Organisation mondiale du tourisme


Organisation mondiale du tourisme
Organisation mondiale
du tourisme
OrganizaciónMundialdelTurismo.JPG
Organe de l'ONU
Type d'organisation Agence spécialisée de l'ONU
Acronymes UNWTO, OMT
Chef Secrétaire général
Drapeau : Jordanie Taleb Rifai
Statut Active
Siège Drapeau d'Espagne Espagne Madrid
Création 1974
Site web Site officiel
Organisation(s) parent

L'Organisation mondiale du tourisme (OMT) (anglais : World Tourism Organization (UNWTO)) est une institution spécialisée des Nations Unies destinée à promouvoir et développer le tourisme. Son siège se situe à Madrid en Espagne et ses langues officielles sont l'anglais, l'arabe, l'espagnol, le français et le russe[1]. L’OMT joue un rôle dans la promotion du développement du tourisme responsable, durable et accessible à tous, en veillant tout particulièrement aux intérêts des pays en développement.‎


L’Organisation encourage également l’application du Code mondial d’éthique du tourisme pour s’assurer que les pays membres, les destinations touristiques et les entreprises du secteur maximisent les effets économiques, sociaux et culturels positifs de cette activité et en recueillent tous les fruits tout en en réduisant au minimum les répercussions négatives sur la société et sur l’environnement.‎

Sommaire

Histoire

Les origines

Les origines de l'Organisation mondiale du tourisme remontent à l'entre-deux-guerres avec la création de l'International Congress of Official Tourist Traffic Associations (ICOTT), fondé à La Haye en 1925 et qui deviendra en 1934 l'Union internationale des organismes officiels de propagande touristique (l'UIOOPT).[réf. nécessaire]

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale les voyages internationaux ne cessent de croitre. L'UIOOPT se réforme en devenant l'Union internationale des organismes officiels de tourisme (UIOOT). Elle tient sa première assemblée à La Haye en 1947. Son siège est fixé temporairement à Londres[1].

C'était une organisation technique non gouvernementale. Elle était composée d'organisations, d'entreprises et de groupements de consommateurs touristiques nationaux. Ses buts et objectifs n'étaient pas seulement la promotion du tourisme en général mais aussi de tirer le meilleur parti du tourisme comme composant du commerce international ainsi que comme outil de développement stratégique pour les pays développés.

En 1948, l'UIOOT se voit accordée un statut de consultant auprès de l'ONU, en 1951, elle transfère son siège à Genève et en 1954, elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les formalités douanières concernant l'importation temporaire des véhicules de tourisme et le tourisme qui se tient à New York[1].

La création de l'OMT

Vers la fin des années 1960, l'UIOOT conçoit la nécessité de poursuivre sa mutation pour renforcer son rôle au niveau international. La XXe assemblée générale, à Tokyo, en 1967, déclare nécessaire la création d'un organe intergouvernemental avec les capacités de fonctionner à un niveau international pour coopérer avec d'autres organismes internationaux, en particulier l'ONU. Tout au long de l'existence de l'UIOOT, des liens étroits ont été établis entre elle et l'ONU, c'est ainsi que certaines de ses idées sont devenues réalités en son sein. Toutefois, s'il fut établi qu'une organisation intergouvernementale efficace devait être liée à l'ONU, on conclut aussi qu'elle devait préserver sa complète autonomie administrative et financière[réf. nécessaire].

Le 5 décembre 1969, la XXIVe assemblée générale de l'ONU vote une résolution appelant à la création d'une organisation intergouvernementale de tourisme (résolution 2529)[réf. nécessaire].

En 1970, l'assemblée générale extraordinaire de l'UIOOT vote la création de l'Organisation Mondiale de Tourisme sur la base de ses statuts antérieurs[1]. L'Organisation devient effective le 1er novembre 1974 après sa reconnaissance par 51 États[réf. nécessaire]. Sa première assemblée se tient en mai 1975 à Madrid à l'invitation du gouvernement espagnol. Robert Lonati (France) en est élu premier Secrétaire Général, alors qu'il exerçait cette fonction pour l'UIOOT depuis 1957[1]. L'OMT installe alors son siège à Madrid le 1er janvier 1976. Cette même année, un accord est signé avec l'ONU qui fait de l'OMT un agent d'exécution du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) pour la réalisation d’activités de coopération technique avec les gouvernements[1].

La VIe session de l’Assemblée générale de l’OMT à Sofia, en Bulgarie, adopte la Charte du tourisme et le Code du touriste[1].

Une institution spécialisée

Commencé officiellement en 2001, le processus de transformation de l'organisation en institution spécialisées de l'ONU aboutit en 2003, avec le vote de la résolution 453(XV)[1].

Objectifs

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Merci d'ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence souhaitée}}.

L’OMT s’est engagée pour que soient atteints les objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies, conçus pour faire reculer la pauvreté et favoriser le développement durable.‎‎

L'article 3 de ses statuts définie que « l'objectif fondamental de l'Organisation est de promouvoir et développer le tourisme en vue de contribuer à l’expansion économique, à la compréhension internationale, à la paix, à la prospérité ainsi qu'au respect universel et à l’observation des droits et des libertés humaines fondamentales sans distinction de race de sexe de langue ou de religion ».

Structure

Composition

154 pays et 7 territoires sont membres de l'Organisation Mondiale du Tourisme, les membres affiliés étant au nombre de 400[2].

Secrétaires généraux de l'OMT

  • 1975-1985 Robert Lonati (France)
  • 1986-1989 Willibald Pahr (Autriche)
  • 1990-1996 Antonio Enriquez Savignac (Mexique)
  • 1997-2008 Francesco Frangialli (France)
  • 2008-2010 Taleb Rifai interim (Jordanie)
  • 2010- Taleb Rifai (Jordanie)

Fonctionnement

L’assemblée générale réunit tous les membres et siège tous les 2 ans. Le secrétaire général est désigné pour 3 ans. Le conseil exécutif comprend 26 membres, élus par l’assemblée générale pour 4 ans. Les effectifs du secrétariat général de l’OMT sont de 82 fonctionnaires. Le secrétaire général est Taleb Rifai[1].

Notes et références

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i Structure de l'OMT, Document de l’Organisation mondiale du Tourisme
  2. A propos de l'OMT, Document de l’Organisation mondiale du Tourisme
  3. Précédemment membre de 1979 à 1990
  4. Précédemment membre de 1975 à 1978
  5. Précédemment membre de 1977 à 1984
  6. Précédemment membre de 1986 à 1995
  7. Précédemment membre de 1975 à 1988
  8. a et b Précédemment membre de 1975 à 1989
  9. Précédemment membre de 1975 à 1998
  10. Précédemment membre de 1975 à 1987
  11. Précédemment membre de 1975 à 1979
  12. Précédemment membre de 1975 à 1993
  13. Précédemment membre de 1977 à 1986
  14. Précédemment membre de 1975 à 1981
  15. Précédemment membre de 1975 à 1990

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Organisation mondiale du tourisme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Journée mondiale du tourisme — Lors de sa troisième session qui s est déroulée à Torremolinos en Espagne en septembre 1979, l Assemblée générale de l Organisation mondiale du tourisme (OMT) décide d instituer, à compter de l année 1980, une journée mondiale du tourisme à… …   Wikipédia en Français

  • TOURISME — Le tourisme est l’expression d’une mobilité humaine et sociale fondée sur un excédent budgétaire susceptible d’être consacré au temps libre passé à l’extérieur de la résidence principale. Il implique au moins un découcher, c’est àdire une nuit… …   Encyclopédie Universelle

  • Tourisme de masse — au Mont Saint Michel On nomme tourisme de masse le mode de tourisme qui est apparu, grâce à la généralisation des congés payés dans de nombreux pays industrialisés, dans les années 1960 permettant aux masses populaires de voyager et de soutenir… …   Wikipédia en Français

  • Tourisme en Indonesie — Tourisme en Indonésie Plage de Jimbaran, Bali. Le tourisme en Indonésie est une composante importante de l activité économique de l Indonésie et un des premiers rapporteurs de devises du pays. Avec une archipel de plus de 17,000 îles …   Wikipédia en Français

  • Tourisme en indonésie — Plage de Jimbaran, Bali. Le tourisme en Indonésie est une composante importante de l activité économique de l Indonésie et un des premiers rapporteurs de devises du pays. Avec une archipel de plus de 17,000 îles …   Wikipédia en Français

  • Tourisme en france — Logotype de la destination France révélé par Hervé Novelli et Christine Lagarde en juin 2008. Le tourisme en France est une activité importante pour le pays. La France est depuis les années 1990 la première destination touristique au monde.… …   Wikipédia en Français

  • Tourisme français — Tourisme en France Logotype de la destination France révélé par Hervé Novelli et Christine Lagarde en juin 2008. Le tourisme en France est une activité importante pour le pays. La France est depuis les années 1990 la première destination… …   Wikipédia en Français

  • Tourisme en Coree du Nord — Tourisme en Corée du Nord La tour du Juche à Pyongyang et la place Kim Il sung au premier plan Le tourisme en Corée du Nord est très encadré par l État et ne peut se réaliser qu en passant par la Direction nationale du tourisme. La libre… …   Wikipédia en Français

  • Tourisme en corée du nord — La tour du Juche à Pyongyang et la place Kim Il sung au premier plan Le tourisme en Corée du Nord est très encadré par l État et ne peut se réaliser qu en passant par la Direction nationale du tourisme. La libre circulation sur le territoire est… …   Wikipédia en Français

  • Tourisme en espagne — Après la mort de Franco, l Espagne devient la deuxième destination touristique au monde après la France. D après l organisation mondiale du tourisme, plus de 152 millions de touristes par an se rendent en Espagne. Plage de las Canteras à …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.