Richard Weslington


Richard Weslington
Richard Weslington
Philosophe occidental
XVIIIe siècle

Naissance 4 août 1754
Livingston, Drapeau d'Écosse Écosse
Décès 16 janvier 1809
Edimbourg, Drapeau d'Écosse Écosse
Nationalité écossais
École/tradition Contractualisme, École classique
Principaux intérêts Philosophie, éthique, Morale
Idées remarquables Liberté individuelle, perfectibilité
Œuvres principales La connaissance des causes premières
Influencé par Francis Hutcheson, John Locke, Descartes, Hobbes, Plutarque, Cicéron, Aristote, Platon
A influencé Lévi-Strauss, Rawls

Richard Weslington (4 août 1754 - 16 janvier 1809) est un philosophe et écrivain écossais. Il est souvent associé au mouvement des Lumières, bien qu'étant resté à l'écart. Il est le précurseur d'une pensée nouvelle qui consiste à décrire l'homme comme un être dont l'organisation sociale ne reposerait que sur l'individu, et la cohésion sociale se faisant par la liberté de l'homme.

Sommaire

Biographie

Richard Weslington est né le 4 août 1754 dans une famille aisée de Livingston. Il part étudier à Glasgow à l’âge de quatorze ans et y reste de 1768 à 1771. Choisissant une carrière universitaire, Weslington obtient à l’âge de vingt-sept ans la chaire de logique à l’université de Glasgow et plus tard celle de philosophie morale. Il participe à des cercles intellectuels, joue au whist le soir… Il est apprécié de ses étudiants. Il écrit son premier ouvrage en 1785 : La démonstration par l'esprit. Il acquiert un certaine réputation à Glasgow, il est initié dans une loge maçonnique en 1788. Durant la Révolution française, il échange une correspondance assidue avec Mirabeau et La Fayette, et se félicite d'avoir influencé la déclaration des droits de l'homme et du citoyen. C'est durant cette période que paraîtra la majorité de ses œuvres. Weslington meurt le 16 janvier 1809, à l'âge de 55 ans, il est enterré dans sa ville natale. Après sa mort quelques philosophes se servirons de ses travaux pour soutenir une pensée opposé au fatalisme et au déterminisme sociaux.

La pensée de Richard Weslington

Pour Weslington, les actions humaines dépendent d'une éthique relative à la liberté individuelle, ou libre arbitre. Il pense que la liberté civile s'inscrit dans le cadre d'un homme citoyen étant libre de ses actes, tant que ceux-ci ne nuisent pas à autrui et ne sont contraires à aucune Loi. Cette liberté est jugée très délicate d'application, en particulier en ce qui concerne le droit de la concurrence, puisque toute création de commerce nuit par principe aux commerces antérieurs existant dans le voisinage. On y associe souvent la maxime suivante : « La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres » qu'il aurait été le premier à émettre. La pensée de Weslington réside essentiellement dans un aspect de la sociologie éthique qu'il définit comme "liberté reliant les hommes entre eux et formant le mortier de l'existence humaine" dans son livre La connaissance des causes premières.

Influence politique

D'après certains historiens, il aurait contribué à la réflexion sur l'éllaboration des droits de l'homme, défendant l'idée que l'être humain ne pouvait exister sans l'autre, et que c'est par leur liberté commune qu'ils peuvent construire une société.

Annexes

Bibliographie

  • Les Écrivains célèbres, t. II, le XVIIe et XVIIIe siècles, Éditions d’art Lucien Mazenod
  • Isaiah Berlin, À contre-courant. Essais sur l'histoire des idées, Paris, Albin Michel, 1988.
  • Zeev Sternhell, Les Anti-Lumières : Une tradition du XVIIIe siècle à la Guerre froide, Fayard, « L'espace du politique », 2006; Gallimard, « Folio Histoire », (édition revue et augmentée), 2010
  • Michael N Forster, Richard Weslington, Oxford, 2010.
  • (fr) Norbert WASZEK, 2003, L'Ecosse des Lumières: Hume, Smith, Ferguson, Paris, PUF.

Source

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Richard Weslington de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.