Le Tour du monde en 80 jours


Le Tour du monde en 80 jours

Le Tour du monde en quatre-vingts jours

Le Tour du monde en quatre-vingts jours

Illustration de Le Tour du monde en quatre-vingts jours


Auteur Jules Verne
Genre Roman d'aventures
Pays d'origine France
Éditeur Pierre-Jules Hetzel
Date de parution 1873
Dessinateur Alphonse de Neuville et Léon Benet (dit Benett)
Série Les Voyages extraordinaires

Le Tour du monde en quatre-vingts jours est un roman d'aventures, écrit en 1872 par Jules Verne et publié en 1873 par Pierre-Jules Hetzel à Paris.

Sommaire

Argument

Le roman raconte la course autour du monde d'un gentleman anglais, Phileas Fogg, qui a fait le pari d'y parvenir en 80 jours. Il est accompagné par Jean Passepartout, son serviteur français. L'ensemble du roman est un habile mélange entre récit de voyage (traditionnel pour Jules Verne) et données scientifiques comme celle utilisée pour le rebondissement de la chute du roman.

Ce voyage extraordinaire est rendu possible grâce à la révolution des transports qui marque le XIXe siècle et les débuts de la révolution industrielle. L'apparition de nouveaux modes de transport (chemin de fer, marine à vapeur) et l'ouverture du canal de Suez en 1869 raccourcissent les distances, ou du moins le temps nécessaire pour les parcourir.

Le roman

L'histoire

L'histoire débute à Londres, le 2 octobre 1872. Comme tous les jours, Phileas Fogg se rend au Reform Club. En feuilletant le journal, il apprend qu'il est possible d'accomplir le tour du monde en 80 jours. En effet, un article du Morning-Chronicle affirme qu’avec l’ouverture d’une nouvelle section de chemin de fer en Inde, il est désormais possible de faire le tour de la Terre en 80 jours, selon l’itinéraire suivant :

Carte du voyage de Phileas Fogg, illustration originale d'Alphonse de Neuville et de Léon Benett.
Le pari de Phileas Fogg
Le sauvetage de Mrs. Aouda
Londres – Suez rail et paquebot 7 jours
Suez – Bombay paquebot 13 jours
Bombay – Calcutta rail 3 jours
Calcutta – Hong Kong paquebot 13 jours
Hong Kong – Yokohama paquebot 6 jours
Yokohama – San Francisco paquebot 22 jours
San Francisco – New York rail 7 jours
New York – Londres paquebot, rail 9 jours
Total 80 jours


Une vive discussion s'engage à propos de cet article. Phileas Fogg parie 20 000 livres avec ses collègues du Reform Club qu'il réussira à achever ce tour du monde en 80 jours. Il part immédiatement, emmenant avec lui Jean Passepartout, son nouveau valet de chambre. Il quitte Londres à 20h45 le 2 octobre, et doit donc être de retour à son club au plus tard à la même heure, 80 jours après, soit le 21 décembre 1872 à 20h45 heure locale.

Phileas Fogg est un maniaque de l'heure, qui aime agir de façon exacte et précise. Pour lui, « l'imprévu n'existe pas ». Mais le voyage va être semé d’embûches et de contretemps.

Le pari et le départ de Fogg font la une des journaux. La police se demande si Phileas Fogg est le fameux voleur qui vient de dévaliser la Banque d'Angleterre et qui chercherait à s'échapper. L'inspecteur Fix part à sa recherche, et ne cessera de le poursuivre dans tous les pays traversés.

Phileas Fogg et Passepartout partent de Londres en train et utilisent ensuite différents moyens de transport.

En Inde, ils sauvent Mrs. Aouda, une jeune veuve qui devait être brûlée vive comme le veut la coutume de la sutti, au cours d'une cérémonie dédiée à la déesse Kâlî.

À Hong Kong, Fogg manque le paquebot mais Passepartout embarque. Ils finissent par se retrouver quelques jours plus tard au Japon, à Yokohama, dans un cirque où Passepartout s'était engagé comme acrobate.

Lorsque Phileas Fogg arrive à San Francisco, il tombe en pleine effervescence électorale, se fait un ennemi, le colonel Stamp W. Proctor, prend le train, y retrouve le colonel avec lequel il va se battre lorsque le train est attaqué par les Sioux. Passepartout est fait prisonnier mais Fogg le libère, aidé par quelques autres passagers.

Pressé par le temps, Phileas Fogg emprunte un bateau à vapeur pour arriver à temps en Angleterre. Dès qu’il débarque en Angleterre, Fix l’arrête avant de le relâcher lorsqu'il découvre son erreur. Ayant raté le train et pensant avoir perdu son pari, Phileas Fogg rentre chez lui et déclare son amour à Mrs. Aouda. Passepartout lui fait alors remarquer qu’il a en fait gagné vingt-quatre heures dans son périple, en accumulant les décalages horaires. Phileas Fogg se rend au Reform Club, il a gagné son pari !

Les personnages

Les personnages principaux

  • Phileas Fogg : Flegmatique, richissime et énigmatique gentleman londonien. Il mène une existence méticuleusement réglée passant ses journées au Reform Club à lire le journal et à jouer au whist.
  • Jean Passepartout : domestique français de Phileas Fogg qui l'accompagne dans son tour du monde.
  • Fix : Policier anglais qui va poursuivre Phileas Fogg dans tous les pays traversés, croyant qu'il est l'auteur d'un vol de banque.
  • Mrs. Aouda (graphie adoptée dans l'édition originale) est une jeune femme indienne d'une très agréable beauté, elle le suit pendant tout son voyage et sera sa future épouse.

Liste complète des personnages et leurs rôles

  • Lord Albermale:le vieux paralytique
  • Mrs. Aouda: la jeune femme indienne et future épouse de Phileas Fogg
  • William Batulcar
  • Capitaine John Bunsby
  • Sir Francis Cromarty
  • Samuel Fallentin: le banquier
  • Fix: agent détective
  • Thomas Flanagan: le brasseur
  • Phileas Fogg: maître de Passepartout, gentleman
  • Forster
  • James Forster: le garçon coupable qui a apporté de l'eau à 84 (degrés)
  • Elder William Hitch
  • Jejeeh
  • Kamerfield
  • Kiouni
  • Lord Longsferry
  • Mandiboy
  • Mudge
  • Juge Obadiah
  • Oysterpuf
  • Passepartout : le successeur de James Forster
  • Colonel Stamp W. Proctor: le colonel
  • Gauthier Ralph : un des administrateurs de la banque d'Angleterre
  • Révérend Décimus Smith
  • Capitaine Andrew Speedy
  • Andrew Stuart: l'ingénieur
  • John Sullivan: le banquier
  • Révérend Samuel Wilson

Inspirations et influences

L'idée d'un voyage autour du monde en temps limité s'inscrit fortement dans le contexte de l'époque et était déjà populaire avant la publication du livre en 1872. Même le titre Le Tour du monde en quatre-vingts jours n'est pas l'invention de Jules Verne. Plusieurs sources ont été évoquées au fil des études sur le livre :

Le voyageur grec Pausanias (2ème siècle après J.C.) est l'auteur d'un récit traduit en français en 1797 sous le titre Voyage autour du monde.

Jacques Arago, ami de l'écrivain, écrivit un Voyage autour du monde en 1853.

En 1872, Thomas Cook organisa le premier voyage à visée touristique autour du monde, qui dura sept mois à partir du 20 septembre 1872. Le voyage fut l'objet d'une série de lettres publiées en 1873 : Letter from the Sea and from Foreign Lands, Descriptive of a tour Round the World. Des études ont pointé les points communs entre les deux récits, même si le voyage de Thomas Cook semble trop tardif pour avoir réellement influencé le romancier.

L'un des autres possibles inspirateurs du récit est l'homme d'affaires et voyageur américain George Francis Train, qui effectua quatre tours du monde, dont un en 80 jours en 1870. Tout comme le héros du roman, il loua un train entier et fut emprisonné. En 1890, il déclara ainsi lors d'une conférence : "J'ai fait quatre fois le tour du monde. Je suis le roi, l'argonaute du voyage rapide. Je suis le Phileas Fogg de Jules Verne : j'ai accompli le tour en quatre-vingts jours deux ans avant qu'il n'invente un héros réussissant cet exploit." [1]

Thèmes abordés dans le roman

  • La fidélité (entre autres au moment où Phileas renonce à son voyage pour aller au secours de Passepartout qui est fait prisonnier par les Sioux)
  • L’importance de l’honneur et de la parole donnée (qu’on retrouve également dans Michel Strogoff)
  • L’excentricité et le flegmatisme (surtout pour le personnage de Phileas Fogg)
  • Culture des peuples rencontrés (en particulier le sens sacré du sacrifice de Mrs. Aouda avant qu’elle ne soit sauvée in extremis par Passepartout)
  • Mesure des distances à accomplir en un temps limité (considérations tenues sur la « diminution » des dimensions de la Terre)

Quand hier devient aujourd'hui

Fogg découvre qu'il a gagné un jour à son retour.

Au cours de ce voyage, Phileas Fogg et Passepartout vont employer « tous les moyens de transport, paquebots, railways, voitures, yachts, bâtiments de commerce, traîneaux, éléphant. »

Mais finalement, s'ils parviennent à tenir leur pari, c'est qu'en voyageant vers l'est, ils ont gagné un jour sur leur calendrier, sans s'en apercevoir. La ficelle est d'ailleurs un peu grosse: comment un homme aussi organisé en matière d'horaires ne s'est-il pas rendu compte qu'il avait gagné un jour à partir de San Francisco ?

Edgar Poe avait déjà tiré parti de cette situation dans une nouvelle intitulée La semaine des trois dimanches. Jules Verne la cite dans une communication sur le thème des méridiens et du calendrier, publiée en avril 1873 par la Société de géographie de Paris. La question était de savoir où se situait la ligne de changement de date, le méridien où d'un côté, nous sommes aujourd'hui, et de l'autre, encore hier.

Au XXe siècle, l'écrivain italien Umberto Eco a également utilisé cette curiosité dans son roman L'Île du jour d'avant. Ce roman raconte l'histoire d'un homme qui fait naufrage sur une île du Pacifique située à la longitude exacte qui sépare hier d'aujourd'hui sur la Terre.

L'Angleterre, trafiquante d'opium

Le chapitre XIX est une condamnation sans appel de l'Angleterre qui vend de l'opium aux Chinois, malgré les efforts du gouvernement chinois pour éradiquer ce problème. Sur ce sujet, voir Guerres de l'opium.

Adaptations

Littérature

Il existe une « traduction du Français de Nantes au Français », publié par les éditions "Au Zoo de Lausanne" sous le titre Le tour du monde en 80 ours. Il s'agit en fait d'un jeu formel, d'un pastiche humoristique. Cette édition bilingue présente les deux textes en vis-à-vis.

Cinéma

Longs métrages

Tournage du film de Frank Coraci à Berlin en 2003

Dessin animé

  • Le Tour du monde en 80 Jours (1972), du studio australian Air Programs International (titre original : Around the World in 80 days).
  • Le Tour du monde en 80 Jours (1981), du studio espagnol BRB Internacional (titre original : La Vuelta al Mundo de Willy Fog).

Télévision

Théâtre

  • 2006 : Le Tour du monde en 80 Jours adaptation de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino. Spectacle créé le 10 mai 2006 au Lucernaire à Paris, dans une mise en scène de Sébastien Azzopardi, avec Yan Mercoeur, Gilles-Vincent Kapps, Alexandre Guilbaud, Romain Canard et Elisa Sergent ou Réjane Lefoul. Prix Charles Oulmont 2006 (Compagnie Sébastien Azzopardi), nomination au Prix Raimu de la Comédie 2006 pour la mise en scène, Prix du Public au Festival d'Angers 2007.

Jeu vidéo

Le livre en version originale

Commons-logo.svg

Jules Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours, série Les Voyages extraordinaires, J. Hetzel, Paris, 1873.
Une reproduction de cette édition est consultable sur le site Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France.

Liens internes

Liens externes

Bibliographie

  • Jules Verne, « Les méridiens et le calendrier », Bulletin de la Société de géographie, 6e série, tome V, Paris, 1873

consultable sur le site Gallica.

Références

  1. cité par Allen Foster, in Le Véritable Phileas Fogg, Petite bibliothèque Payot/Voyageur, 2005


  • Portail de la littérature Portail de la littérature

Ce document provient de « Le Tour du monde en quatre-vingts jours ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Le Tour du monde en 80 jours de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Le tour du monde en 80 jours — Le Tour du monde en quatre vingts jours Le Tour du monde en quatre vingts jours Auteur Jules Verne Genre Roman d aventures Pays d origine France …   Wikipédia en Français

  • Le Tour du monde en 80 jours — Around the World in 80 Days    Film d aventures de Michael Anderson, d après le roman de Jules Verne, avec David Niven, Shirley MacLaine, Cantinflas, Robert Newton.   Pays: États Unis   Date de sortie: 1956   Technique: couleurs   Durée: 2 h 58… …   Dictionnaire mondial des Films

  • Le Tour du monde en 80 jours (film, 1956) — Le Tour du monde en 80 jours (film, 1957) Le Tour du monde en 80 jours (Around the World in 80 Days), adaptation du roman éponyme de Jules Verne, est une co production internationale réalisée par Michael Anderson en 1956, sorti en 1957. Sommaire… …   Wikipédia en Français

  • Le Tour du monde en 80 jours (film, 1957) — Le Tour du monde en 80 jours (Around the World in 80 Days), adaptation du roman éponyme de Jules Verne, est une co production internationale réalisée par Michael Anderson en 1956, sorti en 1957. Sommaire 1 Résumé 2 Fiche technique …   Wikipédia en Français

  • Le Tour du monde en 80 jours (serie televisee) — Le Tour du monde en 80 jours (série télévisée) Le Tour du monde en 80 jours Titre original La Vuelta al Mundo de Willy Fog Genre Série d animation, d aventures Créateur(s) Claudio Biern Boyd Pays d’origine  Espagne …   Wikipédia en Français

  • Le Tour du monde en 80 jours (série télévisée) — Le Tour du monde en 80 jours Titre original La Vuelta al Mundo de Willy Fog Genre Série d animation, d aventures Créateur(s) Claudio Biern Boyd Pays d’origine  Espagne …   Wikipédia en Français

  • Le tour du monde en 80 jours (film, 1957) — Le Tour du monde en 80 jours (Around the World in 80 Days), adaptation du roman éponyme de Jules Verne, est une co production internationale réalisée par Michael Anderson en 1956, sorti en 1957. Sommaire 1 Résumé 2 Fiche technique …   Wikipédia en Français

  • Le tour du monde en 80 jours (série télévisée) — Le Tour du monde en 80 jours Titre original La Vuelta al Mundo de Willy Fog Genre Série d animation, d aventures Créateur(s) Claudio Biern Boyd Pays d’origine  Espagne …   Wikipédia en Français

  • Tour du monde — Un tour du monde est un voyage consistant à parcourir complètement et dans un sens donné le globe terrestre jusqu à revenir à son point de départ. Il ne s envisage le plus souvent que comme un voyage à des latitudes relativement faibles d ouest… …   Wikipédia en Français

  • TOUR DU MONDE EN QUATRE-VINGTS JOURS (LE) — TOUR DU MONDE EN QUATRE VINGTS JOURS LE Il s’agit d’un pari engagé et gagné de justesse par un riche original britannique, Phileas Fogg, flanqué d’un fidèle valet, Passe Partout. Le caractère fantaisiste de ce domestique, de nombreux quiproquos… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.