Roman courtois


Roman courtois
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Courtois.
Les amants médiévaux, enluminure tirée du codex Manesse

Un roman courtois est un long récit écrit au Moyen Âge (XIe et XIIe siècle) en vers octosyllabiques ou en prose. Il met en scène des chevaliers qui combattent pour leurs dames. Les romans courtois représentent la notion d'amour courtois.

Contrairement aux chansons de geste qui s'inspiraient de la matière de France, le roman courtois prend pour inspiration la matière de Rome ou la matière de Bretagne.

Sommaire

Le roman courtois

Le roman est un récit, en langue romane (d'où le nom de genre), écrit d'abord en vers octosyllabiques, puis en prose, où dominent les aventures fabuleuses et galantes. Dès la fin du XIe siècle, des copistes remanient au goût du jour, sans souci d'anachronisme, des légendes antiques ou bretonnes, comme par exemple Le Roman d’Alexandre, Le Roman de Troie ou les récits sur les exploits du roi Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde. Ces œuvres remaniées représentent, en quelque sorte, la transition entre la chanson de geste et le roman courtois.

Dans les romans courtois tous les exploits chevaleresques ont pour but de plaire à la Dame du cœur et de faire valoir les qualités individuelles du héros. L'adjectif « courtois », formé sur le mot cour, permet de comprendre le contexte aristocratique du récit. Le parfait héros courtois est toujours partagé entre l'aventure et l'amour. Le merveilleux chrétien et le surnaturel occupent une grande place dans le récit et en sont les éléments permanents. La nature et certains personnages sont décrits en détails. La vie matérielle y est présente aussi: la description des châteaux, des tenues, des tournois, des cérémonies, représentent une nouveauté par rapport au récit épique.

Au cours de la deuxième moitié du XIIe siècle, les auteurs les plus renommés sont : Béroul (Tristan), Thomas (Tristan), Chrétien de Troyes (Tristan, Lancelot, Le chevalier au Lion, Perceval). Leur vers préféré est celui de douze syllabes, employé dans Le Roman d’Alexandre, d’où son nom, l’alexandrin.

Le Roman de la Rose occupe une place particulière dans la littérature courtoise. C'est une œuvre de visée didactique, composée de deux parties, écrites à une quarantaine d'années d'intervalle au XIIIe siècle par deux auteurs différents, Guillaume de Lorris et Jean de Meung. Ce roman va à la recherche de l'Amour et de la Vérité. C'est un songe, ordonné autour du symbole de la Rose, emblème de la féminité qu'il faut conquérir. À la suite du succès du roman, l'allégorie devient l'un des principaux moyens de s'exprimer en littérature à travers des songes et des récits d'aventures. Les romans de Chrétien de Troyes sont aussi très connus à l'époque. Surtout "Yvain ou le chevalier au lion" ou encore " Lancelot ou le chevalier de la charrette" mais aussi "Perceval ou le conte du Graal".

Avec la littérature courtoise on passe progressivement de la littérature transmise de bouche à oreille et anonyme à la littérature écrite et signée d'auteur.

Exemples de romans courtois

Matière de Rome :

Matière de Bretagne :

Bibliographie

  • Philippe Menard, Le rire et le sourire dans le roman courtois en France au Moyen Âge (1150-1250), Coll. publications romanes et françaises, CV, Genève, Librairie Droz, 1969, 802 p.

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Roman courtois de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ROMAN — QUAND un genre littéraire, depuis plus de deux mille ans, produit par milliers des œuvres de qualité, et ce dans la plupart des grandes littératures – c’est le cas de ce qu’on appelle aujourd’hui en français le roman – qui, sans ridicule,… …   Encyclopédie Universelle

  • courtois — courtois, oise [ kurtwa, waz ] adj. • corteis v. 1130; de l a. fr. court « cour » 1 ♦ Littérature, poésie courtoise, pratiquée dans les cours seigneuriales et qui exaltait subtilement l amour (⇒ troubadour) . L amour courtois, défini et codifié… …   Encyclopédie Universelle

  • Roman de la rose — La ronde au dieu d amour Manuscrit du Roman de la Rose (1420 30). Le Roman de la Rose est une œuvre poétique de 22 000 vers octosyllabiques sous la forme d’un rêve allégorique. Il a été écrit en deux temps : Guillaume de Lorris écrivit… …   Wikipédia en Français

  • Courtois — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Courtois », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sur les autres projets Wikimedia  …   Wikipédia en Français

  • Roman de Perceval — Perceval ou le Conte du Graal Littérature Par catégories …   Wikipédia en Français

  • Roman (littérature) — Pour les articles homonymes, voir Roman. Le roman est un genre littéraire aux …   Wikipédia en Français

  • Roman de Jaufré — Le Roman de Jaufré[1] est un roman du cycle arthurien en vers, en occitan, de 10 956 vers octosyllabiques, écrit à la fin du XIIe siècle ou au début du XIIIe siècle. Le héros, Jaufré fils de Doson, en est Girflet, fils de Do, un des… …   Wikipédia en Français

  • Roman de la Rose —  Ne doit pas être confondu avec Le Roman de la Rose. La Ronde au dieu d amour Manuscrit du Roman de la Rose (1420 30). Le Roman de la Rose …   Wikipédia en Français

  • Roman libertin — Illustration de l’Histoire de Juliette du marquis de Sade. Le roman libertin est un genre littéraire du XVIIIe siècle. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Roman de Renard — Roman de Renart Pour les articles homonymes, voir Renard (homonymie). Le Roman de Renart est un recueil de récits médiévaux français des XIIe et XIIIe siècles ayant pour héros des animaux agissant comme des humains ; le monde animal… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.