Hatake Kakashi (Naruto)


Hatake Kakashi (Naruto)

Kakashi Hatake

Kakashi Hatake
(はたけカカシ)

Première apparition Manga Chapitre 3
Anime Épisode 3
Seiyū Kazuhiko Inōe
Voix française(s) Lionel Bourguet
Profil
Age 26 - 27 ans Partie I
29 - 30 ans Partie II
Anniversaire 15 septembre
Groupe sanguin O
Signe astrologique Vierge
Couleur des yeux oeil droit noir
oeil gauche rouge avec le sharingan (permanent)
Couleur des cheveux gris
Taille 181 cm
Poids 67,5 kg
Parenté Sakumo Hatake (père, décédé)
Information
Matricule # 009720
Rang actuel Jōnin (ancien membre de l'ANBU)
Village actuel Konoha
Village précédent
Équipe actuelle Équipe 8 (Kakashi Hatake, Kiba Inuzuka(Akamaru), Hinata Hyuga, Shino Aburame)
Équipe précédente Équipe 10 (Kakashi Hatake, Shikamaru Nara, Ino Yamanaka, Chôji Akimichi)
Équipe Kakashi (Kakashi, Sakura, Naruto, Sai)
Équipe 7 (Kakashi Hatake, Naruto Uzumaki, Sakura Haruno, Sasuke Uchiwa)
ANBU (Kakashi Hatake, Yamato, autre ANBU)
Équipe du 4e hokage (Minato Namikaze, Kakashi Hatake, Obito Uchiwa, Lin)
Jutsu/Kekkei genkai

Kakashi Hatake (はたけカカシ, Hatake Kakashi?) est un personnage du manga Naruto créé par Masashi Kishimoto.

Dans l'univers de la série, Kakashi est un ninja d’élite du village de Konoha. En tant que chef de l’équipe 7, composée à l'origine de Naruto Uzumaki, Sasuke Uchiwa, et Sakura Haruno, il est le mentor des principaux protagonistes de l’histoire.

Kishimoto avait prévu d'introduire Kakashi nettement plus tôt dans l'histoire mais finalement il retarda son entrée afin de se laisser plus de temps pour le travailler.

Initialement décrit comme distant et apathique, son dévouement envers ses amis et ses élèves se révèle tout au long de la série. Son passé est développé dans six chapitres situés entre la première et la seconde partie de la série appelés Kakashi Gaiden. Il apparaît dans de nombreux produits dérivés, incluant trois des quatre films de la série ainsi que l'ensemble des OAVs et dans plusieurs jeux vidéo.

Kakashi reçut de bonnes critiques de la part des sites spécialisés dans l'anime, le manga ou encore le jeu vidéo. Bien qu'il soit parfois décrit comme un personnage typique du manga shōnen, la dualité de sa personnalité, à la fois sérieuse et décontractée, est très appréciée par les critiques ; T.H.E.M. Anime Reviews allant jusqu'à déclarer que la série aurait pu être renommé Kakashi. Il est un personnage populaire, se classant régulièrement dans le Top 5 dans les scrutins officiels du magazine Weekly Shōnen Jump et fait l'objet d'un merchandising important incluant porte-clés et peluches.

Sommaire

Création et conception

Masashi Kishimoto avait pour première intention d'introduire Kakashi dès le deuxième chapitre du manga, avant le reste de l'équipe 7. Il devait être un puissant ninja, mais relax et affectueux, et finissant toujours ses phrases par la formule de politesse japonaise de gozaru (でござる?). Après avoir parlé avec son éditeur, Kishimoto repoussa son entrée afin de mieux développer Kakashi ainsi que le reste de l'équipe 7[A 1]. Malgré cela, Kakashi conserva beaucoup de ses traits de personnalité prévus initialement, comme son flegme, sa désinvolture et son attitude somnolente. Kishimoto pensa alors qu'il constituait un parfait meneur garant de la cohésion de l'équipe 7[1]. Dans les artbooks ou dans les dessins promotionnels, Kakashi est rarement mis en avant mais davantage montré en arrière plan, derrière ses élèves[2],[3].

Au moment de décider du prénom du personnage, Kishimoto avait plusieurs idées en tête : Kuwa (クワ? « houe »), Kama (カマ? « faux »), Botan (ボタン? « pivoine »), Enoki (エノキ? « micocoulier japonais »), Kakashi (カカシ? « épouvantail »). Il opta finalement pour Kakashi[A 2], l'épouvantail devenant un des symboles du personnage. On le voit notamment lorsque Naruto emploie un épouvantail pour s'entraîner le jour avant le premier essai de l'équipe 7[A 3] ou en arrière plan sur la couverture du volume 3[4].

Profil

Histoire

Le passé de Kakashi n'est jamais abordé dans toute la première partie de la série. Ce n'est que dans les Kakashi Gaiden, un ensemble de six chapitres situé entre les deux parties de la série, que le passé de Kakashi est développé.

Durant sa jeunesse, son père Sakumo Hatake, un ninja puissant de Konoha, refusa d'accomplir une mission cruciale pour le village afin de sauver la vie de ses coéquipiers. Rejeté par l'ensemble des villageois ainsi que par ceux qu'il avait sauvé pour avoir failli à sa mission, il mit fin à ses jours. Souhaitant être lavé du déshonneur de son père, Kakashi estima à l'inverse que seul le succès de la mission compte, le rendant ainsi froid, distant et scrupuleux sur la procédure[A 4].

Un jour, le professeur de Kakashi de l'époque, Minato Namikaze, lui confia une mission déterminante pour Konoha dans la guerre qu'elle menait contre d'autres villages[A 5]. Alors que sa coéquipière, Lin, est capturée par des ninjas ennemis, Kakashi décide de l'abandonner à son sort et de continuer la mission. Son autre coéquipier, Obito Uchiwa, s'y opposa vivement, estimant que ceux qui abandonnent leurs amis étaient pire que tout et que le père de Kakashi n'avait fait que ce qu'il fallait faire dans ce genre de situation[A 6]. Finalement touché par les mots d'Obito, Kakashi se résigna et parvint à secourir sa coéquipière après un rude combat où il perdit son œil gauche[A 7]. Peu après, un ennemi provoqua un éboulement et Obito fut écrasé par une pierre sur la partie droite de son corps. Incapable de se libérer, Obito, se sachant condamné, offrit le dernier œil doté du Sharingan qui lui restait à Kakashi[A 8]. Kakashi et Lin furent contraints par l'éboulement de nouvelles pierres à fuir et laisser leur ami derrière eux[A 9].

Personnalité

La mort d'Obito eut une grande influence sur Kakashi dont il adopta plusieurs traits de caractères et philosophies de vie. L'une est le travail d'équipe : à travers le test des cloches qu'il impose à Naruto, Sakura et Sasuke, il veut leur montrer qu'au-delà des capacités individuelles, c'est le travail d'équipe qui permet de les exploiter au mieux et d'être ainsi efficace[A 10]. Kakashi essaya de maintenir cet état esprit pendant toute la première partie de la série, notamment envers son élève Sasuke Uchiwa qui, tout en devenant plus fort, se détournait de plus en plus de ses coéquipiers. Malheureusement, Kakashi échoua et ne put empêcher le départ de Sasuke de Konoha[A 11].

Kakashi se refuse toujours de parler de sa vie personnelle avec ses élèves[A 3], il ne mentionne qu'une fois que tous les êtres qui lui sont chers sont morts[A 11]. C'est d'ailleurs à cause de ses longues visites au mémorial où le nom d'Obito est inscrit qu'il arrive en retard[A 12]. Kakashi couvre également toujours le bas de son visage par un tissu. L'épisode 101 de la série est un omake consacré aux efforts de l'équipe 7 pour découvrir ce qui se cache derrière ce tissu. Un autre omake est inclus dans un databook, où ses chiens essayent de se rappeler son visage sans son masque[5].

Un des autres passe-temps de Kakashi est la lecture des livres érotiques Le Paradis du batifolage (イチャイチャパラダイス, Icha Icha Paradaisu?). Ces livres, écrit par le ninja Jiraya sont des best-sellers dans l'univers de la série[A 13]. Lorsqu'on demande à Masashi Kishimoto ce que contiennent ces fameux livres, il répond que la cible démographique de Naruto n'est pas assez âgée pour pouvoir en parler[A 14]. On voit souvent Kakashi lire un volume lors des moments où son attention n'est pas nécessaire, c'est-à-dire pendant les conversations et les entraînements avec l'équipe 7[A 15]. Une fois, Naruto utilisa la passion de Kakashi pour ses livres contre lui ; il se mit à raconter la fin du dernier volume de la série, forçant Kakashi à fermer les yeux et se boucher les oreilles pour ne pas entendre, Naruto en profitant pour prendre les clochettes[A 16].

Capacités

Le Mangekyō Sharingan de Kakashi.

Le Sharingan que lui a donné Obito lui donne la capacité de copier les jutsus des autres, ce qui lui permet le plus souvent d'utiliser les techniques de ses adversaires contre eux[A 17],[A 18]. Il a ainsi accumulé plus d'un millier de techniques différentes de cette manière, ce qui lui valut le surnom de Kakashi, le ninja copieur (コピー忍者のカカシ, Kopī Ninja no Kakashi?). Ne pouvant pas désactiver son Sharingan, Kakashi est obligé de le garder caché derrière un bandeau, car n'étant pas de la lignée des Uchiwa, il consomme beaucoup de chakra[A 19]. Pendant l'ellipse temporelle entre la première partie et la seconde partie de la série, Kakashi développe une nouvelle forme du Sharingan appelée le Kaléidoscope hypnotique du Sharingan. Avec cette nouvelle forme, il peut exécuter la technique Kamui (神威? littéralement « l'autorité de Dieu »), qui lui permet d'envoyer ses adversaires dans une autre dimension[6]. Cependant, cette technique lui demande énormément d'énergie, le clouant au lit plusieurs jours, il ne l'utilise donc qu'en cas d'absolue nécessité[A 20].

Outre la maîtrise du Sharingan, Kakashi a inventé deux autres techniques. L’« Éclair pourfendeur », aussi appelé « Les Mille Oiseaux », consiste à accumuler une quantité importance de chakra de type foudre dans sa main et à ensuite toucher son adversaire afin de le tuer. Développé pendant sa jeunesse, l’« Éclair pourfendeur » oblige l'utilisateur à se déplacer rapidement vers son adversaire, le rendant moins à même de détecter une contre-attaque. Kakashi parvient à combler ce défaut en utilisant son Sharingan qui le prévient en cas d'attaques ennemies[A 4].

Sa seconde technique est l'invocation des chiens ninjas (忍犬, Ninken?). Ses chiens sont tous doués de parole et ont chacun sur leur dos un henohenomoheji (へのへのもへじ?), symboles souvent dessinés sur les épouvantails. Kakashi les utilise principalement pour traquer une cible et éventuellement la capturer en attendant son arrivée[A 21].

Apparition dans les autres médias

Kakashi est présent dans de nombreux produits dérivés de la série. Il est, par exemple, présent dans trois des adaptations cinématographiques de la série. Dans le premier film, il combat contre un certain Nadare Roga[7], dans le troisième film, il combat contre Ishidate puis contre les soldats du ministre Shabadaba[8], et enfin dans le premier film Shippūden, il combat contre de nombreux soldats en pierre[9]. Il est également présent dans les trois OAV dérivés de la série[10],[11],[12].

Kakashi est aussi un personnage jouable dans la quasi-totalité des jeux vidéo dérivés de la série, incluant la série des Clash of Ninja ainsi que les Ultimate Ninja[13],[14],[15]. Dans certains jeux, il est capable d'utiliser son Sharingan lors des combats, et d'autres il peut revetir l'uniforme des ANBU. Naruto Shippūden: Gekitō Ninja Taisen! EX est le premier jeu a montrer Kakashi dans sa nouvelle apparence de la seconde partie de la série[16].

Réception

Kakashi est positionné dans les cinq premiers dans chaque sondage de popularité organisés par le magazine Weekly Shōnen Jump, atteignant même souvent la première place[A 22]. Dans le dernier sondage de 2006, il est cependant deuxième derrière Sasuke Uchiwa[A 23].

Comme les autres personnages principaux, Kakashi fait l'objet d'un merchandising important incluant des peluches[17],[18], des porte-clefs[19],[20] et des figurines[21].

Plusieurs sites web spécialisés dans le manga, l'animé ou les jeux vidéo ont grandement apprécié le personnage de Kakashi. IGN.com note que la dualité de sa personnalité, tantôt sérieuse dans les combats et décontractée avec ses élèves, est sans doute la raison de sa forte popularité[22]. Il note également que Kakashi est l'un des personnages les plus représentés dans les conventions de cosplay[22]. Christina Carpenter de T.H.E.M. Anime Reviews estime que Kakashi est le stéréotype de « L'homme aux mystères » rencontré dans d'autres manga shōnen, mais qu'il est un personnage nettement plus intéressant que les trois autres personnages principaux et que la série aurait pu tout simplement être renommée Kakashi[23]. DVDanime qualifie Kakashi de personnage coloré, pour beaucoup dans l’humour de la série ; et note que son doubleur français fait bien ressortir son côté « nonchalant et ironique »[24],[25]. Lors des Anime Awards 2006 organisé par About.com, Kakashi remporta un trophée dans la catégorie « Meilleur personnage secondaire masculin »[26].

Techniques

Son affinité originelle est le Raiton (Art de maîtriser la foudre). Il a créé le Chidori à l'âge de treize ans avant de récupérer le Sharingan[A 5]. Ayant atteint le niveau de jōnin, il a réussi à contrôler les affinités Doton (techniques de terre) et Suiton (techniques d'eau) dans le manga (Katon également dans l'animé). Grâce au Sharingan, il a pu copier de nombreuses techniques (créées entre autres par les autres villages et ninjas ennemis, lui donnant un statut de technicien particulier à Konoha) ; celles vues dans le manga ne sont qu'un aperçu de sa maîtrise du Ninjutsu.

  • Les Mille Oiseaux (千鳥, Chidori?) ou L'éclair pourfendeur (雷切, Raikiri?)[A 24]
    L'attaquant concentre son chakra dans sa main et peut ainsi tout découper ou presque. Cette technique est extrêmement rapide et est faite pour tuer. Alors qu'il utilise cette technique pour la première fois, Yondaime lui fait remarquer son principal défaut : l'utilisateur - se déplaçant trop rapidement - ne peut pas voir tous les mouvements de son adversaire et peut donc se faire contrer aisément. Heureusement, Kakashi a réussi à pallier ce problème grâce au Sharingan. Dans shippuden il dit qu'il l'a créée car il ne pouvait pas insuffler le Raiton dans le Rasengan.
  • Multi Clonage (影分身の術, Kage Bunshin no jutsu?)
    L'attaquant crée des clones consistants.
  • Multi Clonage version Kakashi (多重影分身の術, Tajū Kage Bunshin no Jutsu?)[A 25]
    Variante du clonage de l'ombre où l'utilisateur produit un très grand nombre de clones. Mais Kakashi, ayant moins de Chakra que Naruto, ne peut pas en faire plus d'une cinquantaine et pendant peu de temps ; il l'utilise plus pour impressionner ses adversaires.
  • Invocation – Art de maîtriser la Terre – Les crocs traqueurs (口寄せ・土遁・追牙の術, Kuchiyose - Doton - Tsuiga no Jutsu?)[A 21]
    L'attaquant invoque une meute de chiens traqueurs qui sortent de terre pour immobiliser l'adversaire. Celle-ci contient entre autres Pakkun, le chien possédant le meilleur flair.
  • Doton - Technique de la décapitation fatale (土遁・心中斬首の術, Doton – Shinjū Zanshu no Jutsu?)[A 26]
    L'attaquant enterre son ennemi dans le sol et ne laisse dépasser que la tête.
  • Clonage aqueux (水分身の術, Suiton Mizu Bunshin no Jutsu?)[A 17]
    L'attaquant crée un clone d'eau qui ne peut être contrôlé qu'à distance. Copié sur Zabuza Momochi.
  • Suiton - Le dragon aqueux (水遁・水龍弾の術, Suiton – Suiryūdan no Jutsu?)[A 27]
    L'attaquant fait apparaître un Dragon d'eau qui s'écrase sur l'ennemi. Il l'a copié lors de son combat avec Zabuza Momochi pour contrer la même technique.
  • Suiton - La grande cataracte (水遁・大瀑布の術, Suiton – Daibakufu no Jutsu?)[A 27]
    L'attaquant fait apparaître un énorme torrent qui emporte l'ennemi et le projette sur le premier obstacle venu. Copié sur Zabuza Momochi, l'hypnotisant avec le Sharingan pour le devancer alors qu'il allait lancer cette même technique.
  • 1000 ans de souffrances (千年殺し, Sennen Goroshi?)[A 15]
    Technique consistant à propulser l'adversaire en l'air après lui avoir collé un objet ou quatre doigts dans les fesses.
  • Le sceau endigue le mal (封邪法印, Fūja Hōin?)[A 28]
    Sceau basé sur la confiance en soi capable de contenir partiellement le sceau d'Orochimaru. Kakashi l'a utilisé sur Sasuke. Ce sceau a une faiblesse : il n'agit que par la volonté de celui sur qui ce sceau a été appliqué.
  • Sharingan (写輪眼? lit. « Œil copieur tournoyant »)[A 17]
    Technique de dōjutsu capable de copier à la perfection les mouvements de l'adversaire, mais aussi de l'hypnotiser.
  • Kaléidoscope hypnotique du Sharingan (万華鏡写輪眼, Mangekyō Sharingan?)[A 29].
    Version évoluée du Sharingan acquise par Kakashi dans des circonstances inconnues.
  • Kamui (神威? lit. « l’autorité de Dieu »)[A 29]
    Ce jutsu du Mangekyō Sharingan de Kakashi permet de créer un trou noir et d'envoyer son adversaire, ou un objet ou encore une explosion dans une autre dimension. Cette technique consomme tellement de chakra qu'à chaque fois qu'il l'utilise, Kakashi se retrouve alité plusieurs jours.
  • Orbe Tourbillonnant (螺旋丸, Rasengan?)[A 30]
    Technique consistant à concentrer une quantité incroyable de chakra et à le faire tourner dans le creux de la main afin d'en faire une sphère parfaite. Il dit l'avoir apprise de son maître Minato Namikaze.
  • Suiton - La barrière d’eau (水遁・水陣壁, Suiton - Suijin Heki?)[A 31]
    Technique Suiton, pour se protéger.
  • Doton Doryuheki, Rempart aux quatre chiens ninja
    Kakashi invoque un rempart de roche avec les têtes des quatre chiens ninja gravées.
  • Raiton « Clonage de foudre »[A 32]
    Kakashi crée un clone constitué de foudre. Lorsque que le clone se dissipe, il envoie une décharge à son adversaire.
  • Raiton « Chien de foudre »
    Kakashi crée un chien de foudre à partir d'un Raiton. Le chien est relié à la main de Kakashi ce qui limite la portée de l'attaque.

Animé & OAV

  • Camouflage dans la brume (霧隠れの術, Kiri Gakure no jutsu?)
    Kakashi utilise cette technique dans Naruto shippūden lors de son combat contre Yûra en Itachi. Cette technique copiée de Zabuza a pour effet de créer une forte brume qui rend l'utilisateur de cette technique quasiment introuvable.
  • Katon - Boule de feu suprême (豪火球の術, Katon — Gōkakyū no jutsu?)
    Kakashi utilise cette technique dans la saga Naruto Shippūden lorsque Sakura et Naruto doivent à nouveau faire le test des clochettes.
  • Hyoton - La baleine blanche à corne (?)
    Cette technique a été copié par kakashi lors du film 1 qui fait apparaitre un baleine blanche à corne du fond de la mer.

Bibliographie

  • (en) Masashi Kishimoto (trad. Frances Wall), Uzumaki: the Art of Naruto, Viz Media, San Francisco, 2007, 140 p. (ISBN 9781421514079 et ISBN 1421514079) (OCLC 154662907) 
  • (ja) Masashi Kishimoto, Naruto Official Data Book 3 (NARUTO - ナルト - 秘伝・者の書 : キャラクターオフィシャルデータBOOK, NARUTO - Hiden: Sha no Sho - Character Official Data Book?), Shūeisha, coll. « Janpu komikkusu », Tōkyō, 9 septembre 2008, 356 p. (ISBN 978-4-08-874247-2) 

Références

  1. Uzumaki: the Art of Naruto, p. 141
  2. Uzumaki: the Art of Naruto, p. 121
  3. Uzumaki: the Art of Naruto, p. 124
  4. Uzumaki: the Art of Naruto, p. 129
  5. Official Data Book, p. 352-356
  6. Official Data Book, p. 240-241
  7. (en) Naruto The Movie: Ninja Clash in the Land of Snow (anime) sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  8. (en) Naruto (movie 3) (anime) sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  9. (en) Naruto Shippūden (movie) (anime) sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  10. (en) Naruto Special: Akaki Yotsuba no Clover wo Sagase (OAV) (anime) sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  11. (en) Naruto Special: Battle at Hidden Falls. I am the Hero! (OAV) (anime) sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  12. (en) Naruto (OAV) (anime) sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  13. (en) Mark Bozon, « Naruto: The Complete Fighter Profile » sur IGN.com, 29 septembre 2006
  14. (en) Andrew Alfonso, « TGS 2004: Naruto Gekitō Ninja Taisen! 3 Hands-on » sur IGN.com, 29 septembre 2004
  15. (en) Namco Bandai, Naruto: Ultimate Ninja instruction manual, 2006, 26 p. 
  16. (ja) NARUTO-ナルト- 疾風伝:TV東京 - Goods sur TV Tokyo
  17. (en) Amazon.com: Naruto: KaKashi White Shirt 14-inch Plush: Office Products, Amazon.com
  18. (en) Amazon.com: Naruto: Kakashi Plush: Apparel, Amazon.com
  19. (en) Amazon.com: Naruto Movie Kakashi Fighting PVC Keychain GE-3955: Apparel, Amazon.com
  20. (en) Shonen Jump's Naruto Kakashi Keychain
  21. (en) Naruto - Figures - Kakashi Lightning Blade, Viz Media
  22. a  et b (en) A.E. Sparrow, « IGN: Naruto Reader's Guide » sur IGN.com, 9 octobre 2007
  23. (en) Christina Carpenter, « THEM Anime Reviews 4.0 - Naruto » sur T.H.E.M. Anime Reviews
  24. (fr) Algol, « Critique DVD de Naruto Shippūden - Coffret 1 » sur DVDanime.net, 16 décembre 2008
  25. (fr) Algol, « Critique DVD de Naruto - Coffret 1 » sur DVDanime.net, 4 février 2006
  26. (en) Katherine Luther, « Best Supporting Male Character » sur About.com

Tomes de Naruto par Masashi Kishimoto

  1. Masashi Kishimoto (trad. Sylvain Chollet), Naruto, vol. 1, Kana, coll. « Shonen Kana », 9 mars 2002, 192 p. (ISBN 2871294143 et ISBN 9782871294146) [présentation en ligne], p. 128 
  2. Masashi Kishimoto (trad. Sylvain Chollet), Naruto, vol. 2, Kana, coll. « Shonen Kana », 13 avril 2002, 208 p. (ISBN 2871294178 et ISBN 9782871294177) [présentation en ligne], p. 126 
  3. a  et b Masashi Kishimoto (trad. Sylvain Chollet), Naruto, vol. 1, Kana, coll. « Shonen Kana », 9 mars 2002, 192 p. (ISBN 2871294143 et ISBN 9782871294146) [présentation en ligne], « Chapitre 4 », p. 121 
  4. a  et b Masashi Kishimoto (trad. Sébastien Bigini), Naruto, vol. 27, Kana, coll. « Shonen Kana », 19 janvier 2007, 192 p. (ISBN 250500031X et ISBN 9782505000310) [présentation en ligne], « Chapitre 240 » 
  5. a  et b Masashi Kishimoto (trad. Sébastien Bigini), Naruto, vol. 27, Kana, coll. « Shonen Kana », 19 janvier 2007, 192 p. (ISBN 250500031X et ISBN 9782505000310) [présentation en ligne], « Chapitre 239 », p. 78-79 
  6. Masashi Kishimoto (trad. Sébastien Bigini), Naruto, vol. 27, Kana, coll. « Shonen Kana », 19 janvier 2007, 192 p. (ISBN 250500031X et ISBN 9782505000310) [présentation en ligne], « Chapitre 241 » 
  7. Masashi Kishimoto (trad. Sébastien Bigini), Naruto, vol. 27, Kana, coll. « Shonen Kana », 19 janvier 2007, 192 p. (ISBN 250500031X et ISBN 9782505000310) [présentation en ligne], « Chapitre 242 », p. 140 
  8. Masashi Kishimoto (trad. Sébastien Bigini), Naruto, vol. 27, Kana, coll. « Shonen Kana », 19 janvier 2007, 192 p. (ISBN 250500031X et ISBN 9782505000310) [présentation en ligne], « Chapitre 243 » 
  9. Masashi Kishimoto (trad. Sébastien Bigini), Naruto, vol. 27, Kana, coll. « Shonen Kana », 19 janvier 2007, 192 p. (ISBN 250500031X et ISBN 9782505000310) [présentation en ligne], « Chapitre 244 », p. 184-185 
  10. Masashi Kishimoto (trad. Sylvain Chollet), Naruto, vol. 2, Kana, coll. « Shonen Kana », 13 avril 2002, 208 p. (ISBN 2871294178 et ISBN 9782871294177) [présentation en ligne], « Chapitre 8 », p. 20-25 
  11. a  et b Masashi Kishimoto, Naruto, vol. 20, Kana, coll. « Shonen Kana », 4 novembre 2005, 192 p. (ISBN 2871298343 et ISBN 9782871298342) [présentation en ligne], « Chapitre 177 », p. 109-114 
  12. Masashi Kishimoto (trad. Sébastien Bigini), Naruto, vol. 16, Kana, coll. « Shonen Kana », 4 mars 2005, 192 p. (ISBN 2871297231 et ISBN 9782871297239) [présentation en ligne], « Chapitre 139 », p. 80 
  13. Masashi Kishimoto (trad. Sébastien Bigini), Naruto, vol. 11, Kana, coll. « Shonen Kana », 1er mai 2004, 192 p. (ISBN 2871296243 et ISBN 9782871296249) [présentation en ligne], « Chapitre 91 », p. 9-10 
  14. Masashi Kishimoto (trad. Sylvain Chollet), Naruto, vol. 2, Kana, coll. « Shonen Kana », 13 avril 2002, 208 p. (ISBN 2871294178 et ISBN 9782871294177) [présentation en ligne], p. 166 
  15. a  et b Masashi Kishimoto (trad. Sylvain Chollet), Naruto, vol. 1, Kana, coll. « Shonen Kana », 9 mars 2002, 192 p. (ISBN 2871294143 et ISBN 9782871294146) [présentation en ligne], « Chapitre 5 » 
  16. Masashi Kishimoto (trad. Sébastien Bigini), Naruto, vol. 28, Kana, coll. « Shonen Kana », 2 mars 2007, 192 p. (ISBN 2505000921 et ISBN 9782505000921) [présentation en ligne], « Chapitre 246 », p. 45-47 
  17. a , b  et c Masashi Kishimoto (trad. Sylvain Chollet), Naruto, vol. 2, Kana, coll. « Shonen Kana », 13 avril 2002, 208 p. (ISBN 2871294178 et ISBN 9782871294177) [présentation en ligne], « Chapitre 12 » 
  18. Masashi Kishimoto (trad. Sylvain Chollet), Naruto, vol. 2, Kana, coll. « Shonen Kana », 13 avril 2002, 208 p. (ISBN 2871294178 et ISBN 9782871294177) [présentation en ligne], « Chapitre 15 » 
  19. Masashi Kishimoto (trad. Sébastien Bigini), Naruto, vol. 16, Kana, coll. « Shonen Kana », 4 mars 2005, 192 p. (ISBN 2871297231 et ISBN 9782871297239) [présentation en ligne], « Chapitre 142 », p. 143 
  20. Masashi Kishimoto (trad. Sébastien Bigini), Naruto, vol. 16, Kana, coll. « Shonen Kana », 4 mars 2005, 192 p. (ISBN 2871297231 et ISBN 9782871297239) [présentation en ligne], « Chapitre 343 » 
  21. a  et b Masashi Kishimoto (trad. Sylvain Chollet), Naruto, vol. 4, Kana, coll. « Shonen Kana », 19 octobre 2002, 192 p. (ISBN 2871294410 et ISBN 9782871294412) [présentation en ligne], « Chapitre 29 » 
  22. Masashi Kishimoto (trad. Sylvain Chollet), Naruto, vol. 7, Kana, coll. « Shonen Kana », 5 juillet 2003, 192 p. (ISBN 2871295352 et ISBN 9782871295358) [présentation en ligne], « Chapitre 60 » 
  23. Masashi Kishimoto (trad. Sébastien Bigini), Naruto, vol. 33, Kana, coll. « Shonen Kana », 7 décembre 2007, 192 p. (ISBN 2505002428 et ISBN 9782505002420) [présentation en ligne], « Chapitre 293 » 
  24. Masashi Kishimoto (trad. Sylvain Chollet), Naruto, vol. 4, Kana, coll. « Shonen Kana », 19 octobre 2002, 192 p. (ISBN 2871294410 et ISBN 9782871294412) [présentation en ligne], « Chapitre 30 » 
  25. Masashi Kishimoto (trad. Sylvain Chollet), Naruto, vol. 4, Kana, coll. « Shonen Kana », 19 octobre 2002, 192 p. (ISBN 2871294410 et ISBN 9782871294412) [présentation en ligne], « Chapitre 33 » 
  26. Masashi Kishimoto (trad. Sylvain Chollet), Naruto, vol. 1, Kana, coll. « Shonen Kana », 9 mars 2002, 192 p. (ISBN 2871294143 et ISBN 9782871294146) [présentation en ligne], « Chapitre 7 » 
  27. a  et b Masashi Kishimoto (trad. Sylvain Chollet), Naruto, vol. 2, Kana, coll. « Shonen Kana », 13 avril 2002, 208 p. (ISBN 2871294178 et ISBN 9782871294177) [présentation en ligne], « Chapitre 15 » 
  28. Masashi Kishimoto (trad. Sylvain Chollet), Naruto, vol. 8, Kana, coll. « Shonen Kana », 11 octobre 2003, 198 p. (ISBN 2871295522 et ISBN 9782871295525) [présentation en ligne], « Chapitre 69 » 
  29. a  et b Masashi Kishimoto (trad. Sébastien Bigini), Naruto, vol. 16, Kana, coll. « Shonen Kana », 4 mars 2005, 192 p. (ISBN 2871297231 et ISBN 9782871297239) [présentation en ligne], « 276 » 
  30. Masashi Kishimoto (trad. Sébastien Bigini), Naruto, vol. 36, Kana, coll. « Shonen Kana », 6 juin 2008, 192 p. (ISBN 2505003238 et ISBN 9782505003236) [présentation en ligne], « Chapitre 321 » 
  31. Masashi Kishimoto (trad. Sébastien Bigini), Naruto, vol. 16, Kana, coll. « Shonen Kana », 4 mars 2005, 192 p. (ISBN 2871297231 et ISBN 9782871297239) [présentation en ligne] 
  32. Volume 45, Chapitre 422
  • Portail de l’animation et de la bande dessinée asiatiques Portail de l’animation et de la bande dessinée asiatiques

Ce document provient de « Kakashi Hatake ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hatake Kakashi (Naruto) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Kakashi Hatake — はたけカカシ Personnage de fiction apparaissant dans Naruto Âge Partie I : 26 …   Wikipédia en Français

  • Kakashi Hatake — Naruto character Kakashi Hatake by Masashi Kishimoto First appearance Naruto manga chapter 4 …   Wikipedia

  • Naruto (Manga) — Naruto Originaltitel NARUTO ナルト …   Deutsch Wikipedia

  • Naruto: Ultimate Ninja Heroes — Éditeur Namco Bandai Games Développeur Namco Bandai Games …   Wikipédia en Français

  • Naruto Uzumaki — Naruto character Naruto Uzumaki by Masashi Kishimoto First appearance Naruto manga ch …   Wikipedia

  • Naruto et la Princesse des neiges — Données clés Titre original 劇場版NARUTO(ナルト) 大活劇!雪姫忍法帖だってばよ!! Réalisation Tensai Okamura Scénario Katsuyuki Sumizawa Sociétés de production Aniplex Bandai Co., Ltd. Dentsu Inc. Naruto Mo …   Wikipédia en Français

  • Naruto Shippūden The Movie: Inheritors of the Will of Fire — Directed by Masahiko Murata Written by Junki Takegami Masashi Kishimoto Starrin …   Wikipedia

  • Naruto, le film — Naruto et la princesse des neiges Naruto et la princesse des neiges Titre original 劇場版NARUTO(ナルト) 大活劇!雪姫忍法帖だってばよ!! Réalisation Tensai Okamura Scénario Katsuyuki Sumizawa Musique Toshio Masuda Direction artistique Shigenori Takada Animation Hiroto …   Wikipédia en Français

  • Naruto : Les Chroniques ninja de la princesse des neiges — Naruto et la princesse des neiges Naruto et la princesse des neiges Titre original 劇場版NARUTO(ナルト) 大活劇!雪姫忍法帖だってばよ!! Réalisation Tensai Okamura Scénario Katsuyuki Sumizawa Musique Toshio Masuda Direction artistique Shigenori Takada Animation Hiroto …   Wikipédia en Français

  • Naruto Le Film — Naruto et la princesse des neiges Naruto et la princesse des neiges Titre original 劇場版NARUTO(ナルト) 大活劇!雪姫忍法帖だってばよ!! Réalisation Tensai Okamura Scénario Katsuyuki Sumizawa Musique Toshio Masuda Direction artistique Shigenori Takada Animation Hiroto …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.