Saint-Maurice (Valais)


Saint-Maurice (Valais)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Maurice.
Saint-Maurice
Saint-Maurice
Vue de l'église de Saint-Maurice
Administration
Pays Suisse Armoiries de la commune.
Canton Valais
District Saint-Maurice
Langue Français
Président(e) Damien Revaz
N° OFS 6217
Code postal 1890
Site Web www.st-maurice.ch
Géographie
Superficie 7,02 km²[1]
Altitude 414
Coordonnées 46° 13′ 00″ N 7° 00′ 00″ E / 46.2166666667, 7.046° 13′ 00″ N 7° 00′ 00″ E / 46.2166666667, 7.0 
Communes limitrophes
(voir carte)
Massongex, Vérossaz, Mex, Evionnaz, Collonges, Bex, Lavey-Morcles
Localité(s) Épinassey, La Rasse
Démographie
Population 4 114 (31 décembre 2009)[2]
Densité 586 hab./km²
Gentilé Saint-Mauriards ou Agaunois
Localisation

Localisation de Saint-Maurice en Suisse.

Saint-Maurice est une commune suisse du canton du Valais, située dans le district homonyme dont elle est le chef-lieu.

Sommaire

Histoire

Saint-Maurice et son château (1782)

Habitée dès l'Antiquité elle était connue à l'époque romaine sous le nom d'Agaune (Acaunum).

Lieu du légendaire massacre de la légion thébaine, elle a pris le nom de son chef, Maurice, Noir venu de Nubie, actuel Soudan.

Elle est le siège d'une importante abbaye, l'abbaye de Saint-Maurice d'Agaune, fondée en 515 sur le lieu de la tombe des martyrs de la Légion thébaine. C'est le plus ancien monastère d'Occident en activité sans réelle interruption.

Dés avant le VIe siècle la passe de Saint-Maurice ("clusa Sancti Mauritii") est défendue par une porte que doit emprunté la seule route traversant ce défilé. Un péage y est établi, le Château de Saint-Maurice et sur le roc voisin s'élève une tour ronde servant à signaler les convois de pélerins[3].

Depuis le début du XVIIe siècle, la ville abrite un couvent de frères mineurs capucins. C'est durant l'été et l'automne 1602 que les premiers capucins (ils ne sont que deux) prêchent dans le Chablais valaisan. Ils venaient de Thonon et étaient envoyés par François de Sales, afin de repousser le protestantisme hors du Valais. Ils s'installeront dans un premier temps en dehors de la ville (maison et chapelle de Saint-Laurent, dès 1611), puis construiront leur propre couvent, à l'intérieur des murs cette fois, dès 1639. L'église est consacrée le 30 novembre 1656. Une communauté de capucins occupe toujours les lieux.

Le 23 février 1693, un grand incendie détruit la ville. Le feu était parti de l'Abbaye.

Elle est la première ville du Valais a planter un arbre de la liberté. Le 2 janvier 1798, Bernard Mangourit, chargé d'affaires (résident) de la République française arrive à Saint-Maurice. Le 28 janvier, le peuple proclame son indépendance et plante l'arbre de la liberté. Depuis 1475, le Bas-Valais était pays sujet des Sept-Dizains (Haut-Valais) et Saint-Maurice était le lieu de résidence du gouverneur haut-valaisan qui représentait le Bas-Valais à la Diète à Sion.

Saint-Maurice est une des étapes de la Via Francigena, chemin de pèlerinage menant à Rome. Elle est mentionnée à ce titre par Sigéric, en 990, avec la mention LI Sce Maurici (numéro d'étape en partant de Rome).

Intérêt touristique, infrastructures

Outre le trésor de l'Abbaye de Saint-Maurice et l'intérêt du lieu comme étape sur le pèlerinage de Rome (via Francigena), Saint-Maurice se distingue par sa "Grotte aux fées".

Au 31 décembre 2003, elle comptait 3 879 habitants mais dispose d'infrastructures pour 10 000.

  • Le Château de Saint-Maurice ou Château des Gouverneurs, véritable verrou sur la plaine et gardant l'accès vers le Valais central ainsi que le pont médiéval du XIIe siècle menant à la rive vaudoise.

Jumelage

Ville jumelée avec Saint-Maurice (Val-de-Marne) (France/Paris) depuis le 30 mai 1956. Des échanges de jeunes sont organisés depuis 1958. Ces échanges se sont effectués sans discontinuer et chaque année ce sont 30 enfants qui sont reçus durant 15 jours dans des familles d'accueil, deux semaines en Suisse pendant l'hiver et deux semaines en France pendant l'été.

Ville également jumelée avec Obersiggenthal/Baden (CH, canton d'Argovie) depuis 2004 et des échanges linguistiques ont lieu depuis 2001 avec les classes du cycle d'orientation.

Sources

  • Jean-Luc Rouiller, « Le Valais par les dates : une chronologie des origines à nos jours », dans Annales valaisannes, 1999, p. 102, 151, 152, 162, 170.
  • « Mémoires de l'institut Genevois », 1856, p. 30 Google livres

Références

  1. Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales sur Office fédéral de la Statistique. Consulté le 23 septembre 2010
  2. Bilan de la population résidante permanente (total) selon les districts et les communes, en 2009 sur Office fédéral de la Statistique. Consulté le 1er septembre 2010
  3. Mémoires de l'institut Genevois

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Maurice (Valais) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-maurice (valais) — Pour les articles homonymes, voir Saint Maurice. Saint Maurice Une vue d ensemble de la commune serait la bienvenue Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Saint-maurice (val-de-marne) — Pour les articles homonymes, voir Saint Maurice. Saint Maurice Rue du Maréchal Leclerc à Saint Maurice …   Wikipédia en Français

  • Saint-Maurice (Val-de-Marne) — Pour les articles homonymes, voir Saint Maurice. 48° 48′ 56″ N 2° 27′ 33″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint Maurice d'Agaune — Maurice d Agaune Pour les articles homonymes, voir Maurice et Saint Maurice. Saint Maurice comme soldat égyptien, cathédrale de Magdebourg (Dom …   Wikipédia en Français

  • Saint-Maurice — Saltar a navegación, búsqueda El término Saint Maurice (en francés San Mauricio) puede referirse a: Contenido 1 Francia 2 Canadá 3 Suiza …   Wikipedia Español

  • Saint-Maurice — is the name or part of the name of numerous places in French speaking countries. It refers to the legendary Saint Maurice. Canada *Saint Maurice (electoral district), a former federal electoral district represented in the House of Commons, and… …   Wikipedia

  • Saint-maurice — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. En Occident, tous les toponymes Saint Maurice font référence à Maurice d Agaune, parfois indirectement. Sommaire 1 Canada 2 France …   Wikipédia en Français

  • Saint-Maurice — (le) riv. du Québec (520 km), affl. du Saint Laurent (r. g.). Né dans les Laurentides, il débouche à Trois Rivières. Hydroélectricité (barrage Gouin). Saint Maurice com. de Suisse (Valais), sur le Rhône; 3 800 hab. Abb. bénédictine d Agaune,… …   Encyclopédie Universelle

  • Saint-Maurice (district) — Saint Maurice is a district in the canton of Valais in Switzerland.It comprises the following municipalities:*Collonges *Dorénaz *Evionnaz *Finhaut *Massongex *Mex *Salvan *Saint Maurice *Vernayaz *Vérossaz …   Wikipedia

  • Saint Maurice — This article is about Roman Legion leader. For other uses, see Saint Maurice (disambiguation). Saint Maurice and companions Statue of St. Maurice Martyrs Born …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.