Hâble-d'Ault


Hâble-d'Ault
Hable-d'Ault
Image illustrative de l'article Hâble-d'Ault
Le Hable-d'Ault
Catégorie UICN IV (aire de gestion des habitats/espèces)
Identifiant 147337
Emplacement Somme
Ville proche Cayeux-sur-Mer
Coordonnées 50°08′46″N 01°28′45″E / 50.14611, 1.4791750°08′46″N 01°28′45″E / 50.14611, 1.47917
Superficie près de 750 ha
Création depuis 1986
Administration Conseil Général 80 et Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard
Site web site officiel
Remarque Site d'intérêt ornithologique

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Hable-d'Ault

Le Hable d'Ault est un espace naturel protégé contenant des prairies herbeuses, des marais, des pelouses graveleuses, des levées de galets et quelques fragments de dunes.
Il abrite des espèces rares et protégées au niveau de la flore et de la faune et est inscrit en Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (Z.N.I.E.F.F.) sous le n°220004977[1]. Il est situé en France, dans le département de la Somme.

Sommaire

Localisation

Réserve de chasse du Hable d'Ault

Le Hable d'Ault, qui se nommait auparavant le Hable d'Hautebut, se situe entre les falaises crayeuses d'Ault et la Baie de Somme. Il est inscrit à l' Inventaire du Patrimoine Culturel de Picardie [2]

Communes concernées

Les terrains du Hable d'Ault se situent principalement sur les communes de Cayeux-sur-Mer, Woignarue et aussi Brutelles.

Histoire du site et de la réserve de chasse et de faune sauvage

Digue de galets

Les mots havre ou hable proviennent de Haben, Haffen qui signifient port ou zone de refuge (Dallery, 1955). Au Moyen Âge, le site constituait en effet le plus grand centre de pêche du Nord de la France.

Au fil des transgressions et régressions marines (transgression flandrienne au Pré Boréal ; régression au Sub boréal, éloignant les flots de la falaise vive au nord d'Ault ; transgressions dunkerquiennes jusqu'au XIe siècle), se sont formés la falaise morte (Sub boréal), puis un cordon de galets, issu de l'érosion des falaises du Pays de Caux jusqu'à Ault. Ainsi, un vaste espace composé des dépôts sédimentaires successifs s'est formé. La digue de galets qui le séparait de la mer a été fermée au milieu du XVIIIe siècle (1750 à 1773 : le grand barrement) (Renard-Payen, 1937, Estienne, 1994) à des fins agricoles. Cette fermeture "concluait" les aménagements entrepris dès le XVIIe siècle avec la mise en place de nombreuses renclotures (Enclos d'Onival, 1646, E. de Woignarue, 1667, E. de l'Enviette, 1750... - Lefèvre, 1979) pour retirer aux Bas-champs de Cayeux-sur-Mer tout caractère maritime. Ainsi naissait le Hable d'Ault. Le site est depuis alimenté artificiellement pour protéger les Bas-Champs des attaques de la mer.

Diverses activités y subsistent comme l'élevage bovin, équin (Henson) et ovin, la polyculture et surtout, la chasse au gibier d'eau, activité traditionnelle.

Les huttes de chasse au gibier d'eau

La réserve de chasse et de faune sauvage du Hable d'Ault

Cette zone humide protégée est un site unique pour les ornithologues. La réserve de chasse du Hable d'Ault et les marais et prairies contigus, en liaison avec la Maison de la Baie de Somme et de l'Oiseau[3], sont réputés pour leur richesse ornithologique. On y a recensé 270 espèces au cours des deux derniers siècles.
Le Groupe Ornithologique Picard (GOP)[4] y fait des observations[5] et comptages depuis quelques années.

Le Conservatoire du littoral a acquis, depuis 1986, plus de 100 ha de terrains dans cette zone[6], qui s'ajoute aux 62 ha de cette Réserve gérée par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS)[7]. Mais avec les terrains communaux et privées, c'est une superficie de près de 750 ha qui est considérée comme site naturel.

Écologie

Pour beaucoup d'oiseaux d'eau qui empruntent le corridor des falaises du pays de Caux, pour atteindre leur zone de nidification, le Hable d'Ault est leur première zone de halte migratoire. Cet espace désormais protégé de prairies, étangs et roselières, est devenu, pour beaucoup d'espèces aviennes une zone d'hivernage et de reproduction.

Avifaune nicheuse riche (gorge-bleues, panures à moustaches, les trois espèces de gravelots européens, plusieurs espèces de canards, etc.) ainsi qu'hivernante (bruants des neiges et lapons, plongeons, hibou des marais, etc.).

Faune

Pratiquement toutes les espèces d'anatidés nicheurs de France se reproduisent sur ce site comme le Canard colvert, le Canard souchet, la Sarcelle d'été, l'Oie cendrée, le Cygne tuberculé, la Nette rousse, le Fuligule milouin, le Fuligule morillon

Des espèces de limicoles comme l'Avocette élégante, le Grand Gravelot, le Petit Gravelot et le Gravelot à collier interrompu s'y reproduisent, de même l'Echasse blanche, plus ou moins régulièrement. Les laridés nicheurs sont la Mouette rieuse, la Mouette mélanocéphale et la Sterne caugek.
C'est aussi un site de nidification pour le Tarier pâtre, la Gorge-bleue à miroir, la Panure à moustaches

C'est une zone d'hivernage de trois espèces de Fuligule comme le morillon, milouin et milouinan, des trois Plongeons, de cinq espèces de Grèbes, du Bruant lapon, du Bruant des neiges, de la Linotte à bec jaune et de l'Alouette hausse-col

On y observe aussi le Butor étoilé, le Busard des roseaux, la Marouette ponctuée

Les étangs abritent l'Alyte accoucheur, le Crapaud calamite,la Rainette verte, le Pélodyte ponctué et le Triton crêté[8]

Flore

On y observe une espèce rare : le Jonc à tiges comprimées (Juncus compressus)[9], mais aussi le Chou marin (Crambe maritima), le Lotier corniculé (Lotus corniculatus), le Pavot cornu (Glaucium Flavum)…

Galerie

Administration

La gestion du Hable d'Ault a été confiée au Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard (SMACOPI)[10], entité du Conseil général de la Somme.

Autres partenaires

Panneau indicateur (Maison de l'Oiseau)

Dans le cadre du réseau Natura 2000 une action est menée (code FR2200346)[11] en Site ou proposition de Site d'Importance Communautaire (SIC/pSIC) depuis mars 1999.

Dans le cadre de la convention de Ramsar sur les zones humides[12], le Hable d'Ault est intégré dans le programme de la réserve naturelle de la Baie de Somme.



Visite

Un chemin de 5 km longe la mer entre Cayeux-sur-Mer et Onival.
Il permet d'observer de nombreux oiseaux tels que Cygne tuberculé, Courlis cendré, Oie cendrée, Tadorne de Belon… sur les étangs équipés de huttes pour la chasse au gibier d'eau.
Une table d'orientation se trouve sur ce chemin, au niveau du lieu-dit de Hautebut.

Voir aussi

Liens externes

Notes

  1. fiche ZNIEFFSite officiel
  2. Patrimoine culturel de Picardie
  3. Maison de l'oiseau Site : Destination Baie de Somme
  4. Avifaune picardesite du GOP
  5. observations effectuées au Hâble-d'AultGOP
  6. Hâble d'Ault Conservatoire du littoral
  7. ONCFSSite officiel
  8. Triton crêtéRéseau Natura 2000
  9. juncus compressus
  10. SMACOPIsite officiel
  11. Estuaires et littoral picardsréseau Natura 2000
  12. convention de Ramsarsite officiel

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hâble-d'Ault de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ault, Somme — Ault …   Wikipedia

  • Ault — Saltar a navegación, búsqueda Ault Marismas d …   Wikipedia Español

  • Ault — 50° 06′ 07″ N 1° 26′ 58″ E / 50.1019444444, 1.44944444444 …   Wikipédia en Français

  • Cayeux-sur-Mer — Pour les articles homonymes, voir Cayeux. 50° 10′ 54″ N 1° 29′ 45″ E …   Wikipédia en Français

  • Henson (cheval) — Pour les articles homonymes, voir Henson. Henson …   Wikipédia en Français

  • Henson (race équine) — Henson (cheval) Pour les articles homonymes, voir Henson. Henson …   Wikipédia en Français

  • Maison De La Baie De Somme Et De L'Oiseau — La Maison de la Baie de Somme et de l Oiseau[1] se situe sur la commune de Lanchères, au carrefour du Hourdel, entre Cayeux sur Mer et Saint Valéry sur Somme. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Maison de la Baie de Somme et de l'Oiseau — La Maison de la Baie de Somme et de l Oiseau[1] se situe sur la commune de Lanchères, au carrefour du Hourdel, entre Cayeux sur Mer et Saint Valéry sur Somme. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Maison de la baie de somme et de l'oiseau — La Maison de la Baie de Somme et de l Oiseau[1] se situe sur la commune de Lanchères, au carrefour du Hourdel, entre Cayeux sur Mer et Saint Valéry sur Somme. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Baie de Somme — Carte de la Côte d Opale avec la baie de Somme. Géographie humaine Pays côtier(s) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.