Black or White


Black or White
Black or White
Single par Michael Jackson
extrait de l’album Dangerous
Face B Black or White (Instru.)
Smooth Criminal (Maxi CD)
Sortie 11 novembre 1991
Enregistrement 1989 – 1991
Durée 3:22 (Version radio)
4:16 (Version album)
Genre Rap rock
Format 45 tours
33 tours
CD
Parolier Michael Jackson
Bill Bottrell (paroles Rap)
Compositeur Michael Jackson
Producteur Michael Jackson
Bill Bottrell
Label Epic Records
Classement n°1 Billboard Hot 100 (États-Unis)
n°1 UK Singles Chart (Royaume-Uni)
n°1 Top 50 (France)
n°1 Swiss Singles Chart (Suisse)
Singles de Michael Jackson
Liberian Girl
(1989)
Remember the Time
(1992)
Pistes de Dangerous
7. Heal the World
9. Who Is It

Black or White est le premier single extrait de l'album Dangerous de Michael Jackson. Sorti officiellement le 11 novembre 1991, quelques jours avant l'album, le morceau, mélange entre Hard Rock, Dance et Rap, est considéré comme un des plus grands succès populaires des années 1990 ainsi que l'un des plus grands succès dans la carrière de Michael Jackson[1],[2].

La chanson a atteint la première position aux États-Unis, au Royaume-Uni ainsi que dans 18 autres pays dont la France et la Suisse[3].

Le clip-vidéo diffusé pour la première fois le 14 novembre 1991 a été sujet à plusieurs critiques qui ont néanmoins participé au succès de la chanson. Celle-ci se retrouvera d'ailleurs au programme du Dangerous World Tour ainsi que du HIStory World Tour. La chanson était également planifiée au programme de la tournée This Is It.

Sommaire

Contexte conception et sortie

Première chanson extraite de l'album Dangerous, elle marque une nouvelle étape dans la carrière musicale de Michael Jackson. Il entame cette nouvelle période en faisant d'entrée le point sur les suppositions qui l'apaisent : "Qu'est ce que ça peut bien faire d'être noir ou blanc".

Écrite, composée et arrangée par Michael Jackson avec des paroles de rap de Bill Bottrell, la chanson met en avant la mixité sociale et ethnique. L'introduction et le solo principal de la chanson sont effectués par le guitariste Slash et Bill Bottrell[4]. Bien que la renommée de Slash laisse apparaître sur la chanson une excellente prestation solo, le magazine Rolling Stone prétendra néanmoins dans sa critique sur l'album que celui-ci n'atteint pas le catharsis d'Eddie Van Halen dans sa prestation solo sur "Beat It"[5].

La promotion de la chanson a commencé par une diffusion radio le premier weekend-end de novembre 1991 à New-York et Los Angeles[4],[6]. La sortie officielle du single s'est faite une semaine plus tard, le 11 novembre 1991[6].

Pour préparer l'audience à l'occasion de la première diffusion télévisée du clip "Black or White" le 14 novembre 1991, Epic Records a diffusé la chanson deux jours avant sur les principales stations de radio aux États-Unis[7]. En vingt-quatre heures, "Black or White", a été ajoutée à la "playlist" de 96% des 237 stations de radio classées au Top 40 aux États-Unis[6],[7].

Réception

Chart (1991) Position Maximale
États-Unis - US Billboard Hot 100 1
Royaume-Uni - UK Singles Chart 1
Australie 1
Brésil 1
Belgique 1
Canada 1
France 1
Irlande 1
Italie 1
Nouvelle-Zélande 1
Norvège 1
Singapour 1
Espagne 1
Suède 1
Suisse 1[8]
Autriche 1
Allemagne 1
Danemark 1
Pays-Bas 1
Chart (2009) Peak
position
Austrian Singles Chart 17
Danish Singles Chart 22
New Zealand Singles Chart 16
Norwegian Singles Chart 18[9]
Swiss Singles Chart 7[8]
UK Singles Chart 25[10]

À sa sortie, "Black or White", atteint la trente-cinquième position au Billboard Hot 100[11]. Une semaine plus tard, la chanson grimpe à la troisième place pour finalement se retrouver en tête du classement dès la troisième semaine, le 7 décembre 1991, ce qui en fait la plus rapide ascension au classement depuis "Get Back" des Beatles qui avait également atteint le sommet du classement en seulement trois semaines en 1969[11],[12]. Black or White restera par la suite 7 semaines consécutives en tête du classement faisant de Michael Jackson le premier artiste à obtenir des hits populaires classés numéro 1 dans les années 1970, 1980 et 1990[12].

Le single a également eu un très bon accueil au Royaume-Uni, où il est devenu le deuxième single d'un Américain à s'octroyer la première place du classement des singles. Seul «It's Now Or Never" de Elvis Presley en avait fait de même en 1960[11].

En France, cette chanson a la particularité d'être le premier numéro 1 qu'obtient Michael Jackson au classement officiel des meilleures ventes de singles. Il reste en tête pendant deux semaines[13].

Au total "Black or White" est parvenue en tête des classements musicaux dans de nombreux pays parmi lesquels le Mexique, Cuba, le Zimbabwe, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, la Finlande, l'Inde, Israël, l'Italie, la Norvège, l'Espagne, la Suède, la Suisse ainsi qu'à l'Euro Chart Hot 100. En Allemagne le titre se classe en 2e position derrière "Let’s talk about Sex" des Salt-n-Pepa et en Hollande le titre est classé 3e[11],[12].

Avec plus d'un million de copies vendues aux États-Unis, le single a été certifié disque de platine[12].

Le clip

Synopsis

La vidéo originale commence dans une banlieue américaine avec l'acteur Macaulay Culkin jouant le rôle d'un jeune fan de Michael Jackson et dont le père lui ordonne d'éteindre la musique qu'il écoute. Mais au lieu de faire cela, le personnage de Macaulay Culkin décide d'amener des enceintes géantes dans son salon en mettant le son à fond, ce qui envoie le père sur son fauteuil à travers le toit ! Le père atterrit en plein milieu d'une savane africaine. La musique de Black or White démarre alors, et Michael Jackson amène les téléspectateurs dans un voyage autour du monde, de pays en pays et de culture en culture. À la fin de la chanson, le clip présente une séquence de morphing de visages de personnes de sexes, d'origines et de couleurs différentes (parmi ces personnes figure le mannequin Tyra Banks) pour symboliser l'unité des êtres humains. On voit juste après le morphing des visages une panthère qui se déplace hors du studio. C'est en fait Michael Jackson (là encore il y a une scène de morphing) qui va danser et se déchaîner dans une rue pendant 5 minutes environ, sans musique. Puis il redevient une panthère et s'en va. À la fin du clip on peut voir Bart Simpson regardant le clip et Homer qui intervient pour interrompre le poste de télévision. Cette séquence est un clin d'œil à la série "Les Simpson" pour laquelle Michael Jackson s'était vu dédié un épisode diffusé pour la première fois le 19 septembre 1991.

Réalisation

Le clip de Black or White a été réalisé par John Landis en 1991. Il avait déjà réalisé le légendaire clip de la chanson Thriller en 1982. Avec un budjet estimé a $1.5 million de dollars américains, il fait partie des clip les plus cher de l'histoire[14].

On retrouve, autour de Michael Jackson, Macaulay Culkin (le jeune garçon), Peggy Lipton et George Wendt (le père) ou Tyra Banks.

Bien que Black Or White n'ait pas été le premier clip vidéo à utiliser le morphage (le groupe Godley & Creme en ayant déjà utilisé une forme moins avancée pour la vidéo de leur chanson Cry en 1985), il a été le premier à exposer de manière massive cet effet spécial aux yeux du public, et a donc surpris beaucoup de monde. L'effet a été utilisé sur des personnes de différentes origines (Noir, Asiatique, Latino, Blanc...) afin de mettre en évidence la mixité sociale. Grâce à Black or White, ainsi qu'avec le développement de la puissance des ordinateurs, le morphage est devenu par la suite quelque chose de très courant dans les clips vidéos d'aujourd'hui.

Il existe une version courte d'une durée de 6 minutes et une version longue de 11 minutes, une version qui a d'ailleurs fait couler beaucoup d'encre pour la fameuse scène de la panthère : beaucoup ont trouvé cette scène très violente (la panthère se transforme en Michael Jackson et il se met alors à briser les vitres d'une voiture et de magasins où sont inscrites une croix gammée ou nigger go home) ; cette scène bien que violente met en avant la colère du chanteur contre le racisme et l'antisémitisme. Cette version longue n'a plus été diffusée à la télévision, mais on la retrouve sur le DVD des clips de Michael Jackson.

Diffusion et critiques

Le clip de Black or White fut diffusé pour la première fois le 14 novembre 1991 dans 27 pays simultanément avec un taux d'audience record de plus de 500 millions de téléspectateurs[réf. nécessaire].

Contrairement aux attentes, la première diffusion du clip déclenche une polémique dans les médias pour deux raisons principales. Tout d'abord, à la fin du clip, le chanteur se tient sur le toit d’une voiture et effectue une chorégraphie qualifiée par la presse de « danse masturbatoire ». Dans la scène, il laisse entrevoir un sous-vêtement blanc au travers d'une braguette avant de la refermer. Ensuite, dans cette même séquence, il casse violemment plusieurs objets, notamment les fenêtres de la voiture, le pare-brise ainsi que plusieurs vitrines et enseignes.

Suite aux critiques, Michael expliquera que dans ladite scène il souhaitait véhiculer un message contre le racisme en détruisant des objets sur lesquels figuraient des symboles xénophobes comme des croix gammées, des tags du KKK, etc. Par la suite la star s'excusera de sa maladresse et une version modifiée du clip sera dès lors diffusée. Dans un communiqué il déclare alors : « Ça me bouleverse de penser que Black or White pourrait amener un adulte ou un enfant à adopter un comportement destructeur, sexuel ou violent. J’ai toujours essayé de jouer un rôle de modèle. Je regrette profondément toute conséquence néfaste qu’a pu avoir la partie finale du clip sur les enfants, les parents ou les téléspectateurs ».

Pendant plusieurs années, les quatre dernières minutes du clip ont seulement été rediffusées aux États-Unis sur la chaîne MTV 2 entre une heure et quatre heures du matin dans une émission spéciale sans censure « Les clips vidéos les plus controversés ». La version intégrale modifiée du clip reste disponible sur les DVDs de Michael Jackson. Aujourd'hui, le clip entier est diffusé lors des émissions spéciales consacrées à l'artiste (tel que le Week-End Michael Jackson sur VH-1 ou Virgin 17).

Interprétation en tournée

Black or White a été interprétée par Michael Jackson lors des tournées Dangerous et History. La chanson était planifiée au programme de la tournée This Is It.

Pistes

CD-Single

  1. Black or White – 3:22
  2. Black or White (Instrumentale) – 3:22

7 Single

  1. Black or White – 3:22
  2. Black or White (Instrumentale) – 3:22

CD-Maxi

  1. Black or White (Single edit) – 3:22
  2. Black or White (Instrumentale) – 3:22
  3. Smooth Criminal (Album Version) – 4:16

Black or White: The Remixes

  1. The Clivillés & Cole House/Club Mix – 7:35
  2. The Clivillés & Cole House/Dub Mix – 6:33
  3. The Underground Club Mix – 7:29
  4. House With Guitar Radio Mix – 3:52
  5. Tribal Beats – 3:37

12 Maxi

  1. Black or White – 3:22
  2. Bad – 4:06
  3. Black or White (Instrumentale) – 3:22
  4. Thriller – 5:57

Single Visionary

CD
  1. Black or White (Version single) – 3:22
  2. Black or White (Clivillés & Cole House Guitar Radio Mix) – 3:50
DVD
  1. Black or White (Clip) – 11:00

Liens externes

Notes et références

  1. Les 10 titres qui ont façonné la légende Michael Jackson
  2. Sony Music (2001). "Michael Jackson Dangerous Review". Sony Music Entertainment.
  3. Swiss Singles Chart
  4. a et b Michael Jackson, Dangerous booklet, Epic records, 1991 
  5. Michael Jackson Dangerous Review, Rolling Stone, Jan 9, 1992. Consulté le May 22, 2009
  6. a, b et c (en) Lisa Campbell, Michael Jackson: The King of Pop, Boston, Branden Books, 1993 (ISBN 978-0-8283-1957-7) (LCCN 92043018) [lire en ligne (page consultée le mai 23, 2009)], p. 301 
  7. a et b (en) John D. Ramage, John C. Bean et June Johnson, Writing arguments: a rhetoric with readings, Boston, Allyn and Bacon, 2001, 5e éd. (ISBN 978-0-205-31745-5) (LCCN 00021662) [lire en ligne (page consultée le mai 23, 2009)], p. 491 
  8. a et b Swiss Singles Chart Archives, hitparade.ch. Consulté le July 18, 2009
  9. VG-Lista Topp 20, Vakthavende Journalist (VG), 2009. Consulté le 7 July 2009
  10. UK Singles Chart, The Official UK Charts Company, July 11, 2009. Consulté le July 11 2009
  11. a, b, c et d (en) Craig Halstead et Chris Cadman, Michael Jackson the Solo Years, Hertford, Authors On Line Ltd, 2003 (ISBN 978-0-7552-0091-7) (OCLC 52975896) [lire en ligne (page consultée le mai 23, 2009)], p. 99 
  12. a, b, c et d (en) Lisa Campbell, Michael Jackson: The King of Pop, Boston, Branden Books, 1993 (ISBN 978-0-8283-1957-7) (LCCN 92043018) [lire en ligne (page consultée le mai 23, 2009)], p. 302 
  13. Thierry Cadet, « Les chiffres et classements de Michael Jackson » sur Charts in France, 26 juin 2009. Consulté le 16 juillet 2010
  14. The Most Expensive Music Videos Ever Made

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Black or White de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Black or White — «Black or White» Сингл Майкла Джексона из альбома Dangerous Выпущен 2 октября 1991 года Формат …   Википедия

  • Black And White — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Black and White (en anglais: Noir et Blanc), selon le contexte peut représenter : Black White, une distillerie de whisky fondée en 1884 et depuis… …   Wikipédia en Français

  • Black and white — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Black and White (en anglais: Noir et Blanc), selon le contexte peut représenter : Black White, une distillerie de whisky fondée en 1884 et depuis… …   Wikipédia en Français

  • Black \x26 White — Black White У этого термина существуют и другие значения, см. Black and White. Black and White Разработчик Lionhead Studios …   Википедия

  • Black Or White — ist ein Lied von Michael Jackson. Es war die erste Singleauskopplung aus seinem Album Dangerous. Komponiert und geschrieben wurde das Lied von Michael Jackson. Der Rap Text stammt von Bill Bottrell. Die E Gitarre im Intro und im Riff wird von… …   Deutsch Wikipedia

  • Black or White — ist ein Lied von Michael Jackson. Es war die erste Singleauskopplung aus seinem Album Dangerous, das im November 1991 veröffentlicht wurde. Black or White übermittelt die Botschaft, dass Menschen aller Hautfarben gleich sind („I said if you re… …   Deutsch Wikipedia

  • Black \x26 White 2 — Black White 2 Black and White 2 Разработчик Lionhead Studios Издатель …   Википедия

  • black-and-white — [blak′ən hwīt′, blak′ənwīt′] adj. 1. set down in writing or print 2. partly black and partly white [a black and white tie] 3. a) reproduced, rendered, etc. in black, white, and gray rather than in chromatic colors [a black and white print] b)… …   English World dictionary

  • Black \x26 White — Black White Saltar a navegación, búsqueda Black White Desarrolladora(s) Lionhead Studios Distribuidora(s) Electronic Arts Fecha(s) de lanzamiento …   Wikipedia Español

  • Black and White 2 — Black White 2 Éditeur Electronic Arts Développeur Lionhead Studios Concepteur Peter Molyneux, Ronald Millar Sr …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.