Stanislas Wawrinka


Stanislas Wawrinka
Stanislas Wawrinka
Stanislas Wawrinka
Stanislas Wawrinka à l'Us Open 2010
Carrière professionnelle
2002 – aujourd'hui
Pays Drapeau de Suisse Suisse
Naissance 28 mars 1985 (1985-03-28) (26 ans)
Drapeau : Suisse Lausanne
Taille / poids 183 cm / 79 kg
Prise de raquette droitier ; revers à une main
Gains en tournois 4 979 745 US $
Palmarès
En simple
Titres 3
Finales perdues 6
Meilleur classement 9e (09/06/2008)
En double
Titres 1Med 1.png
Finales perdues 4
Meilleur classement 90e (06/11/2006)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R.-G. Wim. US
Simple 1/4 1/8 1/8 1/4
Double 1/16 1/16 1/64 1/64
Médailles olympiques
Double 1
Mise à jour de la boîte : 14/11/2011 • Actualiser
Consultez la documentation du modèle

Stanislas Wawrinka est un joueur de tennis professionnel suisse francophone, né le 28 mars 1985 à Lausanne[1].

Il est actuellement l'un des deux joueurs suisses parmi les 20 meilleurs mondiaux avec Roger Federer. Au côté de celui-ci lors des Jeux olympiques de Pékin en 2008, il décroche la médaille d'or en double. Sous le nom «FedRinka», les deux Suisses se voient attribuer le titre de l'«Équipe de l'Année 2008» en Suisse. Sa brillante carrière en junior a été couronnée par un titre aux Internationaux de France de Internationaux de France de tennis juniors en 2003 et par une place de 14e mondial junior. En 2010, il se sépare de son entraîneur Dimitry Zavialoff qui s'était pourtant occupé de lui pendant plus de 15 ans. Il travaille désormais avec Peter Lundgren, principalement connu pour avoir collaboré avec Roger Federer et Marat Safin. Son sponsor principal demeure la marque française Lacoste. En outre, l'Helvète détient des contrats avec BCV, Fromm et Audi[2]. En Avril 2011, Stanislas est élu ambassadeur de Swiss Tennis[3].

Sommaire

Vie privée

Le nom Wawrinka est d'origine polonaise. Son père, Wolfram, est allemand, et sa mère Isabelle, suisse. Ils sont tous les deux fermiers d'un centre curatif. Les grands parents paternels de Stan sont tchèques. Il a un grand frère, Jonathan, professeur de tennis ainsi que deux jeunes sœurs, étudiantes et également joueuses de tennis.

Il s'est marié le 15 décembre 2009 à Ilham Vuilloud, une présentatrice télévisée ainsi qu'une mannequin de mode. Le 12 février 2010, ils donnent naissance à leur première enfant, une petite Alexia. Le 4 janvier 2011, les médias suisses annoncent la séparation du couple[4]. D'ailleurs, Stan ne cherche pas à s'expliquer aux médias à propos de cette histoire, précisant que «Les gens semblent considérer qu’une personnalité publique fait partie intégrante de leur vie, et qu’ils sont bien placés pour en parler. Mais nous avons déjà du mal à juger les problèmes conjugaux de nos amis, comment peut-on porter un avis catégorique sur un couple que l’on n’a jamais vu?» [5]. Le Suisse réside désormais seul à Saint-Barthélemy, près de Lausanne.

Parcours

2002

Stanislas Wawrinka passe professionnel cette année-là. Il dispute un tournoi Challenger en Espagne où il atteint les quarts de finale.

2003

En 2003, il dispute également de nombreux challengers. Il gagne d'ailleurs deux de ces tournois à San Benedetto et à Genève. Il participe aussi à 4 tournois ATP classés International Series. Le premier, à Gstaad, où il est battu par le Monégasque Jean-René Lisnard. Il gagne son premier match sur le circuit ATP lors de son deuxième tournoi, à Amersfoot, aux Pays-Bas. Il bat Hugo Armando, avant de perdre face à Raemon Sluiter. Il passe également un tour à Umag, en Croatie, battant Roko Karanušić et perdant contre Filippo Volandri. Son dernier tournoi ATP de l'année sera celui de Bâle, où il est défait sur le score de 6-7, 6-7 par Tomáš Zíb.

2004

Cette année-là, Stan ne remporte aucun match dans un tournoi ATP. À Adélaïde, il est battu par Greg Rusedski, à Barcelone par Felix Mantilla, à Gstaad par Ruben Ramirez Hidalgo, à Umag par Flavio Saretta, à Bucarest par David Ferrer et à Bâle par Tommy Robredo. Mais il s'impose dans les Challengers de Barcelone et Genève et est finaliste à Saint-Pétersbourg, battu par Jean-René Lisnard.

2005

C'est véritablement en 2005 que Wawrinka arrive à son plus haut niveau. Il est tout d'abord finaliste du Challenger d'Andrézieux. Ensuite, il passera un tour au tournoi ATP de Rotterdam, classé International Series Gold. Il battra Sébastien Grosjean, alors 27e à l'ATP et s'inclinera face à Roger Federer.Il parviendra ensuite en quarts de finale du tournoi de Barcelone, également classé International Series Gold. Il sera battu par Radek Štěpánek en trois sets (6-3, 3-6, 2-6). Il arrivera ensuite au deuxième tour du Masters Series de Rome, battant le Tchèque Tomáš Berdych. Par la suite, l'Helvète se rend à Paris, pour disputer Roland-Garros où Wawrinka passera deux tours prenant le dessus de Nicolas Massu et James Blake, avant d'être défait par le futur finaliste du Grand Chelem parisien, Mariano Puerta. À Wimbledon, il est vaincu dès son entrée en lice par Fabrice Santoro en quatre sets. Puis, la semaine suivant la quinzaine londonienne, Stanislas Wawrinka arrive pour la première fois de sa carrière en finale d'un tournoi ATP. À Gstaad, il est en effet battu au dernier stade de la compétition par Gastón Gaudio 4-6, 4-6. Pour le dernier Grand-Chelem de l'année, l'US Open, Wawrinka passe 2 tours, prenant sa revanche sur Puerta au second. Mais au prochain tour, c'est Nicolas Massu qui prend sa revanche et le bat en 3 sets. En septembre, il dispute la coupe Davis avec l'équipe de Suisse. Cette dernière est en effet confrontée en barrages à la Grande-Bretagne. Il bat en trois sets Andy Murray 6-3, 7-65, 6-4, et en deux sets Alan Mackin. Fin octobre, il passa également un tour au Masters de Paris-Bercy.

2006

Au tout début de l'année, Stan parvient en demi-finale du tournoi d'Auckland, battu par le Croate Mario Ančić. Il passe aussi un tour à l'Open d'Australie. Il remporte ses deux matchs de coupe Davis contre les australiens Chris Guccione et Peter Luczak. Malgré ses deux victoires, la Suisse s'incline 3-2. Il passe ensuite 1 tour aux Masters Series d'Indian Wells et Miami. Il arrive en demi-finale du tournoi de Barcelone. Ensuite, il ne réédite pas sa performance de 2005 et s'incline au premier tour à Roland Garros. Mais il réalise une bonne performance à Wimbledon où il gagne son premier match sur herbe. Il atteintra le 3e tour. Wawrinka participe ensuite à l'Open de Gstaad, où il avait atteint la finale en 2005. Mais il s'incline dès le 1er tour face à Andreï Pavel. Au tournoi de Umag, en Croatie, il remporte son premier titre ATP face à Novak Đoković (quart de finaliste à Roland-Garros) sur abandon 6-6 (1-3) dans le tie-break du 1er set. À Cincinnati, il réalise une belle performance au 2e tour où il maîtrise le no 3 mondial David Nalbandian, en se hissant jusqu'en 1/8èmes de finales, ou il sera dominé par le Chilien Fernando Gonzalez.

2007

Il commence la saison 2007 par deux défaites à Doha et à Auckland. Mais, loin de se démoraliser, il passe 2 tours à l'Open d'Australie, battant Kevin Kim et Paul Capdeville, et perdant contre l'Espagnol Rafael Nadal. Lors d'un entraînement à la veille d'un match de coupe Davis contre l'Espagne, Stan se déchire le ligament latéral interne du genou droit[6] et déclare forfait pour la Coupe Davis. Son indisponibilité dure environ 3 mois. Il effectue son retour à Rome, s'inclinant dès le premier tour contre Albert Montañes. Il participe ensuite au Masters d'Hambourg, perdant cette fois contre Juan Carlos Ferrero. Puis il se rend en Autriche, à Pörtschach, pour un dernier tournoi avant Roland-Garros. Il perd au premier tour contre Diego Hartfield. Il se rend donc à Paris sans une seule victoire depuis son retour de blessure. Il affronte au premier tour Ruben Ramirez Hidalgo. Après avoir perdu les 2 premiers sets, Stan se reprend et s'impose en 5 manches. Au deuxième tour, il est battu par Ivan Ljubičić. Ce Grand Chelem est tout de même un soulagement pour Stan puisqu'il y gagne son premier match ATP depuis sa victoire sur Capdeville en Australie. À l'US Open, après avoir pris le dessus sur Evgueni Korolev, Marat Safin et Robby Ginepri, Stanislas atteint les 1/8e de finale, stoppé par Juan Ignacio Chela en cinq sets (6-4, 2-6, 6-7, 6-1, 4-6). Son retour sur le circuit se fait par des matchs de barrage de Coupe Davis, se déroulant entre la République tchèque de Radek Stepanek et la Suisse. Malgré toutes les victoires en simple de Roger Federer, la Suisse est reléguée dans le groupe Europe / Afrique. À l'Open de Moselle, Stan est éliminé dès le premier tour contre le Français Jo-Wilfried Tsonga. Un parcours un peu plus glorieux attend Stan à l'Open de Vienne : il se hisse jusqu'en finale, aux dépens de Juan Carlos Ferrero en demie, mais s'incline en deux sets (4-6, 0-6) face au Serbe Novak Đoković contre qui il avait pourtant gagné dans ce même tournoi, l'an passé. Au Masters de Madrid, Stan chute au premier tour face à l’Allemand Nicolas Kiefer. « Chez lui », à l'Open de Bâle, Stan « venge » son compatriote Roger Federer en éliminant David Nalbandian au premier tour, avant de s'incliner face au Tchèque Tomáš Berdych en deux sets (5-7, 4-6) alors que Stan détenait beaucoup d'occasions qu'il a manquées (2 balles de set dans le 1er set et 4 balles de break). À Bercy, Stan arrive au 1/8e de finale aux dépens de son « bourreau » de l'US Open, Juan Ignacio Chela en deux sets (6-3, 6-1) ; avant de s'incliner face à Rafael Nadal 4-6, 3-6. L’helvète était parti sur le bon pied en breakant Nadal au cinquième jeu, pour mener 4-2 ; mais l'espagnol l'emportera finalement non sans avoir sauvé 7 balles de break.

2008

Le Suisse commence bien l'année 2008 puisqu'il atteint la finale du tournoi de Doha contre Andy Murray. Au tournoi ATP de Sydney, Wawrinka est éliminé d'entrée par le Russe Dmitri Tursunov (3-6, 3-6). À l'Open d'Australie, il élimine le Français Julien Benneteau (6-3, 6-3, 6-3) avant d'abandonner face à un autre Français, Marc Gicquel. En février, lors de l'Open 13 (Marseille), Stan élimine Sébastien Grosjean avant d'être éliminé par Andy Murray, futur vainqueur du tournoi. Un mois plus tard, à Dubaï, il est éliminé dès le premier tour face au Tchèque, issu des qualifications, Jan Hernych. Au premier Masters de la saison, Indian Wells, Wawrinka accède aux quarts de finale (après avoir battu, notamment, Marcos Baghdatis et Tomáš Berdych). Mais il s'incline face au Serbe Novak Đoković en quarts (6-7, 2-6). Son parcours à Miami s'achève au 2e tour contre le Suédois Söderling. Sa saison sur terre battue est marquée par une demi-finale à Barcelone où il bat notamment Yen-Hsun Lu, sur le score de 6-1, 6-4. Au Masters Series de Rome, il accède pour la première fois à une finale dans cette catégorie de tournoi. À Roland-Garros, après avoir pourtant remporté les 2 premiers sets, il s'incline au 3e tour contre le Chilien Fernando González. Plus tard, à Wimbledon, il est éliminé en huitièmes de finale par Marat Safin. Aux Jeux Olympiques, il est éliminé en 16e de finale par l'Autrichien Jurgen Melzer, mais malgré cette décevante défaite pour le Suisse, il devient champion olympique de double le 16 août 2008 aux côtés de Roger Federer, en battant en 4 sets les Suédois Thomas Johansson-Simon Aspelin. Il est de retour sur les courts en simple pour l'US Open où il réalise un bon parcours, battant Simone Bolelli, Wayne Odesnik et Flavio Cipolla avant de s'incliner en huitièmes de finale contre le futur finaliste Andy Murray. Wawrinka dispute 4 tournois en octobre, peu fructueux puisqu'il ne passera qu'un seul tour au Masters de Madrid en battant Philipp Kohlschreiber. Il s'incline au premier tour de l'Open de Vienne, de l'Open de Bâle et au deuxième tour du Masters de Paris-Bercy exempt de premier tour. Il achève tout de même sa saison d'une façon relativement positive, pointant à la 13e place au classement technique et à l'ATP Race .

2009

Wawrinka démarre sa saison avec l'Open de Chennai, en tant que tête de série no 2, mais s'incline dès son entrée en lice contre Flavio Cipolla, italien sorti des qualifications. Cependant, associé en double à Jean-Claude Scherrer, l'équipe suisse parvient à atteindre la finale du tournoi indien. Pour le premier Grand Chelem de l'année, l'Open d'Australie, Stan s'impose face à Ivo Minář, puis, contre l'invité australien Brydan Klein, avant d'échouer au troisième tour en quatre sets face à Tomáš Berdych.

Il décide de participer par la suite à la Coupe Davis face aux États-Unis pour défendre les couleurs de son pays. Après un premier simple remporté face à James Blake, il subit un échec sec contre Andy Roddick. Ayant précédemment perdu le double, la Suisse s'incline donc en l'absence de Roger Federer, blessé[7]. Resté en Amérique, il participe aux Masters d'Indian Wells et de Miami, pour y subir dans chacun des deux Masters 1000 une défaite au stade des huitièmes de finale, premièrement face au Serbe Novak Đoković, puis contre l'Espagnol Rafael Nadal.

En Avril, Stan démarre la saison sur terre battue, avec comme premier tournoi le Masters de Monte-Carlo. Il y fait sensation en s'imposant 6-4, 7-5 contre son compatriote et tête de série no 2 Roger Federer en huitièmes de finale[8]. Il s'offre par la suite une victoire face au qualifié Andreas Beck avant d'être stoppé dans le dernier carré du tournoi par Novak Đoković. Par la suite, il se rend en Italie pour y disputer le Masters de Rome, où Juan Martín del Potro le maîtrise dès les huitièmes de finale.

Stan participe ensuite à Roland-Garros mais n'ira pas plus loin que le 3e tour où, opposé à Nikolay Davydenko (ATP 11), il s'incline en trois sets. Lors des Internationaux de Grande-Bretagne, il joue en huitième de finale un des meilleurs matchs de sa carrière face au britannique no 3 mondial Andy Murray, bien que celui-ci emporte la partie après 3h56 de jeu intense en cinq sets (6-2, 3-6, 3-6, 7-5, 4-6)[9]. Ce match marquera Wimbledon, étant le premier de l'histoire de la quinzaine londonienne à se dérouler dans son intégralité dans les conditions de l'indoor. En 2009, Wimbledon est en effet désormais équipé d'un toit[10].

À Gstaad, il est pour la deuxième année consécutive tête de série no 1. Après un succès face à l'Argentin Federico Del Bonis, il s'incline face au Brésilien Thomaz Bellucci (4-6, 4-6), futur vainqueur du tournoi suisse. L'Helvète débute sa tournée américaine au Masters du Canada. Il y gagne aisément son premier tour (6-4, 6-1) contre Nicolas Kiefer, puis son second tour face à Andrey Golubev sur le score de 7-5, 6-4. Stanislas affronte son compatriote et ami Roger Federer, no 1 mondial en huitième de finale contre lequel il s'incline (3-6, 6-7). Également associé en double avec Philipp Kohlschreiber, le duo s'incline dès leur entrée en lice. Le Masters 1000 de Cincinnati est un échec pour Stan, qui échoue directement contre David Ferrer (5-7, 2-6). À New York, l'US Open se solde par une étonnante déception puisqu'il est éliminé au premier tour par Nicolas Lapentti, 163e au classement ATP, alors qu'il était en total maîtrise du match (4-6, 3-6, 7-6, 7-6, 6-3)[11].

En Octobre, Stan se rend en Asie pour y disputer premièrement l'Open du Japon, où il échoue en 1/4 de finale contre Gaël Monfils, puis le Masters de Shanghai, achevé d'une défaite au troisième tour contre Radek Štěpánek. Sa fin de saison a lieu à l'Open de Bâle. Le Suisse y passe deux tours qu'il empoche face à Ljubičić et Nieminen, avant d'être stoppé en 1/4 de finale face au futur vainqueur du tournoi helvétique, Novak Đoković.

2010

Stan débute sa saison en Inde à l'Open de Chennai. Il parvient à atteindre la finale, où le Croate Marin Čilić l'empêche de décrocher un second titre ATP, sur le score de 6-7, 6-7. À l'Open d'Australie, ses succès en trois sets sur García-López et Kunitsyn sont suivis d'un nouvel échec face à Čilić.

Après un forfait pour le Masters d'Indian Wells ainsi qu'une défaite au troisième tour de celui de Miami face à Mikhail Youzhny, il se rend au Maroc pour y disputer le tournoi de Casablanca. Il remporte la finale face à Victor Hănescu (6-2, 6-3) et s'octroie le second titre de sa carrière ATP. Stan poursuit la saison à Monaco, pour y disputer le premier Masters 1000 sur terre battue. Après un nouveau succès face à Hănescu, puis contre Ernests Gulbis, il s'incline face à Novak Đoković en deux sets (4-6, 4-6). Aux Masters 1000 de Rome, l'Helvète arrive à atteindre les 1/4 de finale, en éliminant notamment Robin Söderling et Tomáš Berdych.

Fin mai, Stan se rend à Roland-Garros, où il atteint les huitièmes de finale avant que son compatriote Roger Federer ne le stoppe en trois sets. Avant de se diriger à Londres pour y disputer Wimbledon, Wawrinka décide de faire sa préparation en Suisse, au Challenger de Lugano, qu'il remporte aisément. Finalement, le Grand Chelem londonien s'achève prématurément pour lui, avec une défaite dès son entrée en lice face à Denis Istomin.

À la fin de la tournée américaine, après des échecs aux seconds tours des Masters de Toronto (face à Julien Benneteau) et de Cincinnati (face à Rafael Nadal), le Suisse crée la surprise à New York durant l'US Open, où, au troisième tour, il élimine Andy Murray, un des favoris du tournoi, en quatre sets. Il bat ensuite le dernier Américain en lice Sam Querrey au terme d'un match marathon (7-6, 6-7, 7-5, 4-6, 6-4) pour atteindre les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière. Il est défait aux portes du dernier carré du tournoi par Mikhail Youzhny. Stan termine sa saison à la 22e place du classement ATP, avec comme dernier tournoi l'Open de Valence, où Gaël Monfils se défait de lui au second tour, en deux sets.

2011

Après avoir rendu publique l'annonce de sa séparation avec sa femme, Stanislas Wawrinka débute 2011 d'une façon très convaincante en décrochant l'Open de Chennai, dont il est tête de série no 3 face à Xavier Malisse. Il s'agit là du troisième titre de sa carrière[12]. Il poursuit avec un bon parcours à l'Open d'Australie, en passant quatre tours, en dominant notamment Gaël Monfils en seizième de finale (7-6, 6-2, 6-3) et Andy Roddick en huitième (6-3, 6-4, 6-4). Alors que Stan n'avait pas lâché un set depuis le début du tournoi, il sera maîtrisé dans un quart de finale 100% helvétique par Roger Federer (1-6, 3-6, 3-6)[13]. Ce tournoi du Grand Chelem lui permet de revenir dans le top 15 (14e) pour la première fois depuis 2008.

En février, Wawrinka se rend en Argentine pour y disputer le tournoi de Buenos Aires, abordant la surface de la terre battue en tant que tête de série no 2, où il réalise un parcours le menant jusqu'en demi-finale, alors dominé par Juan Ignacio Chela en deux sets secs (2-6, 2-6). Poursuivant ce début de saison en Amérique latine, il se rend au Mexique pour y disputer le tournoi d'Acapulco. Après un premier tour empoché face à Pablo Andújar en trois sets, le Suisse se hisse en quart de finale après un match marathon face à Fabio Fognini (5-7, 6-3, 7-5), avant de s'incliner face à Alexandr Dolgopolov, sur le score de 4-6, 6-7.

Wawrinka à Roland Garros

En mars, Stan se rend en Californie pour participer aux Masters d'Indian Wells. Il se montre très solide avec des victoires sur Nikolay Davydenko, Marin Čilić et Tomáš Berdych, avant que Roger Federer ne le domine en deux sets (3-6, 4-6). D'ailleurs, c'est avec ce compatriote qu'il dispute le double du tournoi. Ils n'avaient pas joué ensemble depuis septembre 2008 en Coupe Davis[14], juste après leur victoire olympique à Beijing. Les deux Suisses écrasent la paire tête de série no 2 composée de Max Mirnyi et Daniel Nestor (6-1, 6-2) dès leur entrée en lice. Ils s'imposent ensuite face au duo français Benneteau/Gasquet, maîtrisent Mark Knowles et Michal Mertiňák pour finalement accéder à la finale après un succès face aux Espagnols tenants du titre, Marc López et Rafael Nadal. Néanmoins, ils s'inclinent contre Alexandr Dolgopolov et Xavier Malisse, sur le score de 4-6, 7-6 et 7-10 au super tie-break. Le Suisse dispute par la suite le Masters de Miami, où une déception se forme dès son entrée en lice avec une défaite contre Marcel Granollers en trois sets, en encaissant un difficile 6-0[15].

La suite de la saison sur terre battue se montre décevante pour Wawrinka : en effet, sa défaite au premier tour à Miami se voit réitérer deux fois, à Munich contre Dustin Brown et à Madrid contre Guillermo García-López. Il parvient tout de même à accéder au troisième tour du Masters 1000 de Rome, où il est éliminé par le Serbe Novak Đoković, invaincu de la saison jusque-là.

À Roland-Garros, l'Helvète passe ses deux premiers tours face à Augustin Gensse (4-6, 6-3, 6-4, 6-2) et Thomas Schoorel (6-3, 6-2, 6-4) puis s'octroie une place en huitième de finale après une impressionnante victoire face à Jo-Wilfried Tsonga après avoir été mené 6-4, 7-6, 4-1[16]. Cependant, le scénario de l'an passé des Internationaux de France est identique : son compatriote Roger Federer se défait de lui en trois sets (3-6, 2-6, 5-7).

Pour son premier match de la saison sur herbe, au tournoi anglais du Queen's, il subit un lourd échec face à l'invité britannique James Ward, 216e à l'ATP [17]. Wimbledon succède à la préparation pour ce prestigieux Grand Chelem londonien. Après une victoire aisée sur Potito Starace, le compatriote de ce dernier Simone Bolelli se défait de Stanislas en trois sets. En juillet, l'Helvète joue à domicile à Gstaad où, après une victoire contre Peter Luczak, il subit un échec face au futur vainqueur du tournoi suisse Marcel Granollers.

Les débuts de Stan pour la tournée américaine sur dur ont lieu lors du Masters du Canada à Montréal. Après un premier match convaincant face à David Nalbandian, il enchaîne par deux victoires pour se retrouver en quart de finale. Il perd ce match face à l'Américain Mardy Fish en trois sets, mais cette performance lui permet néanmoins de passer de la 17e à la 13e place mondiale.

Stan n'enchaîne cependant pas brillamment. Après une élimination au premier tour du Masters de Cincinnati, il réussit à passer un tour à l'US Open avant de perdre contre l'américain David Young, alors 84ème mondial. Peu après son élimination, Stan se déplace en Australie pour défendre les couleurs de la Suisse et réintégrer son équipe dans le groupe mondial de la Coupe Davis. Après avoir perdu le premier simple face à Bernard Tomic, et après avoir perdu le double aux côtés de Roger Federer, Stan arrive néanmoins à remporter le point décisif, opposé à Lleyton Hewitt. Peu après, Stan accède aux huitièmes de finale du Masters de Shanghai, où il prend sa revanche sur David Young, qui l'avait éliminé lors de l'US Open. Andy Murray se défait toutefois du Suisse par la suite en trois sets.

Wawrinka participe à l'Open de Stockholm où il s'incline 2ème tour contre au Jarkko Nieminen. L’Helvète réalise ensuite un bon parcours à Open de Bâle, se faufilant jusqu'en demi-final où il s'incline face au futur vainqueur du tournoi, son compatriote Roger Federer. Son élimination au premier tour du Masters de Paris-Bercy par John Isner entame ainsi sa saison de 2011 qu'il termine donc à la 17è place.

Style de jeu

Le revers de Stan, décrit comme «le plus puissant du circuit actuel» par John McEnroe est le point fort de son jeu. L'Hélvète était au début un joueur de terre battue, mais peu à peu, il a commencé à se dévoiler sur les autres surfaces : à Wimbledon en 2009, il a joué un des meilleurs match de sa carrière contre son ami, le no 1 britannique Andy Murray en 5 sets. À l'Open de Doha en 2008 il a réussi à atteindre la finale (également perdue contre Murray). Plus récemment, il a remporté l'Open de Chennai en janvier 2011. Son revers slicé est également très bon et son coup droit est puissant, de plus, son service est plutôt correct et a déjà atteint 215 km/h. Mais Wawrinka, parfois imprécis, commet régulièrement de nombreuses fautes directes, son talon d'Achille.

Palmarès

Titres en simple (3)

Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Finaliste Score Tableau
1 30/07/2006 Drapeau : Croatie Croatia Open Umag, Umag Int' Series Terre battue Drapeau : Serbie Novak Đoković 6-6, ab. Tableau
2 05/04/2010 Drapeau : Maroc Grand-Prix Hassan II, Casablanca 250 Series Terre battue Drapeau : Roumanie Victor Hănescu 6-2, 6-3 Tableau
3 03/01/2011 Drapeau : Inde Aircel Chennai Open, Chennai 250 Series Dur Drapeau : Belgique Xavier Malisse 7-5, 4-6, 6-1 Tableau

Finales en simple (6)

Finales en simple (6)
Grand Chelem (0)
Jeux olympiques (0)
Masters 1000 (1)
500 Series (2)
250 Series (3)
Masters (0)
Finales par surface
Dur (3)
Gazon (0)
Terre battue (3)
Synthétique (0)


Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score Tableau
1 10/07/2005 Drapeau : Suisse Allianz Suisse Open Gstaad, Gstaad Int' Series Terre battue Drapeau : Argentine Gaston Gaudio 6-4, 6-4 Tableau
2 22/07/2007 Drapeau : Allemagne Mercedes Cup, Stuttgart Int' Series Gold Terre battue Drapeau : Espagne Rafael Nadal 6-4, 7-5 Tableau
3 14/10/2007 Drapeau : Autriche BA-CA Tennis Trophy, Vienne Int' Series Gold Dur Drapeau : Serbie Novak Đoković 6-4, 6-0 Tableau
4 05/01/2008 Drapeau : Qatar Qatar ExxonMobil Open, Doha Int' Series Dur Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 6-4, 4-6, 6-2 Tableau
5 11/05/2008 Drapeau : Italie Internazionali BNL d'Italia, Rome Masters Series Terre battue Drapeau : Serbie Novak Đoković 4-6, 6-3, 6-3 Tableau
6 04/01/2010 Drapeau : Inde Aircel Chennai Open, Chennai 250 Series Dur Drapeau : Croatie Marin Čilić 7-62, 7-63 Tableau

Titre en double (1)

Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Partenaire Finalistes Score Tableau
1 16/08/2008 Jeux Olympiques
Drapeau : République populaire de Chine Pékin
Jeux olympiques Dur Drapeau : Suisse Roger Federer Drapeau : Suède Simon Aspelin
Drapeau : Suède Thomas Johansson
6-3, 6-4, 6-77, 6-3 Tableau

Finales perdues en double (4)

Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score Tableau
1 05/07/2004 Allianz Suisse Open Gstaad
Drapeau : Suisse Gstaad
Int' Series Terre battue Drapeau : Inde Leander Paes
Drapeau : République tchèque David Rikl
Drapeau : Suisse Marc Rosset 6-4, 6-2 Tableau
2 13/07/2008 Allianz Suisse Open Gstaad
Drapeau : Suisse Gstaad
Int' Series Terre battue Drapeau : Slovaquie Filip Polášek
Drapeau : République tchèque Jaroslav Levinský
Drapeau : Suisse Stéphane Bohli 3-6, 6-2, [11-9] Tableau
3 05/01/2009 Chennai Open
Drapeau : Inde Chennai
250 Series Dur Drapeau : États-Unis Eric Butorac
Drapeau : États-Unis Rajeev Ram
Drapeau : Suisse Jean-Claude Scherrer 6-3, 6-4 Tableau
4 10/03/2011 BNP Paribas Open
Drapeau : États-Unis Indian Wells
Masters 1000 Dur Drapeau : Ukraine Alexandr Dolgopolov
Drapeau : Belgique Xavier Malisse
Drapeau : Suisse Roger Federer 6-4, 6-75, [10-7] Tableau

En Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2005 - Troisième tour
Drapeau : Argentine Mariano Puerta
Premier tour
Drapeau : France Fabrice Santoro
Troisième tour
Drapeau : Chili Nicolas Massu
2006 Deuxième tour
Drapeau : Argentine David Nalbandian
Premier tour
Drapeau : Argentine David Nalbandian
Troisième tour
Drapeau : Croatie Mario Ančić
Troisième tour
Drapeau : Espagne Tommy Robredo
2007 Troisième tour
Drapeau : Espagne Rafael Nadal
Deuxième tour
Drapeau : Croatie Ivan Ljubičić
Deuxième tour
Drapeau : France Michael Llodra
Huitièmes de finale
Drapeau : Argentine Juan Ignacio Chela
2008 Deuxième tour
Drapeau : France Marc Gicquel
Troisième tour
Drapeau : Chili Fernando González
Huitièmes de finale
Drapeau : Russie Marat Safin
Huitièmes de finale
Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray
2009 Troisième tour
Drapeau : Tchécoslovaquie Tomáš Berdych
Troisième tour
Drapeau : Russie Nikolay Davydenko
Huitièmes de finale
Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray
Premier tour
Drapeau : Équateur Nicolas Lapentti
2010 Troisième tour
Drapeau : Croatie Marin Cilic
Huitièmes de finale
Drapeau : Suisse Roger Federer
Premier tour
Drapeau : Ouzbékistan Denis Istomin
Quarts de finale
Drapeau : Russie Mikhail Youzhny
2011 Quarts de finale
Drapeau : Suisse Roger Federer
Huitièmes de finale
Drapeau : Suisse Roger Federer
Deuxième tour
Drapeau : Italie Simone Bolelli
Deuxième tour
Drapeau : États-Unis Donald Young

En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2005 - - - - - - Premier tour
Drapeau : Belgique Christophe Rochus
Drapeau : Russie Igor Andreev
Drapeau : Russie Nikolay Davydenko
2006 Huitième de finale
Drapeau : Belgique Christophe Rochus
Drapeau : Australie Ashley Fisher
Drapeau : États-Unis Justin Gimelstob
Huitième de finale
Drapeau : Suisse Yves Allegro
Drapeau : Inde Mahesh Bhupathi
Drapeau : Belgique Xavier Malisse
Premier tour
Drapeau : Belgique Christophe Rochus
Drapeau : Royaume-Uni Joshua Goodall
Drapeau : Royaume-Uni Ross Hutchins
- -
2007 - - Premier tour
Drapeau : France Gilles Simon
Drapeau : France Arnaud Clément
Drapeau : France Michaël Llodra
Premier tour
Drapeau : Chypre Marcos Baghdatis
Drapeau : Bosnie-Herzégovine Amer Delic
Drapeau : États-Unis Bobby Reynolds
- -
  • En dessous du résultat se trouve le partenaire.
  • A droite se trouve l'ultime équipe adverse.

Dans les Masters 1000

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid à partir de 2009 Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai à partir de 2009 Paris
2005 - - - Deuxième tour
Fernando Verdasco
- Premier tour
Greg Rusedski
- - Deuxième tour
Juan Carlos Ferrero
2006 Deuxième tour
Olivier Rochus
Deuxième tour
Fernando González
Premier tour
Alessio Di Mauro
Premier tour
Fernando González
Premier tour
Andreas Seppi
- Huitièmes de finale
Fernando González
- Deuxième tour
Richard Gasquet
2007 - - - Premier tour
Albert Montañés
Premier tour
Juan Carlos Ferrero
Deuxième tour
Mikhail Youzhny
Premier tour
Lleyton Hewitt
Premier tour
Nicolas Kiefer
Huitièmes de finale
Rafael Nadal
2008 Quart de finale
Novak Đoković
Deuxième tour
Robin Söderling
Premier tour
Tommy Robredo
Finale
Novak Đoković
Deuxième tour
Nicolas Kiefer
Troisième tour
Andy Murray
- Huitièmes de finale
Feliciano Lopez
Deuxième tour
Tomas Berdych
2009 Huitièmes de finale
Novak Đoković
Huitièmes de finale
Rafael Nadal
Demi-finale
Novak Đoković
Huitièmes de finale
Juan Martín del Potro
Huitièmes de finale
Juan Martín del Potro
Huitièmes de finale
Roger Federer
Premier tour
David Ferrer
Huitièmes de finale
Radek Štěpánek
Premier tour
David Guez
2010 - Troisième tour
Mikhail Youzhny
Huitièmes de finale
Novak Đoković
Quart de finale
Rafael Nadal
Huitièmes de finale
Roger Federer
Deuxième tour
Rafael Nadal
Deuxième tour
Julien Benneteau
Deuxième tour
Rafael Nadal
Huitièmes de finale
Robin Söderling
2011 Quart de finale
Roger Federer
Premier tour
Marcel Granollers
- Huitièmes de finale
Novak Đokovic
Premier tour
Guillermo Garcia-Lopez
Quart de finale
Mardy Fish
Premier tour
Andrey Golubev
Huitièmes de finale
Andy Murray
Premier tour
John Isner
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Finaliste (1)

Année Tournoi Adversaire en finale Score
2008 Rome Novak Đoković (Drapeau : Serbie Serbie) 6-4, 3-6, 3-6

Notes et Références

  1. http://www.atpworldtour.com/Tennis/Players/Top-Players/Stanislas-Wawrinka.aspx
  2. [1]
  3. http://www.tdg.ch/node/331413
  4. http://www.purepeople.com/article/stan-wawrinka-sa-femme-brisee-raconte-son-calvaire-seule-avec-un-bebe_a71278/1
  5. http://www.lematin.ch/sports/tennis/stanislas-wawrinka-bon-talent-tenacite-402789
  6. "Stan se blesse et déclare forfait pour la Coupe Davis
  7. Pour blessure, qui l'avait également empêché de jouer au tournoi de Dubaï la semaine précédente
  8. L'équipe.fr, Tennis - Monte-Carlo - Wawrinka s'offre Federer
  9. http://www.20min.ch/ro/sports/dossier/wimbledon/story/25408914
  10. http://www.france-info.com/sport-tous-sports-2009-05-17-un-toit-pour-wimbledon-293227-27-28.html
  11. http://www.lematin.ch/sports/tennis/stan-wawrinka-bien-parti-victoire-160366
  12. http://www.rsr.ch/#/info/les-titres/sport/tennis/2875314-un-troisieme-titre-pour-wawrinka.html
  13. http://www.rsr.ch/#/info/les-titres/sport/tennis/2916865-pas-de-sensation-federer-balaie-wawrinka.html
  14. http://www.welovetennis.fr/atp-indian-wells/32205-federer-et-wawrinka-en-double
  15. http://www.tsr.ch/sport/tennis/3040152-wawrinka-imite-bacsinszky-et-se-fait-eliminer.html
  16. http://www.ouest-france.fr/sport/ofbreves_-Tsonga-a-craque_toutes-356963_filInfosport.Htm
  17. http://www.tdg.ch/tournoi-queen-wawrinka-elimine-2e-tour-2011-06-07

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Stanislas Wawrinka de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Stanislas Wawrinka — Spitzname …   Deutsch Wikipedia

  • Stanislas Wawrinka — Apodo Stan the Man País  Suiza …   Wikipedia Español

  • Stanislas Wawrinka — Infobox Tennis player playername= Stanislas Wawrinka nickname = Stan country= Switzerland residence= Saint Barthélemy, Switzerland datebirth= birth date and age|1985|3|28 placebirth= Lausanne, Switzerland height= height|m=1.82 weight=… …   Wikipedia

  • Wawrinka — Stanislas Wawrinka Spitzname: Stan the man Nationalität:  Schweiz …   Deutsch Wikipedia

  • Stanislas — (dimunitive: Stan) is French version of Stanislav.It may refer to:;People *Stanislas Wawrinka *Stanislas Julien *Stanislas de Boufflers *Stanislas Marie Adelaide, comte de Clermont Tonnerre *Stanislas Dehaene *Stanislas Lépine *Stanislas Renoult …   Wikipedia

  • Stanislas — Stanislaus ist ein männlicher Vorname slawischen Ursprungs. Inhaltsverzeichnis 1 Namensvarianten 2 Bekannte Namensträger 2.1 Heilige 2.2 Könige 2.3 Sonstige …   Deutsch Wikipedia

  • Stanislas — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Stanislas et Saint Stanislas. Stanislas est un nom propre d origine slave qui peut désigner  …   Wikipédia en Français

  • Stanisław — Stanislas Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Prénom Stanislas (ou polonais Stanisław ou encore Stanislaus) est un prénom masculin francophone et germanique s origine slave. L apocope Stan… …   Wikipédia en Français

  • Masters d'Indian Wells 2011 — Masters d Indian Wells …   Wikipédia en Français

  • Open de Chennai 2010 — Open de Chennai 2010 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.