Psychometrie


Psychometrie

Psychométrie

Psychologie
Psi.svg
Approches et courants

Psychodynamique Humanisme Béhaviorisme Cognitivisme Neuropsychologie Psychanalyse

Méthodes

Psychologie expérimentale Psychologie clinique Psychométrie Psychologie différentielle

Branches d'études

Psychologie sociale Psychologie cognitive Psychopathologie Psychologie du développement

Concepts majeurs

intelligence attitudes cognition Identité comportement souffrance motivation émotion relation humaine Apprentissage maladie mentale

Auteurs

Sigmund Freud Carl Gustav Jung Abraham Maslow Carl Rogers Jean Piaget Françoise Dolto Daniel Widlöcher Jacques Lacan Serge Lebovici Ivan Pavlov Burrhus F. Skinner Kurt Lewin Stanley Milgram Daniel Kahneman Herbert Simon

Champs d'application

psychologie scolaire psychologie du conseil Pédagogie psychologie du travail psychothérapie

Voir aussi

Portail • Catégorie

La psychométrie est la science étudiant l'ensemble des techniques de mesures pratiquées en psychologie, ainsi que les techniques de validation de ces mesures. Ces techniques concernent tous les champs de la psychologie, ainsi que d'autres domaines de sciences connexes (comme la recherche en comportement du consommateur par exemple) mais elles ont été surtout développées, à l'origine, pour la mesure des performances intellectuelles (âges mentaux ou quotient intellectuel, quotients de développement dans la petite enfance, etc.) ou bien pour l'analyse des composantes de la personnalité (affectivité, émotions, relations avec les autres, etc.). Elle est la science de la mesure de l'esprit, qui devient une science en introduisant l'arithmétique et le calcul dans les phénomènes de l'esprit car son fondateur était un mathématicien.

Sommaire

Concepts de validation

Fiabilité

La fiabilité (reliability) d'un test concerne sa capacité à mesurer un construit de manière cohérente. En d'autres termes, il est nécessaire avant toute chose qu'un test psychologique soit cohérent avec lui-même, et que chacune de ces composantes réagisse de manière cohérente à une même réponse (par exemple, un test concernant l'humeur de quelqu'un doit montrer que les questions « je suis triste » et « je suis heureux » obtiennent des réponses inverses d'un même sujet). En pratique, la fidélité est estimée par le coefficient alpha de Cronbach. Celui-ci calcule de manière synthétique la moyenne des corrélations des réponses aux questions différentes d'un même questionnaire mesurant une même dimension. Le résultat est généralement présenté sous la forme d'un nombre entre 0 et 1, 1 représentant en théorie une cohérence entre questions qui est parfaite.

L'American Psychological Association considère un questionnaire comme acceptable quand le coefficient alpha est au-dessus de 0,7. Cependant, au-dessus de 0,9, en pratique, on peut commencer à avoir des doutes sur la nature de cette validité (en particulier en vérifiant que les questions mesurant le construit ne sont pas les mêmes avec l'usage de synonymes).

La Validation Externe du construit (ou "construct validity")

Cette validation est beaucoup plus complexe que la validation interne, et elle vient après cette dernière: il s'agit de savoir dans quelle mesure le test proposé permet d'identifier de manière certaine le construit mesuré (par exemple, pour reprendre l'exemple ci-dessus, mon test est probablement capable de mesurer l'humeur, mais même si les deux questions sont inversement corrélées, il donne vraisemblablement une mesure faible (ou fausse) de la taille ou de l'intelligence des sujets, donc une faible validité externe en tant que tests de taille ou d'intelligence, mais une forte validité en tant que test de l'humeur)

Plusieurs types de validation peuvent et doivent être entrepris avant de prétendre a la validation d'un construit

Validité de contenu ou validité faciale

Premier niveau d'une procédure de validation, elle consiste a vérifier que les questions d'un test sont en rapport avec le construit qui est censé être mesure. Par exemple, « êtes vous de bonne humeur » semble avoir une validité faciale pour un test mesurant l'humeur. En revanche, « quelle taille avez vous ? » ne l'a pas. Les problèmes de ce type de validation vient de sa subjectivité (mais on peut confier l'appréciation a un, voire plusieurs observateurs non-impliques dans le design du test). Également, les tests projectifs (par exemple le test de Rorschach ou le TAT) n'ont généralement, par définition, aucune validité faciale.

Validité convergente

Composante indispensable d'une étude de validité, la validité convergente concerne la capacité d'un test à pointer les sujets dans les catégories réalisées. Elles sont réalisées avec l'appui d'autres critères diagnostiques, notamment en psychopathologie. Par exemple, il suffit qu'un test de schizophrénie vérifie que tous les schizophrènes diagnostiqués au cours d'entretiens cliniques avec un professionnel aient un score similaire pour prouver la validité convergente dudit test.

Cependant la validité convergente, parfois confondue avec la validité du construit, ne suffit pas, et rend un test particulièrement incertain en l'absence de validité discriminante.

Validité discriminante

La validité discriminante vérifie l'envers de la validité convergente: il s'agit de savoir si seul le construit mesuré est mesuré par le test. En d'autres termes, il s'agit de savoir si le test fait bien la différence entre le construit mesuré et n'importe quel autre. Par exemple, un test mesurant la dimension schizophrène de la personnalité n'atteint la validité discriminante que si les schizophrènes sont les seuls à avoir un score supérieur ou inférieur a une certaine moyenne. Par exemple, si un test obtient une même réponse de tous les schizophrènes mesurés, il atteint la validité convergente, mais si des personnes originales ou normales font également la même réponse, le test n'aura pas de validité discriminante.

Validité nomologique

La validité nomologique est le dernier élément permettant de conclure a la validité externe d'un test. On atteint la validité nomologique en prouvant une corrélation entre le test a valider et un autre test, déjà valide, qui mesure un construit qui devrait théoriquement être corrélé avec le construit mesure (sans être le même construit). Par exemple, un test mesurant l'alcoolisme peut atteindre la validité nomologique si on peut prouver une corrélation statistiquement significative avec un test mesurant l'impulsivité des sujets, une relation théorique existant entre les deux construits alcoolisme et impulsivité.

Test de validité et de fidélité des instruments

la validité d'une méthode est son aptitude à mesurer ce qu'elle est censée mesurer, c'est à dire les variables telles qu'elles ont été définies avant leur opérationnalisation la fidélité d'une méthode est son aptitude à fournir une mesure constante d'un phénomène constant

les tests de validité et de fidélité sont pratiqués sur les données recueillies et par conséquent à la dernière phase de l'enquête, ce qui peut sembler à juste titre intervenir trop tard.

Critique

La discipline fait l'objet d'une critique, énonçable principalement d'un point de vue psychanalytique. Il convient de s'entendre sur l'objet de la psychométrie : si, comme le terme semble l'exprimer étymologiquement, la psychométrie consiste en la mesure de la psuchê, c'est-à-dire de l'âme, alors selon la définition d'âme (notamment comme lieu psychique caractérisé par son indéterminabilité), mesurer ce qui ne se mesure pas constitue un non-sens.

Bibliographie

Manuels et textes généraux

  • Chauchat.H., l'enquête en psycho-sociologie. (1985) P24
  • Dickes, P., Tournois, J., Flieller, A., & Kop, J.-L. (1994). La psychométrie. Paris : Presses universitaires de France.
  • Colette Duflot : "L'expertise psychologique: Procédures et méthodes", Dunod, 1999, ISBN 210004222X.
  • Laveault, D. & Grégoire, J. (2002). "Introduction aux théories des tests en psychologie et en sciences de l'éducation", 2e édition. Bruxell:De Boeck Université, 377 p. ISSN 1373-0231

Articles universitaires

  • Cronbach, L.J. (1951). Coefficient alpha and the internal structure of tests, Psychometrika, 16, 297-333.
  • Cronbach L.J., & Meehl, P.E. (1955). Construct Validity in Psychological Tests, Psychological Bulletin, 52, 281-302.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

http://www.neuropsychologie.fr/

  • Portail de la psychologie Portail de la psychologie
  • Portail des probabilités et des statistiques Portail des probabilités et des statistiques
Ce document provient de « Psychom%C3%A9trie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Psychometrie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • PSYCHOMÉTRIE — En 1879, Francis Galton publiait dans la revue Brain , sous le titre de «Psychometric Experiments», un article dont le début contient la première définition du terme de psychométrie et une affirmation de la nécessité des méthodes quantitatives… …   Encyclopédie Universelle

  • Psychometrīe — Psychometrīe, s. Psychologische Messungen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Psychometrie — Psychometrīe (grch.), die Messung der Zeitdauer psychischer Vorgänge …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Psychometrie — Die Psychometrie ist das Gebiet der Psychologie, das sich allgemein mit Theorie und Methode des psychologischen Messens befasst. Hauptaufgaben der Forschung sind vor allem die Entwicklung und Verbesserung theoretischer Ansätze des psychologischen …   Deutsch Wikipedia

  • Psychométrie — La psychométrie est la science étudiant l ensemble des techniques de mesures pratiquées en psychologie, ainsi que les techniques de validation de ces mesures. Ces techniques concernent tous les champs de la psychologie, ainsi que d autres… …   Wikipédia en Français

  • Psychometrie — Psy|cho|me|trie auch: Psy|cho|met|rie 〈f. 19〉 1. 〈Psych.〉 Messung der Zeitdauer psychischer Vorgänge, Fähigkeiten, Funktionen usw. 2. 〈Parapsych.〉 Verwendung von Gegenständen, die auf die hellseher. Aufgabe des Mediums hinweisen, z. B.… …   Universal-Lexikon

  • Psychometrie — Psy|cho|me|trie auch: Psy|cho|met|rie 〈f.; Gen.: , Pl.: n〉 1. Messung der zeitl. Dauer psychischer Vorgänge 2. messendes Erfassen psychischer Fähigkeiten, Funktionen usw. 3. 〈Parapsych.〉 Verwendung von Gegenständen, die auf die hellseherische… …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • Psychometrie — Psy|cho|me|tri̲e̲ [↑psycho... u. ↑...metrie] w; , ...i̱en = Erfassung von Merkmalen der Persönlichkeitsstruktur …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke

  • Psychometrie — Psy|cho|me|trie* die; <zu ↑...metrie>: 1. [Wissenschaft von der] Messung psychischer Funktionen, Fähigkeiten o. Ä. mithilfe von quantitativen Methoden u. die math. Auswertung entsprechender Testergebnisse (Psychol.). 2. in der… …   Das große Fremdwörterbuch

  • Psychometrie — Psy|cho|me|t|rie, die; , ...ien (Messung psychischer Vorgänge; Hellsehen durch Betasten von Gegenständen) …   Die deutsche Rechtschreibung


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.