérimée, ministère de la Culture, consulté le 31 août 2011.

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Landerrouet-sur-Ségur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Landerrouet-Sur-Ségur — Pour les articles homonymes, voir Ségur (homonymie). Landerrouet sur Ségur …   Wikipédia en Français

  • Landerrouet-sur-Segur — Landerrouet sur Ségur Pour les articles homonymes, voir Ségur (homonymie). Landerrouet sur Ségur …   Wikipédia en Français

  • Landerrouet-sur-ségur — Pour les articles homonymes, voir Ségur (homonymie). Landerrouet sur Ségur …   Wikipédia en Français

  • Landerrouet-sur-Ségur — País …   Wikipedia Español

  • Landerrouet-sur-Ségur — is a commune in the Gironde department in Aquitaine in southwestern France.ee also*Communes of the Gironde departmentReferences Based on the article in the French Wikipedia …   Wikipedia

  • Segur (homonymie) — Ségur (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Ségur est une commune française située dans l Aveyron. Ségur les Villas est une commune française située dans le Cantal. Ségur le… …   Wikipédia en Français

  • Ségur (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Toponymie Ségur est une commune française située dans l Aveyron. Ségur est une station de la ligne 10 du métro de Paris Ségur les Villas est une commune… …   Wikipédia en Français

  • Civrac-sur-Dordogne — Civrac sur Dordogne …   Wikipedia

  • Martignas-sur-Jalle — Martignas sur Jalle …   Wikipedia

  • Naujac-sur-Mer — Naujac sur Mer …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.