Iles Ryukyu


Iles Ryukyu

Îles Ryūkyū

East China Sea Map.jpg
Location of the Ryukyu Islands.JPG

Les îles Ryūkyū ou îles Luchu (琉球, ou 南西諸島 Nansei-shotō en japonais, traduit littéralement par « archipel du Sud-Ouest ») constituent un archipel japonais entre les îles de Kyūshū au nord et Taïwan au sud. La principale île est Okinawa Honto. La partie nord appartient à la préfecture de Kagoshima, tandis que la moitié sud dépend de la préfecture d'Okinawa. L’archipel est le terroir du groupe linguistique ryūkyū, une langue proche du japonais qui s'en distingue tant par sa grammaire que par son vocabulaire.

Le royaume de Ryūkyū a pendant longtemps été quasi-indépendant. D’une indépendance opportuniste où le roi reconnaissait à la fois les Chinois et les Japonais, ce qui permettait de faire du commerce sans trop de soucis (il fallait des sortes de visas pour commercer avec la Chine, ce que donnait la reconnaissance formelle de la vassalité du royaume, renouvelée par une simple visite d'une délégation chinoise – apportant les sceaux – à chaque changement de roi à Okinawa). En 1423, le royaume dut faire face à une violente révolte menée par les combattants de la secte Agonshu. Elle fut écrasée par les forces du royaume, et des dizaines de cadavres de combattants, les yeux crevés, furent exhibés sur les plages.

Il semble que durant le XIXe siècle l'emprise du Japon augmenta aux dépens de la Chine. En 1879, le gouvernement Meiji du Japon l’annexa définitivement avec l’arbitrage de l’ex-président des États-Unis Ulysses S. Grant.

De nos jours, des problèmes politiques liés à ce passé sont toujours présents. Certains habitants des îles ne s’estiment pas être de « vrais » Japonais, d’autres se plaignent de la discrimination du gouvernement central (la région est une des plus pauvres du Japon). Durant la phase d'extension du Japon, une obligation de passer à la langue japonaise fut imposée à la population locale, s'accompagnant d'un refus de la part du gouvernement japonais de considérer les langues Ryukyu comme des langues en soi et non comme des divers dialectes du japonais, situation qui perdure aujourd'hui [1]. Enfin, il reste le problème des bases américaines omniprésentes sur Okinawa Honto, bien que les États-Unis aient rendu Okinawa au Japon suite aux révoltes de la population d'Okinawa en 1972. Il y a toujours un grand nombre de soldats américains stationnés à Okinawa, bien plus que n’importe où au Japon. Okinawa reste une zone aux règles militaires complexes (espace aérien contrôlé par les autorités militaires américaines).

Les transports aériens entre les îles sont essentiellement effectués par Japan Transocean Air du groupe Japan Airlines.

Sommaire

Histoire

Histoire ancienne

On ne connaît pas vraiment l'origine des habitants des Ryūkyū. Les premiers habitants sont probablement venus de Chine à une époque où une bande de terre joignait la Chine et l'archipel. Plus tard, des peuples malais, micronésiens et japonais se mêlèrent aux autochtones. Certains pensent que des Sibériens et des Coréens se sont ajoutés à cette population. Cependant les langues ryukyu sont les seules à avoir des racines communes avec le japonais, ce qui fait remonter les liens loin dans le passé de l'île.

Le royaume de Ryūkyū

Voir l'article détaillé Royaume de Ryūkyū.

Sous le Japon et les États-Unis

  • Seconde Guerre mondiale : Ryūkyū est le théâtre de combats acharnés entre les forces armées américaines et japonaises. À la fin de la guerre, les îles situées en dessous de la latitude 30°N sont placées sous l'autorité du gouverneur militaire américain de Naha.
  • Guerre froide : L'archipel est source de frictions entre le Japon et les États-Unis pendant plus de 20 ans.
  • 1972 : L'archipel revient sous contrôle japonais et le Japon accorde aux Américains, sous certaines conditions, de garder leurs bases militaires.

Notes

  1. Même sur wikipedia, puisque ce point de vue disqualifié intellectuellement est adopté par les articles japonais des langues ryūkyū ou de l'okinawaien[1])
  • Portail du Japon Portail du Japon
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de la volcanologie Portail de la volcanologie
Ce document provient de « %C3%8Eles Ry%C5%ABky%C5%AB ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Iles Ryukyu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Îles Ryukyu — Îles Ryūkyū …   Wikipédia en Français

  • Îles Ryûkyû — Îles Ryūkyū …   Wikipédia en Français

  • Îles Ryūkyū — 26°19′58″N 127°44′56″E / 26.33278, 127.74889 …   Wikipédia en Français

  • Îles Ryû-Kyû — Îles Ryūkyū …   Wikipédia en Français

  • Îles Ryū-Kyū — Îles Ryūkyū …   Wikipédia en Français

  • Ryukyu — Îles Ryūkyū …   Wikipédia en Français

  • Ryûkyû — Îles Ryūkyū …   Wikipédia en Français

  • Ryükyü — Îles Ryūkyū …   Wikipédia en Français

  • Ryūkyū — Îles Ryūkyū …   Wikipédia en Français

  • Îles Senkaku — 尖閣諸島 (ja) Carte des îles Senkaku Géographie Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.