March Engineering


March Engineering

March est un ancien constructeur britannique de sport automobile, présent en Formule 1 entre 1970 et 1992, mais également dans d'autres disciplines telles que la Formule 3, la Formule 2, la Formule 3000 et le CART.

Sommaire

Historique

Les années 1970

Hans Stuck sur March 761 en 1976
Le curieux prototype March 2-4-0 à six roues de 1976

March a été fondé en 1969 par Max Mosley, Alan Rees, Graham Coaker et Robin Herd. Ce sont leurs initiales, liées par un A qui ont donné son nom à la nouvelle entreprise.

Dès l'année suivante, March se lance en Formule 1. L'arrivée de March en F1 s'effectue à deux niveaux : tout d'abord de manière classique avec la création d'une écurie, mais également en tant que fournisseur pour d'autres équipes. Alors que la première March F1 n'a pas encore vu le jour, le rusé Max Mosley parvient ainsi à convaincre plusieurs équipes, dont Tyrrell (qui compte dans ses rangs le champion du monde en titre Jackie Stewart) de lui acheter des voitures pour la saison à venir. Les débuts sont prometteurs puisque Jackie Stewart réalise la pole position dès la première course de la saison et s'impose dès la course suivante en Espagne. Mais il s'agit de débuts en trompe l'œil, et la March 701, de conception classique, va rapidement être dépassée par la concurrence, à tel point que l'équipe Tyrrell décidera en cours de saison d'abandonner les châssis March et de devenir constructeur à part entière. En 1971, grâce aux exploits à répétition du fougueux pilote suédois Ronnie Peterson, les March brilleront également par intermittence (Peterson termine vice-champion du monde), mais sans jamais donner le sentiment de pouvoir faire jeu égal avec les équipes les plus huppées. Les saisons suivantes voient les March rapidement s'embourber dans la deuxième moitié du peloton. Signalons tout de même au milieu de résultats particulièrement médiocres la victoire heureuse de Vittorio Brambilla (sous le déluge) au GP d'Autriche 1975, et celle de Ronnie Peterson au GP d'Italie 1976.

Mais March (dont l'ambition d'origine est d'être un compétiteur mais également un vendeur) trouve son salut économique dans la cohorte d'écuries de fond de grille qu'elle fournit (comme celle de Frank Williams par exemple), attirées par les productions certes peu performantes mais financièrement très abordables et faciles d'exploitation du constructeur de Bicester. Que March est également un constructeur très prisé dans les diverses formules de promotion. Néanmoins, fin 1977, l'équilibre financier est rompu et les propriétaires de March décident de mettre un terme à leur engagement en Formule 1, tout en poursuivant l'activité du constructeur dans d'autres disciplines, notamment la Formule 3 et la Formule 2.

Les années 1980

March 822 BMW 1982 de Christian Danner

En 1981, le département F1 de March est relancé à la demande de l'entrepreneur britannique John McDonald, fondateur de l'écurie RAM. Mais en trois saisons, les March F1 n'inscriront pas le moindre point et enchaineront les non-qualifications. Fin 1983, suite à ce fiasco, et tandis que l'activité en Formule 2 et en Formule 3 est également stoppée, March concentre ses efforts sur le championnat CART, tout en préparant le futur championnat de F3000.

Les succès en F3000 (Christian Danner champion en 1985, Ivan Capelli en 1986 et Stefano Modena en 1987) font pourtant rapidement ressurgir les envies de Formule 1 du côté de Bicester, et cela d'autant plus que la disparition programmée des moteurs Turbo (prévue fin 1988) doit favoriser l'accession à la F1 de structures modestes telles que March. Avec le soutien du puissant groupe japonais Leyton-House, March effectue ainsi son deuxième retour à la F1 en 1987. Les premiers résultats ne sont guère brillants (la nouvelle March F1 n'est en réalité qu'une F3000 modifiée). Mais l'écurie va progressivement faire parler d'elle grâce à l'apport du jeune ingénieur Adrian Newey, dont les conceptions très pointues permettent ponctuellement au premier pilote de l'écurie Ivan Capelli de lutter avec les meilleurs en 1988.

Après des résultats décevants en 1989, l'écurie est rachetée est rebaptisée par Leyton-House, le sponsor principal de l'écurie. En 1990, toujours grâce au tandem Newey-Capelli, on retrouve les performances de 1988. À nouveau de conception "extrême", le châssis de Newey est capable du pire comme du meilleur. Le pire comme au GP du Mexique, où sur un circuit bosselé, les March ne parviennent pas à se qualifier, le meilleur deux semaines plus tard sur le revêtement parfaitement lisse du circuit Paul-Ricard où Capelli s'intercale sur le podium entre Prost et Senna après avoir laissé échapper la victoire dans les tout derniers tours en raison de coupures moteur. Mais il s'agira du dernier exploit de March en F1. En 1991, les Leyton-House retrouvent les fonds de grille, puis en fin d'année, le groupe Leyton-House est emporté par un scandale politico-financier. En 1992, l'écurie retrouve le nom "March" mais disparait en fin de saison, faute d'argent.

Résultats de l'écurie officielle en championnat du monde de Formule 1

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus Pilotes qualifiés GP disputés Points inscrits Classement
1970 March Engineering 701 Ford V8 Firestone Drapeau de la Suisse Joseph Siffert
Drapeau : Nouvelle-Zélande Chris Amon
Drapeau des États-Unis Mario Andretti
Drapeau de la Suède Ronnie Peterson
Drapeau de l'Allemagne Hubert Hahne
13 48 3e
1971 STP March Racing Team 711 Ford V8
Alfa Romeo V8
Firestone Drapeau de la Suède Ronnie Peterson
Drapeau de l'Italie Andrea de Adamich
Drapeau de la France Henri Pescarolo
Flag of Rhodesia.svg John Love
Drapeau de l'Espagne Alex Soler-Roig
Drapeau de l'Italie Nanni Galli
Drapeau des États-Unis Skip Barber
Drapeau de la France Jean Max
Drapeau de la France François Mazet
Drapeau du Royaume-Uni Mike Beuttler
Drapeau de l'Autriche Niki Lauda
Drapeau de la France Jean-Pierre Jarier
11 34 3e
1972 STP March Racing Team 721
721X
721G
Ford V8 Firestone
Goodyear
Drapeau de la Suède Ronnie Peterson
Drapeau de l'Autriche Niki Lauda
Drapeau de la France Henri Pescarolo
Drapeau du Brésil Carlos Pace
Drapeau du Royaume-Uni Mike Beuttler
Drapeau des États-Unis Skip Barber
12 15 6e
1973 STP March Racing Team 721G
731
Ford V8 Goodyear Drapeau de la France Jean-Pierre Jarier
Drapeau du Royaume-Uni Mike Beuttler
Drapeau de la France Henri Pescarolo
Drapeau du Royaume-Uni David Purley
Drapeau de la Suède Reine Wisell
Drapeau du Royaume-Uni Roger Williamson
15 14 5e
1974 March Engineering 741 Ford V8 Goodyear Drapeau de l'Allemagne Hans-Joachim Stuck
Drapeau : Nouvelle-Zélande Howden Ganley
Drapeau de l'Italie Vittorio Brambilla
Drapeau de la Suède Reine Wisell
Drapeau du Royaume-Uni Mike Wilds
15 6 9e
1975 Beta Team March 741
751
Ford V8 Goodyear Drapeau de l'Italie Vittorio Brambilla
Drapeau de l'Italie Lella Lombardi
Drapeau de l'Allemagne Hans-Joachim Stuck
Drapeau des États-Unis Mark Donohue
14 7,5 8e
1976 March Engineering 761 Ford V8 Goodyear Drapeau de l'Italie Vittorio Brambilla
Drapeau de l'Italie Lella Lombardi
Drapeau de l'Allemagne Hans-Joachim Stuck
Drapeau de la Suède Ronnie Peterson
Drapeau de l'Italie Arturo Merzario
16 19 7e
1977 Team Rothmans International 761B Ford V8 Goodyear Drapeau du Brésil Alex Ribeiro
Flag of South Africa 1928-1994.svg Ian Scheckter
Drapeau de l'Allemagne Hans-Joachim Stuck
Drapeau des États-Unis Brett Lunger
Drapeau des Pays-Bas Boy Hajye
Drapeau du Royaume-Uni Brian Henton
Drapeau de la Belgique Patrick Nève
Drapeau de l'Italie Arturo Merzario
Drapeau de la Belgique Bernard de Dryver
Drapeau de la Finlande Mikko Kozarowitsky
Drapeau du Royaume-Uni Andy Sutcliffe
Drapeau des Pays-Bas Michael Bleekemolen
16 0 n.c.
1981 March Grand Prix Team 811 Ford V8 Michelin Drapeau de l'Irlande Derek Daly
Drapeau : Chili Eliseo Salazar
9 0 n.c.
1982 March Grand Prix Team 821 Ford V8 Pirelli Drapeau du Brésil Raul Boesel
Drapeau de l'Allemagne Jochen Mass
Drapeau de l'Espagne Emilio de Villota
Drapeau du Royaume-Uni Rupert Keegan
13 0 n.c.
1987 Leyton House March Racing Team 87P
871
Ford V8 Goodyear Drapeau de l'Italie Ivan Capelli 15 1 11e
1988 Leyton House March Racing Team 881 Judd V8 Goodyear Drapeau de l'Italie Ivan Capelli
Drapeau du Brésil Mauricio Gugelmin
16 22 6e
1989 Leyton House March Racing Team 881
CG891
Judd V8 Goodyear Drapeau de l'Italie Ivan Capelli
Drapeau du Brésil Mauricio Gugelmin
16 4 12e
1990 Leyton House Racing CG901 Judd V8 Goodyear Drapeau de l'Italie Ivan Capelli
Drapeau du Brésil Mauricio Gugelmin
14 7 7e
1991 Leyton House Racing CG911 Ilmor V10 Goodyear Drapeau de l'Italie Ivan Capelli
Drapeau du Brésil Mauricio Gugelmin
Drapeau de l'Autriche Karl Wendlinger
16 1 12e
1992 March F1 CG911B Ilmor V10 Goodyear Drapeau de l'Autriche Karl Wendlinger
Drapeau des Pays-Bas Jan Lammers
Drapeau de l'Italie Emanuele Naspetti
Drapeau de la France Paul Belmondo
16 3 9e
1993 March F1 CG911C Ilmor V8 Goodyear Drapeau de la France Jean-Marc Gounon
Drapeau des Pays-Bas Jan Lammers
0 0 n.c.

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article March Engineering de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • March Engineering — war ein britischer Hersteller von Rennwagen für verschiedene Klassen wie Formel 1, Formel 2, Formel 3, CanAm Sportwagen und Champ Car. Hans Joachim Stuck im March F1 auf dem Nürburgring, Training 1976 …   Deutsch Wikipedia

  • March Engineering — March Full name March Engineering Base  United Kingdom …   Wikipedia

  • March Engineering — fue un constructor británico de autos de Fórmula Uno. Participó en 207 Grandes Premios, entrando un total de 575 autos …   Enciclopedia Universal

  • March Engineering — Para el teórico de la organización, véase James Gary March. MARCH March Engineering Max Mosley, Allan Rees, Graham Coacker, Robin Herd …   Wikipedia Español

  • March-Ford — March Engineering war ein britischer Hersteller von Rennwagen für verschiedene Klassen wie Formel 1, Formel 2, Formel 3, CanAm Sportwagen und Champ Car. Andrea de Adamich 1971 im March 711 mit Alfa Romeo Motor …   Deutsch Wikipedia

  • March Racing Team — March Engineering war ein britischer Hersteller von Rennwagen für verschiedene Klassen wie Formel 1, Formel 2, Formel 3, CanAm Sportwagen und Champ Car. Andrea de Adamich 1971 im March 711 mit Alfa Romeo Motor …   Deutsch Wikipedia

  • March 2-4-0 — The March 2 4 0 was an experimental six wheeled Formula One racing car built by the March Engineering company of Bicester, UK. It was constructed in late 1976 and tested in early 1977. The car followed on from a the successful use by Tyrrell… …   Wikipedia

  • March 2-4-0 — Présentation Constructeur March Engineering Année du modèle 1977 Concepteurs Robin Herd …   Wikipédia en Français

  • March 2-4-0 — Der March 2 4 0 war ein sechsrädriger Prototyp eines Formel 1 Autos, das von March Engineering in Bicester gebaut wurde. Er entstand Ende 1976 und wurde Anfang 1977 getestet. Der Wagen war eine Weiterentwicklung des sechsrädrigen Tyrrell P34,… …   Deutsch Wikipedia

  • March 871 — Category Formula One Constructor March Engineering Designer(s) Gordon Coppuck Tim Holloway Technical specifications[1] …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.