Intercontinental ballistic missile


Intercontinental ballistic missile

Missile balistique intercontinental

Un missile Minuteman III s'élève suite à sa lancée de test
Un missile balistique peut porter éventuellement plusieurs ogives permettant de frapper des objectifs différents dans une même zone

Un missile balistique intercontinental (abrégé en ICBM, qui provient de l'anglais intercontinental ballistic missile) est un missile balistique à longue portée (plus de 5 500 km ou 3 500 miles).

Sommaire

Historique

Le complexe militaro-industriel allemand lança durant la seconde guerre mondiale les premières études pour un lanceur pouvant emporter des charges militaires sur un autre continent, la cible spécifique étant les États-Unis mais la chute du Troisième Reich interrompit les recherches et les Alliés se partagèrent ses travaux.

Le premier missile balistique intercontinental fut la R-7 Semiorka soviétique qui emporta le Spoutnik 1 le 4 octobre 1957.

Le premier tir d'un ICBM aux États-Unis a eu lieu avec un SM-65 Atlas le 17 décembre 1957.

Charge utile

Ils sont généralement conçu pour délivrer une ou plusieurs ogives nucléaires.

Cependant, l'URSS avait durant la guerre froide des armes biologiques embarquées à bord de certains missiles et les États-Unis ont quelques missiles pouvant emporter des satellites de télécommunication d'urgence en cas de destruction de leur réseau de télécommunication militaires.

Depuis les années 2000, des responsables des forces armées des États-Unis étudient la possibilité d'installer des ogives conventionnelles ou inertes (l'énergie cinétique due à la grande vitesse d’impact causant d'importants dégâts) à la place des armes nucléaires sur plusieurs de leurs missiles balistiques dans les années 2010-2020 dans le cadre du programme Prompt Global Strike [1]. Un premier essai avec un missile mer-sol balistique stratégique Trident II devrait avoir lieu en aout 2009 [2]

L'utilisation de telles charges comporte néanmoins des problèmes d'identification par d'autres pays qui, en cas de tir, ne sauront pas s'il s'agit d'un bombardement nucléaire ou conventionnel[3].

Catégorie

Les ICBM se différencient des autres missiles balistiques par leur vitesse et leur portée :

  • les missiles balistiques à courte portée pour champ de bataille ((en) short-range battlefield).
  • les missiles balistiques de courte portée ((en) SRBM : portée maximale de 1 000 km selon le Missile Defense Agency des États-Unis)
  • les missiles balistiques de portée moyenne ((en) MRBM : portée entre 1 000 et 3 000 km selon le Missile Defense Agency des États-Unis)
  • les missiles balistiques de portée intermédiaire ((en) IRBM : portée entre 3 000 et 5 500 km selon le Missile Defense Agency des États-Unis),

Tout les membres permanent du conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU) disposent de systèmes opérationnels permettant de lancer des ICBM : tous possèdent des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins et la Russie, les États-Unis et la Chine ont des bases terrestres permettant de lancer des missiles balistiques intercontinentaux. De plus, la Chine et la Russie possèdent des systèmes terrestres mobiles.

En plus des membres du conseil permanent de l'ONU, l’Inde développerait une variante de leur missile Agni, appelé Agni 4, qui aurait une portée de 6 000 km. Certaines agences de renseignements soupçonnent la Corée du Nord de vouloir en développer; deux tests de différents prototypes de missiles en 1998 et 2006 n’ont pas été concluants.

En 1991, les États-Unis et la Russie ont conclu un traité de réduction des armes stratégiques afin de réduire leurs déploiements d’ICBM et les ogives attribuées.

Phases de vol

Les phases suivantes de vol peuvent être distinguées :

  1. Phase de poussée : de 3 à 4 minutes. L'altitude à la fin de cette phase est entre 150 et 200 kilomètres, la vitesse moyenne est de 7 km/s. (La vitesse de libération d'un objet de la surface de la Terre est de 11,2 km/s.)
  2. Phase intermédiaire : environ 25 minutes pour une cible à 12 000 km - vol suborbital sur une orbite elliptique, c'est-à-dire l'orbite fait partie d'une ellipse avec l'axe principal vertical ; l'apogée est à une altitude d'environ 1 200 kilomètres ; l'axe semi-principal vaut entre la moitié de la longueur du rayon de la Terre et la longueur de ce rayon ; la projection de l'orbite sur la surface de la terre est un grand cercle.
  3. Phase de rentrée : environ 2 minutes. Le missile peut libérer quelques ogives, chacune ayant une trajectoire propre, ainsi qu'un grand nombre de leurres pour dérouter la défense antimissile.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Notes et références

Articles connexes

Liens externes

Ce document provient de « Missile balistique intercontinental ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Intercontinental ballistic missile de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • intercontinental ballistic missile — Missile Mis sile, n. [L. missile.] 1. A weapon thrown or projected or intended to be projected, as a lance, an arrow, or a bullet. [1913 Webster] 2. A rocket propelled device designed to fly through the air and deliver a warhead of explosive… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • intercontinental ballistic missile — ballistic missile al*lis tic mis sile, n. A rocket propelled missile of long range which is guided only during the powered portion of its flight, which usually takes only a small part of the total flight time; contrasted with {guided missile}.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • intercontinental ballistic missile — (icbm) missile with a range of over 5, 000 miles …   English contemporary dictionary

  • Intercontinental ballistic missile —   [ ɪntəkɔntɪ nentl bə lɪstɪk mɪsaɪl, englisch], ICBM …   Universal-Lexikon

  • Intercontinental ballistic missile — An intercontinental ballistic missile, or ICBM, is a long range (greater than 5,500 km or 3,500 miles) ballistic missile typically designed for nuclear weapons delivery, that is, delivering one or more nuclear warheads. Due to their great range… …   Wikipedia

  • intercontinental ballistic missile — noun a ballistic missile that is capable of traveling from one continent to another (Freq. 1) • Syn: ↑ICBM • Hypernyms: ↑ballistic missile • Hyponyms: ↑Minuteman * * * any supersonic missile that has a range of at least 3500 nautical mi. (6500… …   Useful english dictionary

  • intercontinental ballistic missile — noun a ballistic missile with a range which permits it to travel from one continent to another. Abbrev.: ICBM …   Australian English dictionary

  • intercontinental ballistic missile — any supersonic missile that has a range of at least 3500 nautical mi. (6500 km) and follows a ballistic trajectory after a powered, guided launching. Abbr.: ICBM, I.C.B.M. [1955 60] * * * …   Universalium

  • intercontinental ballistic missile — intercontinen′tal ballis′tic mis′sile n. rkt any supersonic missile that has a range of at least 3500 nautical mi. (6500 km) and follows a ballistic trajectory after a powered, guided launching Abbr.: ICBM • Etymology: 1955–60 …   From formal English to slang

  • intercontinental ballistic missile — noun A class of long range missiles associated especially with carrying nuclear warheads. Abbreviation: ICBM …   Wiktionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.