Langues Mandées


Langues Mandées

Langues mandées

Les langues mandées sont parlées dans plusieurs pays de l'Afrique de l'Ouest par les populations mandées. Les langues mandées constitue est un vaste continuum linguistique recouvrant une zone de l'Afrique Occidentale qui s’étend de l’embouchure de la Gambie à l’Ouest à la frontière occidentale du Ghana à l’Est. Elles comprennent, parmi les plus importantes le Bambara (bamanakan), le Dioula (dioulakan), le Malinké (mandinka), le Soninké. Elles comptent plusieurs millions de locuteurs, principalement en Gambie, au Sénégal et au Mali. Ce groupe linguistique correspond à une branche de la famille des langues nigéro-congolaises.

Les mandingues eux-mêmes, s’ils se réclament d’une tradition historique commune, n’ont pas de terme générique pour désigner la langue mandingue dans son ensemble, mais des termes pour désigner différentes variétés locales de cette langue.

Sommaire

Contexte historique

L’extension actuelle des langues mandées résulte essentiellement, de l’expansion de l’Empire du Mali par les conquêtes de l’Empereur Soundiata au XIIIe siècle et du rôle considérable joué depuis des siècles par les Mandingues dans les circuits commerciaux ouest-africains.[1].

Classification

Le groupe a été reconnu pour la première fois en 1854 par S. W. Koelle dans son Polyglotta Africana. Il y mentionne 13 langues sous le titre North-Western High-Sudan Family, or Mandéga Family of Languages. En 1901, Maurice Delafosse distingue deux groupes dans son Essai de manuel pratique de la langue mandé ou mandingue : l'un au nord qu'il nomme mandé-tan et l'autre au sud qu'il nomme mandé-fu. Cette distinction provient de l'usage qui est fait par les langues du nord du terme tan pour dix, alors les langues du sud utilisent le terme fu.

En 1924, L. Tauxier note que cette distinction n'est pas bien fondée, et qu'il existe au moins un troisième sous-groupe qu'il nomme mandé-bu. Ce n'est qu'en 1950 que ce point de vue reçoit un soutien de la part de A. Prost, qui fournit des détails complémentaires. En 1958, Welmers publie un article The Mande Languages dans lequel il sépare les langues en trois sous-groupes - nord-ouest, sud et est. Il base sa conclusion sur des statistiques lexicales. Greenberg suit cette classification (1963) dans The Languages of Africa. Long (1971) et G. Galtier (1980) retiennent également, malgré des différences notables, une classification en trois groupes.

La classification retenue par Ethnologue, assez différente, comprend quatre sous-ensembles, regroupés deux par deux : est et sud-est d'une part, sud-ouest central (le plus important, incluant notamment toutes les langues mandingues) et nord-ouest d'autre part.

Les langues

Répartition géographique

Les langues mandées sont parlées dans les pays suivants :

Écriture

L’écriture n’ko, développée par Souleymane Kante pour les langues mandé, est principalement utilisée en Guinée. L'écriture Winanckôkrousè,développée par Dr. Souleymane Chérif alias Dr. Biyayaibe Nbasolômon Bamba.Dr. Bamba est Ivoirien. Le Winanckôkrousè est aussi adaptable à toute langue africaine.Web: [14]

Lien externe

Liens internes

Bibliographie

  • Delafosse, Maurice (1901) Essai de manuel pratique de la langue mandé ou mandingue. Paris : Leroux. 304 p.
  • Delafosse, Maurice (1904) Vocabulaires comparatifs de plus de soixante langues ou dialectes parlés à la Côte d'Ivoire et dans les régions limitrophes, avec des notes linguistiques et ethnologiques. Paris : Leroux. 285 p.
  • Nazam HALAOUI, Kalilou TERA, Monique TRABI (1983) Atlas des langues mandé-sud de Côte d'Ivoire. Abidjan : ACCT-ILA.
  • Welmers, William E.(1971) Niger-Congo, Mande. In Linguistics in Sub-Saharan Africa (Current Trends in Linguistics,7), Thomas A. Sebeok, Jade Berry, Joseph H. Greenberg et al. (eds.), 113–140. The Hague: Mouton.
  • Greenberg, Joseph H. (1963) The Languages of Africa. International journal of American linguistics, 29, 1, part 2.
  • Greenberg, Joseph H. (1966) The Languages of Africa (2nd ed. avec additions et corrections). Bloomington: Indiana University.

Notes et références

  1. [1] "Le Marka dans l'ensemble dialectal mandingue" de Mohamadou Diallo
  2. [2]Bissa sur ethnologue.com
  3. [3] Busa sur ethnologue.com
  4. Dan language Le Dan sur wikipedia en anglais
  5. [4] Dan sur ethnologue.com
  6. [5]Classification du Kono sur ethnologue.com
  7. [6]Classification du Kpelle sur ethnologue.com
  8. Ligbi languageLe Ligbi sur wikipedia en anglais
  9. [7] Système alphabétique de la langue ligbi
  10. [8]Loko sur ethnologue.com
  11. [9] Mwan sur ethnologue.com
  12. Susu people Ethnie Susu sur wikipedia en anglais
  13. Vai language Le Vai sur wikipedia en anglais
  14. [10] The mandingo academy
  • Portail de l’Afrique Portail de l’Afrique
  • Portail des langues Portail des langues
Ce document provient de « Langues mand%C3%A9es ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Langues Mandées de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Langues mandees — Langues mandées Les langues mandées sont parlées dans plusieurs pays de l Afrique de l Ouest par les populations mandées. Les langues mandées constitue est un vaste continuum linguistique recouvrant une zone de l Afrique Occidentale qui s’étend… …   Wikipédia en Français

  • Langues mandées — Les langues mandées sont parlées dans plusieurs pays de l Afrique de l Ouest par les populations mandées. Les langues mandées constituent un vaste continuum linguistique recouvrant une zone de l Afrique de l Ouest qui s’étend de l’embouchure de… …   Wikipédia en Français

  • Langues mandé — Langues mandées Les langues mandées sont parlées dans plusieurs pays de l Afrique de l Ouest par les populations mandées. Les langues mandées constitue est un vaste continuum linguistique recouvrant une zone de l Afrique Occidentale qui s’étend… …   Wikipédia en Français

  • Langues Du Mali — Langue officielle Français Langues nationales Bambara (ou bamanankan), bobo (bomu), bozo, dogon (dogo so), peul (fulfulde), soninké (soninke), Songhay (songaï), sénoufo minian …   Wikipédia en Français

  • Langues du Mali — Langue officielle Français Langues nationales Bambara (ou bamanankan), bobo (bomu), bozo, dogon (dogo so), peul (fulfulde), soninké (soninke), songhay (songaï), sénoufo mamara (mini …   Wikipédia en Français

  • Langues du mali — Langue officielle Français Langues nationales Bambara (ou bamanankan), bobo (bomu), bozo, dogon (dogo so), peul (fulfulde), soninké (soninke), Songhay (songaï), sénoufo minian …   Wikipédia en Français

  • Langues Par Famille — Cet article fait partie de la série Liste de langues par ordre alphabétique par famille par zone géographique …   Wikipédia en Français

  • Langues Du Sénégal — L Arbre à logorrhée, installation collective sur le thème de l arbre à palabres (Gorée) Une première approche des langues du Sénégal met en évidence le fait que le français – langue officielle – est utilisée par l administration, l enseignement,… …   Wikipédia en Français

  • Langues du Senegal — Langues du Sénégal L Arbre à logorrhée, installation collective sur le thème de l arbre à palabres (Gorée) Une première approche des langues du Sénégal met en évidence le fait que le français – langue officielle – est utilisée par l… …   Wikipédia en Français

  • Langues du Sénégal — Langue officielle Français Langues nationales wolof, sérère, peul, mandingue, soninké, diola, hassaniyya, balante, mancagne, noon, manjaque …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.