Marwan Ier


Marwan Ier

Marwan Ier


Religion
religions abrahamiques :
judaïsme · christianisme · islam
Mosque02.svg
Cet article fait partie d’une série sur
l’islam
Les piliers de l’islam
la déclaration de foi · la prière · l’aumône · le jeûne de ramadan · le pèlerinage à La Mecque
Les piliers de la foi
Allah · malaikas (anges) · les livres sacrés · les prophètes · le jugement dernier · le destin
Histoire de l’islam
Mahomet · Abu Bakr as-Siddiq · Omar ibn al-Khattab · Uthman ibn Affan · Ali ibn Abi Talib · califes
Branches de l’islam
sunnisme · soufisme · chiisme · kharidjisme · acharisme · druze · salafisme
Les villes saintes de l'islam
La Mecque · Médine · al Quds
Constructions religieuses
mosquée · minaret · mihrab · qibla · architecture islamique
Événements et fêtes
hijri · hégire · Aïd el-Fitr · Aïd el-Kebir · Mawlid · Achoura · Arbaïn
Religieux
muezzin · imam · mollah · ayatollah · mufti
Textes et lois
vocabulaire de l’islam · droit musulman · écoles · la hisba · le Coran · hadith · sourate · la charia · la sunna · le fiqh · fatwa
Politique
féminisme islamique · islam libéral · islam politique · islamisme · panislamisme

Marwân Ier ou Abû `Abd al-Malik Marwân ben al-Hakam (623-685) (أبو عبد الملك مروان بن الحكم) fut un calife marwanides, une branche cousine des Omeyyades, qui prit le contrôle de la dynastie après la mort de Muawiya II en 684.

Sommaire

Histoire

Marwân et son père Al-Hakam ben Abi al-As sont allés résider à Tâ'if au sud de La Mecque. Mahomet les auraient chassés de Médine (ou de La Mecque ?), les exilant à Tâ'if.

Durant son califat, `Uthman cousin de Al-Hakam lui demanda de venir à La Mecque avec son fils. Une contestation entre Chiites et Sunnites à ce sujet, est de savoir s'il y a eu condamnation à l'exil, si cette condamnation était définitive ou temporaire, et si `Uthman a transgressé ou non les volontés du Prophète. Il est sûr que Marwân profita du soutien de `Uthman pour devenir gouverneur de Médine[1] (ou devenir son vizir[2] ).

Marwân ben al-Hakam participa à une série de campagnes en Ifriqiya (648)[3].

Des insurgés sont venus d'Égypte et d'Irak pour contester `Uthman. Ceux-ci essayèrent de rallier `Alî à leur mouvement. Un message intercepté par les insurgés agrandit la méfiance entre `Uthman et `Alî. Portant le sceau d'`Uthman, à l'écriture ressemblant à celle de Marwân, cette lettre adressé au gouverneur d'Égypte lui enjoignait de réprimer à la source l'insurrection[4].

Lorsque les insurgés vinrent attaquer `Uthman dans sa résidence à Médine, Marwân reçut de l'un d'eux, un coup d'épée dans le cou. Passant pour mort, il fut caché et soigné mais son cou resta tordu[5]. Après la mort de `Uthman (656), Marwân perdit son poste de gouverneur de La Mecque. Il soutint Aïcha contre `Alî.

Au cours de la bataille du Chameau (656), Talha ben `Ubayd Allah l'un des généraux de l'armée d'Aïcha fut tué d'une flèche dans la jambe causant une hémorragie[6]. Selon certains c'est Marwân qui a tiré cette flèche mortelle. Lors de l'affaire du message Talha aurait accusé Marwân d'en être l'auteur. Marwân aurait alors dit « J'ai vu cet homme (Talha) pendant les jours où Uthman a été assiégé dans sa maison. Il excitait la foule à entrer et à le tuer.» [7].

Marwân fut nommé gouverneur du Hedjaz par Muawiya Ier peu après son accession au pouvoir (662). Marwân a été par la suite chassé de Médine quand `Abd Allah ben al-Zubayr s'est rebellé contre Yazîd Ier (682). Marwân est allé à Damas, où il a été fait calife après que Mu`âwîya II eut abdiqué. Après le décès de Yazîd Ier des désordres se sont développés dans le Hedjaz (683).

Le califat

Le règne court (neuf mois) de Marwân a été marqué par une guerre civile à l'intérieur de la famille omeyyade et par la guerre contre « l'anti-calife » `Abd Allah ben al-Zubayr qui a continué à régner sur le Hedjaz, l'Irak, l'Égypte et une partie de la Syrie. Marwân gagna la guerre civile, et le résultat fut que la nouvelle lignée des califes omeyyades fut celle des Marwanides (684). Il put également reprendre l'Égypte et la Syrie, mais il ne réussit pas à vaincre complètement `Abd Allah ben al-Zubayr.

En 685, Marwân rentre en Syrie après une campagne en Égypte. Marwân avait épousé la mère de Khâlid fils de Yazîd Ier et prétendant à la succession. Marwân a fait nommer son fils Abd al-Malik comme héritier. Alors la mère de Khâlid vengea son fils en étouffant Marwân sous un coussin dans son sommeil[8] (7 mai 685)[9]. Certaines sources le donnent mort de la peste[10]. C'est Abd al-Malik son fils qui lui succéda (685).

Son œuvre

Il établit les poids et mesures standards[11].


Les chiites ne considèrent pas Marwân comme un calife légitime.


Précédé par Marwan Ier Suivi par
Muawiya II
Icone-Islam.svg Omeyyades Transparent.gif
Abd al-Malik


Notes

  1. (en) Marwan I
  2. Dans Tabari : La Chronique (Volume II, `Othmân), Actes-Sud, p. 303 (ISBN 2-7427-3318-3)
  3. (de) Marwan I.
  4. Dans Tabari : La Chronique (Volume II, `Othmân), Actes-Sud, p. 315-318 (ISBN 2-7427-3318-3)
  5. Dans Tabari : La Chronique (Volume II, `Othmân), Actes-Sud, p. 325 (ISBN 2-7427-3318-3)
  6. Dans Tabari : La Chronique (Volume II, `Ali fils d'Abou-Tâlib), Actes-Sud, p. 367 (ISBN 2-7427-3318-3)
  7. (en) The Battle of Basra (the battle of Camel)
  8. Dans Tabari : La Chronique (Volume II, Les Omayyades), Actes-Sud, p. 73 (ISBN 2-7427-3318-3), repris par (en) William Muir, Chapter XLIX.
  9. 27 ramadan 65 A.H. (en) William Muir, Chapter XLIX.
  10. (de) Marwan I. ou (en)(ar) Umayyads of Syria/Marwan bin Al-Hakam
  11. (en)(ar) Umayyads of Syria/Marwan bin Al-Hakam

Sources

Voir aussi

Ce document provient de « Marwan Ier ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marwan Ier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marwān Ier — ou ʾAbū ʿAbd Al Malik Marwān ibn Al Ḥakam (en arabe : أبو عبد الملك مروان بن الحكم), né en 623 et mort en 685, est le quatrième calife omeyyade. Il succède à Muʿāwiya II en 684. Marwān Ier descend d une autre branche omeyyade, à laquelle il… …   Wikipédia en Français

  • Marwan 1er — Marwan Ier Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Marwān II — ou ʾAbū ʿAbd Al Malik Marwān ibn Muḥammad (en arabe : أبو عبد الملك مروان بن محمد), né en 688 et mort en 750, est le quatorzième et dernier calife omeyyade. Il succède à ʾIbrāhīm en 744. Il est le petit fils du calife Marwān Ier. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Marwan II — Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Marwan — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Marwan est un prénom arabe, porté notamment par : Marwan Ier, 623 685, calife des marwanides, branche cousine de la dynastie des Omeyyades Abû Al… …   Wikipédia en Français

  • Yazīd Ier — ou ʾAbū Ḫālid Yazīd ibn Muʿāwiya (en arabe : أبو خالد يزيد بن معاوية), né en 645 et mort en 683, est le deuxième calife omeyyade. Il succède à son père Muʿāwiya Ier en 680. L événement le plus important de son règne est la bataille de… …   Wikipédia en Français

  • Al-Walīd Ier — ou ʾAbū Al ʿAbbās Al Walīd ibn ʿAbd Al Malik (en arabe : أبو العباس الوليد بن عبد الملك), né en 668 et mort en 715, est le sixième calife omeyyade. Il est le fils aîné de ʿAbd Al Malik et lui succède en 705. Son frère cadet Sulaymān lui… …   Wikipédia en Français

  • Muʿāwiya Ier — ou ʾAbū ʿAbd Ar Raḥmān Muʿāwiya ibn ʾAbī Sufyān (en arabe : أبو عبد الرحمن معاوية بن أبي سفيان), né en 602 à La Mecque et mort en 680 à Damas, est le premier calife omeyyade. Il est le fils de ʾAbū Sufyān ibn Ḥarb, l un des plus farouches… …   Wikipédia en Français

  • Abd al-Malik ibn Marwan — Abd al Malik (Omeyyade) Pour les articles homonymes, voir Abd al Malik. Religion religions abrahamiques : judaïsme · chr …   Wikipédia en Français

  • Banu Marwan —  Pour l’article homonyme, voir Marwanides.  Les Marwanides ou Banû Marwân forment une branche cousine de la dynastie des Omeyyades qui règne à Damas à partir de Marwân Ier en 684, puis à Cordoue de 756 à 1031, d abord sous la forme d un …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.