Gommier Rouge


Gommier Rouge

Gommier rouge

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Bursera simaruba, le gommier rouge aux Antilles


Comment lire une taxobox
Gommier rouge
 Eucalyptus camaldulensis
Eucalyptus camaldulensis
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Myrtales
Famille Myrtaceae
Genre Eucalyptus
Nom binominal
Eucalyptus camaldulensis
Dehnh., 1832
Classification phylogénétique
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Ordre Myrtales
Famille Myrtaceae

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Le gommier rouge (Eucalyptus camaldulensis) est un arbre du genre eucalyptus que l'on trouve dans de nombreuses parties du monde mais qui est originaire d'Australie où il est largement répandu au bord des rivières de l'intérieur du pays. Curieusement, il tire son nom latin du monastère de Camaldoli près de Naples, lieu où il a été décrit pour la première fois.

C'est un arbre familier du bord de nombreuses rivières australiennes. L'arbre fournit une ombre bienvenue lors des fortes chaleurs rencontrées dans le centre de l'Australie et joue un rôle important dans la stabilisation des rives en fixant le sol et limitant l'érosion.

Sommaire

Description

Il a une hauteur d'une vingtaine de mètres mais il peut aller jusqu'a 45 m. Son écorce, épaisse (3 cm), légère, est tachetée de rouge, de gris, de vert et de blanc.

Il a un surnom lugubre; le « faiseur de veuves » car comme l'orme il a la mauvaise habitude de perdre sans prévenir d'énormes branches. Moyen d'économiser l'eau ou fragilité du bois?

Une variéte bizarre: le "Greenough" a une croissance inhabituelle, en poussant à l'horizontale dès qu'il a atteint une hauteur d'environ 2 m.

Greenough

Écologie

Les troncs de Gommiers rouges tombés dans les rivières comme la Murray jouent un rôle important dans l'équilibre écologique en servant d'abri et de nourriture aux poissons comme la morue de Murray (Maccullochella peelii peelii). Malheureusement, la plupart des troncs sont retirés de la rivière ce qui ne permet pas le développement des poissons.

Culture

Les graines fraîches ou conservées au froid et au sec de "E. camaldulensis" germent facilement. La jeune plante devient très rapidement résistante à la sècheresse même dans les tubes de culture. Elle peut faire un excellent bonsaï et pourra repartir facilement aussi bien du pied que par ses bourgeons dormants si les conditions changent.

C'est un des eucalyptus les plus cultivés au monde (5000 km² de plantation en 1980). On le trouve en Argentine, Brésil, Burkina Faso, Égypte, Espagne, Kenya, Maroc, Nigeria, Pakistan, Sénégal, Sierra Leone, Sri Lanka, Soudan, Tanzanie, Uruguay, États-Unis (Arizona et Californie) et Zimbabwe.


Utilisation

Un gommier rouge vieux de 700 ans, en Nouvelle-Galles-du-Sud
Bois de gommier rouge

Le gommier rouge doit son nom à son bois d'un rouge brillant, qui peut aller d'un rose pâle à un rouge très foncé, presque noir, selon l'âge du bois et les conditions climatiques. Il est assez cassant et noueux ce qui le rend difficile à travailler. Il est utilisé traditionnellement pour faire des piquets, des clôtures ou des traverses. Il commence à être utilisé en ébénisterie d'art pour sa couleur et ses nervures contournées. Il faut faire très attention à la sélection des bois car il est très sensible aux variations d'humidité de l'air. Dense (environ 900 kg/m³), il est assez dur, il se taille et se polit bien. C'est un bois apprécié des ébénistes lorsqu'il est vieux et bien sec.

C'est aussi un bois de chauffage très apprécié. Il est utilisé pour faire du charbon de bois que l'on emploie dans les aciéries brésiliennes. Il est aussi utilisé au Brésil dans la fabrication des ruches.

Liens externes

  • Portail de l’Australie Portail de l’Australie
  • Portail de la botanique Portail de la botanique
Ce document provient de « Gommier rouge ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gommier Rouge de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gommier rouge — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Gommier rouge est un nom vernaculaire donné à différentes espèces d arbres : Acacia nilotica, Bursera simaruba, le gommier rouge aux Antilles.… …   Wikipédia en Français

  • gommier rouge — arabinė akacija statusas T sritis vardynas apibrėžtis Mimozinių šeimos dažinis, medieninis, vaistinis nuodingas augalas (Acacia nilotica), paplitęs Afrikoje ir Azijoje. Iš jo gaunami lipai. atitikmenys: lot. Acacia nilotica angl. babul acacia;… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • gommier — [ gɔmje ] n. m. • 1645; de gomme ♦ Arbre fournissant de la gomme (acacia, mimosa). Gommier bleu. ⇒ eucalyptus. ● gommier nom masculin Arbre producteur de gomme. Aux Antilles, bateau de pêche à fond plat. gommier n. m …   Encyclopédie Universelle

  • Gommier — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Nom générique des arbres qui produisent de la gomme : On appelle gommier le Ficus elastica, également appelé caoutchouc. Le gommier bleu et le… …   Wikipédia en Français

  • gommier — (go mié ; l r ne se lie jamais ; au pluriel, l s se lie : les go mié z et les gommes) s. m. L acacia des pays chauds qui donne beaucoup de gomme.    Nom de plusieurs légumineuses mimosées.    Gommier blanc, nom vulgaire donné, aux Antilles, à la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GOMMIER — s. m. T. de Botan. Arbre d Amérique, espèce d acacia qui donne beaucoup de gomme. Gommier blanc. Gommier rouge …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GOMMIER — n. m. T. de Botanique Nom générique des arbres à gomme, tels que l’acacia, le mimosa, etc. Gommier blanc. Gommier rouge …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Gommier Bogong — Eucalyptus chapmaniana Gommier Bogong …   Wikipédia en Français

  • Gommier des neiges — Eucalyptus pauciflora Eucalyptus pauciflora …   Wikipédia en Français

  • Eucalyptus camaldulensis — Gommier rouge  Pour l’article homonyme, voir Bursera simaruba, le gommier rouge aux Antilles.  …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.