Ron Killings


Ron Killings

Ron Killings

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

R-Truth lors de Tribute to the Troops 2010.

Données générales
Nom complet Ron Killings
Nom de ring K-Kwik
Ron "The Truth" Killings
K-Crush
R-Truth
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 19 janvier 1972 (1972-01-19) (39 ans),
Atlanta, Georgie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 1,88 m (6 2)[1]
Poids 100 kg (220 lb) [1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) World Wrestling Federation/Entertainment
Total Nonstop Action Wrestling
National Wrestling Alliance
Xtreme Pro Wrestling
Entraîné(e) par Manny Fernandez
Chris Hamrick
Italian Stallion
George South
Carrière pro. Mars 1997aujourd'hui

R-Truth, de son vrai nom Ron Killings (né le 19 janvier 1972), est un catcheur et Rappeur afro-américain employé actuellement par la World Wrestling Entertainment depuis 2004. Il a été une fois Champion des Etats-Unis et deux fois NWA World Heavyweight Champion, et est le second afro-américain à avoir décroché ce titre.

Sommaire

Biographie

Ron Killings est né à Atlanta, Georgie. Il vivait dans le quartier pauvre de la ville. À l'âge de 14 ans, il commence à s'intéresser au catch. Il fut rappeur avant de devenir catcheur. C'est en 1997 que Ron Killings découvre réellement ce sport et se fait entraîner par Natasha alors qu'il n'a que 25 ans. Il prend alors le nom de Kash-Croush et lutte pour des compagnies indépendantes du New Jersey et de Caroline. Il rejoint ensuite la NWA Wildside où il deviendra le premier champion de la Télévision de la compagnie[2], titre qu'il perdra face à un jeune lutteur nommé Ezekiel Jackson. C'est en juin 2002 que Killings rejoint la TNA.

Carrière

World Wrestling Federation (1999–2001)

R-Truth participe au Royal Rumble 2001 sous le nom de K-Kwik mais se fait éliminer par Big Show.
Il obtient également le Hardcore Championship 2 fois en 2001[3].
Sous ce pseudonyme il fit équipe avec Road Dogg contre l'équipe Edge et Christian Cage ou Lo Down notamment.
Seul, il affronta des grands noms du catch comme Eddie Guerrero, Rhyno, Billy Kidman ou encore Test.
Il fit une apparition aux Survivor Series 2000 aux côtés de Chyna, Billy Gunn & son partenaire Road Dogg contre l'équipe des Radicalz.

Total Nonstop Action Wrestling (2003–2007)

Ron Killings va à la Total Nonstop Action Wrestling où il remporte à plusieurs reprises le titre de champion du monde et une fois le titre de champion par équipe avec Adam "Pacman" Jones[4],[5],[6]. Il a aussi des matchs avec AJ Styles et Jeff Hardy en 2004 contre plusieurs équipes différentes. R-Truth quitte la TNA car il était blessé au genou et ils n'ont pas voulu payer son opération

Retour à la World Wrestling Entertainment (2008-...)

R-Truth à la WWE en 2008.

SmackDown (2008-2010)

Le 30 janvier 2008 Killings signe un contrat à la WWE.
Le 29 août, il fait sa première apparition à SmackDown sous le pseudonyme de R-Truth. Il apparait tout en haut de l'arène (à l'entrée des spectateurs) et descend vers le ring tout en chantant lui-même sa musique d'entrée. Il gagnera son premier match face à Kenny Dykstra. Lors de WWE Cyber Sunday 2008 il a été choisi par le public pour le WWE United States Championship face à Shelton Benjamin mais perd le match[7].
Lors de SmackDown, il aura une deuxième chance pour le United States Championship face à Shelton Benjamin.
Le 7 novembre, lors du Survivor Series Tour en Belgique ainsi qu'en France, il a un Triple Threat Match contre Shelton Benjamin et The Brian Kendrick pour le United States Championship. Il perd le match après que Shelton l'est lancé hors du ring et fait le tombé sur Kendrick.
Lors des Survivor Series 2008, il est dans l'équipe de Batista qui perd face à celle de Randy Orton. Il se fera éliminer par Shelton après un Pay Dirt.
Lors des Slammy Awards de Raw en décembre, il perd contre Dolph Ziggler par décompte à l'extérieur[8].

Au Royal Rumble 2009, il se fait éliminer par Big Show. En septembre, il se fait attaquer à deux reprises par Drew McIntyre avant chaque match face à lui. Lors de Hell in a Cell (2009), Drew McIntyre remporte son match face à lui avec son Future Shock dans un match assez court. À Bragging Rights (2009), lui et son équipe (Matt Hardy, Finlay, Tyson Kidd, David Hart Smith, Chris Jericho et Kane) gagnent contre l'équipe de Raw menée par la DX grâce à une trahison du Big Show. Lors des Survivor Series (2009), il est dans l'équipe de Kofi Kingston qui bat celle de Randy Orton. À SmackDown, le 13 novembre, le début d'une rivalité entre lui et CM Punk commence après que ce dernier l'a battu par tombé en trichant.

Le 1er janvier 2010, il a un match contre Batista dans un Beat the Clock challenge pour déterminer le challenger pour le World Heavyweight Championship, il perd le match. Au Royal Rumble 2010, il élimine Mark Henry et Big Show. Il se qualifie pour l'Elimination Chamber du World Heavyweight Championship de l'Undertaker en battant Mike Knox. Lors de Elimination Chamber 2010, il affronte John Morrison, Chris Jericho, Rey Mysterio, CM Punk pour le titre que Jericho remporte.

Il devient ensuite le pro WWE de David Otunga à WWE NXT, mais lors des éditions de NXT Otunga n'écoute jamais R-Truth. Le 5 mars à SmackDown, il devient challenger au WWE Unified Tag Team Championship avec John Morrison. Ils face aux champions The Miz et Big Show à WrestleMania XXVI. Lors d'Extreme Rules 2010, il fait équipe avec John Morrison dans un Gauntlet Tag Team Match pour devenir challenger au Unified Tag Team Championship de ShowMiz mais perdent pas disqualification après que Morrison n'est pas laché sa prise dans les cordes.

Raw et United States Champion (2010-2011)

Lors du Draft à Raw le 26 avril 2010 il est drafté à Raw avec son coéquipier John Morrison. Pendant la soirée, il se fait éliminer par Ted DiBiase Jr. et Santino Marella dans une Battle Royal.
Durant la soirée, Ted DiBiase vient le voir en lui proposant de former une équipe et devenir son nouveau Virgil contre de l'argent. Ce dernier lui répond par une gifle. Commence alors une rivalité entre les deux hommes, qui se conclut à Over the Limit (2010), par une victoire de R-Truth dans un match ayant pour enjeu l'"embauche" de R-Truth s'il perdait le match. Lors du Raw du 24 mai, il gagne contre The Miz pour remporter le WWE United States Championship laissait vacant par Bret Hart. Lors du Raw du 14 juin, il affronte Zack Ryder, John Morrison et The Miz dans un Fatal 4-Way pour le titre que The Miz remporte. Il ne parvient pas à le reprendre à WWE 4-Way Finale face au Miz. Il est ensuite annoncé comme participant à WWE Money in the Bank dans le Money In The Bank Ladder Match de Raw avec Randy Orton, John Morrison, Edge, Evan Bourne, Ted DiBiase, Chris Jericho et The Miz mais ce dernier le blesse et est donc remplacé par Mark Henry.

Lors du Raw du 19 juillet, il attaque The Miz vainqueur du Money in the Bank et l'empêche d'encaisser sa mallette. Il réapparaît le même soir en formant avec John Cena, Edge, John Morrison, The Great Khali, Chris Jericho et l'ex manager général de Raw Bret Hart la Justice League, l'équipe qui affronte et bat The Nexus à SummerSlam 2010. Lors du Raw du 23 août, il perd face à Edge pour participer au Six Pack Challenge Elimination Match pour le WWE Championship à Night of Champions 2010. Lors du 900ème épisode de Raw, Truth et Morrison perdent un Tag Team Match par double disqualification, manquant de devenir challengers au WWE Tag Team Championship. Le 11 octobre à Raw, il bat Ted DiBiase Jr. et rejoint la Team Raw pour Bragging Rights 2010 qui perd contre celle de SmackDown lors du PPV. Lors du Raw du 22 novembre, il perd contre Sheamus et ne se qualifie pas au King of the Ring. Lors du Raw du 14 Février, il était prévu qu'il affronte Morrison mais suite aux évènements de la semaine passée avec les agression des membres de la New Nexus, le GM Anonyme annonce que Morrison & lui-même devraient reformé leur alliance contre David Otunga et Michael McGillicuty, match qu'ils gagnèrent.

Pendant la tournée Tribute to the Troops, il est victime d'une violente pneumonie, qui manque de le tuer, et est écarté du ring durant quelques semaines[9]. De fait, comme il est pro de Johnny Curtis à NXT, il est remplacé à ce poste par JTG.
Depuis son retour de maladie, il a des combats contre Alberto Del Rio, qu'il perd presque tous.

Lors d'Elimination Chamber (2011), il perd au profit de John Cena dans un Elimination Chamber Match qui comprenait aussi King Sheamus, John Morrison, Randy Orton et CM Punk. Il participe à la Battle Royal de WrestleMania XXVII, mais The Great Khali remporte le match.

Heel Turn (2011-...)

Lors du Raw du 11 avril, il participe au Gauntlet Match pour déterminer le challenger au WWE Championship. Il arrive en deuxième position et bat Dolph Ziggler et John Morrison à la suite. Il affronte ensuite John Cena mais cela se finit en no contest après une intervention du Miz et d'Alex Riley. Le GM anonyme annonce alors un Triple Threat Match entre John Cena, The Miz et lui à Extreme Rules (2011) pour le titre. La semaine suivante, John Morrison le défie dans un match avec sa place de challenger en jeu. Il accepte mais perd le match et sa place de challenger. À la fin du match, il s'en prend à ce dernier et effectue un Heel Turn. Il intervient lors d'Extreme Rules en attaquant Morrison alors qu'il allait sortir de la cage ce qui couta la victoire à ce dernier. Lors du Raw suivant, il attaque John Morrison avant le début du match et le blesse.

Lors du Raw du 9 mai, il attaque Rey Mysterio et refait la même chose la semaine suivante. Il bat Rey Mysterio à Over the Limit (2011). Lors de Capitol Punishment, il perd contre John Cena à cause d'un enfant du public et ne remporte donc pas le WWE Championship. Lors de Money in the Bank (2011), il ne remporte pas le MITB de Raw suite à la victoire d'Alberto Del Rio. Le lendemain à Raw, un tournoi est organisé pour déterminer le nouveau WWE Champion. Il bat Jack Swagger et arrive au deuxième tour mais est éliminé par Rey Mysterio.

Lors du Raw du 25 juillet, alors qu'il quittait le ring, John Morrison effectue son retour et l'attaque par derrière. Il bat John Morrison à Raw le 8 août. Lors de SummerSlam (2011), il fait équipe avec The Miz et Alberto Del Rio et perd contre Rey Mysterio, Kofi Kingston et John Morrison. Le lendemain à Raw, il fait son entrée avec une nouvelle musique et affronte John Morrison dans un Falls Count Anywhere Match qu'il perdit.

The Awesome Truth, Renvoi, Arrestation ,Retour & Face-Turn

Lors du Raw du 22 août 2011, il crée une nouvelle équipe heel, nommée The Awesome Truth avec The Miz après qu'ils ont détruit Santino Marella. Ils affrontent Kofi Kingston et Evan Bourne pour les WWE Tag Team Championship lors de Night of Champions (2011) et perdent par disqualification après que son coéquipier pousse l'arbitre au sol ; ils interviennent plus tard dans le match de Triple H et CM Punk. Lors du Raw de 19 septembre 2011, ils perdent contre John Cena et CM Punk et sont renvoyés par Triple H. Lors de Hell in a Cell (2011), ils viennent sur le ring après la victoire d'Alberto Del Rio pour agresser toutes les personnes présentes et se font ensuite arrêter par la police de la Nouvelle-Orléans.

Lors du Raw du 10 octobre, le nouveau MG de Raw par intérim, John Laurinaitis les réengage pour affronter Del Rio et CM Punk, match qu'ils perdent par disqualification après s'être acharnés sur ce dernier. Triple H arrive et les détruit, aidé par CM Punk. Ils battent Triple H et CM Punk à Vengeance (2011) grâce à une intervention de Kevin Nash. Ils interviennent pendant le Last Man Standing Match entre Alberto Del Rio et Cena faisant perdre ce dernier. Ils affronteront lors des Survivor Series (2011) John Cena et le partenaire de son choix The Rock. Lors du Raw du 7 novembre, il gagne avec The Miz contre John Cena et Zack Ryder. Lors des Survivor Series, ils perdent contre John Cena et The Rock. Le lendemain à RAW, il met une droite à son partenaire The Miz, mais ce dernier lui fait un Skull Crushing Finale. R-Truth effectue donc un Face-Turn.

Caractéristiques au catch

  • Équipes
  • Managers
  • Musique d'entrée
    • What's my Name qu'il interprètait lui même à la TNA sous le pseudonyme de K-Krush.
    • What's Up? qu'il interprète lui-même.
    • Right Time (Get Crunk) qu'il interprète lui-même.
    • Gettin' Rowdy" par "The Road Dogg" Jesse James et Ron Killings en tant que K-Kwik.
    • Rowdy" par Ron Killings en tant que K-Kwik.
    • Still Gettin' Rowdy interpréter par lui-même.
    • The truth shall set you free.
    • Nothing But The Truth (actuel).

Palmarès

  • Cyberspace Wrestling Federation
    • CSWF Heavyweight Championship (1 fois)[10]
  • Memphis Championship Wrestling
    • MCW Southern Heavyweight Championship (1 fois)[11]
  • NWA Wildside
    • NWA Wildside Television Championship (1 fois)[2]
Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Rang 172 en augmentation 131 en diminution 194 en augmentation 48 en augmentation 18 en diminution 50 en diminution 132 en augmentation126 en augmentation 94 en augmentation 80 en augmentation 55 en augmentation 51
Référence [12] [13] [14] [15] [16] [17] [18] [19] [20] [21] [22] [23]

Filmographie

Notes et références

  1. a et b (en)Profil de R-Truth, WWE. Consulté le 9 novembre 2011
  2. a et b (en) NWA Wildside NWA Wildside/NWA World Television Title History sur WWE. Consulté le 27 juillet 2009
  3. a et b (en) History of the Hardcore Championship sur WWE. Consulté le 27 juillet 2009
  4. a et b (en) NWA - National Wrestling Alliance NWA World Heavyweight Title History sur Solie. Consulté le 27 juillet 2009
  5. a et b (en) NWA National Wrestling Alliance NWA World Tag Team Titles History sur Solie. Consulté le 27 juillet 2009
  6. a et b (en) TNA Total Non-Stop Action TNA World Tag Team Titles History sur Solie. Consulté le 27 juillet 2009
  7. (en) Résultats Cyber Sunday 2008 sur Online World of Wrestling. Consulté le 27 juillet 2009
  8. a et b (en) WWE Slammy award winners sur WWE. Consulté le 27 juillet 2009
  9. R-Truth frôle la mort !
  10. (en) Cyberspace Wrestling Federation/NWA Cyberspace Heavyweight Title History sur Solie. Consulté le 27 juillet 2009
  11. (en) MCW - Memphis Championship Wrestling/Memphis Wrestling MCW/Memphis Wrestling Southern Heavyweight Title History sur Solie. Consulté le 27 juillet 2009
  12. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2000, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  13. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2001, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  14. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2002, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  15. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2003, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  16. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2004, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  17. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2005, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  18. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2006, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  19. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  20. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  21. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  22. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  23. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ron Killings de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ron Killings — Infobox Wrestler name=Ron Killings names=K Krush K Kwik K. Malik Shabazz Ron Killings R Truth height=height|ft=6|in=2 weight=convert|228|lb|kg st|abbr=on birth date=birth date and age|1972|1|19 death date= birth place=Atlanta, Georgia death place …   Wikipedia

  • Ron Killings — Ron Killings …   Wikipedia Español

  • Ron Killings — Dieser Artikel oder Abschnitt wurde wegen inhaltlicher Mängel auf der Qualitätssicherungsseite des Wrestling Portals eingetragen. Dies geschieht, um die Qualität der Artikel aus dem Themengebiet Wrestling auf ein akzeptables Niveau zu bringen.… …   Deutsch Wikipedia

  • Killings — Dieser Artikel oder Abschnitt wurde wegen inhaltlicher Mängel auf der Qualitätssicherungsseite des Wrestling Portals eingetragen. Dies geschieht, um die Qualität der Artikel aus dem Themengebiet Wrestling auf ein akzeptables Niveau zu bringen.… …   Deutsch Wikipedia

  • Ron Garvin — Roger Barnes Ring name(s) Ron Garvin Miss Atlanta Lively Rugged Ronnie Garvin Mr. Knoxville Billed height 5 ft 8 in (1.73 m)[1] Billed weight 231 lb (105 kg) …   Wikipedia

  • R-Truth — Ron Killings Vereinigte Staaten In Bagdad 2008 …   Deutsch Wikipedia

  • R-Truth — Ron Killings Ron Killings Pseudo(s) de lutte K Krush Ron The Truth Killings R Truth Taille 1 m 85 …   Wikipédia en Français

  • 3Live Kru — Infobox Wrestling team article name=3Live Kru type=S caption=Kip James (left) is accepted into the group by (l r) B.G. James, Ron Killings and Konnan members= names=2Live Kru 3Live Kru 4Live Kru former members=Ron Killings Konnan B.G. James Kip… …   Wikipedia

  • K-Kwik — Dieser Artikel oder Abschnitt wurde wegen inhaltlicher Mängel auf der Qualitätssicherungsseite des Wrestling Portals eingetragen. Dies geschieht, um die Qualität der Artikel aus dem Themengebiet Wrestling auf ein akzeptables Niveau zu bringen.… …   Deutsch Wikipedia

  • NWA Shockwave — Acronym NWA SW Founded 2001 Style American Wrestling Headquarters Staten Island, New York Founder(s) Billy Fir …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.