Veliki Novgorod


Veliki Novgorod

Novgorod

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Novgorod (homonymie).
Veliki Novgorod
Великий Новгород
Coat of Arms of Veliky Novgorod.png Flag of Veliky Novgorod.png
Une rue de la vieille ville de Novgorod.
Une rue de la vieille ville de Novgorod.
Blank map of Russia-geoloc.svg
Veliki Novgorod
Pays Flag of Russia.svg Russie
Région économique Nord-Ouest
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Flag of Novgorod oblast.png Oblast de Novgorod
Code OKATO 49 401
Maire Iouri Bobrychev
Gouverneur
Fondation
Statut Ville
Ancien(s) nom(s)
Population Diminution 216 700 hab. (2007)
Densité 2 408 hab./km2
Gentilé Novgorodien
Altitude 25 m
Superficie 90 km2
Cours d'eau Volkhov
Fuseau horaire UTC+3 (heure d'été : +4) Map of Russia - Moscow time zone.svg
Indicatif téléphonique +7 8162
Site officiel www.adm.nov.ru
Liste des villes de Russie

Sommaire

Novgorod (en russe : Великий Новгород, Veliki Novgorod, Novgorod la Grande), est une ville du nord-ouest de la Russie, située sur le fleuve Volkhov, à six kilomètres du lac Ilmen. C'est la capitale administrative de l'oblast de Novgorod. La ville se situe à 550 km au nord-ouest Моscou et à 200 km de Saint-Pétersbourg. Elle compte 216 700 habitants (2007).

Histoire

Article détaillé : République de Novgorod.

Plus ancienne cité russe, elle est mentionnée dans les chroniques à partir de l'an 859. Sa dénomination en varègue Holmgard (également Holmgarðr, Hólmgarður, Holmgaard, Holmegård) est ainsi attestée dans des sagas nordiques à une époque très reculée. Il est pourtant difficile de départager la réalité de ce qui a trait à la légende. Vraisemblablement, Holmgard fait référence uniquement à la partie sud-est de la forteresse actuelle, dont l'appellation contemporaine est Riourikovo Gorodichtche (c'est là que Rurik, considéré comme le premier monarque de Russie, fonda sa principauté). Les données archéologiques suggèrent que la Gorodichtche, la résidence du kniaz (prince), date de la première moitié du IXe siècle, alors que la ville elle-même s'édifie progressivement à partir de la fin du IXe siècle, prenant conséquemment le nom de Novgorod (la nouvelle cité). Au milieu du Xe siècle, Novgorod est devenue une cité médiévale prospère, située sur la route commerciale entre la mer Baltique et l'empire byzantin.

Monument Millénaire de la Russie (1862).

En 882, l'héritier de Rurik, Oleg le Sage, transporte sa capitale à Kiev, capitale de la Rus kiévienne. Novgorod est alors la seconde cité de l'État par son importance. Selon une coutume, le fils le plus âgé et héritier du monarque régnant à Kiev est envoyé à Novgorod pour gouverner et ce même s'il est mineur. S'il n'y a aucun descendant mâle, Novgorod est alors gouvernée par les Posadniks. Certains deviendront célèbres comme Gostomysl, Dobrynya, Konstantin, et Ostromir. Quatre rois Vikings — Olaf Ier de Norvège, Olaf II de Norvège, Magnus Ier de Norvège, et Harald Haardraade — trouvèrent un refuge contre leurs ennemis à Novgorod.

De tous les princes, les Novgorodiens chérissent surtout la mémoire de Iaroslav le Sage. Ce dernier a promulgué les premières règles juridiques (incorporées plus tard dans le droit russe) et favorisé la construction de la cathédrale Sainte-Sophie. En signe de reconnaissance pour l'aide qui lui a été apportée par Novgorod pour défaire son frère aîné et obtenir le trône de Kiev, Iaroslav a attribué de nombreux privilèges à la ville. D'un autre côté, les Novgorodiens ont appelé leur place centrale Iaroslav.

Elle regagne son autonomie après le sac de celle-ci au XIIe siècle. Elle devient en effet en 1136 une république autonome gouvernée par l'assemblée des citadins, le vetché (en), qui élisait son kniaz (prince) ainsi qu'aux autres fonctions, y compris ecclésiastiques. Au XIIIe siècle, la ville est membre de la Ligue hanséatique.

À cette époque, Novgorod est menacée par l'avancée des Chevaliers Teutoniques. En 1242, le prince Alexandre Nevski gagne contre eux la bataille du lac Peïpous. Le commerce au cours du siècle suivant contribue à la forte prospérité de la cité hanséatique. En 1478, elle est annexée au gouvernement de la Moscovie par Ivan III, prince de Moscou. Elle sombre ensuite dans un déclin croissant du fait non seulement de sa dépendance à l'égard de la principauté de Vladimir-Souzdal pour son approvisionnement en grains, mais aussi des massacres de milliers de citoyens perpétrés par les troupes d'Ivan le Terrible en 1570.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la ville succombe aux assauts des armées nazies le 15 août 1941. Ses édifices sont alors systématiquement détruits. Quand l'Armée rouge libère la ville le 19 janvier 1944, sur plus de 2 536 bâtiments de pierre, moins de 40 demeures sont encore debout. Après la guerre, la ville a été progressivement restaurée. Ses monuments principaux ont été classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. En 1999, la ville a été officiellement rebaptisée Veliki Novgorod, retrouvant en partie son titre médiéval de "Seigneurie de Novgorod la grande" (Господин Великий Новгород). Cette décision fait suite à la confusion administrative induite par la débaptisation de la ville de Gorki, située sur la Volga, qui a retrouvé son ancien nom de Nijni Novgorod.

Population

Évolution démographique
1811 1840 1863 1897 1914 1939
6 300 16 800 17 700 25 700 28 200 40 000
1959 1962 1967 1970 1973 1979
61 000 72 000 107 000 128 000 150 000 186 000
1982 1986 1989 1992 2002 2007
204 000 224 000 229 126 235 200 216 856 216 700

Patrimoine

Monuments historiques de Novgorod et de ses environs 1
Patrimoine mondial
Enceinte du Kremlin de Novgorod

Enceinte du Kremlin de Novgorod

Latitude
Longitude
58° 31′ 00″ Nord
       31° 17′ 00″ Est
/ 58.516667, 31.283333
Pays Russie Russie
Type Culturel
Critères (ii) (iv) (vi)
Subdivision Oblast de Novgorod
No  identification (ID) 604
Région 2 Europe et Amérique du nord
Année d’inscription 1992 (16e session)

1 Descriptif officiel (UNESCO)
2 Classification UNESCO

World Heritage Emblem.svg
Documentation du modèle
  • Cathédrale Sainte-Sophie (début de l'édification en 1045)
  • Collégiale Saint-Nicolas (cathédrale de 1113)
  • Collégiale Saint-George (cathédrale de 1119)
  • Kremlin (Detinets)
  • Église de la Transfiguration du Sauveur (1367). Les fresques du XIVe siècle sont du peintre et iconographe byzantin Théophane le Grec (maître d'Andreï Roublev)
  • Musée d'Art et d'Histoire (icônes et miniatures)

Personnages célèbres

  • Anton Arenski (en russe : Антон Степанович Аренский, 30 juin/12 juillet 1861 à Novgorod; † 12/25 février 1906 à Perkjärvi en Finlande), compositeur russe.
  • Mstislav Doboujinski (en) (en russe : Мстислав Валерианович Добужинский, 2 août/14 août 1875 à Novgorod; † 20 novembre 1957 à New York), peintre russe, participant au mouvement artistique Mir Iskousstva, et critique d'art.
  • Boris Kojevnikov (en russe : Борис Тихонович Кожевников, 13 décembre 1906 à Novgorod, † 8 avril 1985), compositeur et professeur russe.
  • Mikhaïl Matiouchine (en russe : Михаил Васильевич Матюшин, 1861 à Novgorod; † 14 octobre 1934 à Léningrad), peintre et compositeur russe, qui a appartenu à l'Avant-garde russe.

Transports

La cité de Novgorod est reliée à Moscou (531 km) et Saint-Pétersbourg (189 km) par l'autoroute fédérale M10. Il existe des liaisons en autobus à partir de Moscou, Saint-Pétersbourg et autres directions à destination de cette ville.

Le réseau ferroviaire relie la ville à Moscou (gare de Leningrad, par train de nuit), Saint-Pétersbourg (gare de Moscou et gare de Vitebsk, par trains régionaux), et les villes principales du nord-ouest de la Russie comme Pskov près de la frontière estonienne ou Mourmansk, plus au nord, sur la mer de Barents.

Les aéroports de la ville Iourievo et Kretchevitsi n'offrent plus de vols réguliers depuis le milieu des années 1990. L'aéroport international le plus proche est celui de Saint-Pétersbourg (aéroport international Pulkovo), situé à 180 km au nord de la cité.

Images de Novgorod

Jumelages

Bibliographie

  • S. Franklin & J. Shepard, The Emergence of Rus' 750-1200, Londres-New York, 1996 (Longman History of Russia).
  • C. Goehrke, "Gross-Novgorod und Pskov", Handbuch der Geschichte Russlands, Tome 1, lief. 6, Stuttgart 1980, p. 431-472.
  • B. A. Kolcin, Drevnjaja Rus', gorod, zamok, selo, La Russie ancienne, Ville, château, village, Moscou, 1985 (Arkheologija SSSR).

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sources

  • (ru) Informations sur Novgorod
  • Gauvard, Claude (dir.), De Libera, Alain, Zink, Michel, Dictionnaire du Moyen Âge, Paris, Quadrige/PUF, 2002, p.1010-1011.


Armoiries de l'oblast de Novgorod Villes de l'oblast de Novgorod Drapeau de l'oblast de Novgorod
Capitale administrative : Novgorod

Borovitchi • Kholm • Malaïa Vichera • Okoulovka • Pestovo • Soltsy • Staraïa Roussa • Tchoudovo • Valdaï

  • Portail de la Russie Portail de la Russie
  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie

Ce document provient de « Novgorod ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Veliki Novgorod de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Novgorod — Pour les articles homonymes, voir Novgorod (homonymie). Veliki Novgorod Великий Новгород …   Wikipédia en Français

  • Nóvgorod — Великий Новгород Veliki Nóvgorod Bandera …   Wikipedia Español

  • Novgorod (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Novgorod (transcription du russe) ou Novhorod (transcription de l ukrainien) est le nom de plusieurs villes : Novgorod (également appelée Veliki… …   Wikipédia en Français

  • Veliki Ústiug — Великий Устюг Veliki Ústiug Escudo …   Wikipedia Español

  • Monuments historiques de Novgorod et de ses environs — Novgorod Pour les articles homonymes, voir Novgorod (homonymie). Veliki Novgorod Великий Новгород …   Wikipédia en Français

  • Veliky Novgorod — Novgorod Pour les articles homonymes, voir Novgorod (homonymie). Veliki Novgorod Великий Новгород …   Wikipédia en Français

  • Kremlin de Nóvgorod — Conjunto monumental de Nóvgorod y alrededores1 Patrimonio de la Humanidad Unesco Coordenadas …   Wikipedia Español

  • Première chronique de Novgorod — La Première chronique de Novgorod dans sa version ancienne est la plus ancienne des chroniques locales de Russie, et est sans doute contemporaine de la Chronique des temps passés de Nestor et tient à ce titre une place égale dans la philologie… …   Wikipédia en Français

  • Velikiy Novgorod — Original name in latin Velikiy Novgorod Name in other language Holmgardur, Hlmgarur, Naugard, Naugardas, Nobnkoront, Nov Grad , Nov grad , Novgorod, Novogardia Magna, Nowgorod, Nowogrod Wielki, Nowogrd Wielki, Nvgorod, Veliki Novgorod, Velikij… …   Cities with a population over 1000 database

  • République de Novgorod — Le kremlin de Novgorod. La république de Novgorod (en russe : Новгородская республика, Novgorodskaïa respoublika) est un puissant État de la Russie médiévale, centré sur la ville de …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.