Blue Steel (Missile)


Blue Steel (Missile)

Blue Steel (missile)

Blue Steel
Avro blue steel side 9m07.JPG
Mission Attaque nucléaire
Constructeur Flag of the United Kingdom.svg Hawker-Siddeley Dynamics
Mise en service 1963
Retrait 1970
Investissement
Coût unitaire
Nombre construit 70
Propulsion
Motorisation
Nombre 1
Type Moteur fusée
Puissance unitaire
Carburant Carburant liquide
Dimensions
Blue Steel missile.png
Envergure 3,96 m
Longueur 10,67 m
Diamètre 1,28 m
Masse kg
Performances
Vitesse maximale km/h (Mach 1,6)
Plafond m
Portée 300 km
Portée Nm
Facteur de charge
Avionique
Guidage Inertiel
Charge militaire
Charge militaire 1 tête nucléaire de 1 Mt
Type
Fusée
Utilisateurs
Pays Royaume-Uni
Plateforme {{{plateforme}}}

Le Blue Steel est un missile air-sol de croisière nucléaire britannique à courte portée et carburant liquide.

Sommaire

Conception

L'étude pour le développement d'une bombe guidée débuta au Royaume-Uni au début de l'année 1949. Les premiers résultats aboutirent à la fabrication du Blue Board, mais celui-ci avait des limites opérationnelles trop importantes et il fut abandonné en 1954 après 5 ans de recherche.

En 1955, le besoin d'un missile d'une portée de 160 km et pouvant être tiré par tout temps fut exprimé. Deux ans plus tard, un contrat fut signé avec Hawker Siddeley Dynamics fut signé pour ce qui deviendra le missile de croisière Blue Steel. Il fut détecté très tôt dans son développement que le problème du Blue Steel serait sa portée, on procéda donc à l'étude du Blue Steel Mk 2. Il fut conçut pour recevoir des statoréacteurs lui procurant une portée de 1 600 km. Cependant, des rapports indiquèrent que les États-Unis développait le Skybolt, un missile de portée similaire, le Royaume-Uni décida donc d'en acquérir en lieu et place du Blue Steel Mk 2. Plus tard, les États-Unis stoppèrent le développement du Skybolt et offrirent des missiles balistiques Polaris en compensation[1].

Les premiers essais du Blue Steel eurent lieu au champ de tir de Woomera en Australie à partir de bombardiers Valiant et Victor Mk 1. Bien que les essais furent décevants, en 1961, les préparations pour qu'il entre en service furent entamée ainsi que la décision d'équiper aussi les Vulcan de ce missile.

Le Blue Steel fut finalement opérationnel en 1963 sur Vulcan Mk 2 et plus tard sur Victor Mk 2. Dans le but de maintenir sa crédibilité en tant qu'arme de dissuasion, la Force V décida de modifier sa tactique passant d'une attaque à haute altitude à une attaque à basse altitude pour déjouer les radar adverses. Cependant cette modification entraîna la modification du missile Blue Steel et ne fut plus disponible jusqu'au milieu de l'année 1964.

Description

Le missile air-sol Blue Steel utilise possède des ailes delta et un plan canard et son apparence générale est celle d'une grosse bombe dotée d'un nez pointu. Les ailes sont monté sur l'arrière du fuselage.

Le missile mesure 10,67 m de long et à un diamètre maximum de 1,28 m. L'envergure de ses ailes est de 3,96 m tandis que celle de son plan canard mesure 1,98 m.

Il est propulsé par un moteur fusée à deux chambres à carburant liquide fabriqué par Hawker Siddeley Stentor. Celui-ci lui permet d'atteindre la vitesse maximale de Mach 1,6 à haute altitude.

Le système de guidage du missile est couplé au système de navigation de l'avion jusqu'à ce que celui-ci soit tiré, ensuite le système de guidage par inertie prend le relais pour diriger le missile sur sa cible en agissant sur le plan canard, les surfaces de contrôle des ailes et le gouvernail. Le missile à aussi la possibilité de changer de direction et d'altitude à des points préprogrammés.

Sa charge militaire est constituée d'une tête nucléaire d'une puissance de 1 mégatonne.

Tiré à haute altitude le missile à une portée de près de 300 km, tandis que tiré à basse altitude sa portée est réduite à 160 km.

Statut

La version initiale du missile Blue Steel entra en service en 1963 et sa version destinée à l'attaque à basse altitude en 1964. À la fin de cette année là, 36 bombardiers en était équipé (24 Vulcan et 12 Victor).

Il semble que 23 missiles furent utilisés pour les essais et 57 missiles entrèrent en service. Ils furent retirés du service entre 1968 et 1970.

Notes et références

Voir aussi

Sources

  • Jane's Handbook

Liens internes

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
Ce document provient de « Blue Steel (missile) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Blue Steel (Missile) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Blue Steel (missile) — Blue Steel Présentation Fonction Attaque nucléaire Constructeur …   Wikipédia en Français

  • Blue steel (missile) — Blue Steel Mission Attaque nucléaire Constructeur …   Wikipédia en Français

  • Blue Steel missile — Infobox Weapon is missile=yes caption=Blue Steel missile name=Blue Steel type=Nuclear stand off missile origin=UK era=Cold War launch platform=Aircraft target= manufacturer=Avro design date= production date= service=1963 1970 used by=UK RAF… …   Wikipedia

  • Blue Steel — may mean:* Martensite steel aka spring steel * Bluing (steel), a process in which steel is partially protected against rust * Blue Steel (1934 film), 1934 western starring John Wayne * Blue Steel (1990 film), 1990 thriller starring Jamie Lee… …   Wikipedia

  • Blue Steel — Hawker Siddeley air to surface missile …   Eponyms, nicknames, and geographical games

  • Avro Blue Steel — Blue Steel Allgemeine Angaben Typ: Luft Boden Rakete (nuklear) …   Deutsch Wikipedia

  • Missile Air-Sol — Le Maverick est un missile air sol imposant plutôt destiné à l attaque des blindés Un missile air sol est un missile tirée depuis un aéronef (avion ou hélicoptère) et destiné à détruire une cible au sol telle qu un bâtiment ou un blindé. La… …   Wikipédia en Français

  • Missile air-sol — Le Maverick est un missile air sol imposant plutôt destiné à l attaque des blindés Un missile air sol est un missile tiré depuis un aéronef (avion ou hélicoptère) et destiné à détruire une cible au sol tel qu un bâtiment ou un blindé. La taille… …   Wikipédia en Français

  • Air-to-surface missile — An air to surface missile (also, air to ground missile, AGM, ASM or ATGM) is a missile designed to be launched from military aircraft (bombers, attack aircraft, fighter aircraft or other kinds) and strike ground targets on land, at sea, or both.… …   Wikipedia

  • Starstreak (missile) — Starstreak redirects here. For the Marvel comics superheroine named Starstreak, see Julie Power. Starstreak Starstreak missile on display at the Africa Aerospace Defence exposition, September 2006 …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.