Cinéma palestinien


Cinéma palestinien

Le cinéma palestinien est essentiellement un cinéma engagé. Le cinéma palestinien débute en 1935 avec Hassan Sarhan qui tourna un bref documentaire de vingt minutes sur la visite du roi Saoud Ben Abdelaziz Al Saoud en Palestine. Mohammed Saleh al-Kiyali qui a étudié le cinéma en Italie collabora avec le Bureau arabe de la Ligue arabe qui lui confia la réalisation d’un film sur la cause palestinienne. Le premier long métrage palestinien est produit en 1948 : "Le rêve d'une nuit" qui a été tourné en Palestine . Après la Nakba, les cinéastes palestiniens se sont réfugiés dans différents pays arabes. la plupart des films étaient financés par les mouvements palestiniens. Dans les années 60 et 70, le cinéma palestinien apparaît en Jordanie. Il suit au Liban l'Organisation de Libération de la Palestine. En effet l'OLP, a contribué en 1967-68 à la création d'une «Unité cinéma», qui se transformera en «Groupe du cinéma palestinien» puis en «Films de la Palestine» avant de cesser d'exister deux ans plus tard. Le "Front Démocratique pour la Libération de la Palestine" a créé « Le comité artistique » qui a produit quelques films comme "L’Intifada" en 1975 et "Contre le siège" en 1978. Ce comité continuera son travail sous l’appellation «Institution Al Ardh pour la production cinématographique » et va produire l’unique long métrage de fiction du cinéma palestinien, «De retour de Haïfa» (1978) réalisé par l’irakien Kacem Hawel et inspiré d’un roman du même nom de Ghassan Kanafani.

On peut divise l'histoire du cinéma palestinien en 2 tendances historiques:[1]

  • Films au discours explicitement politique de l’Organisme de cinéma palestinien (OCP), fondé en 1968 par Hani Jawhirriya, qui entendait « mettre le cinéma tout entier au service de la révolution palestinienne »
  • Films au langage plus esthétique réalisés à partir de 1980 par Michel Khleifi et les jeunes auteurs qu’il a inspirés

Sommaire

Réalisateur palestiniens

Acteurs palestiniens

Films palestiniens

Notes

  1. La troisième génération , Le Monde diplomatique, Benjamin Bibas (consulté le 7 novembre 2006)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cinéma palestinien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cinema palestinien — Cinéma palestinien Le cinéma palestinien est essentiellement un cinéma engagé. Le cinéma palestinien débute en 1935 avec Hassan Sarhan qui tourna un bref documentaire de vingt minutes sur la visite du roi Saoud Ben Abdelaziz Al Saoud en Palestine …   Wikipédia en Français

  • Cinéma Palestinien — Le cinéma palestinien est essentiellement un cinéma engagé. Le cinéma palestinien débute en 1935 avec Hassan Sarhan qui tourna un bref documentaire de vingt minutes sur la visite du roi Saoud Ben Abdelaziz Al Saoud en Palestine. Mohammed Saleh al …   Wikipédia en Français

  • CINÉMA - Histoire — La première projection du cinématographe Lumière a lieu le 28 décembre 1895, au Grand Café, boulevard des Capucines à Paris. Le nouvel art puisera abondamment dans le trésor dramatique aussi bien théâtral que romanesque, du XIXe siècle finissant …   Encyclopédie Universelle

  • Cinéma pakistanais — Le cinéma pakistanais, parfois appelé Lollywood (mot valise créé en combinant le nom de la ville de « Lâhore » (لاةور) et celui d un autre symbole de l industrie cinématographique, en l occurrence américaine :… …   Wikipédia en Français

  • Cinéma iranien — Le cinéma iranien ou cinéma persan est l activité cinématographique de l Iran. L industrie cinématographique voit le jour en Iran dès 1900, quand la cour rapporte un cinématographe de France. Une production spécifiquement iranienne se développe… …   Wikipédia en Français

  • Cinéma afghan — Le cinéma d Afghanistan se relève lentement après une longue période de silence. Avant les attaques du 11 septembre 2001, Mohsen Makhmalbaf a attiré l attention sur l Afghanistan avec son film Kandahar. Kandahar est une tentative pour rappeler au …   Wikipédia en Français

  • Cinéma asiatique — Le cinéma asiatique désigne les films et la production cinématographique associés aux pays d Asie. On peut le découper en différentes catégories : Le Cinéma d Asie centrale Le Cinéma d Asie du Sud Ouest (ou Cinéma du Moyen Orient) Le Cinéma… …   Wikipédia en Français

  • Cinéma azéri — Le Cinéma azéri ou Cinéma Azerbaïdjanais désigne la production cinématographique de l Azerbaïdjan. En 2002, le réalisateur iranien Mehdi Parizad, a tourné un documentaire sur la réalisation de films azéris. Le 10 janvier 2005, une partie sur le… …   Wikipédia en Français

  • Cinéma cambodgien — Le cinéma cambodgien est né dans les années 1950. Il a connu un âge d or dans les années 1960, pendant lesquelles l industrie a produit de nombreux classiques, et des salles de cinéma étaient ouvertes à travers tout le pays. L un des réalisateurs …   Wikipédia en Français

  • Cinéma chinois — Le cinéma chinois désigne au sens large les films provenant de la Chine continentale, de Hong Kong et de Taïwan. Malgré les racines communes et les liens linguistiques, historiques et culturels, leurs cinéma comportent des différences. Parfois… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.