Marché Sainte-Anne


Marché Sainte-Anne

45°30′02″N 73°33′21″O / 45.50056, -73.55583

Marché Sainte-Anne vers 1880.
Gravure du Canadian Illustrated News

Le marché Sainte-Anne était un marché public sur la place D'Youville de Montréal au Québec (Canada). Il fut le siège parlement du Canada-Uni du 28 novembre 1844 jusqu'à mai 1849, alors incendié par des émeutiers.

Sommaire

Histoire

En 1827, l'assemblée législative désigne une place du marché sur la partie ouest de la Place d'Youville. Le projet de construction du marché Sainte-Anne débute en 1832 selon les plans de John Wells et de John Thompson, et il est inauguré en 1834. La Petite rivière Saint-Pierre est canalisée sous la place D'Youville, ce qui permet l'évacuation des déchets et la réfrigération des celliers.

Pour mettre fin aux conflits découlant de la règlementation des marchés attestée en 1842[1], la ville exproprie et prend en charge le marché Sainte-Anne. En 1843, Montréal est choisie pour devenir la capitale Canada-Uni et le marché Sainte-Anne devient le siège du Parlement du Canada en 1844. Le rez-de-chaussée du bâtiment est réaménagé en bureaux tandis que le premier étage est rénové pour y accueillir des chambres d'assemblée; Montréal accueille alors le deuxième parlement de la province du Canada[2]. Une halle de marché en bois est construite au nord-est du bâtiment.

Incendie

Ruine du Marché Sainte-Anne après l'incendie de l'Hôtel du Parlement à Montréal, en 1839.

Dans l'après-midi du 25 avril 1849, le gouverneur James Bruce (Lord Elgin) se rend au Parlement afin de sanctionner le projet de loi d'indemnisation des pertes dues aux rébellions de 1837-1838. Les débats entourant le projet de loi créer des remous et sous la pression de ses ministres, le gouverneur Elgin adopte la loi, et c'est alors que la tension éclate chez les tories[3].

Après un rassemblement sur le Champ-de-Mars, les Tories et leurs sympathisans se joignent aux chahuteurs qui lancent déjà des pierres sur le bâtiment, alors que les membres du parlement sont en session de soirée. Accidentellement ou intentionnellement, le parlement prend feu et ses bibliothèques sont brûlées. Au plus fort de l'incendie, l'armée n'intervient pas et l'on refuse l'accès aux pompiers; ceux qui arrivent à entrer voient leurs boyaux d'arrosage sectionnés[4].

On déménage temporairement le Parlement au marché Bonsecours, puis dans un théâtre de la rue Notre-Dame. Début novembre, Montréal perd sa place de capitale du Canada-Uni au profit de Toronto.

Reconstruction

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Gilles Lauzon et Madeleine Forget, L'histoire du Vieux-Montréal à travers son patrimoine, Montréal, Québec, Publications du Québec; Société de développement de Montréal; Ville de Montréal; Min. de la Culture et des Comm. du Québec, 2004, 292 p. (ISBN 9782551196548) (OCLC 54691760) 

Notes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marché Sainte-Anne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sainte-anne (martinique) — Pour les articles homonymes, voir Sainte Anne. Sainte Anne Vue du marché à Sainte Anne Administrat …   Wikipédia en Français

  • Sainte-anne-du-bocage — Pour les articles homonymes, voir Sainte Anne. Sainte Anne du Bocage …   Wikipédia en Français

  • Sainte-anne-des-monts — Ajouter une image Administration Pays  Canada …   Wikipédia en Français

  • Sainte-Anne (Martinique) — Pour les articles homonymes, voir Sainte Anne. 14° 26′ 21″ N 60° 52′ 44″ W …   Wikipédia en Français

  • Lavaux-Sainte-Anne — Pour les articles homonymes, voir Lavaux (homonymie). Lavaux Sainte Anne …   Wikipédia en Français

  • Universite Sainte-Anne — Université Sainte Anne Édifice principal de l Université Sainte Anne à Pointe de l Église L Université Sainte Anne est la seule institution d enseignement post secondaire de langue française en Nouvelle Écosse. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Université sainte-anne — Édifice principal de l Université Sainte Anne à Pointe de l Église L Université Sainte Anne est la seule institution d enseignement post secondaire de langue française en Nouvelle Écosse. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Université Sainte-Anne — Devise Pro Deo (Pour Dieu), Pour cultiver les étoiles de demain Informations Fondation 1890 Fondateur Gustave Blanche, prêtre …   Wikipédia en Français

  • Ile Sainte-Anne — Île Sainte Anne L île Sainte Anne était la plus occidentale des anciennes îles de Nantes. En 1901, elle est vendue à la famille Écomard de Sainte Pazanne et à M. Cordemais, qui la lotissent en y ouvrant des rues aux noms de colonies. Lors du… …   Wikipédia en Français

  • Île sainte-anne — L île Sainte Anne était la plus occidentale des anciennes îles de Nantes. En 1901, elle est vendue à la famille Écomard de Sainte Pazanne et à M. Cordemais, qui la lotissent en y ouvrant des rues aux noms de colonies. Lors du comblement de la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.