Entreprise Publique


Entreprise Publique

Entreprise publique

Une entreprise publique est une entreprise « sur laquelle l'État ou d'autres collectivités territoriales peuvent exercer directement ou indirectement une influence dominante du fait de la propriété, de la participation financière ou des règles qui la régissent », selon la définition de l'Union européenne[1]. L’influence dominante est présumée lorsque les pouvoirs publics, directement ou indirectement à l’égard de l’entreprise, détiennent la majorité du capital souscrit de l’entreprise ou disposent de la majorité des voix attachées aux parts émises par l’entreprise ou peuvent désigner plus de la moitié des membres de l’organe d’administration, de direction ou de surveillance de l’entreprise.

Sommaire

Belgique

En Belgique, les entreprises publiques varient principalement selon deux critères :

  • le statut juridique et les modalités de gestion :
    • Société anonyme de droit public
    • service public
    • participations
    • ...
  • la nature du pouvoir public propriétaire:

Canada

Article détaillé : Société de la Couronne.

France

Les activités industrielles et commerciales assumées par l'administration, sont confiés à des entreprises publiques. Cependant cette notion n'a jamais reçu de définition très précise (jurisprudence/doctrine). C'est pour la France un organisme doté d'une personnalité morale, appartenant au secteur public avec une possibilité de participation du secteur privé. Il n'y a pas de statut unique de l'entreprise publique. Ainsi il existe un certain nombre de formes et de fonctionnement :

Il arrive très fréquemment que l'État transforme un EPIC en société nationale puis cède des titres (privatisations). Ainsi, des EPIC deviennent des entreprises publiques, puis de simples sociétés privées dans lesquelles il investit (alors même que médias et opinion publique parlent toujours d'entreprises publiques).

Entreprises de l'État

L'État français détient les participations suivantes :

  • Entreprises cotées (valeur totale d'environ 200 milliards d'euros en mai 2007)[2]:
    • Areva : 93,15 % au 31 décembre 2007 : 5,19 % détenus par l'État + 78,96 % via le CEA + 3,59 % via la CDC + 3,21 % via l'ERAP (EPIC) + 2,2 % via EDF
    • EDF : 100 % en 2000, 87,32 % en 2007, 84,8 % en décembre 2007
    • Aéroports de Paris : 70 % en 2006, 68,39 % en 2007
    • CNP Assurances : 60 % en 2000 , 1,18 % en 2006 + 36,49 % via la CDC.
    • GDF SUEZ : 100 % de GDF en 2000, 79,78 % en 2007 ; 35,7 % de GDF SUEZ en 2008
    • France Télécom : 60 % en 2000, 18,8 % en 2006, 32,45 % en 2007
    • Safran : 30,85 % en 2007 (+ 7,4% à Areva)
    • Thales  : 33,4 % en 2002, 31,3 % en 2006, 27,30 % en 2007 (et Thales détient 25 % de DCNS)
    • Eramet : 26,25 % en 2006 (via Areva)
    • groupe Air France-KLM : 18,57 % en 2007 (Air France : 57 % en 2000)
    • EADS : 15,04% en 2007
    • Renault : 44 % en 2000, 15,01 % en 2007
    • STMicroelectronics : 10,9 % en 2007, 13,75 % en 2008 ( via Areva et le CEA) ; la République italienne possède aussi 13,75 % en 2008
  • Entreprises non cotées :

Ces participations sont gérées par l'Agence des participations de l'État (APE), satellite de la Direction générale du Trésor et de la Politique économique (DGTPE).

Historique

La plupart des entreprises publiques le sont depuis les nationalisations de 1945.

L'État a vendu une partie de ces participations à partir de 1986 : grande vague de privatisations sous le Gouvernement Jacques Chirac, et cessions lentes et progressives au cours des années 1990 et 2000[4], entre autres par des vagues de privatisations, ce qui a permis de recapitaliser certaines entreprises (augmentation de capital d'EDF par exemple), d'ouvrir certains secteurs à la concurrence (France Télécom par exemple) et de réduire le déficit budgétaire afin de ralentir la progression de la dette publique de la France.

Pour les entreprises cotées en bourse, l’État diminue progressivement sa participation par des petites ventes successives.

Entreprises de collectivités publiques autres que de l'État

Beaucoup d'entreprises publiques sont la propriété de collectivités territoriales, tel que la Ville de Paris pour une vingtaine de Sociétés d'économie mixte.

Les collectivités territoriales contrôlent parfois des entreprises conjointement avec l'État, comme dans le cas de la Compagnie nationale du Rhône.

Luxembourg

Mali

La République du Mali détient : l'Office national des postes.

Mexique

Les Etats-Unis du Mexique détiennent : Pemex.

Nauru

La République de Nauru détient : Republic of Nauru Phosphate Corporation.

Suède

Le Royaume de Suède détient : Systembolaget.

Suisse

La Confédération suisse détient: La Poste Suisse. Voir la catégorie : Catégorie:Entreprise publique suisse.

Voir aussi

Notes et références

  • Portail du droit Portail du droit
Ce document provient de « Entreprise publique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Entreprise Publique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Entreprise publique — ● Entreprise publique personne morale, de droit public ou de droit privé, placée sous la direction des pouvoirs publics à raison de l appropriation collective dont elle fait l objet et qui est destinée à produire des biens ou des services en vue… …   Encyclopédie Universelle

  • Entreprise publique — Une entreprise publique (aussi entreprise d état) est une entreprise « sur laquelle l’État ou d’autres collectivités territoriales peuvent exercer directement ou indirectement une influence dominante du fait de la propriété, de la… …   Wikipédia en Français

  • Entreprise Publique Locale — Les entreprises publiques locales (EPL) peuvent être des Sociétés d économie mixte (SEM) ou des Sociétés publiques locales (SPL). L ensemble des EPL est représenté par la Fédération des entreprises publiques locales ([1]). Société d économie… …   Wikipédia en Français

  • Entreprise publique à caractère industriel et commercial — Établissement public à caractère industriel et commercial Droit administratif | Généralités Histoire du droit administratif français Dualité des ordres de juridiction : administratif · judiciaire Biens : Domaine public …   Wikipédia en Français

  • Entreprise publique locale — Les Entreprises publiques locales (EPL) sont des entreprises au service des collectivités locales, des territoires et de leurs habitants. Elles interviennent dans une quarantaine de domaines d activité : aménagement, logement, transports,… …   Wikipédia en Français

  • ENTREPRISE - Droit — Prétendre donner un aperçu du droit de l’entreprise, notamment dans ses aspects internationaux, peut paraître une gageure; il n’y a pas un droit de l’entreprise, s’appliquant en tous temps et en tous lieux à un organisme qui serait partout et… …   Encyclopédie Universelle

  • ENTREPRISE — ON a souligné l’autonomie grandissante qu’ont pris les problèmes de l’entreprise dans les années quatre vingt. L’économie de l’entreprise en particulier s’est érigée en science. On a avancé des raisons: mondialisation des phénomènes économiques,… …   Encyclopédie Universelle

  • Entreprise Nationale De La Télévision Algérienne — Entreprise nationale de télévision Logo de Entreprise nationale de télévision Personnages clés M. Abdelkader Leulmi(DG) F …   Wikipédia en Français

  • Entreprise nationale de la television algerienne — Entreprise nationale de télévision Logo de Entreprise nationale de télévision Personnages clés M. Abdelkader Leulmi(DG) F …   Wikipédia en Français

  • Entreprise nationale de la télévision algérienne — Entreprise nationale de télévision Logo de Entreprise nationale de télévision Personnages clés M. Abdelkader Leulmi(DG) F …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.