Sima Hui


Sima Hui

Sima Hui (fin du IIe siècle – début du IIIe siècle ?) (chinois traditionnel : 司馬徽, chinois simplifié : 司马徽) était un tuteur taoïste chinois de l’époque de la fin de la dynastie Han qui forma plusieurs stratèges et officiers éminents de cette époque et de l’époque des Trois Royaumes. Son prénom social était Decao (德操) et son surnom taoïste était Shuijing (水鏡, « Reflet de l’eau »). Comme de nombreuses personnalités de son époque, il fut immortalisé dans le Roman des Trois Royaumes de Luo Guanzhong où il apparaît comme un ermite mystérieux.

Biographie historique

Dans les chroniques historiques (Chroniques des Trois Royaumes) Sima Hui fait des apparitions éparses dans les biographies de plusieurs personnalités, principalement dans leur enfance.

Sima Hui vient de Yingchuan. Il est décrit comme étant pur et élégant et sachant dépeindre les gens comme ils sont, tel le ferrait un miroir.

Alors qu’il passe du côté de Xiangyang et commence à cueillir des mûres du haut d’un mûrier, un jeune garçon, Pang Tong, commence à lui parler. Ce dernier passe pour être simplet mais après une discussion qui dura du lever du jour à la tombée de la nuit, Sima Hui se convainc qu’il existe un véritable talent chez Pang Tong et se propose de lui servir de tuteur jusqu’à ce que celui-ci devienne mandarin à Nanzhou.

Selon le Xiangyang Ji, Sima Hui éprouve un respect particulier pour Pang Degong, l’oncle de Pang Tong, de dix ans son aîné. Il l’appelle Pang-gong (gong signifiant « seigneur »), ce qui conduisait les gens à croire qu’il s’agissait du véritable nom de Pang Degong. Sima Hui trouve en lui un modèle pour ses élèves et annonce : « Degong connaît bien les hommes, voilà une vertu véritable. » Pang Degong donne à Sima Hui son surnom de « Reflet de l’eau », à Zhuge Liang celui de « Dragon tapi » et à Pang Tong celui de « Jeune Phœnix. »

Toujours selon le Xiangyang Ji, Liu Bei fait plus tard la rencontre de Sima Hui et lui demande de parler des affaires du monde. Sima Hui lui répond : « Comment un vulgaire lettré comme moi pourrait-il savoir quoi que ce soit des affaires du monde ? Seuls les véritables génies héroïques sont à même d’en discourir. Ceux de cette époque sont le Dragon Tapi et le Jeune Phœnix. »

Au cours d’une pièce de théâtre, Sima Hui fait également la rencontre de Liu Yi, futur mandarin au service du royaume de Wei, lorsque celui-ci a dix ans. Il lui caresse la tête en disant : « Mon enfant ! Mon enfant ! Ne connais-tu pas l'expression “Huang zhong tong li[1] ? »

Au cours de sa carrière, Sima Hui enseigna à plusieurs élèves, dont : les stratèges Zhuge Liang et Pang Tong ; le ministre Li Zhuan ; l’officier Xiang Lang ; le conseiller militaire Xu Shu ; Lin Mo, le tuteur de l’empereur Liu Shan ; le tacticien Han Song et Song Zhong.

Références

Notes

  1. Huang zhong tong li (黃中通理) est une expression venant du commentaire classique du Yi Jing pour le caractère kun pouvant se traduire par « porter la couleur jaune en soi et pénétrer la raison d'être. » Selon le commentaire du roi Xi de Zhou, le jaune représente la vertu de justice.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sima Hui de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sima Hui — Chinese t=司馬徽 s=司马徽Sima Hui is a character in the historical novel Romance of the Three Kingdoms . His taoist name was Water Mirror , Shui ching, or Shui Jing. Sima Hui s stylename (zi) was Decao. He was a mysterious recluse and the teacher of… …   Wikipedia

  • Sima Yan — Empereur Wǔ de Jìn Naissance 234 236 décès 290 Successeur Sima Zhong …   Wikipédia en Français

  • Sima Ying — (司馬穎) (279 306), courtesy name Zhangdu (章度), was a Jin Dynasty (265 420) imperial prince who served briefly as his brother Emperor Hui s regent and crown prince. He was the sixth of eight princes commonly associated with the War of the Eight… …   Wikipedia

  • Sima Yong — (司馬顒) (d. 306), courtesy name Wenzai (文載), was a Jin Dynasty (265 420) imperial prince and briefly a regent for Emperor Hui. He was the seventh of eight princes commonly associated with the War of the Eight Princes. His title was the Prince of… …   Wikipedia

  • Sima Jiong — (司馬冏) (d. 302), courtesy name Jingzhi (景治), formally Prince Wumin of Qi (齊武閔王), was an Jin Dynasty (265 420) imperial prince who briefly served as Emperor Hui s regent after overthrowing the usurper Sima Lun in 301. He was the fourth of the eight …   Wikipedia

  • Sima Yue — (司馬越) (d. 311), courtesy name Yuanchao (元超), formally Prince Xiaoxian of Donghai (東海孝獻王), was a Jin Dynasty (265 420) imperial prince and regent for Emperor Hui and Emperor Huai. He was the eighth of eight princes commonly associated with the War …   Wikipedia

  • Sima Lun — (sim. ch. 司马伦, trad. ch. 司馬倫, py. sī mǎ lún, wg. Ssu ma Lun) (before 249 exclusive poisoned June 5,301), courtesy name Ziyi (子彛), was titled the Prince of Zhao (pinyin: zhào wáng, simplified Chinese: 赵王, traditional Chinese: 趙王) and the usurper… …   Wikipedia

  • Sima Ai — (司馬乂) (277 304), courtesy name Shidu (士度), formally Prince Li of Changsha (長沙厲王), was a Jin Dynasty (265 420) imperial prince who briefly served as regent for his brother Emperor Hui. He was the fifth of the eight princes commonly associated with …   Wikipedia

  • Sima Liang — (司馬亮) (d. 291), courtesy name Ziyi (子翼), formally Prince Wencheng of Ru nan (汝南文成王), was briefly a regent during the reign of Emperor Hui during Jin Dynasty (265 420). He was the first of the eight princes commonly associated with the War of the… …   Wikipedia

  • Sima Zhao — (sitzend). Illustration einer Qing Ausgabe der Geschichte der Drei Reiche. Sima Zhao (chinesisch 司馬昭; * 211; † 265), Großjährigkeitsname Zishang (chinesisch 子上), war der Sohn von Sima Yi, dem Oberbefehlsh …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.