Point stratotypique mondial


Point stratotypique mondial

Le Point Stratotypique Mondial (PSM) (Global Boundary Stratotype Section and Point, GSSP), définit les limites existantes entre deux étages géologiques, ne laissant pas la possibilité de vide ou de chevauchement entre eux. Les PSM sont établis par la Commission internationale de stratigraphie (ICS) et l’Union internationale des sciences géologiques (UISG) élabore les conventions internationales.

Pour les stratigraphes francophones, le seul concept de PSM ne suffit pas à la définition complète d’une unité stratigraphique. Pour être complètement caractérisé, elle doit comprendre le PSM de la limite inférieure, le PSM de la limite supérieure et un contenu dont l’essentiel est l’ensemble des couches du stratotype historique, formation qui a donné son nom à l'unité stratigraphique.

Sommaire

Dix conditions pour un Point Stratotypique Mondial de qualité [Bib. 1]

  1. L'accessiblilité du PSM à tous les chercheurs.
  2. Le PSM doit être localisé par un repère artificiel permanent sur le terrain.
  3. La sélection du PSM doit se faire dans un environnement de dépôt marin, si possible pélagique. Pour certains PSM pré-jurassiques, l'utilisation de dépôt non marin peut être plus utile.
  4. La section, où se situe le PSM, doit être de dépôt continu. Le taux de dépôt doit être de l'ordre de 5 à 50 m par Million d'années ce qui permet de voir en détail les variations environnementales. L'épaisseur de section de part et d'autre du PSM doit être suffisant pour témoigner des cycles eustatiques (épaisseur correspondant à 1 à 2 Ma pour l'application de la stratigraphie séquentielle).
  5. Le PSM doit être choisi dans une section sans complication structurale et sans perturbations fortes du type : diagénétiques, bioturbation, redépôt et remaniement.
  6. L'absence de changement de faciès à la limite réduira le risque de hiatus de dépôt (Condition 4) et favorisera la représentativité des variations données par les divers outils stratigraphiques (Conditions 7, 8, 9).
  7. Un bon enregistrement paléontologique est fondamental.
  8. La possibilité d'utilisation de la magnétostratigraphie.
  9. L'application de la chimiostratigraphie doit être possible. Les carbonates pélagiques semblent les plus favorables pour l'application de cet outil.
  10. La présence de radioisotope près du PSM permettra l'application de la datation radiométrique directe, facilitant la définition de l'échelle numérique.

Listes des Points Stratotypiques Mondiaux

Cette liste est divisée en quatre parties correspondant, pour les trois premières, aux ères géologiques : Cénozoïque, Mésozoïque, Paléozoïque. La dernière partie correspond au Précambrien, par pure question de forme.

La colonne Marqueur(s) liste les marqueurs qui ont servi à déterminer la limite. Les marqueurs peuvent être biologiques (fossiles), magnétiques ( paléomagnétiques), sédimentologiques, et/ou climatiques. Pour des informations plus complètes, se référer à la colonne Réf.

La colonne Statut indique la date d'acceptation ou la date prévu d'acceptation, par la Commission internationale de stratigraphie, du PSM.


Ère du Cénozoïque


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Point stratotypique mondial de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Point Stratotypique Mondial — Le Point Stratotypique Mondial (PSM) (Global Boundary Stratotype Section and Point, GSSP), définit les limites existantes entre deux étages géologiques, ne laissant pas la posssibilité de vide ou de chevauchement entre eux. Les PSM sont établie… …   Wikipédia en Français

  • Green Point — 49°40′56″N 57°57′19″O / 49.68222, 57.95528 …   Wikipédia en Français

  • Points Stratotypiques Mondiaux — Point stratotypique mondial Le Point Stratotypique Mondial (PSM) (Global Boundary Stratotype Section and Point, GSSP), définit les limites existantes entre deux étages géologiques, ne laissant pas la posssibilité de vide ou de chevauchement entre …   Wikipédia en Français

  • Parc national du Gros-Morne —  Pour l’article homonyme, voir Gros Morne (homonymie).  Parc national du Gros Morne L étang Western Brook …   Wikipédia en Français

  • Réserve écologique de Fortune Head — Catégorie UICN II (parc national) Pays  Canada Province …   Wikipédia en Français

  • Hirnantien — ère Paléozoïque Permien Carbonifère Dévonien Silurien Ordovicien …   Wikipédia en Français

  • Hettangien — Système Série Étage Age (Ma) Crétacé Inférieur Berriasien plus récent Jurassique Supérieur …   Wikipédia en Français

  • Katien — ère Paléozoïque Permien Carbonifère Dévonien Silurien Ordovicien …   Wikipédia en Français

  • Norien — ère Mésozoïque Crétacé Jurassique Trias • Rhétien • Norien • Carnien …   Wikipédia en Français

  • Artinskien — Période Époque Étage Age (Ma) Trias Bas Induen plus récent Permien Lopingien …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.